AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

La rencontre tant attendu [PV Sen]

Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Jeu 10 Fév - 19:31

Me voila encore une fois sur une chaise , prés du comptoir, a attendre que quelqu'un veuille bien entrée dans ce resto. Le resto est pratiquement vide a part un couple bien placé dans un coin, les serveurs sont donc tous en salle, attendant un nouveau client. La salle restant vide, le patron laissa partir les employé faute de travail, comme je n'avait pas encore manger je me dirige vers les cuisines pour manger un petit truc.

Alors que je venais de finir de manger et que je me préparait a partir, le patron m'indiqua qu'un client avait pris place dans la salle et que donc il fallait que j'aille prendre sa commande. Je rentre donc en salle et cherche du regard le client tant attendu, je la voit enfin, près d'une fenêtre. C'est une jeune femme, majeur je dirais, de long cheveux brun méchait de blanc, de magnifique yeux, plus petite que moi mais c'est pas important. Elle est pas mal ! pas mal du tout !

Je m'approche donc d'elle avec mon calepin pour prendre sa commande, espérant pouvoir la draguer un peu ...

" Salut je peut prendre ta commande ? "

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Ven 11 Fév - 12:18

Je n’écoutais mon prof que d’une oreille, l’autre étant concentrée sur la fréquence de mon estomac qui essayait désespéramment de communiquer avec moi. Je lâchai finalement mon stylo et enlaça mon pauvre ventre qui criait famine. Le cours se finit en retard… comme d’habitude. Je jetai un œil sur ma montre qui encerclait mon poigné, à cette heure il serait difficile de trouver un restaurant qui accepte de me faire un déjeuner, le bouffe de la cafet’ était dégueu et il était hors de question que je me fasse à bouffer moi-même.
Je sortis donc de l’établissement avec mon sac sur une épaule et l’estomac qui s’auto digérait. Alors que j’allais tomber dans les pommes en hypoglycémie et qu’on abuse de mon corps inerte dans un coin sombre (paranoïa bonjour) je finis par trouver un resto, le resto de la victoire, celui qui aura le privilège de me sauver. J’entrai dans la salle et me posa sur une table au hasard avant de me dire que ce restaurant était très…vide… était-il si tard que ça ?
J’attendis seule à ma table en regardant un joli petit couple dans un coin, mon estomac en profita pour chanter un air d’opéra. Au bout d’un moment un jeune homme s’avança vers moi, je le suivis du regard tout en pressant mon ventre pour faire taire sa symphonie. Le jeune homme affichait une peau bronzée et des cheveux noirs de jais, il était bien plus grand que moi et ses yeux vairons me firent penser aux miens bicolores. Arrivé à mon niveau :

" Salut je peux prendre ta commande ? "

Je fis une tête de chien battue, le regarda dans les yeux en posant mon menton sur la table et gémie

« Avec grand plaisir, je meurs de faim ! mais je ne sais quoi commander… je suis perdue j’ai besoin d’un soutient, tu veux bien me conseiller ? »

Je tournai ma tête et colla ma joue contre la nappe de la table en observant la réaction du jeune homme. Je me demande s’il ne me prend pas pour une folle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Ven 11 Fév - 15:20

Elle porta son regard sur moi, m'observant comme je l'avait fait tous a l'heure. Finalement elle posa son menton sur la table et plongea son regard dans le mien, ces magnifiques yeux me troublèrent pendant quelques secondes, il faudrait que j'apprenne a résister au jolie fille, sa m'éviterait parfois de me mettre dans la merde.

« Avec grand plaisir, je meurs de faim ! mais je ne sais quoi commander… je suis perdue j’ai besoin d’un soutient, tu veux bien me conseiller ? »


Elle mis sa tête sur le coté, utilisant la table comme un cousin. Une nuée d'idée perverse me sont passé dans la tête quand elle a prononcé le mot "soutient", sa m'arrive souvent en ce moment, il faut dire qu'il y a pas mal de jolie fille sur cette île. Pour l'aider dans son choix j'attrape un menu sur la table voisine.

" Je peut m’asseoir ? "

N'attendant pas une réponse j'attrape la chaise et me pose en face d'elle, le coude posé sur la table pour pouvoir poser ma tête, observant notre magnifique carte. Après quelques secondes de réflexion je me tourne vers elle.

" Si tu as très faim je te propose la côte de boeuf, la sole au champignon ou la paella maison, c'est toi qui voit"

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Sam 12 Fév - 19:30

Le jeune employé du restaurant me considéra un instant et je me demandai si il avait saisi l’ironie de de ma réponse… si il l’a pris au pied de la lettre je suis dans une merde noire… Finalement ses yeux se ranimèrent comme si il sortait d’une profonde rêverie. Il attrapa le menu de la table d’à côté

" Je peux m’asseoir ? "

J’allai lui répondre gentiment que oui quand je le vis s’asseoir en face de moi. AH ouais…ok…mon sourire que j’avais commencé je me redressais pour éviter le torticolis et regarda le jeune homme s’installer confortablement pour lire la carte. J’imitai sa position dans un gargouillement de ventre sexy (et oui je suis sexy en toute circonstance). Après quelques secondes de réflexion durant lesquelles mon estomac s’effondrait sur lui-même, il leva les yeux vers moi. Je haussai les sourcils d’un air interrogateur.

" Si tu as très faim je te propose la côte de bœuf, la sole au champignon ou la paella maison, c'est toi qui voit"

Mon esprit se rempli d’images somptueuses. L’eau me vint à la bouche et j’eu l’envie de répondre une vanne à son « c’est toi qui voit » mais je m’abstins. Je suis une jeune fille polie ! Je me laissai tombé au fond de ma chaise, croisa les jambes et les bras et pris un air solennel.

« Alors ce sera une côte de bœuf ! mais je commande seulement si tu restes avec moi. Je m’ennuie… à moins que tu ne m’appelles un gigolo pour me tenir compagnie. »

Dieu si tu existes… fait qu’il ne me viole pas après ce que je viens de dire… ah mais je suis con ! Dieu, c’est moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Dim 13 Fév - 9:24

Elle a l'air en pleine réflexions, les jambes croisé a la basic instinct, les bras croisé sous sa poitrine.

« Alors ce sera une côte de bœuf ! mais je commande seulement si tu restes avec moi. Je m’ennuie… à moins que tu ne m’appelles un gigolo pour me tenir compagnie. »

J'observe sans grande discrétion le reste de la salle, c'est bon, pas de Collapse en vue pour me pourrir mon plan, je vais pouvoir tenter quelque chose. Le truc c'est de ne pas y aller direct, jouons la romantique et mystérieux, si j'y arrive ...

" Je vais te préparer sa et je reviens "

Je me lève, reprend les deux cartes et me dirige vers les cuisines, en ouvrant la porte je trouve deux cuisiniers entrain de papoter tranquillement.

" Aller les feignant on me prépare une belle côte de bœuf ! "

Voyant qu'ils ne se bouger pas tellement je commence seul a préparé la commande, finalement ils se mirent au boulot, me laissant le temps de retourner en salle. Un petit passage au comptoir pour reprendre les couverts qu'on avait enlever de la table puisqu'elle est seule. Je m'installe en face d'elle et entame la conversion.

" Moi c'est XIII et toi ? "

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Dim 13 Fév - 13:10

Heureusement pour moi et ma chasteté le jeune homme ne s’attarda pas sur ma remarque « légèrement » déplacé. Il regarda attentivement la salle comme pour s’assurer qu’il était en sécurité, je regardai donc moi aussi les alentours pour voir ce qu’il voulait tant éviter mais sa voix me ramena à l’objectif que je m’étais donner c'est-à-dire manger.

" Je vais te préparer sa et je reviens "

Il se leva et se dirigea à grands pas vers les cuisines, je le suivis du regard. Voulait-il dire qu’il faisait lui-même la cuisine ? L’imaginer derrière les fourneaux me fis sourire… je sais pourtant y a rien de drôle mais quand j’ai faim je rigole, quand je suis fatiguée aussi… bref je rigole tout le temps. Et le « je reviens » ? C’était un oui à ma proposition ? À moins qu’il ne revienne pour me demander quelle agence de gigolos je préfère…

Après quelques minutes d’attente durant laquelle je regardai le couple se bécoter et se diriger tout deux vers les toilettes pour… procréer je présume… Le grand brun revint, sans téléphone, s’asseoir en face de moi.

" Moi c'est XIII et toi ? "

Je le regardai dans les yeux et souri, au moins je me ferai pas chier.

« moi c’est Sen »

Le regard du jeune numéro (bon d’accord je ne ferai plus cette remarque…) me troublai, il y avait quelque chose de gênant sans que cela puisse être répertorié dans les défauts au contraire ça lui donnait un certain charme… c’était peut-être dû à son œil gris…

« Pourquoi ton œil est gris ? »

Je plaquai ma main contre ma bouche. La question m’avait complètement échappée… elle était passé directement à ma bouche sans passer par la case cerveau et sans toucher 20 000 euros… C’était une question déplacée et je me détestai d’avoir un esprit aussi mal fait et une bouche aussi vivante. Si il se casse et me laisse en tête à tête avec mon verre ça me semblerai justifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Dim 13 Fév - 15:27

Elle me regarda et sourit, ce qui ma fois et plutôt bon signe !

« moi c’est Sen »

Ce nom me dit quelque chose, qui a bien pu m'en parler ...
Sa y est c'est Collapse qui m'a parler d'elle, sa meilleur amie je crois, donc sa c'est pas un bon plan pour moi, je ne veut avoir aucun rapport avec ce type !
Elle regarde mes yeux, comme tous les gens que je rencontre , il faut dire que je ne passe pas inaperçu avec mes yeux bicolor.

« Pourquoi ton œil est gris ? »

Elle se plaqua rapidement la main sur la bouche, consciente que sa question pouvait paraître déplacé, cependant elle ne me choqua pas, j'était plutôt admiratif de son assurance, sa ne cours pas les rues ce genre de fille !
Je ne peut réprimer un immense rire, ce qui me fait légèrement passer pour un fou. Je me calme rapidement et lui sert un verre de vin.

" C'est très simple, cet oeil est totalement aveugle ! "

Elle paru légèrement surprit de cette réponse, ce qui me fit sourire encore plus, la vérité est souvent troublante n'est il pas ?
Je l'observe longuement, il y aurais aussi de mon coter quelques questions a posé, sur ces cheveux ou c'est yeux, mais je n'ai pas envie d'avoir les réponses.

" Sinon sa fait longtemps que tu est la ? "

Simple, court, classique.

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mar 15 Fév - 14:49

A ma grande surprise, XIII éclata de rire. J’enlevai la main de devant ma bouche et le regardai rigoler… Je ne pensais pas être si drôle… Il se saisit de la bouteille de vin posée sur la table et rempli mon verre avec le liquide rouge brique.

" C'est très simple, cet oeil est totalement aveugle ! "

Je haussai un sourcil, il avait annoncé cela comme si il s’agissait d’une chose courante. J’aurai bien voulu savoir comment cela était arrivé, si c’était inné mais je m’abstins, après tout on n’a pas gardé les cochons ensemble. Cochon… j’ai faim...

" Sinon ça fait longtemps que tu es là ? "

Il fallut un moment à la question pour parvenir jusqu'à mon cerveau. Pendant un instant je me demandai de quoi il voulait parler puis je me souvins qu’on était sur une île, à l’écart du reste du monde, remplie de personnes étranges… Pour moi le fait de vivre ici était tout à fait naturel.
Bah depuis le début de la conversation… Je m’emparai de mon verre et bu une longue gorgée de vin pour éviter de sortir ce sarcasme douteux, il avait un légèrement fruité… ce n’était pas de la piquette un VAOD peut être…
Reposant doucement mon verre sur la table, je répondis à la question posée le regard posé scrutant le fond de mon verre que je commençais déjà à deviner.

« je suis arrivée sur l’île à l’âge de 10ans… donc depuis 9 ans… c’est long ? »

Je poussai un long soupir et me pencha au-dessus comme si j’espérai qu’il me répondrait. Je savais pertinemment que le moment était mal choisi pour faire une étape nostalgie et déprimer je m’efforçai donc de continuer la conversation.

« et toi ça fait combien de temps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mar 15 Fév - 15:55

Elle paru surpris que je lui pause cette question, c'est pourtant la question que j'ai le plus entendu depuis que je suis sur cette île. Elle prit une grande gorgée de son verre de vin assez rapidement puis reposa le verra doucement.

« je suis arrivée sur l’île à l’âge de 10ans… donc depuis 9 ans… c’est long ? »

Ah ouai quand même ...
Je me demande si elle se souvient de sa vie d'avant, de son enfance, de ses parents ou de ses ancien amies.
En tous cas, si elle connait Collapse depuis qu'elle est petite ils doivent être vraiment de bon amies.

« et toi ça fait combien de temps ?"

Le sourire que j'avait jusque ici s’effaça d'un coup, je n'aime pas me rappeler du passer, car pour me rappeller de quand je suis arrivé, il faut que je me souvienne de quand je suis partie de l'autre endroit. Le centre. Mais mon sourire revint bien vite, je ne me laisse pas abattre.

"Je suis arrivée il y a plus de 6 mois"

Pour effacé mon trouble je boit d'un coup mon verre et me ressert un coup, je ressert la jeune fille aussi au passage.

"Tu connait Collapse ?"

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Ven 18 Fév - 19:56

Le sourire du jeune homme se figea dans un bref rictus avant de disparaître d’un coup. J’ai posé la mauvaise question ? Mais si il me demande depuis combien de temps je suis là et devait bien se douter que je lui retournerai la question… ah moins qu’il n’ait prévu que je me casse en pleurant… le fourbe…

"Je suis arrivée il y a plus de 6 mois"

Ah… ouais c’est tout frais, la plaie doit être encore sanguinolente…
Il prit son verre et le vida de son contenu d’un coup… avait-il le droit de boire pendant son service ? Il remplit son verre et fit de même avec le mien, je fixai mon verre surprise par cette prise d’initiative. Le fond de mon verre avait complètement disparu et laissé place à la surface stagnante du fruit fermenté.
Je portai mon verre à mes lèvres et bu une gorgée par pure politesse.

"Tu connais Collapse ?"

Surprise par la question je renvoyai mon vin de la d’où il venait, au fin fond de verre, avec le bruit sensuel de succion. Je portai ma main à ma poitrine, toussa et regarda XIII d’un air méfiant.

« Collapse, oui je le connais c’est mon meilleur ami. Pourquoi ? tu le connais ? Et pourquoi tu penses que je le connais ? il t’a parlé de moi ? »

Oui ça fait beaucoup de question d’un coup et donc pour signifier que j’avais fini d’en poser j’englouti le verre et le reposa sans grande délicatesse sur la table qui émis une légère plainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Dim 20 Fév - 13:48

Alors qu'elle portait la coupe a ses lèvres, tel une reine des temps anciens, ma question la surprit tellement qu'elle renvoya la boisson dans le verre sans lui laissait le temps de couler le long de sa gorge. Je pense avoir trouver une question assez intéressante, vu la réaction de la jeune fille, Ce Collapse a vraiment un effet sur les filles, après reste a savoir si cette effet est bénéfique ...

« Collapse, oui je le connais c’est mon meilleur ami. Pourquoi ? tu le connais ? Et pourquoi tu penses que je le connais ? il t’a parlé de moi ? »

Elle bu ensuite d'un seule coup le verre de vin et le reposa brutalement sur la table, personnellement je prend mon verre et le boit lentement pour faire durer le suspense un peu plus longtemps.

"Oui il m'a parler de toi, il parle beaucoup d'ailleurs, il m'a dit que tu était son amie"

Je me ressert ainsi que la jeune fille, c'est la deuxième fois et la bouteille commence a nous présenté son fond. Elle a l'air contente du portrait que son ami a fait d'elle, pourtant je ne lui est pas encore dit le meilleur.

"Il m'a aussi dit que tu est un bon coup ... "



_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Lun 21 Fév - 19:24

Il prit son temps pour me répondre, buvant son verre jusqu’à la dernière goutte sans se presser. Je me
demande si c’est pour m’énerver ou simplement pour déguster le vin… les deux peut être…

"Oui il m'a parler de toi, il parle beaucoup d'ailleurs, il m'a dit que tu était son amie"


Il parle de moi ? le petit enculé… mais c’est une description assez flatteuse, ceux qui d’ailleurs ne lui ressemble pas du tout, en temps normal il m’aurait traité de garce ou un truc comme ça.
Il prit l’initiative, encore une fois, de re remplir son verre et le mien et j’étais en train de me dire que, ne supportant pas bien l’alcool je ferai mieux de ne pas le boire quand il ajouta calmement :

"Il m'a aussi dit que tu es un bon coup ... "

Je suis restée bouche bée un moment tiraillé entre l’envie de vider mon verre de vin, non pas dans ma bouche mais sur la tête du serveur, et celle de lui mettre direct un coup de boule… cruel dilemme…
Je me contentai juste de me pencher sur la table, d’attraper le col de sa chemise et de le tirer en travers de la table

« Oublies ça ! Ce sal petit impuissant n’a jamais couché avec ma noble petite personne et ne le fera jamais ! C’est clair ? Et si tu vois cette petite merde avant moi enfonce lui la bouteille de vin dans le rectum de ma part. »

Je vais me faire virer du resto sans bouffer ohé ohé ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Lun 21 Fév - 20:05

Ma phrase eu un effet tous a fait plaisant, elle fut totalement tétanisé par mes propos, En même temps je n'y suis pas aller de main morte. Mais bon, je suis sur quelle est capable de l'entendre, c'est le genre de fille qui se laisse pas faire, mais pas non plus une Bestah sistah, par ce que sa je ne m'en approche même pas. Elle me prit soudainement par le col et me tint a peu prêt se langage :

- Oublies ça ! Ce sal petit impuissant n’a jamais couché avec ma noble petite personne et ne le fera jamais ! C’est clair ? Et si tu vois cette petite merde avant moi enfonce lui la bouteille de vin dans le rectum de ma part. »

Voila qui me donne envie d'enfoncer autre chose dans la jeune fille ...
En tous cas voila qui est clair, voila une des rares filles qui n'a pas goûté a la brochette du sieur Collapse. Elle consent enfin a me lâcher, elle a de la poigne la bougre, elle doit avoir un joli coup de poignet ...

" Je revient je vais chercher une autre bouteille de vin "

Je me redirige donc vers les cuisines de l'établissement, cette fois il n'y a plus personne, je suit seul avec la jeune fille, cool ! J'en arrive a m'imaginer quelques scènes un peu cochonne avec Sen (jeux de mots tous pourri ...), pour en arriver a la, il faut plus de vin me dis-je. Je descend donc dans la cave a vin, choisit la meilleur des bouteilles et remonte voir ma vict... cliente.
Lorsque je regarde par le hublot de la porte donnant accès a la salle, je voit a ma place un autre mec et la jeune fille passablement "j'en ai rien a foutre". Je n'entre pas tous de suite et les laisse parler encore un peu, j'ai un plan ...


_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mar 22 Fév - 16:52

Je lâchai le col du jeune homme qui se redressa avant d’annoncer calmement :

" Je reviens je vais chercher une autre bouteille de vin "

… BZZZZZZ (= mouche qui vole) Il se leva et se dirigea vers, ce qui me semblai être les cuisines et… et c’est tout… Il avait failli embrasser la table mais l’appel de l’alcool semble plus fort que celui de la peur… Enfin bref, une fois le serveur alcoolique partit je médite un instant sur les « compliments » de Collapse car oui venant de Collapse… le fait d’être un bon coup est un compliment.

Derrière moi, la porte du resto s’ouvrit et se referma pour laisser entrer un… un… plouc… Donc la gomina faisait danser des reflets gras sur ses cheveux bruns, à moins qu’ils ne soient juste gras… Un frisson me parcourra l’échine. Un second me parcouru quand celui-ci s’assit juste en face de moi, sur la chaise que XIII avait abandonné. Une odeur de tabac et de poussière aurait convenu… mais c’est une eau de toilette qui me fit plisser le nez et me piqua les yeux. J’éternuai dans mon poing et il me tendit un mouchoir d’un geste qui se voulait gracieux. Il était taché d’une substance blanche inconnue… bien que, je crois savoir d’où elle vient… beurk beurk beurk.

« bonjouuuuuuur, alors on est seule ?

-Yeurk…

-Je vous paye quelque chose ?

-Je suis lesbienne. Allez casses toi casses toi


-je peux vous faire changer vous savez. Paroles accompagné d’un haussement de sourcils « sexy »

Seigneur dieu… quelle charme ! Je … haannn… que m’arrive-t’il…

-viens avec moi… j’ai quelque chose qui va t’intéressez dans ma voiture… grrr

Oooh … mais quel est ce chant qui m’attire… J’ai chaud tout d’un coup… BON ! il se grouille l’autre gland je vais me faire violer par un moche moi !

-Je peux vous mettre quelque chose?

I shoot the shérif♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mer 23 Fév - 13:46

Je pense qu'il est tant pour moi d'entrée en scène, tous d'abord prendre il me faut un objet un peu spécial, Je me retourne et cherche dans la cuisine qui, soit dit en passant, est absolument dégueulasse. Je trouve enfin l'objet de ma convoitise, une barre de fer qui sert a aplatir la viande, oui c'est barbare, oui c'est horrible, oui sa fait mal, mais bon, t'a vu ma gueule, tu m'a prit pour un ange ? Oui je te parle, toi qui me lit, et je t’emmerde au passage.
J'entre enfin dans la salle, l'individu perturbateur est plus gominé qu'un danseur de tango et arbore un costar blanc sortit tous droit sortit de Scareface.

-Je peux vous mettre quelque chose?

Au moins lui il a pas peur de se manger des râteau, il est con et se croit génialement beau, en clair se type est un déchet, et je ne veut pas de déchet dans cette établissement .

"Excusez moi mais c'est ma chaise sur laquelle vous êtes assis. "

" Et alors ? T'est serveur non ? Donc tu reste debout et tu va me chercher un truc a boire !"

"Désoler mais je vous demande de sortir de ce resto"

Il se lève et se place face a moi, avec un regard qui est censé montrer sa force, donc un regard de merde.

"Ah ouai ? Et c'est toi qui va m'y obliger ?"

"Il se pourrait bien que oui "

J'immobilise ce connard grâce a mon pouvoir et m'approche de la table, je pose la bouteille sur la table est adresse un sourire a la jeune fille.

" J'en est pour une minute !"

Je me replace devant lui et empoigne la barre, je lui balance d'abord un coup dans la gueule, je désactive mon pouvoir et lui en balance un autre dans le ventre pour le faire plier en deux puis dans le dos pour l'achever. Je l'attrape, le met sur mon épaule, totalement in conscient puis le jette hors de la salle. Je revient enfin a la table.

"Sa va toujours ? "

Oh yeah, sa c'est cool !


_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Ven 25 Fév - 11:46

Xiii décide enfin à re rentré en scène. Et en grand gentleman, sauver la belle demoiselle en détresse (oui la demoiselle c’est moi et je vous emmerde, je ferai aussi remarquer que mon sauveur ne peut pas vraiment être qualifié de gentleman. Sur ce sortez vous les doigts du cul et allez faire vos devoirs au lieu de lire ce post de merde.)

"Excusez moi mais c'est ma chaise sur laquelle vous êtes assis. "

Oufff violent

" Et alors ? T'est serveur non ? Donc tu reste debout et tu va me chercher un truc a boire !"

Pas faux, pas faux… mais le verre c’est plutôt lui qui va le boire…
Mon brave chevalier posa la bouteille sur la table et m’adressa un sourire, je répondis par un magnifique rictus avant de baisser les yeux sur la table.

" J'en est pour une minute !"

J’entends des bruits sourd et des gémissements, je pris ma fourchette et commença à faire de fines gravures sur ma serviette. L’inconnue gominé se retrouva sur l’épaule du vide// euh serveur, à la manière d’un sac à patate. Je fis semblant de trouver mes dessins intéressants alors que le corps maintenant inerte de l’homme idéal heurtait le trottoir avec, pour reprendre la comparaison cité ci-dessus, l’élégance d’une patate lancer par un patator contre une plaque de métal… sauf qu’il n’a pas exploser lui… enfin je crois, j’espère.
J’entendis les pas du serveur revenir, puis le raclement de la chaise contre le sol.

"Sa va toujours ? "

Je lâchai ma fourchette, pris la nouvelle bouteille de vin et resservis ainsi que mon compagnon de table. Puis, toujours sans le regarder

« ouais impec’» … blanc… t’as vu j’ai fait des dessins "Dis-je en levant ma serviette scarifiée devant mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Lun 28 Fév - 16:07

Sans me répondre elle attrapa la nouvelle bouteille de vin et nous servit tous les deux, elle ne me regarde même pas, peut être est elle fâché du fait que j'ai mis du temps a venir la sauver. En tous pendant qu'elle me servait je pu admirer son superbe décolleté, elle as de très beau sein, Collapse a beau ne rien avoir fait avec elle il a quand même raison, sa doit être un bon coup, un très bon coup même.

« ouais impec’»

Grand blanc, tandis que je continue a l'imaginer toute nue ...

" t’as vu j’ai fait des dessins "

S'en suit un grand vide ou nous ne faisons que manger et boire, nous en sommes d'ailleurs a notre quatrième bouteille et je commence a sentir un effet très léger. Il faudra que je pense a racheter de l'alcool pour le bar car je ne peut pas décemment me déchire avec du vin, cette boisson est beaucoup trop noble pour sa. Alors qu'une grande lassitude s'empare de moi, le patron sors de la cuisine et m'adresse ces quelques mots accompagné d'une gestuelle.

" XIII ! Toilette ! Problème ! Vite ! "

Je me lève donc en adressant un léger signe de main a la bonasse toujours assise en face et qui a l'air un peu pompette voir carrément bourré. Je me dirige donc vers les toilette des filles car c'est apparemment la que se situe le problème, en d'autre circonstance j'aurait été heureux de pénétrer dans ce grand sanctuaire, mais la il n'y a personne d'autre que moi, du moins c'est ce que je pensais. Lorsque j'entre dans ce temple de la féminité je vois devant moi le petit couple qui prenais tous a l'heure son repas dans le resto et que j'avait totalement oublier. Le mec est allongé par terre totalement dans les vapes et la fille sur lui entrain de remuer son magnifique cul pour essayer de l’exciter.

" Je peut savoir ce que vous faites ? "

La fille se tourne vers moi et se relève pour venir a ma rencontre. Elle est un peu plut petite que moi, elle a de longs cheveux noirs qui lui arrive jusqu'en dessous de sa poitrine, assez opulente d'ailleurs, elle a de magnifique yeux vert de coquine qui semblait me dire " descend ta braguette ! ", une bouche pulpeuse de suceuse, pas de kilos en trop, mais on ne lisait sur son visage aucune lueur d'un esprit complexe et profond, sa tombe bien je m'en fout pour l'instant. Elle est vêtue d'un t-shirt a grand décolleté est d'un jean, sans dire un seul mots elle m'attrape et m’entraîne dans une des cabines qu'elle ferme grâce a un verrou.

Il ne me vient même pas a l'esprit de protester, elle commence a m'embrasser goulûment tandis que je lui pétrit ses fesses ferme magnifiquement moulé dans son jean, elle s’arrête un moment pour enlever son t-shirt puis me plaque contre l'une des parois pour m'enlever le mien. Elle continue ensuite m'embrasser, tandis que je lui enlève son soutien gorge, je la plaque ensuite sur l'autre paroi, la fait un peut monter, elle entoure ses jambes autour de moi et je commence a lui embrasser les seins. Elle pousse ma tête vers ses seins et pousse des petits cris de plaisir tandis que je lui lèche les tétons. Elle me repousse, descend mon jean et mon caleçon et me branle tranquillement, je pose ma main sur sa tête et l'avance vers mon pénis, l'obligeant a me sucer. Sa langue caresse le dessous de ma bite et en fait le tour par moments, la sensation est un pur délice.

Elle enlève en fin son jean est son string, elle se remet dans la même position que tous a l'heure, les jambes autour de moi, dos a la parois et se laisse pénétré, son sexe est très étroit et humide, j'entame donc directement des va et vient assez rapide et qui a chaque fois atteigne presque le fond de son utérus, en même temps je continue a lui léchait les seins et la fille pousse un cris a chaque fois qu'elle sens mon sexe au plus profond d'elle. Au bout d'un moment elle se tourne et ont commencent une levrette, la cabine n'est pas très spacieuse, ce qui oblige cette salope a être quasiment debout, le dos cambré, j'en profite pour lui malmené les seins en même temps. Mais alors que nous étions a la limite de la jouissance, j'entend la porte donnant sur la salle qui s'ouvre.

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Ven 4 Mar - 17:44

Un silence gênant s’installa pour un bon moment tandis que la nouvelle bouteille commençait sagement à se vider et que la tapisserie de la salle devenait de plus en plus floue. Ce fut avec un léger soulagement qu’un homme vint mettre un terme à notre magnifique conversation digne d’un film muet

" XIII ! Toilette ! Problème ! Vite ! "

Rapide, élégant et simple… j’aimerai maitriser l’art oratoire moi aussi… XIII se leva et m’abandonna une fois de plus, me laissant en tête à tête avec la bouteille à moitié remplie (ou vide ça dépend du point de vue…)
Comme il tardait à revenir et que le plafond du resto n’avait plus de secret sur moi je commençai un jeu débile mais prenant : à chaque gravure de plus sur ma serviette, un verre de vin en plus. Alors qu’au fur et à mesure que les dessins devenaient de simples traits puis des points, le contenu de la bouteille descendait.

Une fois vide, je me levai et titubai jusqu’au toilette, d’une part parce que je voulais savoir ce qui pouvait lui prendre autant de temps et de l’autre parce qu’après 4 bouteilles de vin on a envie de pisser. J’explosai de rire après avoir trébuché et m’être étalé sur le sol et poussai enfin la porte des toilettes qui était bien plus loin que ce que j’avais imaginé… La première remarque que l’on pouvait faire dans ces fabuleuses latrines c’était « MAIS ! ça sent le vomi ! » car oui… ça puait le vomi… j’observai les alentours. Une jeune femme me regardait en coin, elle avait une poitrine assez imposante, des grands yeux, des cheveux brun et blancs et faisait exactement les même gestes que moi… AH !!! mais c’est un miroir pffff… Si mon odorat était agressé il n’était pas mon seul sens à travailler, mon ouïe percevait des bruits d’animaux étranges venant d’une des cabines, il me fallut une vingtaine de secondes pour m’apercevoir que ces grognement venait d’une copulation effrénée. Je ne fis que deux pas avant de d’embrasser encore une fois le sol… décidément… Je m’agenouillai et analysai la raison de ma chute, elle était grande, viril, blonde et … morte ? ah non il respire… dans son vomi, mais il respire. Au moins je sais maintenant d’où vient l’odeur. Je pris un soin particulier à ne pas rigoler de la situation pour ne pas déranger et demanda à la belle au bois dormant à côté de moi d’en faire autant en mettant mon index sur ma bouche.

En me relevant, les choses se passèrent très vite. Alors que j’étais en train de me dire que : si le mec par terre n’était pas le serveur et que la madame dans la cabine devait être avec quelqu’un alors le monsieur avec la madame devait être le ser/BURP…
L’odeur de vomi me donna envie de rendre ce que j’avais mangé. Je me précipitai donc dans la cabine la plus proche et dis un ultime au revoir à… je ne ferai pas tous les détails car je tiens à ce que ce RP garde un petit peu de tenu. Quoi ? c’est trop tard ? ah merde…

Je remarquai que les cris avaient définitivement cessé et le bruit d’un verrou parvint à mes chastes oreilles. Je revins à côté de l’endormi en m’appuyant sur le mur (le sol étant très instable ces derniers temps) et vis… une euuh… femme… plutôt jolie…et complètement à poil. Elle ne semblait pas très fraiche elle non plus… limite périmée… En regardant derrière elle on pouvait voir un mec le service trois pièces, a l’air surpris et le caleçon sur les chevilles.

En reconnaissant XIII, je me dis que je n’avais jamais vu le sexe d’un mec rencontré dans un lapse de temps aussi court… et tomba sur le cul à côté du mec bourré.

«XIII je viens t’aid… IL SE PASSE QUOI ICI ?! »

Oh le monsieur de toute à l’heure ! oh merde le monsieur de toute à l’heure !!! Ce qui se passait « ici » était assez évident pour ne pas avoir à répondre. Je m’attendais à ce qu’il se mette en colère et qu’il nous tue tous ici… dans les toilettes… mourir bourrée dans les toilettes, quelle belle mort… Mais l’homme garda son calme, nous regarda avec insistance et ajouta

« je peux me joindre à vous ? »

Je me tournai vers XIII qui avait remonté son caleçon devant son patron en me demandant ce qu’il allait bien pouvoir répondre… faire une orgie avec son patron dans les toilettes de son lieu de travail, c’est pas cool. Et je n’ai pas trop envie de coucher avec qui que ce soit ici présent…
Et finalement j’eux envie de vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Dim 6 Mar - 15:18

Je ne me préoccupe que peut de temps de ce bruit de porte et j'éjacule enfin dans la chatte de cette salope (que de poésie ...). Je m'essuie le bout sur ces fesses et la jeune fille sort enfin de la cabine, je me retrouve nez a nez (enfin nez a ...) avec Sen. Je l'avait totalement oublier celle la, elle n'a pas l'air très fraîche d'ailleurs, comme le mec entrain de dormir dans son vomi a coté d'elle. Alors que je me préparer a sortir une magnifique excuse pour expliquer mon membre turgescent, la porte s'ouvrit une nouvelle fois pour laisser apparaître le patron.

«XIII je viens t’aid… IL SE PASSE QUOI ICI ?! »

Je remonte vite mon caleçon pour ne pas perdre mon emploi en même temps que ma dignité et mon intégrité.
Un calme inexplicable se lisait sur son visage, j’avoue que je ne m'attendait pas a sa, il est fort quand même, personnellement j'aurai déjà sauter sur la fille a poil pour profiter du cerveau embrumer de cette dernière. Ah ben, c'est un peu ce que j'ai fait enfaîte ...

« je peux me joindre à vous ? »

Pas con le con ...
Mais je ne pense pas que sa m'avance a grand chose de faire une orgie avec mon patron, même si l'idée de pouvoir me faire Sen et l'autre fille en même temps n'est pas désagréable. Mais bon, la c'est pas le moment, il faut que je m'occupe de le faire partir. Alors que je me dirige vers lui, la jeune salope s'approche de Sen et commence a l'embrasser langoureusement. Je me fige complètement, le spectacle est des plus appréciable, mais j'ai autre chose a faire, malheureusement. Je reprend donc mes esprit et sors des toilette avec mon patron pendant que Sen commence as se faire caresser légèrement les seins.
J'attrape mon chef par l'épaule et lui tend deux ou trois billet.

"écoute moi bien, tu oublie tous sa et reprend le boulot, a moins que tu ne veuille y retourner pour te faire vomir sur le gland par deux filles complètement bourré, ce qui me permettrai de prendre des photo pour te faire chanter. "

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 16 Mar - 14:32

BEEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURRRRRRRK caca ! qfgefcf keuf ! keuf ! mon dieu ! ma chasteté ?! où est-t'elle ?! elle a disparue ! NOOON ! c'est cette pute qui l'a !
Alors résumé des épisodes précédents, j'ai bu un coup... bon plusieurs coups avec un serveur assez simpas, il m'a sauvé la vie, puis, appelé pour une urgence aux toilettes, il s'absente de la salle, quand j'ai été assez bourrée je suis allée le chercher et je l'ai trouver caleçon baissé après qu'il ait copulé joyeusement dans une cabine avec ce qui semble être le cadavre du copain de la jeune fille sur le carrelage... j'ai vomi... et maintenant je suis dans ses putain de chiottes avec le patron du resto, XIII, une épave et une pétasse nue qui me roule une pelle putain de sa mère !!!

La nudiste des toilettes c'était jetée sur moi avant que je ne réalise ce qui m'arrivais. elle avait également commencé à m'embrasser, m'avait empoigner la poitrine (enfin essayer, elle a de bien trop petites mains, la pauvre), avait finit de me fourrer sa langue dans ma bouche (vu que je viens juste de gerber elle doit pas être déçue du voyage...) et sa douce haleine alcoolisée me "caressa" les narines. Je suis bourrée c'est vrai mais pas assez pour apprécier ce doux moment sous le regard pervers d'un patron de restaurant. J'aurai même préféré me battre avec elle dans la boue... mais bon... Du coup j'ai même pas entendue la réponse de XIII...
Je pris la pauvre jeune femme par les épaules et décolla son visage du mien dans un bruit de vieille ventouse... malheureusement pour moi... elle avait de plus long bras que moi donc ses mains continuèrent à malaxer mes seins comme une vulgaire pâte à modeler. Le sensation aurait pu être argréable si j'avais été consentante, si la fille avait été un homme et si on avait pas un public... de mec qui plus est... Donc ne prennant pas mon pied du tout, je réussis a me libérer de l'emprise de la grognasse qui rejoingnit son petit camarade allongé de tout son gras sur le sol. Je rempai un moment sur le sol, attrappant au vol ma chasteté qui roulait par terre (je sais c'est pas possible mais ça me fait rire).
Et alors que, proche de la sortie, je m'apprêtai à me lever et à quitter cette endroit maudit je me senti décoller du sol...

"je me cas..."

"Bon bah je prend que celle là alors !"

...
......................
en sac à patate sur l'épaule du patron... Je suis en chemin pour son bureau... Je vais faire sacrifice de ma virginité à ce... ce... caca (chouf ! l'insulte!)

Jésus, aides moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Ven 18 Mar - 19:09

Mon patron est en pleine réflexion, bourrer le fion deux filles déjà bien bourrer ou s'emparer de la somme que je lui tend et retourner travailler, personnellement j'aurait déjà arrêter mon choix, bien que mon sperme est déjà présent dans la chatte et sur le postérieur d'une des deux, c'est vrai que j'aimerais bien faire partager mon liquide a cette autre jeune fille aux gros sein. Finalement il choisit de prendre l'argent que je lui donne mais re rentre quand même dans les toilettes.

"Bon bah je prend que celle là alors !"

Ah ouai mais non, sa c'est pas cool.
Sen finit comme un sac a patate sur l'épaule du patron, en chemin pour son éclatage de fion en règle. Je ne peut vraiment pas la laisser comme sa, la pauvre, elle vient manger un petit coup et elle va finir par ce prendre un petit coup. Vite une idée, la nymphomane commence déjà a tenter de me sauter dessus une nouvelle fois, sa y est, j'ai la solution ! J'attrape un objet que je n'avait pas remarqué sur le sol, une seringue rempli d'un liquide suspect. J'en injecte un petit coup a la jeune déluré qui s'affale sur le sol, endormi, je dort donc des toilettes, arrive discrètement derrière mon patron, dans son angle de mort et lui injecte le liquide somnifère. Il tombe sur le sol, je rattrape Sen dans mes bras, je la porte jusqu’à sa place et l'assoie sur la chaise.

"Désolé ..."

Je me retourne et me dirige vers les cuisines quand soudain ...

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 27
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Dim 20 Mar - 10:49

Alors comme ça, c’est à ça que ressemble le couloir de la mort… j’avoue que je ne l’imaginai pas comme ça… ni ma mort d’ailleurs, j’espérais mourir sur un champ de bataille et avoir une statue à mon effigie, mon bien aimé aurait pleurer ma mort en l’apprenant avant de se trouver une autre femme plus belle plus drôle plus intelligente…La perte de ma virginité j’avais imaginé une scène un peu plus romantique qu’être à moitié bourrée sur le bureau d’un patron de resto en train de me faire littéralement défoncer alors qu’à l’origine j’étais la juste pour manger pas me faire violer…
Mais alors que mon kidnappeur et moi étions encore dans le couloir un ange vint me sauver, Dieu à entendue ma prière et le patron de XIII c’est effondré dans le bruit sourd et répugnant de la graisse qui s’étale sur du parquet. Et moi, en fier sac à patate, je finis dans des bras sans vraiment comprendre ni à qui ils appartenaient ni comment ni pourquoi. Finalement je levai la tête vers mon sauveur *Jésus c’est toi ? ah non c’est juste XIII*. Le serveur m’entraînait déjà vers la salle et j’eus juste le temps de jeter un dernier regard à mon agresseur qui avait une seringue plantée… Ne voulant pas savoir où XIII avait trouvé cette l’objet ni ce qu’il y avait dedans, je regardai ma prochaine destination : ma chaise comme on se retrouve…XIII s'excusa rapidement. Mais bon… continuez à manger comme si de rien n’était après tout ça ! de plus XIII se casse en cuisine…
Je commençai à rassembler mes affaires pour sortir de ce restaurant de fous quand la porte des toilettes se rouvrit, laissant apparaître le comateux aussi appelé : le copain de la nymphomane des toilettes. A en juger par sa tête et l’absence de sa copine, je ferai mieux de me tirer. Dans le pire des cas il l’a juste retrouvé à poil à ses côtés, il ne peut pas me soupçonner d’avoir profité d’elle ! je suis une fille… mais y a que moi dans ce putain de resto et les lesbiennes existent. L’homme remonta son pantalon et renifla bruyamment avant de foncer vers moi. C’est alors que je m’élançai vers XIII, glissa sur le ventre tel un pingouin et m’accrocha à sa jambe avant qu’il n’ait le temps de passer la porte menant aux cuisines en le suppliant de ne pas le laisser seule avec ce mec, après tout c’est lui qui c’est tapé sa copine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mer 23 Mar - 13:45

Je sentit Sen qui s'accrocha a ma jambe, elle était a genou sur le sol, voulait elle goûté mon membre ? J'en doute. Je me retourne et voit que le petit copain de la nymphomane vient de se réveillé, et il a pas l'air très content. Il se dirige vers nous. Il est toujours aussi pale, mais il a quand même plus de prestance que quand il était étendu sur le sol dans son vomi.

"Un problème monsieur ?"

"C'est toi qui a rempli ma copine de foutre ?"

classe non ?

"Il se pourrait bien que oui ... "

Il tente de me mettre une droite, mais dans son état j'ai parfaitement le temps d’arrêté son poing d'une main et de lui mettre un bon coup de pied dans les boules. Il s’effondre sur le sol, les mains sur les noisettes. J'attrape le bras de Miss big Boobs et la fait remonter a ma hauteur ( enfin façon de parler ... ).

" Je pense que tu peut partir tranquille maintenant"

Je la soutient par les épaules et l'accompagne vers la sortit, mon dernier geste de Gentleman.

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: Restaurant "せしる~"-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit