AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion




 

Toujours avoir du cousous dans sa poche, on te a jamais dit ?[PV Hikaru]

Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Ven 18 Fév - 22:00

Prise de conscience, je ne comprend pas se qu'il m'arrive, devant moi, du noir... Autours de moi ? Du noir... Il y en a partout ! Que du noir. Où suis-je ? L'inquiétude s'empare de moi ! Je ne vois rien ! Mes souvenir refont surface ! Je ne veux pas, je ne veux pas me souvenir de se qu'il c'est passé ! NON !
Je me réveille, je ne comprend pas se qu'il m'arrive. Je suis transpirant. Mon souffle et mon pouls est très rapide. J'entend mon cœur s'emballer ! Mes mains serrent fort la couverture. Un cauchemar ? Même si c'est dans mes habitudes, les cauchemar ne me fond jamais du bien !

Je tourne la tête à droite, puis ensuite à gauche. Je tente à tout prix de me repérer dans cette salle si sombre. Une seule lumière me fait froncer les sourcils. L'auto-réveille indique "13h28"... Je ne me suis couché hier qu'à 03h30 pourtant. Je me lève, mon cerveaux n'as pas enregistré l'information de se lever, je perd l'équilibre facilement à deux reprises. Je m'appuie contre le bois de mon bureau, me frotte les cheveux pour le mettre à peu près en place pour être présentable. J'enfile mon jean troués, mon jean préféré. En étant torse nue, j'ouvre difficilement la porte en bois. Les rayons du soleil du couloir des chambre me brûle les yeux. Sans comprendre se qu'y m'arrive, je trébuche et tombe sur le parquet. La porte de ma chambre encore ouverte, je vois l'auto-réveille affichant : "13h32 - je". Je comprend pourquoi ça m'arrive maintenant ! On est jeudi, le jour maudit !

Je me relève lourdement du sol dur et ferme la porte avec mon pied. Je regarde devant moi, les escalier ne provoquais en moi qu'un sentiment de méfiance absolue. Je la sens la belle rèche sur le carrelage blanc et froid. Je m'avance avec méfiance tout doucement direction les escaliers. Le m'accroche au rampe pour ne pas tombé ridiculement, ou encore glisser et me casser le cul sur 30 marches en bois.

Je met un pied devant l'autre et ceux pendant 10 minutes tout en m'agrippant. Mes yeux me brûlant encore, je fronce le front pour y voir plus clair devant moi. J'entend en dessous de mes pieds, Razel et Ruika qui partent. Elles vont où ? Et puis je m'en fous ! Tout se qu'y m'intéresse su le moment et d'arriver intact à la cuisine et de manger un truc pour me remettre les idées en place.

J'arrive sur mes deux pieds sur le carrelage blanc et pas sur mes deux fesses. C'est déjà ça ! Je lâche la pauvre rambarde en bois des escaliers et me dirige lentement vers la salle où il y à plein de bonne choses à manger, la cuisine, c'est ça ! Je me frotte mes yeux qui commencent à me piquer sévère. Mes sens se perd, mon équilibre me manque, je commence à tomber sur le sol froid. Je m'étale. En faite, je ne suis pas arrivé dans la cuisine intact, dommage. C'était bien essayé... Le sol froid me brule le torse, je me lève brusquement pour ne pas avoir plus mal. Mon crâne me fait souffrir, normale, c'est jeudi après tout.

Je marche en titubant vers la cuisine. Me frottant la tête, j'arrive enfin à mon but, la cuisine ! Mes yeux ne me faisant plus souffrir, je vois devant moi la magnifique cuisine américaine. Je remarque sur le lave vaisselle l'heure : "14h06 - je". Révélation intense... Je me suis levé à 13h28 et j'arrive enfin à la cuisine à 14h6... Mon petit calcule mental me dit que j'ai mis 26 minutes pour arriver ici... C'est mon record du jeudi ! Un gros soupir se lâcha de ma bouche en m'asseyant sur une chaise haute de bar. Je m'appuie légèrement la tête contre le bar de la cuisine.

J'entend Hikaru me dire quelque chose que j'ai pas réellement suivis. Mon cerveau n'as pas enregistrer se qu'a dit Hikaru. En faite je m'en fous ! Tout se que je veux c'est de trouver à bouffer et de me remplir la panse ! Je répondis un bref, lourd et incertain :

"Hummmpffff"

Je pense que sa veux tout dire. Je me lève de la chaise en aluminium et évitant de me prendre quelque chose sur la route jusqu'au frigo. La distance étant de même pas 5 mètres... J'arrive au frigo couleur métallique et m'y accroche pour évité de tomber. Je l'ouvre mais la fraicheur sortit de se rectangle électronique me repousse. C'est comme si le frigo se foutais de ma gueule dès le matin. J'ai horreur de se genre de sensation. Je reprend mes esprits et ouvre le frigo d'un seul coup. J'ouvre les yeux et regarde se qu'il y avais comme ingrédients. Hum... A y regarder, il y a rien en faite ! Je referme le frigo et ouvre les étagères du haut... Rien sauf des trucs à cuire....! Normale, c'est jeudi.

Une lueur d'intelligence me parvient jusqu'au cerveau ! Je me souvient de se que m'avais dit "Gros Bouffon" !!! Il m'as prévenus que les filles allais faire les courses. C'est pour sa qu'elles sont patient tout à l'heure ! Je suis maudit VRAIMENT ! Pourquoi il faut que dès le "matin" les choses s'acharne sur moi ? Je ferme doucement la porte du placard, tête baissais, j'ai l'impression que la fin du monde est proche quand mon estomac est vide.... Je me dirige vers le canapé confortable pour m'y étalé et reprendre le temps que j'ai écouler en m'étalent sur le sol depuis tout à l'heure.

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Sam 19 Fév - 14:58

Aujourd'hui, jeudi, jour maudit pour Pikachu. Cette perceptive me donna le courage de me lever au aurore. Il est 12:15, je viens de me réveiller. Je me lève péniblement. Je ne suis pas encore tout à fait réveiller. Je m'assois sur mon lit et regarde ma chambre qui se trouve encore dans l'obscurité de la nuit. Je m'ébouriffe les cheveux pour ensuite me lever. Je me dirige lentement vers ma fenêtre et appuie mollement sur le bouton du store. Le store se hisse lentement pour laisser apparaître un magnifique soleil. Le soleil rentre dans la pièce pour la délivrer de son obscurité. J'observe le paysage que me donne la fenêtre. Rien de très palpitant. Une voisine qui jète les habits de son mari par la fenêtre, des gnomes rose qui joue à un jeu stupide et des oiseaux qui chante gaiment dans les jardins. Je me tourne ensuite vers ma salle de bain, où je me dirige pour me laver.

Une fois ma toilette finit, j'entreprends de m'habiller. Alors avec une serviette nouer autour de la taille je me dirige vers mon dressing où j'attrape des vêtements au pif. Une fois habiller, mon ventre cria famine. Dans cette situation qu'une seule chose à faire. Se diriger vers la cuisine.

Quand je fut arriver dans la salle commune je vis les filles partirent. Elles me dirent que le frigo et les placards était vide alors elles allaient faire les courses. Je les salua et prit dans un placard les deux derniers yaourt nature. J'y mis du sucre sinon c'est pas bon et les mangea. J'étais monotone, je petit déjeuner seul avec pour seul accompagnement les oiseaux qui chanter. Après avoir ranger mon déjeuner je monta dans ma chambre pour y mettre un peu d'ordre. Entre le pile énorme de papier inutile sur mon bureau, mon lit complétement défais, ma salle de bain à laver et ma penderie en vrai capharnaüm, ce n'étais plus supportable. Je mis une heure à pu près à tout ranger. Quand je regarda mon réveil il était 13h20. Pikachu allait bientôt se réveiller. Alors doucement je descendit et je m'assis sur une chaise de la cuisine.

Une demie heure après, Pikachu se posta devant moi. Je le préviens qu'il n'y avait plus rien à manger. Il poussa un horrible grognement. Il allât voir dans le frigo et le placard. Rien. Alors il s'assit lourdement sur le canapé à ruminer. Plus le choix. Si je voulais vivre encore un peu, mieux faut lui faire à manger. Je pris des news dans le frigo et une tranche de viande. Je lui fit cuire tous ça et je lui apporta au salon. Il m'examina moi, puis le contenue de l'assiette posée sur la table. Il sauta dessus et dévora sans aucun scrupule les aliments que contenais l'assiette. Alors quand il eut finit je lui dit :

"J'ai fait ta bouffe, tu fait ta vaisselle !"

Puis je partie m'asseoir sur le siège confortable su coin lecture en voyant Pikachu s'activer en cuisine. Un moment parfait du jeudi, jour où il est maudit. C'est vrai que j'aide à faire de ce jour un enfer pour Pikachu, mais il fait pareil avec moi tout les jours. Personnellement je ne crois pas au jour "maudit". Mais chacun ses croyances...

_________________

H.H


Dernière édition par Hikaru le Sam 26 Fév - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Sam 19 Fév - 20:00

Assis, demie allongé sur le canapé confortable de la salle de vie dans notre nouvelle maison, j'ai faillit me rendormir à 14h15... Quand je ferme mes yeux, Hikaru s'active en cuisine pour, faire je ne sais quoi de maléfique ! Il revient vers moi et me tend des nems... DES NEMS SÉRIEUX ! C'est encore le "matin" pour moi et lui il me fait des nems... J'y crois pas. Au moment ou j'allais refuser, mon ventre grogne. Je ne peut refuser. Même si je sais que à mon palais encore habitué au ingrédients du matin, je mangeais tranquillement les nems spécialement préparé par le roux machiavélique... À peine avaler, "Gros Bouffon" me dit :

"J'ai fait ta bouffe, tu fait ta vaisselle !"

Je me lève lourdement de mon siège confortable. Même si dans ma tête, je refuse royalement, mon corps est comme contrôlé par Hikaru. Je ne peut rien faire dans ce genre de situation. Je marche difficilement vers le lave vaisselle, met délicatement l'assiette en porcelaine blanche, le couteau et la fourchette dedans, le ferme et l'allume. Oui, je sais, pour 3 choses, j'allume le lave vaisselle et je vous en merde ! Je resta debout dans la même position pendant 1-2 minutes sans comprendre pourquoi. Mais je m'en fous... Je commence à reprendre mes esprits petit ) petit, et me dirige vers le jacuzzi. Pourquoi le jacuzzi ? En faite j'en sais rien. Je trébuche sur une des marche pour parvenir au bac d'eau à bulle et tombe dedans la tête en première. Je me relève brusquement. L'eau vient de me réveiller en un clin d'œil !

Des cheveux jusqu'au torse, j'étais trempé. Je me retourne et remarque le roux qui se fous de ma gueule. La colère me vient. Mais, une pensée délicate me monte au cerveau. Surtout pas s'énerver un jeudi ! Je sais que sa va me revenir sur la gueule. Je lâche un gros soupir et titube jusqu'à la salle cinéma. Pourquoi là-bas je ne sais vraiment pas. De plus, mon corps s'était séché tout seul avec le soleil chaud. Je m'assois de biais sur un fauteuil rouge. Je ferme les yeux et me fait tourner une phrase dans la tête "Pourquoi le jeudi existe ?", "Pourquoi le jeudi existe ?"...

Hikaru arrive et me touche l'épaule, le contact de sa peau sur la mienne d'un coup me fait sursauter. Il me rassure avec des paroles que je n'écoutas même pas. Je me lève de ce siège si confortable, monte les escalier en grognant. Ouvre la porte d'une chambre. MERDE, trompé ! Je suis dans la chambre d'Hikaru... Je referme vite sans réfléchir au conséquence. Je marche vite vers ma chambre étant à coté, prend quelque habit dans mon dressing. Enfin, j'attrape ne serais-se qu'un t-shirt car, sur moi, j'avais déjà un jean... Je l'enfile après mettre douché. Après être propre et habillé, j'ouvre avec délicatesse les volets. Pourquoi en délicatesse ? Parce que tout simplement on est jeudi... La dernière fois, les volets se son cassé et m'ont tombé violemment dessus. Le soleil pris place dans la chambre sombre, j'étein tout les lumières, ferme ma porte de chambre et redescend les marches de l'escalier en bois et reprend place dans le fauteuil de tout à l'heure. Je regarde furtivement derrière moi et remarque Hikaru qui se fait chier... Alors, je retourne ma tête et admire l'écran plat qui n'attendais que d'être allumé.

"EH ! Le roux ! On se matte un film ?!"

Tout en me levant et regardant les innombrable DVD que l'on à, la télécommande à la main. J'allume la télé pour Hikaru me réponde avec une réponse positif.

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Dim 20 Fév - 17:24

Il resta planter devant le lave vaisselle en route pendant deux bonne minutes. Qu'est-ce qu'il peut être mou ! Un vrai petit vieux ! Ensuite il avança péniblement vers le jacuzzi. Pourquoi le jacuzzi ? Je sais pas c'est jeudi avec lui faut mieux pas chercher. Sa démarche ressembler à celle d'un vieillard, il aurait presque besoin d'une canne pour s'aider à marcher. Au moment même où je pensais ceci il tomba tête la première dans le jacuzzi. Ensuite il se releva maladroitement, il était tremper de la tête au torse. C'était tordant de rire. On aurait dit un sketch mal jouer.

Il se retourna vers moi et me lança u regard noir. Les jeudis sont les jours les plus drôle de la semaine. Il monta d'un pas vif et en même temps prudent. D'après les bruits de pas qui viennent d'en haut, il s'est trompé de chambre avant d'aller dans la sienne. Pendant un moment il n'y eu aucun bruit. Alors je me plongea dans la contemplation du jardin. On était au début de l'été, la nature vivait et s'épanouissait sans grande difficulté. Pikachu arriva et se jeta dans le siège ou il s'était installer avant. Il se retourna et me regarda. Il me dit ensuite :
"EH ! Le roux ! On se matte un film ?!"

Il alluma la télévision pour que je cède. Mais comme je ne résistais pas ça ne servit à rien. Je me leva et m'installa à ses côté. Il comprit que j'étais d'accord et je lui dit :
"Mais à une condition, c'est moi qui choisis le film !"

Il me regarda et en signe de soumission il s'installa plus confortablement dans son fauteuil. Pour ma part, je me dirigea vers le meuble qui se situe sous le home cinéma. J'ouvris la porte vitrée du meuble et observa les titres des films. Il dut se passer environs cinq minute avant que je choisisse le film tellement il y en a. J'ouvris la boîte du DVD et je sortis le trésor qu'elle recélait. Je mis le DVD dans le lecteur et pris la télécommande pour allais m'assoir à mon tour.

Avec la télécommande je fermais les stores pour faire une ambiance cinéma. L'écran s'alluma et le film commença.

On vit un papillon passer dans une espèce de canyon. Les canyons vu de haut était en faite des signes chinois. Les sous-titres inscrire en dessous : Crazy Kung Fu.

Le film en lui même était très drôle, il était d'un humour plutôt grotesque. Les cascade était sur-jouer et les coup trop fort pour être réel. C'était un superbe film mis à part les tonnes d'interjection.

Quand le film fut finis Pikachu se leva et alla chercher un autre film. Le film commença. Dès le début je vis que c'était un film pourrie et à très bas budget. Après tout on est jeudi le jour maudit de Pikachu. Le vieux ne semblait pas s'être aperçu du navet qu'il a lancer.

Le héros avait une maison en sushi style et les paroles était assez ... rechercher. Un extrait : " Je vais te sucer ... le sang !".

Pikachu badait vraiment sur ce film. C'est jeudi mais quand même !! Je suis sûr il s'est endormi devant le film. Je regarde et même pas !! Comment il fait ?! Moi mes yeux se ferme tout seul. Alors là, les filles rentrèrent. Je les bénis !! Donc je les aident et vois qu'elles on fait du lèche vitrine. D'où les deux heures en plus en courses. Et elles me dirent qu'elles repartais pour aller manger au restaurant avec des amies. Je dois encore restais avec Pikachu...

Il était 18 h 15 quand le navet que Pikachu se finit. ENFIN !!! Puis le vieux s'approcha de moi et me dit :





_________________

H.H


Dernière édition par Hikaru le Sam 26 Fév - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Mar 22 Fév - 12:54

"Mais à une condition, c'est moi qui choisis le film !"

Bon, de toute façon j'ai plus de force pour aller chercher un DVD. Je vis Hikaru qui se lève pour ouvrir le meuble à DVD. Je m'installe sur mon fauteuil confortable. C'est partit. 5 minutes pour prendre un DVD dans le meuble.... C'est beaucoup quand même. Puis, le roux pris la télécommande, ferme les store et allume le film. La lumière vif de la télé m'éblouis, je ne m'attendais pas à une lumière aussi puissante venant de ceci. Un papillon...? Mon dieu, c'est laid ! Les effets spéciaux sont moche, horrible...!

Quand le film finis, je ne sais pas se qu'il me prend de prendre un film trop moche qui appartient à Razel. Un truc de vampire ou je sais plus quoi... Après tout, je m'en fous. J'ai pris sa pour m'endormir un peut. Laisse "Gros-Bouffon" dans la merde tout seul c'est trop marrant. Mes yeux se ferme tout seuls. Je n'entend plus rien. La dernière vision que j'ai eu avant de m'assoupir est le visage de Hikaru qui se fait chier à mort devant le film de merde. Quand je m'endormis, j'avais le sourire aux lèvres. Je ne peut plus m'empêcher de sourire. Mon rêve était des plus bizarre. Je me souvient d'avoir vus Razel, Ruika et Hikaru dans une grande pièce blanche. Ils rigolaient tout les trois, ils étaient heureux... Moi, j'étais dans une bulle, je l'ai voyais, mais eux de me remarquer pas. Ils ne me calculaient même pas. J'avais beau crier, crier fort... Je frapper la bulle, mes mains saignaient, j'avais mal, la douleur était réel...

Je me réveille vite, les yeux grand ouvert, devant moi, Hikaru, P%osé sur son siège. J'avais peur, je ne sais pas se qu'il se passait dans ma tête, tout s'embrouille. J'ai besoin de savoir si je sers vraiment à quelque chose dans ce monde si vaste. Je m'approche de lui doucement, droit quand un "i"... Je lui dit avec le visage plein de peur et de haine :

"Hikaru, j'ai besoin d'aide ! Je ne sais pas... Je ne sais pas pourquoi je suis ici..."

Sur le coup, il y a eu un gros blanc. Ensuite, tout en se foutant de ma gueule il me dit un truc du genre "Putain t'est trop un con !"... Je le savais, je ne compte vraiment pour personne. Tout le monde se fous de moi. Je ne sers à rien ici. Je me dirige vers le hall quand "Le roux" met sa main sur mon épaule. Il m'a fait sursauté sur le moment... Je me retourne et je vois les yeux d'Hikaru plein de compassion. Qu'est ce qu'il me veux ?

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Mer 23 Fév - 16:31

"Hikaru, j'ai besoin d'aide ! Je ne sais pas... Je ne sais pas pourquoi je suis ici..."

Pardon ?! Je sais qu'un film aussi pourri ramollis le cerveau mais à ce point ...
Je sais c'est une blague. C'est pas fameux mais, c'est jeudi autant lui faire plaisir en riant à sa blague. Mais il le pris mal apparemment car il partit vers le hall. Il voulais partir ? J'en sais rien mais je ne veux pas !! Même si entre nous nous ne sommes pas très amicaux, il est la seul personne à savoir comment je suis. Il est aussi le seul à savoir les rares choses que je sais sur mon passée. Je ne veux pas le perdre. C'est mon meilleur ami !!

Alors je courus vers lui -apparemment discrètement, en le retenant il sursauta. Alors il se retourna et rien qu'à son regard sur moi, j'avais une tête qui montrais ce que je ressentais. Il se demandait ce que je lui voulais. Alors je le pris par le bras et l'emmena -de force- vers le salon. Une fois dans le salon je l'assis -toujours de force- sur son fauteuil et lui dis :

"Qu'est ce qui t'arrive ? Dis moi tout, je veux comprendre pour ensuite pouvoir t'aider. Je veux pas que tu sois triste ou quoi que se soit d'autre de négatif !"

Il me regarder avec des yeux rond et songeur. Je sais pas s'il crut mes paroles ou pas mais, il raconta son rêve et me dit ce qu'il avait ressentis dès lors. Alors suite à son récit, dit d'un air non-chaland à souhait !! Alors il à une baisse de moral et à besoin d'un peu d'affection. On dirait un animal de compagnie, mais c'est mon ami alors je ne dirais plus rien sur ce sujet. Alors je le pris dans mes bras en lui disant les choses que je ressentais pour lui :

"Tu es la personne qui me connais le mieux ! Tu es la seule personne qui sait mes secrets et inversement. On se confie tout l'un à l'autre. Tu es l'ami que j'ai qui faut le plus à mes yeux !"

Comme je le prenais dans les bras je ne savais pas l'expression qu'il avait et encore moins ses pensée. Avec lui, on ne sait jamais comment il va réagir. Je souhait qu'il comprenne qu'il n'est pas seul et que je l'adore !! Mais avec lui, on n'est sûr de rien...

Alors je relâcha mon emprise sur son cou pour le regarder et je lui souris. Il me rendit mon sourire. Il était forcé son sourire, je le sais. Alors je me leva et lui dit :
"Je vais te faire des pizzas. Alors patiente et je te les apportes."

Il me regarda partir et commencer mes préparations. Puis il s'avança vers moi et me dit tout ce qu'il avait à me dire :


_________________

H.H


Dernière édition par Hikaru le Sam 26 Fév - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Mer 23 Fév - 20:31

Il me prend par le bras et m'emmène dans le salon... Non, il m'emmène pas, il me traine carrément. Toujours forcé, je m'assois sur un des fauteuils. Je comprenais pas se qu'il m'arrivais, tout se passais trop vite pour moi à ce moment là.

"Qu'est ce qui t'arrive ? Dis moi tout, je veux comprendre pour ensuite pouvoir t'aider. Je veux pas que tu sois triste ou quoi que se soit d'autre de négatif !"

Je voulais tout lui raconter, tout lui dire. Mais, à ce moment là, ma bouche, tout mon corps était figé. Je me rappeler tout ces mauvais moment, la solitude de mon enfance, la maltraitance que j'ai vécus... Je lui dit tout, au bout de 10 minutes, mon corps avais accepter de dire quoi que ce sois. Mon coeur s'emballe, je vais avoir des envies psychopathique. Je le sais, je le sens. Je baisse les yeux, mes sourcils se fronce sur mon front. Les yeux plein de rencoeur, j'allais commencer à rire. Un rire malsain et horrible. C'est alors que Hikaru me pris le bras, sa calma mon coeur. mon rythme cardiaque ralentie peut à peut et redevient normale.

"Tu es la personne qui me connais le mieux ! Tu es la seule personne qui sait mes secrets et inversement. On se confie tout l'un à l'autre. Tu es l'ami que j'ai qui faut le plus à mes yeux !"

Cette fois, sa phrase me fit lâcher un petit sourire innocent. INNOCENT ? MOI ? C'est quelque chose que je n'avais jamais ressentie. Mais avant de sourire, son paragraphe sortit de on ne sais où, dieu seul sais, ce petit connard, BREF, j'étais choqué. Les yeux tout rond. Je m'attendais à tout, sauf à un truc dans le genre. Je restas comme bouche bée pendant 2-3 minutes. En plus de ça, il me prenais dans ces bras... Je ne pouvais rien faire. Je n'ai rien dit, rien fait. Je ne voulais plus rien faire. Sur le coup des choses, tout c'est passé trop vite. Trop d'affection d'un coup est quelque chose que je ne sais pas géré.

Il me lâcha, j'étais maintenant libre de mouvement mais je ne voulais rien dire. Je ne pouvais plus le regarder dans les yeux. Il m souris, je fit de même. Mais ce n'était pas un sourire sincère. Je le forçais, même un peut trop. Je pense qu'il s'en ai rendus compte. Il se lève et me dit :

"Je vais te faire des pizzas. Alors patiente et je te les apportes."

Dans le genre, tu me fait chier, je vais m'occuper, il manquais plus qu'un gros soupir et c'était parfais. Mais, il me connait trop le bougre. Les pizzas, voila quelque chose dont je suis soumis. Je ne peut me retenir à l'appel de la sainte pizza. Je le regarde partir doucement. Je l'ai peut être ennuyé, sous le coup de la panique j'ai dit quelque chose que je ne devais peut être pas dire. Alors, je m'avance vers lui est dit en me calmant :

"Merci beaucoup Hikaru, t'est mon frère ! Je revient, je vais fumer ma clope."

JAvant de me retourner, je lui lâche un sourire honnête. Je pars en direction du jardin. Je prend le paquet de cigarette qui étais dans ma poche droite et choppe mon briquet dans la poche opposé. Je met délicatement ma clope dans ma bouche et l'allume. Le gout de celle-ci me calma de tout les sentiments de haine qui était en moi. Je m'assois doucement sur les marches de l'entrée.. Enfin, c'est se que j'ai cru, jusqu'au moment ou je glisse et tombe. J'arrive sur l'herbe tiède. C'est vrai qu'on est encore jeudi.... La malchance me tombe dessus aujourd'hui.

Quand je vois ma cigarette qui était tombé juste devant moi je souris et dit :

"Enfin... La malchance, cette fois j'ai réussis à garder ma clope intact !"

Et quand je finis ma phrase, un coup de vent, fit volé ma cigarette au loin. Je la vois voler, juste au dessus de moi, assez pour pas que j'arrive à l'attraper. PUTAIN MERDE !

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Sam 26 Fév - 17:20

Il me dit tranquillement :

"Merci beaucoup Hikaru, t'est mon frère ! Je revient, je vais fumer ma clope."

Je lui souris aussi gentiment que je puisse et il allât dehors. Alors je soupira longtemps en le regardant. Il vit voler sa cigarette qu'il rattrapa agilement - en tout cas pour un jeudi.

Exaspérais je retournais dans ma cuisine. La pâte gonflais dans la machine à pain. Une délicate odeur s'en dégager. Alors je pris dans les frigo et les placards les ingrédient pour garnir mes pâtes. Une fois que tous les ingrédient fut disposer en ligne sur le plan de travail, la machine à pain sonna pour dire qu'elle avait finis son dure labeur. Je pris délicatement la pâte sur le plan de travail. Je la travailla et ensuite je la coupa en à peu près trois part égal.

Je les mets chacune sur une plaque de four. Sur les plaque je les étalent pour faire une pâte assez épaisse. Je les laisse reposer le temps de faire les autres. Par la suite, je met la sauce tomate sur deux des pizzas, sur l'autre je met du caramel mou -ce qui ne pose pas de soucis, vu que la pâte est nature. Ensuite sur la première je met diffèrent fromages, sur l'autre -qui sont pour Pikachu- je met de la viande en masse. Aucun légume, Monsieur est contre toute chose qui se mange et qui viens de la terre. Alors pour terminer, sur la mienne je met que des bonbons et des fruits sucrées.

Je les enfournent et me retourne en pensant à ce que je ferait ce soir. ET je vis Pikachu derrière moi -à deux mètres à peu près- me regardant attentivement. Il me fis sursauter, je ne savais pas qu'il était là. Alors la vu de mon sursaut le fis rire. Cet enflure...
Alors je lui dit d'un ton non chaland :

"Tu es là depuis longtemps ? Et puis mets le couvert le repas est presque prêt !"

Il me regarda et je ris ! A mon tour d'être sadique ! MOUAHAHAHAHAHAH ! Mais bon ça l'énervait et je suis pas d'humeur à me battre avec lui ! Alors je lui dis tout simplement :
"OK t'as pas l'air décidait. Alors je le fais et par contre tu choisis un film BIEN et tu le met. Pizza avec film ça te vas ?"

Il me regarda, je ne pus décrire et comprendre ce que son regard exprimais. Mais il allât donc vers le meuble et pris un film. Il le mis et sur le menu on pouvais voir que c'était un manga. Puis en regardant de plus prêt c'était le manga Reborn. Super c'est mon préférer -et celui de Pikachu par la même occasion. Alors je mis le couvert et sortis les pizzas du four. Une fois un peu refroidis, je les transféra dans une assiette chacune.

Le vieux était à sa place et attendais avec impatience de manger. Ses yeux était braquer sur les pizzas et une fois poser sur la table il sauta dessus. On commença le "film" tout en mangeant ...

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Lun 28 Fév - 8:21

Mon rattrapage de cigarette m'étais complètement égale. J'en ai d'autres dans mon paquet. Je la finis vite fait car une odeur délicieuse vient me chatouiller les narines. Putain c'est quoi cette odeur de malade ? Je met ma clope dans le cendrillon de dehors. Je rentre vite parce que de une il fait un peut froid l'hiver en t=shirt... Et de deux parce que j'ai faim bordel ! Alors que j'allais sauter sur le bonheur incarné ici pizza, je vois Hikaru qui met.. DU CARAMEL ? Je savais qu'il était louche ce type mais là quand même c'est vraiment étrange. Il veux me faire mourir d'intoxication alimentaire ou quoi ? Si oui c'est plus mon frère se mec ! Quand je vus deux autres pizzas préparé à coté je compris que le truc dégueulasse qui était devant mes yeux c'était pour lui. Le mienne est mangeable au moins ! Il finis sa préparation et se retourne. Me voyant attendre comme un petit chien affamé derrière lui ça le fis sursauter. Le voir avoir peur comme ça c'est juste trop marrant !

"Tu es là depuis longtemps ? Et puis mets le couvert le repas est presque prêt !"

Je rie de tout coeur. Pour une fois que je rigole ici un jeudi vous allez pas critiquer ok ?

"OK t'as pas l'air décidait. Alors je le fais et par contre tu choisis un film BIEN et tu le met. Pizza avec film ça te vas ?"

Décidé de quoi ? enfin, faut pas chercher avec lui... Je de dirige encore une fois vers la home cinéma. Je chope les DVD de Reborn. Mon manga préféré..Je crois d'ailleurs aussi que c'est le manga préféré d'Hikaru. Je souris joyeusement et, m'assois à ma place favorite. Assis sur mon siège rouge, "Gros bouffon" arrive avec les pizzas ! OUAIIIIS !!! Bon, j'arrête mes gamineries. Il ramène les pizza. Plus il se rapprochais de moi, plus l'odeur incroyablement délicieuse de mon plat favoris me vient jusqu'au narines. Je renifle doucement et, quand il pose les pizzas, d'un seul coup, sans qu'il ne comprenne, je saute dessus pour pas que sa refroidisse. Chaud c'est encore meilleur.

Choqué, il s'assoie vaillamment en évitant merveilleusement de raté le fauteuil. Bon, je vois que la malédiction n'arrive qu'a moi. T'en pis. Je serais toujours maudit, pour la fin de ma vie. Mais sur le coup, c'est pas vraiment se qu'y occupe beaucoup de place dans ma tête ! PIZZA ! Quand j'attrape celle à la viande (pour moi !), la pizza me tombe dessus. La chaleur sur mes jambes me monte à la tête. Avec toutes ces connerie j'ai raté le début! MERDE ! Je lève la tête tout en enlevant la patte chaude de mon jean. Je la mange petit à petit en évitant de me brûler la langue comme dans mes habitudes...

Plus je regarde, ^mus je me dit que le "Gokudera" dans Reborn me ressemble vachement ! C'est fous ça ! Je pourrais facilement faire du cosplay... Je gagnerais beaucoup ! Mais pas un jeudi ! Je finis une part, deux parts, trois parts, toute la pizza en un coup... On passe à la deuxième ?! Aller ! Je m'enfile la deuxième sans réfléchir, à fond dans le truc... C'est sur que Reborn c'est beaucoup mieux que Crazy Kung Fu putain ! BREF ! Sans me soucier de se qu'y m'entourais, je regardais les épisodes. C'est fous se que j'aime cette série. Tellement bien ! Bon, on est à l'épisode des bagues ? Le combat de Belphegor et de Gokudera. Mes deux préférés ! Trop classieux ! Je me retourne et vois la petite tête du roux... Il est trop à fond c'est trop énorme. Je sors mon portable et le prend en photo. Comme on pouvais le penser, évidement, mon portable tombe sur le sol, s'écrase comme une merde. (Saleté de loi de l'apesanteur !) Ma batterie tombe, s'enlève de mon portable... MAIS C'EST PAS POSSIBLE !

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Mer 2 Mar - 17:45

Je m'assis en faisais très attention, sur mon fauteuil. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ressentis la moelleux d'un bon fauteuil. Alors je commença à manger en savourant chaque bouchées avaler. Les épisode de Reborn passait à une vitesse affolante. Nous étions déjà aux épisodes des bagues. C'était une des meilleures arches de se mangas. Mais il faudrait vraiment que je fasse un autel dédié à ce manga dans ma chambre. Avec les générique d'ouverture et de fin dans le rôle de musique de prière et des photos des personnage avec des informations sur eux pour icône religieuse. Mais avant il faudrait que je vende des meubles.

Alors tout en contemplant ma série divine, Pikachu me pris en photo. Mais son appareil tomba dans un fracas abominable. Sa batterie se détacha de son emplacement initial. Mon ami lâcha des jurons. Je regardais l'horloge, il était 23 h 59. Alors pour le rassurer je lui dit avec une voix détestable :

"Ce sera ta dernière connerie de ce jeudi !"

Quand je dit ça il regarda l'horloge. Le "clic" distinct qui annonça le changement de minute. Maintenant nous étions le vendredi à 00 h 00. Le vieux sourit et sauta de joie en criant. Il sauta un peu partout. Cet élan de folie lui passerait ... Enfin je l'espère.

Maintenant qu'il avait finis sa journée de malchance il voulut faire quelque chose de plus drôle. Je le regardais en me demandant quels connerie il allait faire. Il sortit quatre bouteille d'alcool. Deux de vodka, un de Whisky et une d'eau de vie à la poire. Il les posa sur le comptoir devant moi. Je le regardais, il semblait d'humeur à finir déchirer. je plongea mon regard sur la poire, puis je me décid avec un simple argument : C'est ça qui est drôle. Alors dans un élan de folie je pris une bouteille de vodka que je dévissa pour boire le liquide transparent. Ma gorge chauffais. Pikachu après un rire fit pareil avec une autre bouteille.
On passa la soirée sur le canapé à boire et à dire de plus en plus d'ânerie au cours de la soirée.

[J'ai trop pas d'inspi là. J'ai mis n'importe quoi ^^']

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Dim 6 Mar - 11:40

Après avoir fait tomber mon portable, que la batterie à mis les voiles, avoir manger ma (mes) pizza(s)... Hikaru se fous de ma gueule intérieurement et dit d'un ton que je ne supporte pas :

"Ce sera ta dernière connerie de ce jeudi !"

Je vous jure que je me retient de pas le frapper ! Je vous jure que j'essaye de me retenir à le regarder méchamment ! Mais c'est plus fort que moi ! Je ne puis m'empêcher de le regarder d'un air de meurtrier qui observe sa proie vivre ses derniers instants. Quand il dit cette phrase détestable, l'horloge (depuis quand on en à une ?) sonna les minuits. COOL ! Il faut que je me lâche là ! Je saute de mon fauteuil, je cours vers le comptoir de la cuisine à toute allure, je cherche désespéramment des bouteille dans l'armoire à boisson. NON ! Aucune... Razel les aurait-elle jetés ? Impossible ! Je me retourne et cherche n'importe où ! Là ou il pourrait éventuellement y avoir quelque chose à boire ! TROUVÉ ! Derrière les tonnes d'autre boisson du genre "Ice tea" Coca cola"... Des trucs de merde quoi ! Il y avais des trucs pas mal ! Je sors au pif : deux bouteilles de Vodka, une bouteille de Whisky et une d'eau de vie à la pèche. Pas mal ! Je pose tout ça sur le comptoir qui était maintenant en face de moi. Je regarde Hikaru, fier de ma trouvaille en or. J'avais juste envi de finir déglingué ! Même si je tient très bien l'alcool ! Tant pis, j'irais faire les courses le lendemain !

Hikaru arrive en courant vers moi, ou plutôt ers les bouteilles, il en prend une, une de Vodka. Pas mal le choix ! Il le chope violemment et la bois d'une seul traite. Ce mec est un fous, d'habitude il e bois pas d'alcool et la il en bois comme ça d'un coup. Je lève les yeux pour regarder le jeune homme en face de moi, je le voix qui est en situaton de gêne. Sa gorge doit bien lui faire mal alors ! J'en prend une pour faire de même ! Sinon c'est pas drôle ! J'en bois une vite fait bienfait. Puis, je prend les bouteille de différent alcool plus ou moins fort et on se met délicatement dans le canap'... On passa tout les épisodes dans la même positon a faire les même choses tout le temps. Reborn est finis, les bouteilles de même. Que faire ? Je m'approche de la cuisine, je recherche dans les placard quelque chose. TIENT ? Jus de pomme, Whisky, JET 25... Cocktail ? Je chope le jus de pomme et je JET 25. Je le mélange doucement dans un verre puis, je prend la bouteille innocente de Whisky et, j'en rajoute peut à peut. TADAAAAM ! Je prend le verre, fait le donne à Hikaru, qui, n'en pouvais déjà presque plus, et prend un autre pour faire le même mélange avec celui-ci.

1, 2, 3... Synchro, on bois notre substance qui, je l'avoue est plutôt bon ! Faut le dire ! Je ne sais pas pourquoi, mais une envie folle me vient de faire du jacuzzi ! Je cours vers les escalier en manquant de me vautrer sur les marches, chope mon maillot et le met. Je revient vers le bassin à bulles et l'allume. Les secousses dans l'eau commence doucement pour faire place aux grosses bulles. Je me met dedans et me détend. Qu'est ce qu'on est mieux dans cette maison que dans les dortoir du pensionnat. Y'as pas photo mon gars !

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Mar 8 Mar - 17:29

Pendant que les effets de l'alcool me faisaient voir des choses étranges, Pikachu se leva. Je restais assis, las, regardant un mur en face qui avec l'alcool, me parlais. Il me disais comme il avait été construit et le reste de sa "vie". Pendant que je riais comme un fou sur mon fauteuil en écoutant mon nouvel amis le mur, Pikachu emmena deux verres d'un cocktail étrange, mais bon. Après avoir fait cul sec avec mon ami, il se leva subitement et parti. J'entendis des bruits venant de sa chambre, puis des marches et enfin la baie vitré du salon qui s'ouvrit et se referma.

Puis plus que des bruit d'eau en ébullition, formant des bulles qui éclatent au fur et à mesure. Pikachu devais être dans le jacuzzi. Pas envie de le rejoindre, je tiens à l'alcool mais pas autant que mon ami. Je ne voulais pas me noyer dans ce bain à remous géant. Je ne voulais pas non plus me levais, au risque de tomber et de me faire mal. Je ne voulais rien faire, juste rire comme un idiot. C'est bien sûr ce que je fis. Je commençais à arrêter de rire et là, plus rien ne me revenais. Il y a un grand noir entre ce moment et maintenant.

Je suis sur le canapé, allongé, avec une gueule de bois atroce. Je viens tout juste d'ouvrir les yeux et ma tête me tambourine déjà. J'accrochais ma main droite sur le haut du canapé pour me hissais en position assise. J'avais réussi, péniblement certes. Je reprenais mes esprit, lentement, il y aurais pu avoir une personne à mes côté je ne l'aurais pas su. Je sursauta, quelqu'un venait d'allumer la télévision. Je me retourna toujours aussi lentement, c'était Pikachu hilare par ma gueule de bois.

Il me tendit un verre, rien qu'à l'odeur je sus que c'était de l'eau chaude, remède contre la gueule de bois. Il avait aussi un verre d'eau chaude dans la main. Il avait du boire encore pendant que je dormais. Quel idiot celui là. Je pris le verre et le bu encore et toujours aussi lentement. Je me tourna vers la télévision. C'était un documentaire.

Je vis un reportage sur toute les guerres, montrait une exposition photo à Paris d'un photographe célèbre que je ne connais pas. Ils montrèrent quelques clichés. Certains très beau me marquèrent. Comme une photo de casque bleu en vélib dans une rue de Paris. Ou un standing d'aviation de la seconde guerre mondiale. Et pour finir une photo d'un tag énorme qui disait : Démilitarisé.

Je badais sur cet émission quand je me rendis compte que Pikachu me parlait depuis un moment.

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Dim 13 Mar - 12:03

Boire, quel adorable verbe. C'est vachement relaxant et marrant en plus ! Dans le bain à remous, je bois... Je... JE TOURNE ? Pas normale là. J'ouvre grand les yeux après les avoir frotté bien fort. Oui... Je tourne. C'est pas mal. Le canapé ou est allongé "Le Roux" commence à venir petit à petit vers moi. Je tourne la tête pour voir les verres bien posé à coté de moi. 1, 2, 56... Et deux bouteilles. La base ! Je me replonge dans mes questions les plus absurde. Je tourne dans mon jacuzzi comme un sushi vivant pourrais tourner dans un bocal. Comme nager dans un jacuzzi ? Demandez à Pikachu, c'est un apprentissage en 3 leçons !

Huum?! La chaleur du bassin me monte à, la tête. La vue sur l'horloge, je scrute le bâton noir qui tourne en indiquant l'heure. Les 3 combinés sa donne 04h30... Il est tard, mes yeux tombe doucement, MAIS NON ! Je tiendrais ! Je tourne la tête et admire les étoiles. C'est beau ! Ces petits trucs qui brille pour montrer qu'il fait nuit et que toute les jeunes filles peuvent se faire violer à tout moment. D'un coup, une lueur soudaine d'intelligence me parvient ! Mika ! Je saute d'un coup pour attérir comme un merde, la tête collé au parquet. Impossible de se relever... C'est mes dernier souvenirs...

J'ouvre doucement les yeux. Mon crâne me fait mal, je vois que je ne suis plus sur le parquet mais sur la chaise du bar, une bouteille à la mains... Je la secoue et regarde dans le fond. Putain, Il y en à plus.... Je me lève. Mes jambes ne tiennent pas. Je tombe. ENCORE ?! J m'appuie sur un mur pour me relever. Je prend un verre dans l'armoire et me sers de l'eau chaude...?! Mais pourquoi... Reflex. Je n'est pourtant jamais fais ça. C'est peut être Hikaru qui un jour m'en avais parlé. Je la bois. Putain c'est dégueulasse ! Je fronce les sourcils pour montrer mon estime face à ce.. Truc. Je tourne la tête pour voir se qu'il se passe. PUTAIN ! C'est le bordel... Si les filles voyent ça... LES FILLES !? Je m'affole, cours partout. Me trompe de chambre et rentre dans la leurs. Personne... Je descend les escaliers, je vois un bout de papier sur la porte... Je lis difficilement "On est parties au cinéma". Putain mais on les verras jamais se poser.

Je bad deux secondes pour ensuite me rendre compte une deuxième fois que la maison c'est un gros bordel ambulant. Un gros soupir me vient. J'essaye de réveiller Hikaru mais aucune trace de vie en lui na parvient... Il est mort ? Bouffons le ? Pardon. Je choppe 3 sacs poubelle et trie les déchets sinon je me fait engueulé. Un pour le carton, un pour le verre et un pour... Pour le reste ! Je met à peut près 30 minutes pour tout faire. Nettoyer, laver, brosser et tout le bordel ! Il est maintenant 14h30... J'ai faim...

Du bruit survient enfin du canapé. Le petit-joueur se réveille ? Je chope vite un verre et met de l'eau chaude. Sa marche bien ce truc ! Je m'approche. OH CETTE GUEULE MON GARS ! Je me fous de sa gueule deux minutes avant de lui donner le verre. Il bois et j'allume lune émission sur la télé qui à du surement surchauffé cette nuit car je n'est pas le souvenir qu'on l'ai éteinte. Un documentaire...? Parfais pour lui. Deuxième guerre mondial ? Nul à chier et ennuyant à en mourir ! Bon, je vais peut être lui expliquer la situation, si il vois la maison aussi bien rangé sa va lui faire un choc !

"Alors... Tout d'abord j'ai faim, alors fait la cuisine merci ! Ensuite, j'ai tout rangé TOUT SEUL parce que MONSIEUR dormait comme un bébé. Les filles sont partie au cinéma se qui nous donne à peut près 3 heures pour qu'on fasse tout ce qui reste à faire dans ma maison..."

Voyant aucune réaction de cette loque dégueulasse, je le prend par les habits, le tire et le jette à la douche. (Habillé biensur sinon c'est pas drôle) Tremblant de tout ses membres il ressort trempé de la douche pour me dire des choses incompréhensible... Je lui dit donc :

"FAIT LA BOUFFE LES FILLES REVIENNENT DANS 02h50 !"

Il à le temps de faire des choses bonnes comme ça ! Je le vois 'activer et s'affoler... Du calme mec... Il descend à toute vitesse et lâche un immonde bruit pour montrer que c'est ranger...

"Oui... J'ai rangé"

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Lun 14 Mar - 18:15

Pikachu me pris violemment et me jeta tout habiller sous la douche FROIDE !! Je te jure un jour, je vais le tuer ce sale vieux !! Puis il me cria dessus :

"FAIT LA BOUFFE LES FILLES REVIENNENT DANS 02h50 !"

J'ai la légère impression d'être à l'armée. Le vieux schnoque ferait un bon capitaine, pour crier sur les pauvres recrus effrayer par ce monde de brute et de règles. J'avais froid, mais je compris que que me disait l'autre idiot. C'était :
"Alors...
Tout d'abord j'ai faim, alors fait la cuisine merci ! Ensuite, j'ai
tout rangé TOUT SEUL parce que MONSIEUR dormait comme un bébé. Les
filles sont partie au cinéma se qui nous donne à peut près 3 heures pour
qu'on fasse tout ce qui reste à faire dans ma maison..."

Je descendus en courant, doper par l'adrénaline. Il se fout de moi !! RANGER ?! Mais les vieux ne savent plus rien faire !!! Il y a des bouteilles partout, des restes de nourriture sur le canapé et les murs, il y a de la poussière partout, des fringues qu'on a enlever quand on était bourrer, des verre empiler et casser un peu partout. Ranger ... Il m'énerve !! Alors cet idiot arrive l'air penaud, et ose de me dire :

"Oui... J'ai rangé"

Je me retiens de le frapper lui !! Je me dirige vers la cuisine et m'active pour faire des lasagnes. Avec beaucoup de viande car Monsieur Pikachu n'aime que ça. Moi je ne mange et n'aime que du sucré et je fais pas chier le monde avec ça !! La douche froide et la pression me met de mauvaise humeur.

L'IDIOT ! Il me regarde m'activer alors que le salon est une porcherie ! C'est pire qu'une ville ravager par une avalanche de déchet ! Il me regarde fixement avec son regard d'abrutis ! Je me retiens de le frapper. Alors je vais lui dire les choses clairement :

"BOUGE TOI ET RANGE CE MERDIER AVENT QUE LES FILLES ARRIVENT !!!! Prend un sac poubelle et un balais. Met dedans tout les verre casser. Ensuite donne moi les verres sale, et nettoie le salon avec l'aspirateur. Pour finir prend l'éponge de la cuisine et enlève la nourriture des murs et du canapé. Pour finir va mettre dans la corbeille du linge salle les fringues par terre !"

Il me regarde, étonné par ma soudaine colère. Il s'active à son tours. Je fais la sauce des lasagnes avec beaucoup de viande. Je la fait mijoter 30 minutes. Je vais la béchamel et ensuite je fais chercher le plat. Pikachu vient de finir avec l'aspirateur. La pile de verre salle est empiler dangereusement dans l'évier.

Je commence à garnir le plat et le met à s'adapter à sa contenance. Je suis le seul de nous deux à savoir faire un minimum la cuisine !! Je commence ensuite un brownie. Une fois le brownie et la lasagne enfourner, je regarde où en est Pikachu. Il est entrain de finir. Je fais la vaisselle. Quand j'ai finis, je regarde où en est Pikachu et il est entrain de me regarder ...





_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Lun 14 Mar - 19:17

"BOUGE TOI ET RANGE CE MERDIER AVENT QUE LES FILLES ARRIVENT !!!! Prend un sac poubelle et un balais. Met dedans tout les verre casser. Ensuite donne moi les verres sale, et nettoie le salon avec l'aspirateur. Pour finir prend l'éponge de la cuisine et enlève la nourriture des murs et du canapé. Pour finir va mettre dans la corbeille du linge salle les fringues par terre !"

C'est bizarre j'ai le souvenir que c'était parfaitement rangé moi... J'entrouvre les yeux comme si c'était pour voir une fourmis dans un océan et.. Bizarrement, je vois que le salon et je réalise miraculeusement que la maison, pas seulement le salon est effrayant... Mais j'ai foutus quoi cette nuit putain ? Après avoir examiné la "maison" je regarde Hikaru étonné par se que je vient de voir, chose horrible pour toute âme sensible. Qui d'ailleurs devrais s'abstenir de rentré dans cette résidence tant que je suis là. Je m'active vite ! (Pas de pub, ok...)

Dans mes souvenirs, l'aspirateur était dans le placard du fond du salon, j'ouvre et... Je ne vois attention : sac poubelle. Rien d'autre. Bon, temps pis je fait avec, je prend tout le rouleau et arrache violemment un sac noir, je l'ouvre en le secouant, comme tout le monde, puis, je prend tout se qu'y pouvais avoir sous ma main, je capte de temps en temps que j'attrape ds truc au pif genre la télécommande qui tombe méchamment dans le sac, je me penche, la reprend et la met sur la table basse... C'est repartit pour un tour. La sac plein, j'en prend un autre et fait la même chose que tout à l'heure. Pendant ces action fatigante de va et vient dans la maison gigantesque, je réfléchis à : où pourrais être l'aspirateur. Je marche et, illumination soudaine, dans le placard au fond du couloir en haut à coté des chambre. Je court dehors mettre les sacs poubelles... Enfin, mettre... Non, plutôt jeter les sacs poubelles. Je monte difficilement les escaliers pour ensuite, courir vers le placard. Je l'ouvre doucement pour garder un peut de suspense. ASPIRATEUR PARÉ !

Je le branche à une des milliards de prise de cette maison, j'aspire la poussière, les saleté, les caleçons... LES CALECONS ? MAIS SA FOUS QUO ICI ? Bon, pas grave c'était celui de Hikaru ! Je m'affole comme un fous, j'ai fait toutes les chambres, le long couloir interminable, TOUT ! Enfin... Tout... Tout dans l'étage, je tire sur la prise et chope l'aspirateur, je descend comme un fous et fait le salon, j'esquive le canapé comme un Dieu, j'arrive à nettoyer le tapis sans aucun problème, j'aspire tout se qui peut être aspiré mais... La prise est trop loin et, je me rétame comme un con. C'est pas grave, mon menton est moins grave que ma vie ! La pensée de voir Ruika s'énerver en voyant la maison sale me terrifie le plus ! C'est pas deux, trois cassage de jambes qui va me faire peur. Je finis enfin l'aspirateur. Je prend les verres sale de toute les pièce de la maison, celle-ci est assez grande pour que cette action me prenne 20 minutes, il reste plus que 01h10 avant la fin du monde...

Je met doucement la grande tour dont je suis assez fier de verres sale dans l'évier, évidemment je les laves pas ! Pas que sa à faire ! Je regarde la maison, tout est bien, tout brille. Sauvé de mon périple, je me pose sur un fauteuil qui est face au jardin... LE JARDIN ! Je me lève bruyamment court vite vers la cabane au fond du jardin pour trouver tout les matériaux de jardinage et m'active très très vite. Je tond l'herbe à la taille parfaite, je taille la haie de buisson d'une incroyable précision. Je suis magnifique. Pas le temps de m'arrêter. Je vois la parquet du jacuzzi horriblement dégueulasse. Je vais vite dans la cabane une deuxième fois pour reposer les outils et prendre autre chose qui, au moment ou je les est pris, je pensais que c'était utile pour sécher le bois. Arrivé à ma cible, ces objets pris soigneusement semble tellement inutile que je les jètent derrière moi. Je me démerde comme je peut pour que sa sois sec. Finis, je m'allonge à coté du jacuzzi... Je ferme les yeux. Je me sens si crasseux. Je me regarde, MERDE ! Mes habits sont dégoutant.

Je court vers ma chambre est m'habille mieux pour sembler légèrement humain, je descend, vue de haut on voyais qu'une chose ! Les fringues part terre... Je m'affole et prend une corbeille au pif qui était à coté de moi, descend encore une fois et prend avec une technique juste magnifique les habits et met la corbeille à coté du lave linge. Je marche doucement comme un être humain à moitié vivant vers la cuisine et regarde Hikaru. Il était en train de faire la vaisselle limite en sifflotant. Une question ?! "Comment tu fait ?" Il tourne la tête vers moi et me regarde, je suis essoufflé, il me demande un truc je lui arrache les dents. Non, rien, juste un sourire.

On se dirige tout les deux en haut de l'escalier. On s'appuient sur la barrière pour voir la maison, on est trop fort. Je lui montre mon poing fermé, il tape dedans avec le sien.

"Hikaru, on à gérés ! Quelle heure il est ?"

Je tourne la tête vers l'heure... Il est 17h35. Elles sont pas en retard là ? Un gros soupir sors de ma gorge sèche.

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Dim 20 Mar - 13:23

Une fois cette course contre la montre finis, Pikachu et moi allions en haut de l'escalier. Il y avait un balcon, où l'on avait acheter des cousins pour faire un coin "reposl". Nous nous y installons et Pikachu me dit d'un ton qui laisser voir sa fierté :

"Hikaru, on à gérés ! Quelle heure il est ?"

Oui on a gérait. Mais si je l'avait pas remuer la maison serait encore une véritable porcherie. Ensuite dans un mouvement de synchronisation parfaite, nous regardions nos montres. 17h35. Elles sont en retard, tant mieux ça va nous permettre de reprendre notre souffle et donc je pouvoir prendre un air : la maison est nickel et on a rien fait ! Pikachu lâcha un lourd soupire. Quant a moi je souris, fière de notre performance très ... Surprenante.

Nous nous reposions tout les deux dans ses silence pesant en guettant à chaque instant un bruit de pas ou de porte quelconque. Au bout d'un certains temps, des bruits de pas à l'entrée du portail résonna. Je me leva précipitamment, me jetant dangereusement dans l'escalier tel un bolide, pour arriver en bas en me recoiffant et me donnant un air normal. Je frottais mes vêtement poussiéreux quand la serrure de la porte d'entrée se tournait.

Pikachu maintenant à mes côtés découvrit avec moi, Ruika et Razel. Sans même un regard, les deux amies se précipitèrent vers le salon pour sûrement voir son état. On les suivit et elles furent étonner, mais agréablement étonner. Puis elles se tournèrent vers nous pour nous parler. Ruika semblait déçut de ne pas pouvoir nous faire passer un mauvais quart d'heure. Alors elles nous dirent qu'elles avait rencontrer des amies au cinéma et qu'elles aller chez elles.

Elles partirent, j'étais dégouté ! On a bosser pendant je sais pas combien de temps pour nettoyer cette maison pour s'entendre dire "on ne revient pas avant demain". Je vous jure que j'aurais pus les égorgée sur place.

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Mar 22 Mar - 19:04

La maison était d'un silence incomparable. Chaque bruit, chaque son que l'on entendait était identifié et reconnus. Sur les nerfs, on est tendus comme jamais pour entendre l'arrivée de ces dames. Se que l'on entendais le plus était le son des aiguilles des montre, le son du vent qui souffler légèrement dehors... Le bruit des feuilles qui se frappez contre le tronc d'arbre. N'importe lequel des bruits il était guetté.

Un bruit de pas vient nous titiller les oreilles. Les filles sont enfin rentré. On va pouvoir faire un peut les mecs genre "ouais... Tu a vus, on à trop géré !"... En entendant ce bruits étranger, Hikaru se rus vers l'escalier en manquant de justesse de glisser, il court ensuite vers la porte. Il se "recoiffe" et pousse la poussière qui était encore sur son t-shirt. Il respire doucement derrière la porte et ouvre celle-ci comme un dingue. Ce petit moment de pure bonheur de voir Hikaru courir aussi vite me fait extrêmement rire. Mon ventre me fait souffrir. Pour éviter le pire, je me recroqueville sur moi-même. La douleur s'atténue et je peut enfin me relever. Je marche doucement vers la porte et, découvre qui était nos invitées. Les filles arrivés deux heures en retard... DEUX HEURES !

Ruika rentre normal, sans rien nous dire en se précipitant vers le salon. Razel rentre un peut plus poliment en disant quelques anecdotes de ce "merveilleux" film qu'elles sont allaient voir ensemble. La tête de la brune d'habitude énervée, était... Encore plus en colère avec un mélange de déception dans le regard... Elle voulait vraiment nous mettre une rouste ou quoi ? Enfin... C'est Ruika ! Ensemble, elles nous dirent qu'elle allaient passer la soirée ensemble chez des gens qu'elles connaissent à peine, pour manger des trucs dégueulasses, sans rien nous dire sur la propreté de la maison ! JE SUIS DÉGOUTÉ !

Elles partent, je me retient de claquer la porte comme un gros taré. Je lâche un gros soupir, me laisse glisser le long du mur de l'entrée et baisse la tête. Là, je ne me retiendrais pas, je me lèverais brusquement, ouvre la porte court vers elles et, leurs déglingue leurs gueules ! (Surtout à Ruika et son air sévère !) Un petit rire indiscret sors de ma bouche... Suivis d'une phrase recherché avec plein de compliments...

"Putain ! Je suis dégouté, elles ont rien dit ces connasses !"

Ne me remercié pas les filles j'aurais pus dire "salle putes de merde". Non, ne m'aimez pas à se point ! Je me relève difficilement et regarde Hikaru. Aucun signe de vie ne parvient jusqu'à lui. Son âme c'est envolé ? Possible... Même très probable venant de lui. En même temps, je le comprend ! Le le secoue doucement pour ne pas lui arracher la moitié de son corps encore utilisable. Il reprend ces esprits... Enfin, sa moitié d'esprit. Il bade comme je ne sais quoi.... Il me fait encore plus rire qu'avant ! Quel idiot ! Je lui fous une claque mignonne qui ne fait pas "mal"... Ouais, bon ok, il avait la joue rouge mais c'est tout !

"Eh mec ! Sa veux dire une autre soirée entre meilleur pote et entre mec ! Sa tue sa aussi !"

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai tout de suite pensée à "Guitar héro", "Assassin Creed", "Résident Evil", "Halo III"... Toute sortes de jeux vidéos qui sont juste trop fort ! Mais, repensons déjà d'abord à sa santé physique et moral ! Il me répond enfin....

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Sam 26 Mar - 13:47

Elles repartirent en nous laissant seul. Une nuit encore avec cet imbécile. Je suis dégouté !! Tellement que je suis aussi choqué ! Je suis tellement choqué que je ne répond pas à Pikachu quand il me parla. Comme si j'étais mort debout. Comme ça, en un claquement de doigt. Alors mon "ami" me frappa violemment la joue pour me réveiller. Je sentis l'impact sur ma joue. Je sentais parfaitement ma joue joue souffrir, devenir rouge, me bruler et aussi me piquer légèrement. Il m'as frapper !! Un long temps de réaction avant que je puisse comprendre ce qu'il vient de se passer.

Quand je repris conscience, mon ami était déjà entrain de penser à voix haute à ce que cette secondes soirée entre mec aller donner. Jouer toute la nuit sur un jeu vidéo -ou même plusieurs- me tentais quand même assez. Moi je préparer à voix haute toutes les choses grasse et non diététique que je pourrais sortir des placards. Je savais à présent ce en quoi notre repas -ou plutôt grignotage sur longues durée- aller donner. Un plateau de 30 sushis et de 60 makis. Avec une sauce soja sucrée, parce que je déteste le sel et que Pikachu avec ses sushis préfère aussi la sucrée. Ensuite il y a des cannettes d'Ice Tea et des bouteilles de Vodka. Il y a des Pop Corn, des bonbons en tout genre et des reste de poulet au miel et sauce soja du Bento maison d'hier.

Le repas va être parfait ! Je me précipita dans la cuisine pour tous préparer tandis que mon ami le vieux se dépêcha d'aller chercher sa console dans sa chambre, de l'installer au salon et de rapatrier ses jeux ici. Une fois toutes nos préparations finis, nous commençâmes la soirée improviser. Dans le jeux de Résident Evil, on se fit de ses délires. La tête des zombies avec une balle dans la cervelle est assez comique. Ensuite nous avons jouer à Zelda Twilight Princesse. C'est un des meilleures jeu que je connaisse !! On finit le jeu en deux jours maintenant qu'on le connais par cœur. Mais là, les autres jeux de shoot nous tentais trop ! Alors on passa la soirée a boire -autant d'Ice Tea que de Vodka-, à grignoter et jouer. Soirée entre mec, cool et sans trop d'effort. Notre soirée passa très vite, voir même trop. Les moment où Pikachu et moi nous avons un moment entre meilleur pote. Moment où les insultes et les clash ne sont pas permanent !

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Jeu 31 Mar - 17:53

Il reprend conscience. C'est déjà un bon point d'humanité dans ce corps vide. (Enfin, plus maintenant.) Je me dirige dans ma chambre pour attraper les console. NON ! Rectification, MES consoles. Mes chers consoles qui son resté avec moi tant de soirée ennuyante et inutile. Je resta un petit moment dans ma chambre à rassembler les manettes respectives, les jeux qui était en vrac, les branchage que je devait dénouer des millier de fois avant de trouver la bonne combinaison. En même temps, je ne comprend pas pourquoi mais les filles veulent pas que je laisse les consoles et mes jeux dans la salon... Cela ferait-il un bordel aussi gros ? Enfin, je me re-concentre sur mon objectif premier. Maintenant, reste le problème de pouvoir tout transporter... Je porte consoles sur console, branchages dans les mains, certains jeux sur les consoles, certains jeux dans la bouche. Une organisation parfaite !

Je descend, j'entend, je sens, je vois des makis. Mais, c'est à ma surprise que je vois ensuite des sushis. Ce soir c'est fête. J'aime ce genre de soirée entre meilleur pote. Aucunes filles pour te dire de baisser le son ou pour te dire que ce genre de jeux c'est trop violent parce que sur la boite il y a marquer -16... (Enfin, trop violent pour elle plutôt). Je me précipite vers la salon. J'enjambe, j'esquive les divers branchages du satellite, je débranche, je rebranche, je vais chercher une autre console, j'enjambe, j'esquive divers autres branchages inconnus de ma personne, je débranche, je branche, je vais chercher une autre console, 3 fois de suite le même refrain. Je balance les boites de jeux part terre ou sur la table, cela dépend la trajectoire de ceux-ci, et je pose sur une table basse les manettes qui n'attendait que d'être allumé.

Je compte ensuite le total pour voir ce qu'il manque... Tout est là. Les 2 manettes de la Wii, les deux manettes de la Xbox 360, les deux manettes de la PS 3... C'est parfait. Dire que j'ai économisé longtemps pour deux manettes de Wii, la Wii, deux manettes de Xbox 360, la 360, les deux manettes de PS 3, la PS 3... Et la vous allez me dire, et les jeux ? Les jeux je les ai... Acheté voyons... (A pendre au 2° degré. J'avais pas les tunes.) Il pose le plateau, je pose... Rien puisque j'ai plus rien à poser... Je remarque une bouteille de Vodka qui est sur le plateau. Une pensée me vient... Elle... C'est une survivante de la guerre de la soiré d'avant.

C'est partit j'ai envie de dire. On commence un magnifique concours de "celui qui déglingue le plus de tête de zombie en 15 min". Mais, avant toute explication, je voudrais faire un monologue sur les zombie. Ces choses que tout le monde trouve dégueulasse. Mais, merde ! Moi je trouve sa tout à fait accueillant, sympa dans pleins de catégories, mignon, et surtout soumis. Moi je l'ai aime bien ces trucs. Et dite vous bien que, les zombies, c'est l'avenir. Bon, laissons place au indication de ce jeux. "Résident Evil" C'est donc un jeux comme vous l'avez si bien deviné, de zombie... On est sur un gros bateau qui a des gros container de toute les couleurs. Tu choisis le personnage que tu veux et tout le bordel. LA BASE ! Tu te retrouve donc sur ce bateau, infesté sinon c'est pas drôle... Et, tu les déglingue. Plus le jeux dure, plus tu amasse des armes. Mon préféré et le pompe. Joyeux, corps à corps et puissant. PARAIT ! (Attention ! Ce jeux existe vraiment, la version que je vous ai raconté n'est que le VS ou vous êtes deux contre une vague d'ennemie (ici zombie) et j'ai choisis cette map parce qu'elle est bien)

Après ça... C'était obligé d'y passer.... Zelda... Le jeux de RE-FLE-XION ! Un truc pas trop pour moi. Je préfère l'action, le truc qui défonce tout ! Enfin... Si sa peut lui faire plaisir, autant le prendre du bon coté des choses. Pas besoin d'explication, tout le monde connais le "beau-gosse" qui court ou qui galope sur son cheval. Ce type s'appelle LINK et pas ZELDA MERDE ! qui veux sauver sa princesse et tout... Tout le monde connais se genre de sénario puéril. Moi, pour l'instant, je mange. La nourriture et la pour ce faire manger, pas pour ce faire regarder. J'ai manger les 3/4 parce que... Parce que j'ai faim et en plus c'est bon ! Autant en profiter un maximum.

Hallo et ensuite trop tentant. On éteint le jeux Zelda et éteint ensuite la WII. Place à la 360. Ce genre de jeux de gun moi, J'AIME ! Explication ? Non, tout le monde connais Hallo, c'est impossible que quelqu'un ne sache pas se que c'est. En tout cas, je vais juste dire une seule explication, dans ce jeux, le truc bien, c'est que c'est chacun pour sois et c'est partit. De plus, une grosse flemme s'installe. PAUSE ! Mes pouces soufre, mon estomac me grogne dessus et encore plus sur les pop corn ! C'est partit. Je saute sur la bouffe et dit :

"A TABLE !"

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Lun 11 Avr - 19:39

Puis cet idiot cria :

"A TABLE !"

En même temps il se jeta vers la table, où étais disposer une cocotte minute. Cocote minute que je venais de poser sur la table, chose que mon ami ne remarqua pas, tellement il était concentrer sur son jeu. Bref, il se jeta dessus pour voir ce qui venais de finir de cuire dans l'eau bouillante. Il enleva le couvercle difficilement. Quand ses yeux se posèrent sur le contenu, ils se transformèrent en un semblant d'yeux de poisson mort et sa bouche se dessinèrent en un O biscornu. C'était un plat pseudo-chinois, comportant des nouilles, des légumes asiatiques, des morceau de poulet au curry et des champignons noirs.

Il prit son assiette et y mit une énorme dose du plat. Son assiette débordait de nourriture, il prit violemment ses baguettes et mangea son plat en moins de trente secondes. Moi, pendant ce temps, je venais juste de me servir et de prendre mes baguettes. Ensuite mon vieil ami prit sa manette et continua de jouer à un jeu de Snip, HALO si je me souviens bien ... Moi je mangea calmement et en badant devant l'écran diffusant la perte de vie de mon cher ami. En une dizaine de minutes il mourût au moins 20 fois. Il aime ce jeu, il fait de bon Head Shot, mais il couvre si peu ses arrière qu'il meure souvent. On peu pas être doué en tout.


Quand je finis de manger, il en avait marre et l'appelle du Pipi Room était trop fort pour lui. Donc je pris la manette. Moi, sur HALO je suis qu'une sombre merde ... Je tue moins, mais je meure aussi moins. Par contre je meure quand même beaucoup trop ... Je ne suis pas doué en jeu vidéo. Mis à pat Zelda ... Mais dans une soirée avec Pikachu, moins de réflexion est mieux pour votre santé !! Au bout de trente minute, Pikachu était toujours pas revenu, c'était donc l'appelle du Caca Room ... Mais je ne pus retenir ces mots, si peu sexy, mais qui me bruler les lèvres :

"Pika !? Tu es tomber dans le trou des toilettes ?"

Oui je sais, quand il va revenir je vais me faire trucider, mais ces mots me bruler bien trop les lèvres et je trouve qu'imaginer sa tête sur le trône blanc en entendant cette phrase.Tout simplement tordant !! Je voudrais voir ça ! Mais vu que la Caca Room est trop puissante, il doit lire un de ses BDs. Cette idée se dissipa quand l'image de Pikachu tomber dans les toilettes s'imposa à mon esprit pur et innocent. Pas si pur et innocent que ça ...


Je le vois bien entrain de galérer pour sortir son postérieur de la cuvette des toilettes. Je vois ses jambes frapper et se remuer dans les airs pour se dégager, choses inutiles. Ses bras de cramponner aux murs difficilement pour s'extirper de la cuvette. Rien que cette pensée me fis exploser de rire, tout seul dans mon salon, comme un gros crétin de base ! Mais je n'avais toujours pas de réponse de mon ami. Après tout, si il est tomber dans les toilettes il doit pas entendre à cause de ses cris désespérer pour sortir et son énervement. Alors je me lève et cours vers la chambre de Pikachu. Une fois poster devant la porte, j'appelle Pikachu, voir s'il me répond. Aucune réponse.

Je rentre dans la chambre bercer par le noir de la nuit. je me dirige rapidement dans la salle de bain, il n'y était pas. Je vais le chemin inverse, toujours dans le noir. Après tout j'ai le dons merveilleux d'être nyctalope. Je vais voir dans la chambre de Razel et la mienne de la même manière. Plus qu'une solution, la chambre de Ruika. C'est la seule chose logique. Je rentre dans la chambre de mon amie, celle-ci, comparer aux autres, est baigner dans la lumière.

Devant moi ce trouve une chambre dans un état chaotique. Chose que Ruika déteste, alors par une simple supposition, elle n'as pas laisser sa chambre, lieu de son repère personnel, comme ça. Les meubles qui se trouves vers les portes du Dressing et de la salle d'eau, sont casser. Les livres, objets en toutes sorte qui sont dans la chambre sont fracasser sur le sol. Je me dirige par des pas sûr et leste vers la salle de bains. Dedans je trouve Pikachu, sur le trône en train de lire et de me foudroyer du regard. Il doit penser que je me suis amuser à changer la décoration de sa chambre. Erreur mon gars. je lui répond alors, en suivant le fil de sa pensé :

"Non ce n'est pas ta chambre. C'est celle de Ruika et tu as tout casser sur ta route. Tu te grouille de finir ta grosse commission et ensuite tu viens m'aider à ranger si tu tiens à ta vie. Et la prochaine fois allume la lumière."

Le temps que ses nombreux mots remonte à son cerveau, je pus retourner dans la chambre en mille morceau. Ensuite j'entendis Pikachu crier et jurer avec des mots que je ne citerais pas, vu que la moitié sont inconnu pour le grand publique. Je le vis arriver et s'activer avec moi dans la chambre. On reposa les objets non casser a leurs place et rangea les livres tomber dans l'ordre alphabétique. Les objets casser était peut nombreux, mais Pikachu et moi somme aller chercher de la colle forte.

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Sam 16 Avr - 21:14

Je n'avais absolument pas vus que ce n'était pas des sushi ou autres. Non, simplement une cocotte minute. Depuis quand elle est là elle ? J'en sais rien mais j'ai faillit mourir cuit au 15° degré par sa faute. Moi, quand je suis à fond dans mon jeu faut me prévenir des trucs qui viennent d'apparaitre. MERDE ! Et puis, autant voir se qu'il y a dedans sans se préoccuper des imbéciles. Je regarde furtivement ce que cacher cette magnifique cocotte. Je soulève le couvercle pour admirer.... De la vapeur. Génial. Je regarde un peut plus attentivement, c'était des pâtes "chinoise"... Mouais, sa fait toujours plaisir mais, c'est pas sa qui va caler ma faim.

Autant voire toute de suite se que sa vaux. Je choppe une des deux assiettes pour m'en mettre une bonne rasade de se truc. Aller ! Je me jette. Je goute, pas mal pour son apparence douteuse. Avec mes baguettes, je mange tranquillement sur la table basse. La musique du jeu défilant. Elle gère cette musique. Je la téléchargerais bien si mon ordi planterais pas comme un chien. Franchement, c'est pas énormément bourratif ce truc. En tout cas, pas assez pour moi ! En 30 seconde à peine j'avais finis.

Je pris violemment la manette, l'envie de jouer me torture. Les Headshot son mon point fort. Quoi que... C'est vrai que je la joue à la pure bourrin. J'aime bien ! Je sais, c'est stupide de mourir plus pour tuer plus mais, c'est ma façon de jouer. Je mitraille la gâchette D pour tirer, je tapote le bouton X pour recharger.. Ainsi de suite jusqu'à mourir. Enfin, il y à les coup de crosses, les grenades etc... Mais, ne nous attardons pas sur des simple détaille comme ça ! Merde, une envie pressente s'offre à moi. Je passe la manette au roux en espérant qu'il gâche pas ma partie.

Je marche doucement vers les escalier et par en direction d'une porte au hasard. Au pire, on s'en fous. Les filles sont parties. (D'ailleurs, je suis sur qu'elle son en train de se faire violer par des vieux pédophiles... Arrêtons nous là) J'arrive devant une porte. Nul ne peut savoir quelle choses aller encore m'arriver. Je souffle un bon coup et ouvre. Je me retrouve dans une salle toute noir. Je passe ma main sur les murs, aucun interrupteurs. Putain c'est quelle chambre ? Pas la mienne c'est sur. Mon orientation m'en feras voir des belles putain ! Je marche puis m'effondre sur quelque chose. C'est quoi ? Je m'en fous, de toute façon je vois rien. Je marche, je sais ni, où je vais, ni où je suis, tout se que je peut dire c'est que je suis dans une chambre dans le noir complet avec comme seul compagnie ma conscience.

Mon éternel solitude me joueras des tours aussi si ça continus. Je m'entrave dans un truc dur, mon pied prend trop cher. Je continue en boitant. Je m'en fous, je continue à chercher le moindre interrupteur insolite dans cette pièce lugubre. Je me mange un mur en pleine face. C'est pas une chambre qui va faire le loi ici ! Je ferme les poings et avance. Ma tête cogne quelque chose. Sa doit être un meuble. Je sens l'odeur d'un livre. Bibliothèque. Si j'en crois mon expérience, je suis dans la chambre de Ruika. Donc, l'interrupteur devrais être... Là ! Je clic. Je me retrouve face à son bureau. Je me retourne, fière de moi, je me dirige enfin vers les toilettes. Je m'assois et prend un truc au pif.

Je lève les yeux et remarque que Hikaru était maintenant là. A peine je venais de m'assoir. MERDE ! C'est là que je remarque que j'avais foutus un sacré bordel dans la chambre de celle-ci. Quel boulet ! Le lit n'était même plus à la même place... Comment je le sais ? Voila deux choses :
1: Je me trompe souvent de chambre, j'ai maintenant développer une capacité de mémoire visuelle incroyable.
2: On vois sur le parquet, des traces. Ce qui veux dire que le lit à été déplacé par diverses et obscures raisons.


"Non ce n'est pas ta chambre. C'est celle de Ruika et tu as tout casser sur ta route. Tu te grouille de finir ta grosse commission et ensuite tu viens m'aider à ranger si tu tiens à ta vie. Et la prochaine fois allume la lumière."


Voila qu'il me prend pour un crétin finis. J'ai essayer, voila le résultat merde ! La colère me monte à la tête. Vous croyez que sa m'amuse d'avoir une orientation déplorable ? Franchement, j'ai pas que sa à faire de ma vie ! WHAT THE FUCK ! J'ai autant foutus le bordel que sa ? Je me rhabille en vitesse et dit une multitude d'insultes. C'est partit pour les plus connus comme les plus anciens. Même les plus stupide sortent tout seuls. C'est pas croyable le bordel que je peut foutre à moi tout seul ! Je n'en revient pas moi-même. (C'est pour dire les nombreuse faille qui à pus m'arriver jusqu'ici.)

Je sors et appelle à l'aide à mon pote. Enfin, disons roux. Sa lui va beaucoup mieux je trouve ! Les livres tout d'abord, je sais qu'elle y tient ! Mais, merde ! Elle en à trop c'est pas croyable. Comment elle peut en avoir autant ? La question ne se pose même pas. Elle est tout simplement dingue ! Les objets cassé... Sa van j'ai fait pire. Mais, Hikaru me conseil de prendre quand même de ma colle. Bon, je repart vers MA chambre cette fois. Je le connais beaucoup mieux c'est fous !


"Ok, faut s'y mettre sérieux là !"

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Mar 26 Avr - 18:38

Pikachu partit dans sa chambre pour aller prendre la colle, qui nous libéreras de cette malédiction -qu'un certains papi à causer. Pendant ce temps je ranger le reste de ce qui était par terre. Les quelques livres tomber en premier et enseveli sous les derniers décombres. Dans cette amas de reste d'objet en tous genre, il y avait des statuts, des poster arracher par la mégarde d'une certaine personne du 3ème âge. Je pris les livres prêt à les ranger, quand je vis le titre d'un d'eux :"Avalon toute sorte de choses". Pardon !? Les autres titres ne sont pas mieux dans le genre ... C'est une vrai perverse ...

Pikachu arriva et me dit :

"Ok, faut s'y mettre sérieux là !"

Alors je rangea les livres dans la bibliothèque et pris un tube de colle pour retourner à mon dur labeur. Rien que de voir le tas d'objet en miette que l'on avait former au milieu de la pièce, je sens mon courage me quitter ... Je pris mon courage à deux mains et deux bout de céramique briser venant d'une même statut. C'était une espèces de fève qu'on trouve dans les galettes des rois, mais elle était géante. Dessus il y avait deux sortes de frites et en dessous en gras il y avait : "Partout c'est la Belgique nonobstant le manque de frites ..." C'est vraiment trop kitch !

Ensuite quand les statut briser furent coller je pris les poster et les accrocha. Tout était sauver, et notre vie par la même occasion ! Une fois ce miracle accomplie en moins de quatre heure. Nous déposèrent les statuts plus kitch les unes que les autres et nous posèrent sur le lit pour nous reposer un peu. Au dessus du lit un poster avec des cerises dans une formes assez ... tendancieuse ! En dessous il était écrit : " J'aime ta belle paires de boules" ... Je ne regarderais plus jamais Ruika de la même manière. Elle a un style de décoration assez ... Moche ...

Pour fêter notre exploit, je dis à mon ami :

"Cette fois encore on ne mourra pas sous le bon vouloir de cette folle de Ruika. Nous sommes sauvé ! Pense juste à ne PLUS te tromper de chambre ...."

Cette dernière phrase dite de manière à laisser sous entendre les reproches. La prochaine fois il range seul le bazars qu'il a créer tous seule comme un grand. Bon alors maintenant je compte bien aller faire une partie de Résident Evil pour me défouler.





"Si tu vois un zombi c'est que tu as trop bu.
Si tu vois deux zombies c'est que t'es foutue.
Si tu vois dix zombies c'est peine perdu.
Si tu vois cent zombies fait gaffe à ton cul ! "


Une envie de le dire ...

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: Quartier résidentiel :: Here. :: No. 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit