AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

La volte face glacé (PV COLLAPSE)


avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Mer 29 Déc - 9:19

C'est une belle journée, je vais me coucher, en faite non, je vais chez mon mon marchand de glace préféré, le seul marchand de l'île pour être plus précis. L'enseigne assure : les meilleurs glace de l'île, bon il faut avouer quelles sont très bonne, mais de toutes façon ce sont les seules glaces.
J'entre donc, c'est un magnifique restaurant comme on peut en voir en Amérique ... dans les années 70. Mais avec la Italian touch : Le comptoir en marbre et des colonnes un peu partout. A droite entre deux tables est casé un Jukebox qui nous sort "O sole Mio".

Je m'approche du patron, un homme de la cinquantaine, avec des cheveux court gris, une moustache est un bouc, a l'Italienne quoi. J'attrape un menu sur le comptoir et observe les différentes sortes des sorbet. Il y en tout 100 choix différents, allant du classique Chocolat au vanille rhum raisin chocolat blanc noix de coco et meringue. Je porte finalement mon choix sur un sorbet a la mûre. Le patron me prépare donc 3 boules qu'il met dans une coupe, je le paye, le remercie et me dirige vers une table.

Tandis que je savoure ma glace, un autre client entre dans le magasin. Il doit avoir la vingtaine, cheveux brun en bataille, yeux bleu et un air conquérant.

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 29 Déc - 12:54

    Que faire de cette journée magnifique ? Réfléchit donc mon petit Collapse, tu ne peux pas rester tout seul, il faut que tu t'amuses ! Quand je me suis réveillé ce matin, j'ai tout de suite repéré le changement qui s'opérait dans le ciel. Plus de nuage et un soleil aveuglant. Quelques plaques de verglas subsistaient encore, vestiges d'un hiver assez rude. Grâce à elles, j'avais pu me taper de bonnes barres en voyant pleins de minettes sur des talons immenses se casser la gueule. Bien sûr, j'avais été les aider à se relever, mais j'avais du me retenir de ne pas rire toute la matinée. Non, je ne suis pas méchant. J'aime bien rire, c'tout. Si seulement Sen avait pu venir ! Mais elle est occupée, pfff. Et Hotaru... Elle a cours... Si seulement elle avait quelques années de plus ! Ou moi quelques années de moins... C'est vrai quoi ! J'ai l'air de quoi, d'un pédophile ! Mais ce n'est pas ma faute ; elle n'avait qu'à pas être si magnifique ! Merde ! J'ai l'air d'un vieux pervers !
    Il faudrait tout bêtement que j'arrête de penser, on dirait que j'essaie de me persuader moi-même que je suis con... En plus, j'y arrive, génial... Ah ! Heureusement que les gens ne lisent pas dans mes pensées... On aurait du mal à me suivre. j'y peux rien, j'ai toujours été comme ça. Même du temps de Drew Greykinder, j'étais comme ça. Tiens ça fait longtemps que je n'avais pas pensé à lui... enfin à moi. Arhem ! De toute façon, ce nom "Greykinder" me révulse. Il prouve que j'ai un lien immuable avec mes parents. Merde, j'ai envie de me déchaîner !
    je tourne la tête à droite et que vois-je ? Le marchand de glaces italiennes ! Je suis maintenant guidé par mon estomac et entre comme aimanté par le comptoir de marbre. A tout hasard, j'appelle le serveur "Luigi" et lui demande la glace la plus froide qu'il ait en stock. Il éclate d'un rire franc qui m'arrache un sourire et active ses machines pour en extirper une onctueuse crème froide et fumante. Je suis aux anges. Je paye et m'assoie sur le comptoir -glacé lui aussi- pour savourer mon trésor. Puis je me mets à hurler "O SOLE MIO !" avec une voix si grave que j'en ai vite mal à la gorge. Tout le monde se met d'accord pour aller manger leur glace à l'extérieur, dérangés par mes jérémiades. Heureusement, Luigi décide de ne pas m'en vouloir, puisque après tout, les clients que j'ai fait fuir avait déjà consommé. Ah tiens ! Un d'eux n'a pas fuit ! Peut-être qu'il trouve que je chante excellemment ? Oui car après tout, j'approche l'excellence dans tout ce que je fais !
    Je bondis du comptoir et m'approche de sa table.

    "Ça te dérange si je m'assois ici ?"

    Je n'attends même sa réponse et m'étale sur la banquette libre en face de la sienne.

    "Alors, tu trouves que je chante bien ? Je m'appelle Collapse. je n'ai pas de carte de visite à te donner mais de toute façon tu te souviendras de moi toute ta vie ! E toi, tu t'appelles comment ?"

    "T'es un vrai roux ?" Mais bon ça je le garde pour moi... Pour le moment.


[Alors, je dois dire que ça m'a éclaté d'écrire ça ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas exploité ce côté exubérant de mon Collapse ! Alors merci ! ^^]

_________________



If you want it, you can go on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Ven 31 Déc - 9:39

Il se rendit directement au comptoir, appela le patron et lui demanda sa glace la plus froide. Le patron se met a rire fortement, il faut dire aussi que le Q.I de notre nouveau client n'a pas l'air très développé, dans une boutique de glace tout les produit sont garder a la même température. Le patron lui sert donc la première glace qui lui tombe sous la main, l'individu paye et s'assoit au comptoir. Je reporte mon attention sur ma glace que je continue de manger. Soudain j'entend un hurlement qui ressemble a "O SOLE MIO", cet espèce de cris barbare fait fuir tout les autres clients., moi je continue ma glace comme rien ne c'était passer. Tout a coup il se plaça a coté de moi.

"Ça te dérange si je m'assois ici ?"

Il s'assit en face de moi sans attendre de réponse .

"Alors, tu trouves que je chante bien ? Je m'appelle Collapse. je n'ai pas de carte de visite à te donner mais de toute façon tu te souviendras de moi toute ta vie ! E toi, tu t'appelles comment ?"

Quelle débit de parole !

" Moi c'est Ezio et je ne me souvient pas t'avoir entendue chanter"

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 5 Jan - 18:48

    "Moi c'est Ezio et je ne me souvient pas t'avoir entendue chanter."

    Je ne pus m'empêcher d'en rire jusqu'aux larmes. Ah... Je n'avais peut-être pas besoin de tirer des centaines de cartes de visite, finalement... De toute façon, que pourrais-je proposer ? Je ne peux pas vendre mon charme même si j'en ai beaucoup. Il faut que j'arrête de rire pour répliquer, mais j'peux pas ! Allez, respire Collapse. Visualise une mer bleue et calme, voilà. Maintenant ouvre les yeux, essuie tes joues pleines de larmes et regarde en face de toi avec un air sérieux. Alors... Je suis en face d'un roux. Tiens donc, ça faisait longtemps. Mais plus rien ne m'étonne étant donné que je fréquente des marron-blanches, des bleus et des violettes... Bref... pas envie de polémiquer sur la nature de mes fréquentations.

    "Eh bien... ça fait au moins 16 fois que je tourne ma langue dans ma bouche, mais je ne trouve absolument rien d'intelligent à dire. De toute façon, je ne le suis pas beaucoup. Hé.. Quand j'y repense, c'était sincère et bien sorti... Je trouverais quelque chose à répondre et je te rappellerai. Ah ! Je suis trop bavard, ça fait impoli. Parle-moi... De ton enfance."

    Je réfléchis un instant. Son enfance ? Quoi, je ne suis pas un psy mais j'aime bien cette réplique. Oui, mais c'était quand même complètement stupide. j'y peux rien, je suis d'humeur "bête". Je le suis souvent d'ailleurs. Quoique de moins en moins. Oui, aujourd'hui est un jour de rattrapage.

    "Tu avais un but quand tu es arrivé ici ou je peux encore monopoliser ton temps un tout petit peu ? Parce que je suis d'humeur... Gaie."

    Aha ! Imagine qu'il comprenne "gay" ! La marrade ! Imagine qu'il soit "Gay" ! La galère. Oh ! J'ai peut-être fait une gaffe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Jeu 6 Jan - 18:25

IL se mis a rire au larmes, je ne comprenait pas la raison de son hilarité mais je m'en moqué bien. Je continuai donc a manger ma délicieuse gelato. Il reprit difficilement son calme et reporta son regard sur moi.

"Eh bien... ça fait au moins 16 fois que je tourne ma langue dans ma bouche, mais je ne trouve absolument rien d'intelligent à dire. De toute façon, je ne le suis pas beaucoup. Hé.. Quand j'y repense, c'était sincère et bien sorti... Je trouverais quelque chose à répondre et je te rappellerai. Ah ! Je suis trop bavard, ça fait impoli. Parle-moi... De ton enfance."

Mon enfance ?! Il se fout de ma gueule la ou quoi ? Je vais surement pas lui parlait de moi a ce branleur, c'est pas mon pote merde.

"Tu avais un but quand tu es arrivé ici ou je peux encore monopoliser ton temps un tout petit peu ? Parce que je suis d'humeur... Gaie."

Ah ben voila ! Il est gay ! C'est pour sa qu'il fait que parler depuis tout a l'heure, il me drague le con.
Malheureusement je ne suis pas intéressé, pas que ce ne soit pas mon style, juste que j'en ai rien a battre des mecs. Je ne suis pas une lopette. J'aimerais bien me trouver une petite amie sur l'île ... Enfin bref je m'égare.

"Désolé Mec mais je ne suis pas intéressé par les hommes, et puis c'est un italien ici, pas un grec!"

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Ven 7 Jan - 20:22

    "Désolé Mec mais je ne suis pas intéressé par les hommes, et puis c'est un italien ici, pas un grec!"

    AAAH.... Il n'est pas gay heureusement ! Manifestement, c'est moi qui le suis le plus de nous deux actuellement. Hum... Quoi ?! Attends voir ! Je suis pas gay, moi ! J'aime les femmes ! Je suis fait pour ça d'ailleurs. Oula... Euh... Il faudrait que je stoppe ici le cours de mes pensées qui va un peu trop loin à mon goût. Ah ! Il faut que je répondes ! que je rétablisses la vérité ! Sinon ce mec va s'enfuir... Mais personnellement, piner un homme, ça ne me dit rien du tout. Non, en fait, ça me donne envie de dégueuler. Bien que je sois tolérant et que j'ai des amis gays. En commençant par le D.D. bien sûr... Ah je me demande si c'est un hasard qu'il soit grec lui d'ailleurs. De quoi déchaîner les préjugés. Et avec tout ça, je n'ai pas encore répondu. Allez, go :

    "Attends un peu l'italiano ! Je suis pas gay ! Je pine des femmes, moi !"

    Je regrette un peu les paroles qui ont jailli de ma bouche contre ma volonté. Heureusement qu'on est tout seul dans ce restaurant. Parce que tout ça était un peu vulgaire... Mon côté machiste qui ressort ? Non... De toute façon, je ne crois pas être macho. Même un tout petit peu. Ou alors, c'est la couleur de ces cheveux qui m'énerve. Oui, ça doit être ça. Il y a plein d'ondes négatives qui sortent de sa chevelure. Il est dangereux ce type.

    "Et puis tous les grecs ne sont pas gays, ni inversement. enfin, moi je m'en fous je suis australien. T'es plus proche de la Grèce que moi de toute façon."

    Bah oui après tout. S'il veut qu'on se batte à coup de préjugés bidons, ça va. Moi je suis australien et aryen. Loin de tout. A la limite on peut me traiter de nazi mais là, je pense que je serai obliger de m'énerver. Aha ! Je cherchai pas l'embrouille mais de toute façon, une petite baston, ça fait jamais de mal. Surtout avec un roux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Sam 8 Jan - 16:34

"Attends un peu l'italiano ! Je suis pas gay ! Je pine des femmes, moi !"

Ah, j'ai cru pourtant, cet manie de parler pendant des heures et de chanter, sa fait très Gay pourtant.
Alors il est totalement hétéro, d'après ses paroles il doit être un chaud lapin, un gros lapin. Je passerais sur le coté totalement macho de mon interlocuteur, vu que je m'en fiche, sinon il a l'air sympathique le bonhomme.

"Et puis tous les grecs ne sont pas gays, ni inversement. enfin, moi je m'en fous je suis australien. T'es plus proche de la Grèce que moi de toute façon."

OK je retire ce que j'ai dit, ce mec est un bâtard, enfin un petit bâtard. C'est pas par ce que mes ancêtres portait des jupes que je suis forcement Gay. Je pense qu'on va s’arrêter la pour les préjugés, on irait trop loin sinon on va partir loin, très loin, trop loin. En tous cas c'est une rencontre prometteuse.
Je profite de ma réflexion pour prendre une nouvelle bouché de ma glace.

" Sinon ça fait longtemps que t'es sur l'île ? T'aurais pas une copine à me présenter ? Une qui a un peu d’intelligence quand même, pas un de coup habituel."

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mar 1 Fév - 7:54

    Je l'ai vexé, je crois. Bon, au moins, il est humain. Et manifestement, il a oublié cette histoire à propos de ma soi-disant homosexualité. Tant mieux. Comme je l'ai déjà dit... Ou en fait penser, mais bon. Je n'ai rien contre les gays, rien du tout. Je ne comprends juste pas comment... Bref, déjà, prendre une fille par derrière j'trouve ça dégueulasse. Alors un homme... Enfin, je suppose que c'est une question de goût. Hum. Ça pue la merde tout ça -et c'est le cas de le dire-... Bref, ne polémiquons plus là-dessus.

    "Sinon ça fait longtemps que t'es sur l'île ? T'aurais pas une copine à me présenter ? Une qui a un peu d’intelligence quand même, pas un de coup habituel."

    Hum ? Eh bien, il va vite en besogne lui... On est pas pote, je viens de lui faire une remarque digne du plus con des machos style toutes-les-femmes-sont-miennes, et il me demande de lui présenter quelqu'un... Je veux bien, moi. C'est juste que, vu la situation, c'est assez étrange. Mais il faut passer au dessus de ça et répondre. Enfin, je crois que c'est ce qu'il y a de mieux à faire. Je dis bien "je crois".

    "Je suis là depuis... 3 ans, on va dire... Et qu'est-ce que tu veux dire par "coup inhabituel" ? Je te signale qu'on est sur Pacific Isle... île sur laquelle 97% des femmes sont anormales... Vu qu'on est presque tous des keys. Après, si tu parles uniquement du point de vue du caractère... Là encore, au moins 63% de toutes les femmes de l'île sont complètement allumées. Si enfin, tu veux dire par coup inhabituel, une fille qui, justement, se démarque par sa relative normalité et qu'elle ne te plantera pas les dents dans le cou quand tu l'enlaceras alors là... Oui, j'ai 2 ou 3 contacts intéressants."

    Suite à ma longue tirade, je m'affaissais contre le dos de ma banquette en soupirant vaguement. Ce que je venais de dire était totalement vrai, et ça me désolait un peu. Même si bien sûr, il y avait des filles sympa, la majorité était soit dépressive, folle voire dangereuse... C'est ça être un key. Bon, heureusement, moi, je ne suis pas fou. Ouais... C'est moi qui le dit.

    "Je peux te passer des numéros de téléphone mais si elles te demandent... Je n'ai rien à voir avec tout ça, Ok ? Les filles ont du mal à se faire à l'idée que le téléphone est un outil de communication avec lequel la conversation peut être interrompue à tout moment. Quand quelqu'un qu'elles ne connaissent pas les appelle, elles vivent ça comme une agression, c'est désolant. Mais bon, si tu veux que je te présente en direct, là... J'suis OK, mais pas aujourd'hui parce qu'il n'y a personne de libre..."

    On en revient à la raison de ma visite chez ce marchand de glace.

    "C'est d'ailleurs pour ça que je suis arrivé tout seul. Et toi ? Depuis combien de temps t'es ici ?"


[Désolée du temps de réponse ><', j'ai eu des semaines chargées...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Ven 4 Fév - 20:05

"Je suis là depuis... 3 ans, on va dire... Et qu'est-ce que tu veux dire par "coup inhabituel" ? Je te signale qu'on est sur Pacific Isle... île sur laquelle 97% des femmes sont anormales... Vu qu'on est presque tous des keys. Après, si tu parles uniquement du point de vue du caractère... Là encore, au moins 63% de toutes les femmes de l'île sont complètement allumées. Si enfin, tu veux dire par coup inhabituel, une fille qui, justement, se démarque par sa relative normalité et qu'elle ne te plantera pas les dents dans le cou quand tu l'enlaceras alors là... Oui, j'ai 2 ou 3 contacts intéressants."


Suite à quoi il s’affala sur la banquette, ce qui me permit de réfléchir un peu a ses paroles. 63% des filles sont allumées ? Ce qui me reste a peu prêt 37% de filles qui puissent m'intéresser.

"Je peux te passer des numéros de téléphone mais si elles te demandent... Je n'ai rien à voir avec tout ça, Ok ? Les filles ont du mal à se faire à l'idée que le téléphone est un outil de communication avec lequel la conversation peut être interrompue à tout moment. Quand quelqu'un qu'elles ne connaissent pas les appelle, elles vivent ça comme une agression, c'est désolant. Mais bon, si tu veux que je te présente en direct, là... J'suis OK, mais pas aujourd'hui parce qu'il n'y a personne de libre..."

Je suppose que c'est pour ça qu'il est ici seul.

"C'est d'ailleurs pour ça que je suis arrivé tout seul. Et toi ? Depuis combien de temps t'es ici ?"


Je suis trop fort.
Enfin bref, je suppose que je ne pourrais pas obtenir de filles intéressantes pour moi grâce a lui.

" Je suis arrivée il y a deux semaines à peu près. Laisse tomber pour les filles je me débrouillerai. A part ça, il y a quoi d’intéressant par là ? "

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Dim 13 Fév - 22:34

    " Je suis arrivée il y a deux semaines à peu près. Laisse tomber pour les filles je me débrouillerai. A part ça, il y a quoi d’intéressant par là ? "

    Il en avait de bonnes celui-là. Que faire ? Je suis pas un ménestrel moi. Ni un bouffon payé pour amuser la galerie. Si j'étais payé, je ne dis pas. Mais là... Ce n'est pas le cas. Bon, je suis gentil alors... Attends, il me vient une petite chanson dans la tête : "Laisse-tomber les filles, laisse-tomber les filles, un jour c'est toi qui pleurera..." Argh, c'est bidon. Bon, que répondre. Sérieusement ici, j'ai toujours trouvé quelque chose à faire, mais c'est parce que j'étais entouré d'amis. Là, on est que deux. Le game center, ça fait geek. La boutique de fringues, ça fait gays. Le marchand de glace, c'est fait. Le sexshop, j'en ai pas besoin. Le magasin de voiture, j'ai pas assez de fric... Et puis on a tous pas le permis. Ça doit être pour nous narguer.
    Tiens, ça me donne envie d'aller faire un scandale là-bas. Le D.D. m'en voudra pas, il kiffe grave mon boule (sans mauvais jeu de mots... Ah... Si.).
    Je suis un puriste. Il faut le dire : j'aime simplement pouvoir dire que j'ai fini ma journée au volant d'une belle bagnole volée. Sur une île, dont on ne peut s'enfuir. C'est lourd de classe. Le reste m'importe peu. Tout n'est que fioriture à part cela.
    Allons-y. Je suis pas certain qu'il me suive mais je m'en fous, j'ai envie de voler une bagnole ! Oh, ça va être grandiose ! Elle en aura sous le capot et je me taperai une nana sur la banquette arrière ! Oh oui ! Je jubile déjà.

    "Bon, je sais pas toi mais j'm'ennuie. J'ai envie de voler une voiture. On y va discretos, on pique la bagnole, on file droit ; course poursuite comme dans les films... On s'en fout, il n'y a pas de système judiciaire, ou si peu ! J'ai jamais conduit de ma vie, mais en théorie, je sais sur quelle pédale appuyer. Partant ?"

    En plus, j'ai réussi à employer le mot "pédale" sans offenser personne. Je suis doué. Va-t-il accepter ? Ça m'est égal ! Quoique non ! Comme ça, j'aurai témoin à l'"appui. On est toujours plus crédible quand on est deux ! Même si la deuxième personne en question est un roux !
    Hum. Tout d'un coup, je doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Mar 15 Fév - 8:55

Il réfléchit, très, très longtemps, me laissant le temps de finir ma glace. j'eu moi aussi le temps de réfléchir a plein de chose, comme une question qui, je pense décrira bien ma nouvelle vie sur cette île : mais putain qu'est ce que je fout la ?

"Bon, je sais pas toi mais j'm'ennuie. J'ai envie de voler une voiture. On y va discretos, on pique la bagnole, on file droit ; course poursuite comme dans les films... On s'en fout, il n'y a pas de système judiciaire, ou si peu ! J'ai jamais conduit de ma vie, mais en théorie, je sais sur quelle pédale appuyer. Partant ?"

Voler une voiture ...
Et filait droit ...
Mais on est sur une île merde !!! On peut pas aller toujours tous droit !
Cependant il faut avouer que l'idée est alléchante,j'hoche la tête d'un air entendu et me lève. Nous sortons tous deux du magasin, le concessionnaire est juste au bout de la rue, en remontant, a peut près 15 minutes a pied.
Le trajet nous prit 45 minutes, Collapse s’arrêtant souvent pour draguer un peu, il espérait surement avoir des filles avec lui pour prendre la fuite en voiture.

" C'est quoi le plan ? "

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Ven 18 Fév - 21:46

    Il semble apprécier l'idée et après avoir hoché la tête, finit par se lever. Je laisse fondre ma glace à la lumière du chaud soleil et abandonne le magasin. Enfin, le marchand de glace. Que j'entends m'insulter parce que j'ai pas laissé de pourboire mais j'm'en moque ; le service était minable. Enfin, non il ne l'était pas, les serveurs étaient même sympa. Mais dire ça me donne une raison d'être radin.
    Nous sortîmes donc, arborant l'attitude et le regard des conquérants. Ou des petits minables qui piquent des bagnoles.
    Sous le soleil de l'automne nous... Bref, il faut que je trouve une fille (jolie) qui nous accompagne. Il faut repérer les brunes -je préfère- qui ont pas l'air trop prise-de-tête et qui ont le sens de l'humour. J'en repère une vite fait. Discute un peu puis abandonne vite et m'en tire par une pirouette.
    Après d'autres tentatives sans aucun résultat, j'en viens à me dire que j'ai désespérément raison quand je dis qu'il est (trop) difficile de trouver un parti intéressant sur l'île. Et après on s'étonne que je ne tombe pas amoureux ! Bref...

    " C'est quoi le plan ? "

    Ah oui, il est là lui... Bon le plan c'est... Aha. Je sens que ça va pas le faire rire mais y en a pas. De plan. Bon, on va sortir un plan bâclé, ça va peut-être passer ! Après tout, on va juste voler une voiture ! La routine quoi. Vous me trouvez trop optimiste ? Je parle encore tout seule dans ma tête ? je ferme ma gueule invisible ? Merde. Je recommence. C'est chiant en plus les monologues intérieurs. C'est long et ça fait pas avancer le shmilblick.

    "On rentre. On fait croire qu'on est des clients. On veut tester une voiture. Je fais diversion pendant que toi tu vas chercher une clé sur le panneau là-bas. Après tu arrives miraculeusement et tu dis Olala, je voudrais tester celle-là. On entre dedans. On se barre. Le monde est à nous. Pigé ? A moins que t'aies une meilleure idée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Lun 21 Fév - 10:04

"On rentre. On fait croire qu'on est des clients. On veut tester une voiture. Je fais diversion pendant que toi tu vas chercher une clé sur le panneau là-bas. Après tu arrives miraculeusement et tu dis Olala, je voudrais tester celle-là. On entre dedans. On se barre. Le monde est à nous. Pigé ? A moins que t'aies une meilleure idée..."

En même temps ça m'aurait étonné si il avait un plan préparé ...
On entre donc dans le magasin, de magnifiques voitures se dévoilent sous nos yeux ébahit, que c'est beau. La seule personne présente, la vendeuse je suppose, est une jolie jeune fille brune du même âge que nous, le partie sera bien facile je crois. Comme prévu Collapse s'élance a sa rencontre, increvable celui là ...
De mon coté je m'approche du bureau, toujours personne, mais ou sont passé tous les employer. je m'assois sur le fauteuil derrière le bureau afin de commencer mes recherche, je veille aussi a rester hors de vue de la jeune fille, au cas ou Collapse fasse une boulette.
Je ne trouve pas grand chose, des magazines people, des tampons ( génial ... ), des préservatif ( que je met dans ma poche ) et quelques papiers par ci par là. Je trouve enfin une clé qui ouvre toutes les voitures, très pratique pour les vendeurs, dans un des tiroirs a coté d'une boite de mouchoirs .

Je rejoint donc la pièce principale mais n'y trouve personne, ni collapse, ni la vendeuse ...

" Collapse ? "

Tous ce que je trouve, c'est un soutien-gorge près d'une des voitures, je ne veut même pas regarder a l’intérieur de peur qu'ils y soient encore ...

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Lun 21 Fév - 16:17

    Nous rentrons donc dans la boutique et se déploie sous nos yeux une petite dizaine de voitures qui, personnellement me font baver. Non pas que je sois un macho qui aime les grosses bagnoles et qui traite les femmes comme des objets, disons juste que je ne peux que m'incliner devant le talent dont font preuve les concepteurs automobiles... Ils ont un talent fou ces gars. Je sais pas où ils vont chercher ça mais... Si Twilight a été rédigé pendant une pause caca, alors les voitures ont été créée pendant un orgasme. Enfin, c'est une comparaison, hein... Pas très sérieux, mais c'est ce que je pense.
    Qui vois-je comme seule et unique vendeuse ? Gwyneth -oui comme la star mais elle en est loin-, une fille un peu cinglée avec des besoins sexuels hors normes. Pour tout dire, elle me fait peur. Argh ! Bon, voyons le bon côté des choses, elle sera facile à distraire.
    Tandis qu'Ezio s'éloigne comme prévu vers les bureaux, je me dirige vers Gwyneth qui me reconnait immédiatement.

    "Collapse ! Tu es venu me voir ?"

    Je n'ai pas d'autre choix que de répondre "Oui" et de me laisser faire lorsqu'elle se pend à mon cou pour m'embrasser. Cette fille est très jolie. Non. En fait, la plupart des gens la considérerait comme particulièrement bandante. Mais quand elle vous demande "Encore !" pour la septième fois de la journée, vous avez beau la trouver bandante, y a plus rien qui se lève.
    Ah ! Et je tiens à préciser que la main qui se trouve maintenant entre mes jambes n'a pas été mise ici par moi. Je mentirais si je disais que ce n'est pas agréable, mais c'est surtout génant en fait... En public, c'est pas du tout du tout mon truc. Mais je crois qu'elle s'en fiche. Du moins c'est ce qu'elle al 'air de penser vu qu'elle m'entraîne vers une voiture en enlevant un premier vêtement. J'essaie de protester mais c'est difficile quand on a une bouche collée à la sienne. Elle ouvre la protière, me pousse à l'intérieur, enlève son soutif et...

    "Attends Gee (petit surnom) ! Je... On ne peut pas faire ça maintenant. On avait des projets avec mon pote...
    -Des projets ? Vous êtes gays ?"

    J'avoue avoir pensé un centième de seconde que répondre "oui" serait une solution à mes problèmes. mais j'abandonne vite, ne pouvant me résoudre à me faire une nouvelle réputation d'amateur de mecs.

    "Non. A vrai dire... On... Voulait voler une voiture.
    -Quoi ?! Mais tu veux me faire perdre mon boulot ! Je croyais que tu venais pour me voir, je...
    -Collapse ?"

    Le voilà qui rapplique. J't'en prie, sauve-moi !

    "Gee, c'est que...
    -Bon. Okay. Mais si on vous demande, vous avez été obligé de m'y obliger, je ne suis pas complice !
    -Ca va de soit."

    Sur ces mots, je sortais de la voiture, tendais ses vètements à Gee, me recoiffais d'une main puis retournais voir Ezio, qui se tenait non loin et qui... Me tournait ostensiblement le dos. En même temps, ça se comprend.

    -Bon, tu la choisis, cette voiture ?"

    Et no comment, please.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 33
◄ Inscrit le : 19/12/2010

Sam 19 Mar - 10:03

J'entendis derrière moi la voie de Collapse, il est enfin sortit de la voiture et de la vendeuse en même temps, voila qui est une bonne résolution !

-Bon, tu la choisis, cette voiture ?"

Je me tourne donc vers vers les nombreuses rangées de voitures toutes plus aérodynamique les unes que les autres. Ah quel belle invention que la voiture, beaucoup plus rapide qu'un simple cheval mais cependant doté d'un appendice bien moindre, par contre bien moins pratique que qu'un vélo car beaucoup plus gros et moins maniable. J’arrête mon choix sur une magnifique décapotable bleu d'une marque quelconque dont on se fout éperdument.

je me dirige donc vers ce magnifique bolide, lance la clé vers collapse (flemme de conduire) et m'assoie a la place du passager. Magnifique revêtement en cuir, un magnifique auto radio enfin c'est de la belle machine quoi ! Collapse arrive enfin et s'installe a la place du conducteur.

"Tu sait conduire j’espère ?"

Je lus une grande hésitation sur le visage de mon compagnon, je sens qu'on est mal partit.

_________________

L'avenir appartient à ce qui se couche tôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mar 22 Mar - 7:29

    Que va-t-il choisir ? J'espère qu'il a du goût parce que sinon, je vais être obligé de donner mon avis. Et je n'aime pas donner mon avis en matière de voitures... Parce que ça fait gros con machos qui s'y connait en bagnole. Or, personne ne doit savoir que, tapi en moi, se trouve un gros con macho amateur de belles caisses. Vous me suivez ?
    Mais je soupire vite de soulagement en le voyant se diriger droit vers un de mes petits bijoux préférés (juste après mes bijoux de famille)... Une magnifique Ferrari California Bleue métallisé... Hum... La salive me vient à la bouche mais on ne bave pas sur une Ferrari... et surtout pas sur ses sièges en cuir hors de prix.
    Je vois Ezio se diriger vers la portière passagère... Va-t-il... me laisser conduire ? Non, ce serait trop beau... Moi au volant de... Oh non, je ne veux même pas l'imaginer. Est-ce que j'ai le droit de la toucher sans l'abimer ? C'est possible ? et si la marque de mes fesses s'imprimait irrémédiablement sur le siège, je m'en voudrais éternellement. Mais en même temps, elle me fait de l'œil, là... De puis tout à l'heure... Et ses courbes qui...

    Je me jette sur la portière, l'ouvre, tâtonne sur les siège et tombe doucement sur celui tant attendu qui se trouve en face du volant.

    "Tu sait conduire j’espère ?"

    Comment ose-t-il me poser cette question ? Bien sûr ! Evidemment ! Je suis né avec une pédale d'accélérateur au pied ! J'ai de l'expérience et ... ! Ah non.... Je n'ai aucune expérience... Mais...

    "En théorie, je me débrouille... J'ai lu quelques livres..."

    Et avant qu'il ne puisse protester, je glisse la clé dans le voiture et fait ronronner le moteur. Mon pied s'écrase sur la pédale tandis que je me rappelle que la porte de sortie des voitures n'est pas ouverte... Va-t-on devoir se jeter dans la vitrine comme dans les films d'actions ? Ça me plairait bien mais en même temps, je n'ai pas envie de rayer cette voiture.

    Heureusement, Gee est là, très prévoyante et ouvre la fameuse porte vers la liberté. Je me retourne vers elle pour la remercier et la voit me faire signe de la rappeler. Je lui lance alors un grand sourire qui veut très exactement dire "Ne-t'inquiète-pas-jet-'apelle-très-vite-(compte-là-dessus-connasse)". Puis je fonce. Oh mon Dieu, ce pied !
    Je m'élance dans l'allée commerçante en effrayant tous les piétons, puis m'avance enfin vers le port (en prenant presque soin de n'écraser personne). Une fois arrivé là-bas, je ralentis pour regarder la mer, l'horizon qui me tend les bras... Et au dernier moment, je bifurque violemment vers la gauche et file droit vers l'inconnu ! Bon en fait, pas l'inconnu vu que c'est la forêt mais oublions.

    Alors, c'est pas beau ça ?

    {On finit ici ? Ou tu continue avec une idée ?}

_________________



If you want it, you can go on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: BOUTIQUES-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit