AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

J'assume se que je suis ! [PV Sen]


avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Jeu 17 Mar - 19:27

Le jeune Alyss ouvris les yeux, il était déjà trop tard... Elle se sentait lourde, agrippée à un grand et fin tronc d'arbre, elle se retrouve à 15 mètre du sol. Comme seul protection, un petit harnais noir accroché par une tonne de fil de métaux en tout genre. Elle était vêtue d'un short déchiré un d'un corset noir. Ces dock's martin's était aussi foncé que son corset. Les cheveux noué et toujours aussi rosé, elle était sur une petite planche de bois à 15 mètres de hauteur. Pourquoi ? Même elle, elle ne sais pas comment elle c'est retrouvée ici. Elle ne pouvait aller nul part, sauf s'accrocher à un fil de fers assez épais qui traversait des mètres et des mètres. Elle se rapproche du bord, le sol se rapproche et se retire. Le vertige surement. Elle qui à toujours était attiré vers l'inconnue pour le découvrir et s'amuser avec, là, c'était pas vraiment pareille.

Alors, comme seul option, elle attache le pauvre petit harnais au long fil de fer elle prend un grand élans, enfin, se qu'elle pouvait prendre comme élans, saute et, se laisse glisser sur l'autre plate-forme qui semblait si loin... les secondes passèrent, elle ouvrait les yeux peut à peut. Elle se retrouvé, dans le vide en train de glisser. Les paysage était magnifique d'ici. Mais, il passait vite, dommage... Alyss essayant quand même de ne pas trop regarder les buissons qui défilé.

Plus les secondes passait sur ce fil, plus Alyss commençait à aimer cet endroit saugrenus. Quand elle sortit de ces pensées, elle était en train de foncer droit sur une jeune femme, cheveux châtain et quelque mèche décoloré. Elle était sublime. Alyss nu pas le temps de dire quoi que se sois qu'elle était déjà en contact physique avec la victime de l'acro-branche by Alyss ! Encore accroché au harnais, elle c'était pris de plein fouet la jeune femme qui était elle, appuyé sur un nouveau tronc d'arbre. Rouge de honte, la jeune Alyss commençais à mélanger le français et le japonais. Elle disait des trucs incompréhensible pour n'importe qu'elle être humain normalement constitué niveau cérébrale.

Le vertige reprend notre jeune femme. Le tronc et la victime de la tyrolienne commençait à partir puis revenir. Quelque va et vient se passèrent avant que Alyss perde connaissance sur cette plate-forme haute de 10 mètres. Tout était noir autours d'elle, tout avait disparue.... Elle se réveilla, elle était à la même place que tout à l'heure, même position, toujours accroché sur ce long fil et toujours à moitié sur ce truc en bois accroché nul ne sais comment. Une seule chose avais changé, la jeune femme avec les cheveux décoloré était inquiète. Inquiète pourquoi ? La santé de Alyss...? Alyss va toujours bien, juste un mal de tête horrible. Celle qui à pris le plus chère entre les deux c'est plus la jeune décoloré.


"Ônto gomen !... Euh.. Vraiment désolé !"

Elle dévisagea Alyss... Sa se comprend en même temps.. Alyss se décrocha sur la plate forme en bois et se raccrocha tout de suite au tronc d'arbre fin. Encore une fois, elle s'agrippe violemment sur celui-ci et souris bêtement à la jeune femme qui ne comprenait rien à la situation. Alors... Alyss essaye d'expliquer se qu'il c'est passé... Enfin, se qu'elle se souvient avant la chute ridiculement possible.


"Je... Je me suis précipité sur la tyrolienne sans regarder si il y avait quelqu'un devant moi et... Et vous savais la suite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Dim 20 Mar - 13:16

En voyant la perspective d’une belle journée ensoleillée, Sen avait décidé de laisser ses études de côté pour faire… tatatadam de l’accrobranche ! En fait elle n’avait jamais essayé cette activité, elle s’était prise d’une passion nouvelle en regardant un documentaire animalier sur les singes lors d’une après-midi pluvieuse… On s’amuse avec ce qu’on peut. Elle avait opté pour une tenue de combat, un short militaire et un débardeur noir qui laissaient apparaître les cicatrices sur ses membres, mais à la guerre comme à la guerre personne ne les remarquera dans le feu de l’action, et avait abandonné ses converses pour de simples baskets foncées. Pour une première expérience d'accrobranche il fallait bien faire, ou du moins essayé. Il lui fallut une bonne demi-heure avant de trouver le centre, tous cela à cause des indications malveillantes d’une petite vielle qui avait pourtant l’air si inoffensive. Petite note mentale, les personnes âgées ne sont plus ce qu’elles étaient.
Nous passerons les péripéties de Sen pour retrouver son chemin ainsi que celles qui l’ont menée jusqu’à un gros tronc d’arbre, bilan de l’aventure, un genou écorché et les mains noircis de crasse et toutes rouges mais Sen appréciait l’expérience. De plus, la cadre était plus que magnifique et la jeune fille se pris d’affection pour le paysage. Son seul regret était de na pas s’être attaché les cheveux et, tandis qu’elle s'afférait à résoudre ce problème en rassemblant ses cheveux en un chignon, elle fut projeté violemment contre l’arbre et put admirer des étoiles danser gracieusement devant ses yeux.
Il fallut plusieurs minutes à la jeune fille avant de pouvoir recommencer à voir normalement et compris le pourquoi du comment. Une jeune femme aux cheveux roses et toute vêtue de noir. Sur le coup, Sen n’eut qu’une envie, engueuler la jeune fille qui l’avait heurté de ses docs, mais sa rage l’abandonna quand elle l’entendit se perdre dans un discours incompréhensible, des excuses sans doute, avant de tomber dans les pommes… Sen ne put s’empêcher de penser que les gens s’évanouissaient un peu trop souvent devant elle ces temps-ci…Pourtant ce matin (comme tous les matins d’ailleurs) elle s’était lavée…
La jeune fille laissa tomber son chignon pour examiner le boulet de canon qui lui avait foncé dessus, elle était plutôt jolie… voir très belle, elles devaient avoir à peut-près le même âge toute les deux et Sen s’émerveilla devant les longs cheveux de sa nouvelle connaissance dont la couleur lui rappela celle des bonbons et qui se divisaient en une large palette de rose selon la lumière qu’ils recevaient. La semi albinos considéra les siens un instant, depuis combien de temps n’avaient-ils pas vu une paire de ciseau ? Puis elle reconcentra son attention sur la belle au bois dormant. Elle aurait surement une belle bosse… Sen commença à s’inquiéter sérieusement quand elle se rendit compte qu’elle était seule sur une plateforme à environ 10mètre du plus haut brin d’herbe avec une femme inconsciente près d’elle… Et si elle décidait de ne pas se réveiller ? Que ferait Sen ? Elle ne pouvait décemment pas la laisser seule, allongée sur la plateforme et continuer son parcours comme si de rien n’était…
Finalement, et à son grand soulagement la jeune fille se réveilla.

"Ônto gomen !... Euh... Vraiment désolé !"

Ônto gomen… Connaît pas… Sen crut reconnaître un accent venu d’Asie, mais elle n’était pas franchement douée en ce qui concerne la géographie et les langues étrangères… Sur ce, le bonbon géant se décrocha pour se raccrocher au tronc d’arbre en lançant un grand sourire à sa voisine qui, décidemment ne comprenait pas grand-chose à la situation.

"Je... Je me suis précipité sur la tyrolienne sans regarder si il y avait quelqu'un devant moi et... Et vous savais la suite !"

Ah bah oui ça explique tout… D’ordinaire, Sen se serait fait une joie de faire la morale à la jeune fille, mais là son sourire la désarçonna et puis… elles n’avaient rien de cassé alors bon, autant laisser tomber. Elle laissa donc tomber ses remontrances laissant place à la curiosité.

«oh c’est pas grave… tu as un accent… Tu es étrangère ? tu viens d’où ? comment tu t’appelles ? »

Oui je l’admets ça fait beaucoup de question d’un coup pour une personne qui vient de reprendre connaissance… Mais Sen est très enthousiaste quand elle le veut… peut être trop même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Mar 29 Mar - 18:28

«oh c’est pas grave… tu as un accent… Tu es étrangère ? tu viens d’où ? comment tu t’appelles ? »

D'habitude, la jeune Alyss n'aime pas parler de son passé, de son lieu d'origine. Sa lui rappelle de mouvais souvenirs. Elle préfère ne pas en parler, ou de ne pas s'en souvenir même. Mais, elle pouvait faire une petite exception, pourquoi ne pas, pour une fois parler d'elle. Sa peut faire du bien de temps en temps. Alors, déjà surprise de toutes ces questions posé d'un seul coup, elle fis un sourire pour ensuite dire en français, et pas en japonais...

"Oui, en faite, je vient juste d'arriver sur cette île. Je vient du Japon, il est normale que je confond les deux langue. Et... Je m'appelle Alyss. Et toi ?"

Vus que la jeune femme qui était devant elle l'avait tutoyer, pourquoi ne pas faire de même. Aujourd'hui, la jeune fille avait décidé de se laisser allé. Alyss aime découvrir de nouvelles choses plus incroyable et palpitante les unes que les autres. C'est pour cela que l'accrobranche, une chose inconnus pouvait ne faire que bien démarrer la journée. Alyss attendait la réponse impatiemment. Elle allait connaître une nouvelle personne. Avoir de bonne relation est très important. Elle appris donc que la jeune femme qui était devant elle s'appelait donc Sen. C'est jolie ! Et c'est simple à retenir.

Les mains sur le tronc d'arbre, elle regarde curieusement le sol qui était incroyablement loin vus d'ici. Son vertige c'était calmé, sa tête ne tournait plus, l'envie de continuer le parcours était revenus et encore plus intensément. Oubliant son mousqueton, elle se dirige vers la suite du parcours, jusqu'à que le câble lui tire les hanches, elle tombe violemment sur la plateforme. Un rire naïf s'échappe de ses poumon. Elle ne pouvait que rire de cette mésaventure.


"Pouvons nous faire le parcours ensemble ?"

Pourquoi ne pas le faire ensemble ? Comme on dit en français, plus on est de fous, plus on rie. Alyss aime beaucoup cette expression, elle la représente beaucoup. Oui, en effet, la jeune fille est souvent catégorisé de folle. Même si son passé n'est pas tellement joyeux, elle le prend bien. Alyss décroche son mousqueton oublié et, le raccroche sur n autre grand câble de sécurité. Elle se refait ses longue couettes, puis, regarde Sen en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Jeu 14 Avr - 14:17

Après un bref instant de silence, Sen fut ravie de voire son interlocutrice sourire et lui répondre.

"Oui, en faite, je vient juste d'arriver sur cette île. Je vient du Japon, il est normale que je confond les deux langue. Et... Je m'appelle Alyss. Et toi ?"

La jeune femme se présenta donc brièvement, son nom, d'où elle venait, depuis combien de temps elle était sur l'île. Contrairement à beaucoup de nouveaux arrivants que Sen avait rencontré au cours de son séjour ici, Alyss ne semblait pas être totalement traumatisée par son passé, elle semblait même heureuse et transpirait la joie de vivre, ça changeait des éternels torturés qui défilaient ici. En parlant de torturée elle passa sa main sur son front endolori et frotta vigoureusement avant de regarder Alyss partir à l'assaut de la prochaine étape... bien qu'elle soit toujours accrochée à l'arbre qu'elle venait de quitter...Sen voulu la prévenir mais... POUF... trop tard. La jeune fille ferma les yeux en priant pour que la petite maladroite ne tombe pas encore dans les pommes. Quoi ? elle rigolait ? Quand Sen rouvris les yeux, elle decouvris la jeune fille sur le cul et riant aux éclats. Elle ne pus s'empêcher de rogoler elle aussi devant cette scène plutôt comique.

"Pouvons nous faire le parcours ensemble ?"

Elle observa Alyss s'affairer avec ses mousquetons tout en réfléchissant à la proposition. Cela pourrait être amusant elle pourait faire plus ample connaissance, si ça se trouve elles s'entendront bien et puis c'est plus prudant pour sa camarade, vu comment la journée était partie elle pouvait très bien se retrouver pendue par les pieds entre deux branches et mourrir de faim et manger par les oiseaux... Mieux valait la surveillée et la décrochée si besoin. Sen se rapprocha donc de la jeune fille et accrocha son mousqueton près du siens avant de répondre.

"Avec plaisir ! Mais à une condition : tu évites de mourir avant la fin de la journée, d'accord ?"

Sen souris à la jolie Alyss qui avait finit de refaire ses couettes et attendis son approbation, bien que cela soit stupide à moins qu'Alyss soit suicidaire et qu'elle lui réponde "non, je veux mourir sous tes yeux en sautant d'un arbre et atterrir sur un cailloux pointue." La jeune femme frissonna à cette pensée, comment pouvait elle imaginer des choses aussi attroces ? son passé peut être...

Devant elles, un pont de singes et plus loin une grande échelle. Encore monter ? Sen jeta un coup d'oeil inquiet à Alyss qui semblait tout excitée à l'idée de continuer le parcours, puis, prise d'une volonté nouvelle rajusta son chignon et se serait bien retroussé les manches si elle en avait eu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Sam 16 Avr - 23:56

"Avec plaisir ! Mais à une condition : tu évites de mourir avant la fin de la journée, d'accord ?"


La jeune fille souris à Alyss. Evidemment, que, aucune envie de mourir n'était dans l'esprit de la jeune fille. Pourquoi mourir ici ? cela serais trop stupide. Une mort honteuse comme bien d'autre. Ce n'est pas un parcours qui aller faire la loi ici ! Alyss compris bien que c'était une blague, seulement, pour elle, cette blague n'était pas très appréciable. Non, elle qui avait croisé la mort aussi souvent. Elle ne voulais pas rire à cette blague, au contraire. Elle finissait de se refaire les couettes. Elle répondis d'une réponse positive. C'était déjà un bon point qu'elle avait rencontré quelqu'un de fort sympatique qui veuille bien l'accompagner.

Toute excitée à l'idée de continuer. Oui, elle venait de voir plus loin une echelle. Encore monter. Alyss adore ça. Voir le monde d'aussi haut qu'elle le peut. Parfait. Elle continua le parcours sur le petit pont qui donnait à l'échelle. Il basculait tellement que même un écureuille aurait du mal à être le plus legé possible. Tant bien que mal, elle réussis. Même si elle était tombé mainte fois, elle n'abandonna jamais. Pas comme elle aurait fait quand elle était plus jeune. Son passé, elle voulais absolument l'oublier et avoir une autre vie. Malgrès les multiples et énormes cicatrice que l'on vois sur son bras gauche, malgrès son oeil droit aveugle, elle continue.
Arrivé face à l'échelle, elle se retourne pour voir sa camarade et dit :


"C'est reparti !"


La jeune fille lâcha un magnifique sourire à Sen. Puis, elle se tourna vers l'ennemie principal maintenant. L'échelle. Sans se préoccuper de Sen, elle monta. Barreaux par barreaux, elle en voulait... Et aller en avoir. Aussitôt arrivé, aussitôt découragé. Elle vus l'immense parcour qui l'attendait en face d'elle. Un étendus de multiple tyrolienne, pont désastreux, divers cordage à monter/déscendre. L'enfert pour les trouillard.

Elle lâche un lourd soupir avant de se lancer dans son périple. Le courage avant tout. Accrochant son mousqueton, vérifiant qu'elle avait tout bon. Regardant comme si c'était la dernière fois la jeune Sen. Elle se glisse dans un petit tunnel suspendus dans le vide. A traves certains trous, on voyais la végétation, dans d'autres, le vide... Position quatres pattes, elle avance avec rage. Elle veux le faire, et va la faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Lun 9 Mai - 16:10

A la tête d'Alyss, Sen sut qu'elle avait lamentablement taper à côté avec son humour de merde. Enfin, elle n'avait pas du taper à côté... elle avait sans doute mis les pieds dans le plan et sauter à pieds joint dedans, ravivant de mauvais souvenirs. Avec Sen, se genre de chose passe très bien, elle avait appris à faire abstraction de son passé pour commencer à vivre mais évidemment ces remarques, ça plait pas à tout le monde, elle le savait mais... il faut savoir vivre dangereusement. La jeune Alyss avait-elle senti l'ironie de la réplique ? Sen eu un doute. Enfin bref ce qui est dit est dit, se mettre à genoux devant elle en lui présentant ses excuses ne ferait pas avancer le débat. Et puis elle lui a répondu oui. N'est-ce pas un bon signe ? Non pas vraiment... Peut être allait-elle lui faire regretter ses propos déplacés lors des prochaines étapes.

Déjà Alyss c'était précipité sur le pont qui menait à l'échelle que Sen avait remarqué plus tôt. Sous le poids de la jeune fille, ledit pont tangua si fort que Sen crut que sa nouvelle camarade d'accrobranche n'allait pas tenir sa promesse et s'écraser sur le sol. Ainsi elle se cacha les yeux jusqu'à ce qu'elle soit sûr que quand elle regarderait à nouveau, elle verrait la chevelure rose en sécurité sur l'échelle.

"C'est reparti !"


Ce cri avait été lancer avec tant d'enthousiasme que Sen se senti pousser des ailes. Maintenant, tout était possible. Après s'être sécurisé, elle mit un pieds sur la première planche qui vacilla dangereusement. Finalement tout n'était pas possible... Sen continua pourtant d'avancer, regardant là où elle posait les pieds, essayant de répartir son poids de façon intelligente. Environ à la moitié de son épreuve elle eu la bonne idée de regarder où en était Alyss. Constatant que celle ci avait presque finit de monter l'échelle, Sen se cassa la figure et se retrouva à plat ventre sur le pont en priant pour ne pas tomber. Elle finit donc sa traversée à quatre pattes, de peur que le pont ne se retourna, en regrettant de ne point trouver de bouton "reset" afin de rentrer chez elle saine et sauve. Arrivée a destination, elle se releva et épousseta ses vêtements avant de lever la tête et de voir que... OH !... il n'y a plus d'Alyss ! Elle pris ses dispositions et monta l'échelle à toute vitesse, si bien qu'elle arriva en haut totalement essoufflée, derrière une Alyss qui se préparait déjà à affronter une horde de tyroliennes et autres instruments de torture pour les muscles des jeunes filles. Sen suivi de loin Alyss qui ouvrait la marche. Ramper, encore ramper, cela devenait fatigant. Sortie du tunnel, Sen s'accrocha à une tyrolienne et se laissa glisser. Cela était apaisant. Pas besoin de faire d'effort, elle se laissait porter.
Arrivée à une petite plateforme, la jeune femme baissa la tête pour constater d'éventuels dégâts... Boarf... ça aurait pu être pire...Elle retira une brindille de ses cheveux et releva la tête pour voire... rien... encore disparu... Alyss avait encore disparu. Pas de panique ! elle ne peut pas être bien loin, il n'y a qu'un seul parcours. Mais... où est elle passée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Dim 29 Mai - 11:08

La jeune fille ne s'était jamais autant amusé. C'est d'ailleurs étonnant qu'elle rie au éclats comme cela. Jamais elle n'aurait crus que ce genre d'endroits existait. Elle regarde derrière elle et vois Sen, la jeune fille que Alyss venait rencontrer. Elle était gentille, pas la peine de s'inquiéter. Bon, c'est vrai que la blague de tout a l'heure reste incomprise encore, mais, c'est pas parce que l'humour n'est pas au rendez vous avec cette blague qu'elle va lâcher l'affaire. Elle se retourne pour voir la suite du parcoure. Un tyrolienne s'étendant au fin fond de plusieurs arbres plutôt âgé. Une affaire de taille. Elle s'accroche et se laisse glisser.

En attendant d'être arrivé sur la petit plate-forme en bois, elle compris vite que son short s'était accroché a une petite branche qui sortait des feuilles vertes. Alors, la vitesse se calme et, le petit short se déchire légèrement. La jeune Alyss était dégouté. C'était son short préféré... Dommage. Arrivé sur la plate-forme, un petit pont en bois vacillant est la prochaine épreuve. Elle pose un pied après avoir tout revérifié trois fois pour être sur de ne pas mourir. Elle s'élance et glisse. Elle est pendus par la protection accroché a son harnet. Son seul sauveur depuis des années. Pendus par la taille dans le vide, elle attend une forme de vie quelconque qui pourrait éventuellement la sauvé d'une mort horrible...

Voyant aucun être passant par là, elle pense a Sen qui doit être en train de s'affoler quelque part. Ou alors un autre possibilité, elle s'en fout royalement et elle est partie continué son parcoure toute seul avec seul compagnie la nature et des petit fils de fer... Un soupir sors de sa gorge. Avec la force de ses bas, elle essaye de s'accrocher au pont en bois. Avec tout la courage qu'elle peut avoir, elle prend une petite branche d'un arbre pour se soulever. Elle arrive enfin a mettre sa jambe sur le pont que la branche craque et la laisse tomber pour la deuxième fois dans le vide.

Une seule solution, crier pour se faire entendre. Mais, si la jeune Alyss commençais a crier, cela allait mal finir. Une deuxième tentative avant toute déchirure de la gorge pour se faire entendre et se faire peut être aider. Cette fois, elle y arrive. Elle s'accroche avec une force incroyable et elle finis part être sur le pont. Dommage pour la jeune fille, le pont vacille et se retourne. Elle est toujours accroché, c'est déjà un point. De la plate-forme, la scène doit être pas mal hilarante. Un film comique mal tourner, ou mal jouer, sa dépend de comment on vois les choses.

De la plate-forme, on devait voir quatre membres agrippé au pont, le corps sous le pont. Autant crier quand on arrive a ça.


"Euh... Sen ? Quelqu'un ?"


Espérons qu'une forme de vie ai entendus ces paroles, vaudrait mieux pour Alyss.. Car, être accrocher a un pont, c'est bien jolie ou marrant mais, il faut avoir de la force pour tenir trois heures comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 29 Juin - 21:05

Il s'écoula un long moment durant lequel Sen resta planté sur sa plateforme en scrutant les environs dans l'espoir d'y trouver Alyss, n'osant même plus bouger de peur de rater un appel au secoure ou quelques autres indices. Tout de même, au bout de quelques minutes, elle vint à la conclusion que sa camarade de jeu avait quitté les lieux et qu'elle devait continuer le parcours en espérant retrouver sa trace.
Sen s'accrocha donc à l'arbre suivant, enchaina les divers obstacle dressés sur son chemin jusqu'à parvenir à la plus une longue tyrolienne qu'elle ait jamais vu. La jeune fille avala sa salive avec difficulté et eu la bonne idée de se pencher en avant afin de voire le sol... qu'elle ne put même pas apercevoir à cause du feuillage des arbres avoisinants. Sen essaya de se reprendre du poil de la bête, Alyss avait disparu, il lui était peut être arrivé quelque chose... ou peut être était elle tellement enthousiaste qu'elle avait foncée à travers le parcours sans se préoccuper d'elle et que tout allait bien...
Perdue dans une longue réflexion, Sen se sécurisa et se laissa tomber dans le vide sans trop faire attention à se qu'elle faisait. Lorsqu'elle se rendit compte qu'elle avait passé le pas, elle était déjà arrivée à destination et regretta un instant de ne pas en avoir pleinement profité (oui c'est une jeune femme pleine de contradiction). Sen se posta sur la énième plate forme qui offrait une magnifique vue sur les alentours. Après quelques instants d'observation attentives, elle commença à désespérer. Ainsi donc Alyss l'avait en quelque sorte "zappé" et elle finirait seule son après midi.


"Euh... Sen ? Quelqu'un ?"

Sen était tellement affairée avec ses mousquetons qu'elle sursauta en entendant son prénom entre deux cliquetis. Elle se retourna brusquement et chercha l'origine de l'appel. Si au début elle ne remarqua rien d'anormal, elle dut bien admettre qu'Alyss avait bel et bien besoins d'aide quand elle vit une paire de bras et deux jambes cramponnées au pont qui se trouvait à quelques pas d'elle.
Heureuse d'avoir retrouvé sa camarade, Sen s'élança vers le pont avec le ferme intention de sortir Alyss de cette situation inconfortable mais à peine avait elle mis un pied du la première planche que le pont s'ébranla et contraignit Sen à reculer.

"Ne t'en fait pas Alyss ! je suis là, je vais te sortir de là !"

Ou du moins essayer...Est-ce que c'est paroles avait au moins rassurée un peu Alyss ? Si elle savait à quel point les plans de celle qui allait la secourir pouvait être foireux... Pour atteindre le jeune fille, Sen allait utiliser la technique vu précédemment pour avancer sur le pont : ramper ! Avec des gestes savamment étudiés, elle arriva à la hauteur de jambes de la malheureuse et constata que celle ci était toujours sécurisée.

"Il va falloir que tu te laisses tomber pour que je puisse te hisser sans retourner le pont..."

Sen changea sa position et passa de sur le ventre à califourchon sur la planche afin d'assurer la "stabilité" du pont. Pendant se temps, Alyss avait disparu sous le pont en se laissant tomber. Sen se pencha et attrapa le bras d'Alyss. Elle qui arrivait à peine à se sauver elle même allait devoir aider une autre personne. Après avoir beaucoup prier pour que le pont reste stable et hisser Alyss sur celui-ci, Sen se sentit soudain vidée de toute énergie. Dommage pour elle, l'aventure n'était pas encore terminée, il fallait finir ce maudit parcours. Elle n'aurait qu'à puiser de la force dans le bonheur et le soulagement d'avoir retrouvé Alyss saine et sauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Ven 8 Juil - 18:35

Après son cris d'appel au secours, elle regardas longtemps le sol et le vide qui était derrière elle. Alyss commençait à se dire qu'elle avait une chance monstrueuse d'avoir des reflex absolument remarquable. A vrai dire, personne n'aimerait s'écraser sur le sol comme une vielle ordures inutile. Sauf certaines personne souffrant de solitudes et autres choses multiple et triste. Les suicidaires quoi ! Plus elle regardait ce sol poussiéreux, plus elle se disait qu'elle ne lâcherait jamais ce pont très peu confortable.
En tout cas, être en harmonie avec les arbres, les feuilles, la nature n'était pas dérangeant, au contraire. Ce qui était dérangeant c'était d'être suspendue à plus de cinq mètres du sol et de s'imaginer tombé et s'étaler sur le sables et devenir une purée ensanglanté.

Alyss s'accrochait de plus en plus fort car en se disant tout ceci, elle avait encore moins envie de tomber. La peur de lâcher ces quelques planches de bois était suffisant pour la motiver a se muscler les jambes et les bras. Elle s'était résiné à s'aider toute seule que, les planches se mirent à bouger toutes seules. DE L'AIDE ? Ces deux mots remplirent de joie l'esprit de la jeune femme. Un petite voix féminine se fis entendre. C'était Sen qui avait entendus l'appel a l'aide d'Alyss.



- "Ne t'en fait pas Alyss ! je suis là, je vais te sortir de là !"


Le sourire au lèvres, elle en pleurerait presque. La joie était le seul sentiment qu'elle avait dans le cœur a se moment là. Elle était plus heureuse qu'un ours trouvant un pot de miel. Ces deux phrases suffise pour que Alyss reprenne confiance en elle et confiance surtout à Sen. Alyss était si heureuse, oui... Elle allait enfin arrêter de penser a des sénario horrible digne de centaines de films d'horreur !

A chaque pas que faisait la jeune Sen, le pont vacille. Plus le pont bougeais, plus Alyss se cramponnait avec une force incroyable. Alyss fermait les yeux. Mais, elle ne pleurait pas, elle n'avait encore moins peur que l'envie de pleurer. Elle rigolait, cette situation était vraiment fait que pour elle. Sourire au lèvre elle entendis Sen dire :



- "Il va falloir que tu te laisses tomber pour que je puisse te hisser sans retourner le pont..."


Le pont bougeait dans tous les sens. Elle changeait forcément de position. Mais, le plan de la jeune fille ne lui plaisait guère. Ce laisser tomber ? Quelle idée incongrue. Impossible pour Alyss de lâcher le seul truc qui lui maintenant la vie sauve ! Impossible. Jamais elle ne le lâcherais tant qu'elle n'était pas en sécurité ! La jeune Alyss venais de se faire un ami. Peut être qu'il n'avait pas forme humaine, mais il était fort sympathique de maintenir la vie de la jeune femme sauve !

Puis, elle vis les bras de Sen. Elle venais pour la secourir après tout. Peut être que l'idée n'est pas la bonne mais, faisons lui confiance. C'est la seul personne qui a entendus ces cris. C'était les pensées d'Alyss. Elle ne voulait pas mourir, pas maintenant. Pas avant d'avoir fait ce qu'elle devait accomplir. Alors, une mise de confiance se créas dans son esprit. Et, en un instant elle lâcha ces quelques planches pour que Sen puisse lui venir en aide.

Les yeux fermer, elle s'attend plus à un crache qu'un sauvetage. Mais, un contact se fis au niveaux de ses poignets. SAUVÉE ! Ce mot défilait dans sa tête.
Arrivée sur le pont, elle trace aussi vite qu'elle puisse a la prochaine plate-forme pour validée son sauvetage. Sa y est. Le soulagement fus tel que quand Sen, essoufflé, sur la plate-forme arrive, Alyss lui saute dessus pour l'enlacer et lui dire à quelle point elle était heureuse.
Un rire s'installa dans sa gorge. Et un sourire heureux pris place.

Les deux jeunes filles finissent enfin ce parcours. Enfin !
La jeune femme au cheveux rose, se place sur une table de pique-nique et invite sa nouvelle connaissance, sa sauveuse ! Quand Sen était assise, elle dit :



- "J'ai vus un glacier là-bas, tu en veux une ? C'est moi qui paye ! Je t'en doit bien une !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Dim 7 Aoû - 10:20

Quand les deux jeunes femmes arrivèrent toutes les deux saines et sauves à la plate forme suivante, plate et stable comme on les aime, Sen eu juste le temps de voir passer un éclair rose devant ses yeux quand Alyss lui sauta au cou. Elle fut tellement surprise qu'elle faillit s'en casser la figure. C'était la première fois que cela arrivait. Elle avait sauvé quelqu'un et cette personne était maintenant souriante et heureuse. Sen rougit, jamais elle n'aurait cru ça possible. Elle ressentait un énorme soulagement et peut être un peu de fierté. Elle était consciente que ce qui c'était passé aurait été impossible quelques mois plus tôt. Tellement de gens étaient morts autour d'elle ces derniers temps...

Elles finirent le parcours ensemble sans problème, quoi que Sen était un peu fatiguée *mon royaume pour un banc* pensait elle.
Une fois hors du parcours, Alyss s'installa à une table en faisant signe à se qui restait de Sen de la rejoindre.
La jeune fille se laissa tomber sans trop de grâce sur le banc en faisant un effort monumental pour sourire malgré ses muscles qui la faisait souffrir.

"J'ai vus un glacier là-bas, tu en veux une ? C'est moi qui paye ! Je t'en doit bien une !"

Sen regarda Alyss avec des yeux ronds. D'habitude personne ne lui achetait rien ou, si ça arrivait, elle refusait poliment, se faire inviter la gênait... sauf si c'était Collapse qui payait. Sen mit les mains dans ces poches, elle aurait refusé l'invitation d'Alyss si ses doigts avaient rencontré autre chose que le triste fond de sa poche. Elle accepta, un grand sourire aux lèvres.

Elles revinrent à la table, chacune une glace à la main. Sen regardait Alyss avec une certaine attention. Elle était si souriante... Sen avait elle trouvée une personne qui veuille bien de son amitié ? La seule personne qui comptait vraiment pour elle sur l'île c'était son meilleur ami, Collapse. Ses autres relations elle les aimait, bien sûr, mais ce n'était pas pareil, elle pouvait passer des moment inoubliables avec eux mais, malgré elle, elle ne leur faisait pas entièrement confiance...Si elle réussissait à faire confiance à Alyss, quel immense progrès ça serait ! Elle senti une forte émotion lui déborder le cœur, sans pour autant pouvoir l'identifier, à tel point que son menton se mit à trembler et qu'elle se mit à pleurer sur son cornet chocolat pistache. Un nouveau sentiment grandit en elle et celui-ci c'était la honte. Elle chercha du regard un endroit où fuir, une cabane à outils, des toilettes, n'importe quoi mais dû se résoudre à rester le cul visser sur son banc. La honte partageait maintenant sa place avec la frustration et Sen aurait voulu foutre son visage dans son cornet pour avoir produit une scène aussi minable.

[désolé d'avoir mit autant de temps à répondre, je suis impardonnable N\'importe quoi. ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Mar 23 Aoû - 20:48

Quand Alyss vis la jeune Sen faire des yeux aussi rond de surprise, elle se demanda si c'était une bonne idée. Elle allait timidement balbutier une excuse minable mais Sen accepta. Alors, un sourire se forgea sur les lèvres de la jeune femme. Elle était heureuse que sa nouvelle amie (ou sa sauveuse, sa dépend comme on voit les choses) avait acceptée avec un sourire son invitation.
Elle se dirigea vers le vendeur de glace. Laissant le premier choix à Sen, elle regardait les nombreux parfum au choix en ayant une petite intimidation en sachant que c'était son tour alors qu'elle n'avait toujours pas réussis à déchiffrer les gouts. Le japonnais était complétement différent de cette langue... Elle avait toujours du mal à lire cette langue là. Alors, part pur souvenir, elle dit "Chocolate" qui se rapprochait le plus de cette langue.

Les deux jeunes femmes s'assit sur une table pic-nique en mangeant leurs glaces.
Alyss avaient toujours était d'une humeur réjouissante depuis qu'elle était sur cette île paisible. Même quand elle frôlait la mort. Évidemment, celle-ci, à quinze mètres de hauteur n'était pas le première fois qu'elle allait rejoindre l'autre monde depuis qu'elle était installé sur cette île. Ici, il y avait pleins de gens comme elle, ou du moins, qui sont étrangement différents des autres humains. A vrai dire, tout le monde avait son passé, mais, ce n'était pas se qu'y allait arrêter Alyss. Elle voulait se faire la plus gentille possible.

Elle leva les yeux et vis les larmes de Sen couler sur ses joues. La panique s'installa... Alyss était bonne pour faire rire les gens, pour les rendre heureux... Mais pas pour les réconforter. Elle se gratta la tête pour ensuite sortir naturellement.



" Sen.. Gomen... Désolée si j'ai... Enfin... Pleure pas. Ca va ? "


Après cette pathétique excuses et cette questions idiotes, Sen leva les yeux pour regarder Alyss dans les siens. Même si la jeune femme au cheveux rose était aveugle d'un œil, elle pouvait voir la solitude et la tristesse qu'il y avait dans le regard de la jeune Sen. Le regard d'Alyss se remplir d'inquiétude. Elle ne voulait pas que sa sauveuse sois triste, elle voulait la voir encore une fois rire, sourire et être heureuse. Les gens ne son pas fait pour être malheureux mais pour être joyeux, aimer la vie, même si celle-ci ne vous à pas trop aider part le passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Nord-Ouest :: Centre d'Accrobranche-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit