AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

La plus belle arrivée de la plus belle arrivante. (Si si, c'est vrai!)


avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Lun 11 Avr - 18:00

Je n'en pouvais plus. Plus du tout. Après 36 heures de voyage furtif, caché, j'avais la gorge sèche. Le directeur m'avait parlé pendant ce qui me semblait des heures, sur des choses dont je me fichais pour le moment totalement et dont j'avais la connaissance. J'avais tenté de pénétrer son cerveau et en modifier les données, mais celui était un KEY, et ce fut vain. Je m'approchai du comptoir, demandai au beau jeune homme (dont je ne remarqua pas la beauté) un café et attendit... Il arriva enfin avec le breuvage en main. Je tendis la mienne mais celui-ci attendait que je le paye. Je fouillis dans ma poche mais il ne me restais que trente centimes de mon repas du midi, un pauvre sandwich sec. Je relevais la tête, implorante. Il me fit signe que non... Quel salaud! Ma dernière goutte datait de 7 heures. Avec dégoût, je lui demandai s'il avait la grâce de m'offrir un verre d'eau, un sourire satirique fendant mon visage déconfit. Il hésita mais finit par accepter, les yeux rivés sur ma poitrine ostensiblement découverte. "Merci!" lâchai-je, d'autant plus écoeurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Mar 12 Avr - 7:53

Aujourd'hui je n'ai vraiment envie de rien, mais je ne veut pas resté dans l’appartement avec Kaena et Machaon. Une grande idée me vient alors : et si j'allait dragué a l'école ? tout mon cerveau m'applaudit pour cette idée génial, j'entend sonner les trompettes de Babylone, mini hola en l'honneur de moi !
Je sors donc de ma maison et me dirige vers le bâtiment scolaire, sur le chemin je m’arrête au bureau de Tabac pour m'acheter un paquet de clope. En arrivant devant mon objectif je m’arrête et allume une clope, j'entre ensuite dans ce temple de la luxure et dévore du regard toute ses sublimes nymphes qui déambule tranquillement dans les couloirs.

Après de nombreuses minutes a observer les salopes dans leur habitat naturel je décide d'aller me chercher un truc a manger, je me dirige donc vers la cafétéria scolaire. Lorsque j'arrive au comptoir il y a déjà une jeune fille devant moi, elle est plus petite que moi, et arbore une magnifique chevelure clair. Elle commande un café mais elle n'a pas assez d'argent pour payer, elle demande donc un verre d'eau. Elle se déplace un peu et reste au bar pour boire son simple verre. Je m'avance vers le comptoir et commande deux café et un sandwich. En attendant la commande je fait tomber la cendre de ma cigarette dans le cendrier prévu a cet effet. Ma commande arrive, je paye le serveur et pose l'un des café devant la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Mar 12 Avr - 8:47

J'étais occupée à grommeler nonchalamment lorsqu'un jeune homme légèrement plus âgé que moi s'assit sur la chaise d'à côté. Un instant, je le trouvai élégant, mais ravalai sur le champs ce sentiment devant son air narcissique. Il commanda 2 cafés et 1 sandwich. Je ne compris pas tout de suite la cause des deux breuvages mais ne pus m'empêcher de sourire lorsqu'il en poussa un vers moi. Je détournai la tête pour me mordre la lèvre inférieure et le regarde intensément, l'air de dire que j'ai l'habitude... Même si ce n'est pas tout à fait le cas. Un grand sourire illumine mon visage, pas la peine de remercier. Je ne peux plus attendre et, avec un maximum de grâce, je porte à mes lèvres le café.

"C'est bon?"

Etonnée, je toussote mais ré-endosse aussitôt la perfection féminine.

"Oui, merci beaucoup."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Sam 16 Avr - 12:46

Elle se tourne vers moi et me regarde intensément, puis me fait un magnifique, au moins j'aurais aidé quelqu'un aujourd'hui, il y a peut être moyen de repartir avec cette jeune donzelle au bras. Elle se détourne de mon regard et entame sans attendre son café.

"C'est bon?"

Effet de surprise, elle toussote un peu mais se reprend rapidement.

"Oui, merci beaucoup."

Je lui sourit puis tire une latte sur ma clope, je fait ensuite tomber la cendre dans le cendrier et pose ma cigarette sur un coté du cendar'.

"Tant mieux"

Je bois a mon tour une goulée de ce bon café, il est maintenant tant de passer a une tentative de séduction.

"Moi c'est Baal et toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Dim 17 Avr - 13:43

Ma surprise ne lui a pas échappé, apparemment. Gênée, je détourne mon regard, mais mon dragueur ne semble pas moqueur... Il boit à son tour, je le regarde sans retenue. Soudain, il se retourne, et me demande:

-Moi c'est Baal et toi?

Un peu classique, mais je lui souris.

-Je m'appelle Wenny. Mais appelle moi Weko.

Une gorgée brûlante pénètre ma bouche et mon gosier. Je sens son regard couler sur mon corps...

-Tu es un KEY? demande-je, de peur que la conversation ne s'éteigne si tôt.

Je fais de pire en pire, en matière de longueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Dim 1 Mai - 12:09

-Je m'appelle Wenny. Mais appelle moi Weko.

C'est un jolie prénom je trouve, tandis qu'elle avale une gorgé de café je l'observe de plus prêt, elle est assez maigre, très fine, plus petite que moi, un visage assez jolie. Elle est belle, il n'y a aucun doute la dessus, cependant, pour la première fois depuis des lustres, je n'ai pas envie de la conquérir. Pas que la victoire soit trop facile, non je pense qu'elle m'opposerais une grande résistance, c'est juste que j'ai l'impression de me voire en elle, comme une sorte de petite soeur.

-Tu es un KEY?

Cette question me sortie de mes réflexions d'une profondeur abyssale, pour lui faire une petite démonstration je me rendit a une vitesse de folie de l'autre coté de la jeune fille, sur une autre chaise.

" En effet, je contrôle la vitesse, et toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Jeu 5 Mai - 16:30

Il me sembla qu'il eut un petit temps de réaction, comme perdu dans ses pensées. Ses traits de dur-à-cuire s'étaient en quelques secondes évaporés, comme par magie. Cette facette de la personnalité, je la connais bien. Cela ne m'étonnerai pas s'il s'avère plutôt doux. En vérité, je suis un peu comme ça, moi aussi. Vivre sous un autre jour, cela me connait bien. J'ai souvent opposé une grande résistance au fait d'être "moi-même". Je ne me suis également jamais attachée à qui que ce soit, de peur qu'ils n'aiment que la moi joviale et sociale... Mais celui-ci ne me semblait pas comme le reste du semblant des communs. Sûrement trop froid pour que ça soit humain...

Cette fois ci, ce fut lui, qui me sorti de mes pensées :

-En effet, je contrôle la vitesse, et toi ?

Je le regardais, perplexe.

-Hum, je "lis" dans la pensée des gens, et la modifie à mon gré, si celui-ci n'est pas KEY..., me rattrapai-je.

Tentative de sourire. Mon regard se perdit dans l'immensité de ses yeux gris. Inconsciemment, j'y cherchais une lueur de réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
100 / 100100 / 100

► Messages : 153
◄ Inscrit le : 10/02/2011

Mar 10 Mai - 7:45

Today I Am ....... A CRAZY MAN !
Amazing, huh ?


    J'en ai marre ! Je peux plus rien supporter ! Il faut que je vois des têtes exploser comme des melons ; je me sentirais bien mieux après ça ! Je n'en peux plus ! Tout le monde me méprise ici parce que mon pouvoir et bidon, mais je fais une tête de plus que tout le monde ! Avant j'étais un caïd, ici je suis une sous-merde ! Il faut que je tue ! Que je reprenne mon statut de roi de la jungle ! je contrôle les chaussettes. Okay, c'est bidon, je l'avoue. Quoique je puisse faire chier bon nombre de gens avec ce pouvoir ! Personne n'aurait du savoir quel était mon pouvoir ! Qui a lâché le morceau ?! Plus personne n'a peur de moi, plus personne ne me respecte ! Je vais changer la donne aujourd'hui !

    Je sors de ma minuscule chambre en force, bouscule de mes larges épaules quelques menus fretins puis entre en trombe dans la cafétéria. Personne ne fait attention à moi ! J'ai la rage ! Ah, j'entends un rire ! Ce mec se moque de moi ?! Aussitôt dit aussitôt fait, je sors la kalachnikov obtenue quelques jours plus tôt et précieusement conservée dans ma chambre, et tire dans la jambe du sale môme qui vient de se foutre de moi !

    "C'est moi le chef, ici et maintenant ! Tout le monde en rangé près du comptoir, je tire une rafale dans la jolie gueule de quiconque me regardera de travers !"

    C'est compris, bande de loosers infâmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Jeu 12 Mai - 16:41

" Hum, je "lis" dans la pensée des gens, et la modifie à mon gré, si celui-ci n'est pas KEY... "

Suite a quoi elle me fit un jolie sourire, je continuer d'observer son regard, perdu dans mes pensée et dans ses yeux. Je fut reprit soudain mes esprit par un coup de feu non loin, ensuite apparu dans la cafétéria un jeune assez grand et costaud, avec l'air furieux, un colosse en fureur.

"C'est moi le chef, ici et maintenant ! Tout le monde en rangé près du comptoir, je tire une rafale dans la jolie gueule de quiconque me regardera de travers !"

Toi mon gros t'a perdu ta journée.
Je finit tranquillement mon café et me lève, il me pointe avec son arme.

" Reste assis enfoiré ! "

Je fonce vers lui a toute vitesse et lui assène un magnifique direct dans le bide, il lâche son arme et affiche une expression de stupeur et de douleur sur son visage. Deux trois coup de poing dans la gueule et d'une main lui serre le coup.

" Ici C'est la key qui fait la force, ici tu n'est rien gros porc ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Jeu 12 Mai - 17:03

Mon esprit se perdit dans l'immensité de mes pensées. Il sombrait peu à peu dans les remords et la mélancolie, lorsqu'une chose faite de muscles et de hurlements me sortit de mes songes.

"C'est moi le chef, ici et maintenant ! Tout le monde en rangé près du comptoir, je tire une rafale dans la jolie gueule de quiconque me regardera de travers !"

Cette idiot prétendait faire la loi. Un soupir s'échappa de ma bouche. Un de plus, un. Baal sembla également dérangé par cette interruption sans intérêt et, après avoir finit son café, se leva. L'autre riposta aussitôt :

" Reste assis enfoiré ! "

Baal ne prit pas la peine de répondre, il lui assainit quelques coups bien visés, et ajouta, triomphant :

" Ici C'est la key qui fait la force, ici tu n'es rien gros porc ! "

C'est presque qu'il lui cracha à la gueule. Avec peine et dégoût, je me relevai et m'approchai de lui :

"Ne perd pas ton temps avec ce genre d'ordures."


Je tentai de le tirer vers le comptoir, mais celui-ci resta en place, le regard haineux.

_________________

JE MORDS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
100 / 100100 / 100

► Messages : 153
◄ Inscrit le : 10/02/2011

Sam 14 Mai - 16:08

[Bon, je passe à la 3ème personne, c'est plus facile]

Evidemment, Machin se fit rapidement maîtrisé par Baal et après avoir subit quelques coups, remit sérieusement en question son coup d'éclat. Il avait les yeux bouffis, la lèvre inférieure tuméfiée et étrangement, ses poumons refusaient catégoriquement de se regonfler complètement. Il tenta vainement de reprendre son souffle puis leva les yeux vers son détracteur.

" Ici C'est la key qui fait la force, ici tu n'es rien gros porc ! "

Il n'en fallait pas plus pour attiser sa rage. Même s'il savait qu'il paierait sévèrement toute tentative de riposte. Il fallait conserver un minimum d'honneur. Tenter au moins une toute petite chose.
Pour la première fois de toute sa carrière de minable, Machin eut une idée de génie. Il feint l'évanouissement. Laissant retomber sa tête sur son cou, il laissa un mince filet de sang s'échapper de sa bouche.
Il attendit quelques secondes, jusqu'à ce que la pression de la main de Baal autour de son cou se relâche légèrement. Enfin, il se dégagea rapidement, assena un coup de tête violent dans les côtes du salopard BG, souriant en entendant le bruit familier des os qui craquent. Enfin, il se jeta sur sa kalachnikov, puis en envoya une rafale à l'aveugle dans la cafétéria.

Se tournant vers la fille qui avait parlé un peu plus tôt, il l'attrapa, la colla contre son torse et enfin, pointa la kalachnikov sur sa tempe.

"Alors, on fait le malin ? Tu veux parier tes performances avec la vie de ta copine comme enjeu ?"

[Et Baal, je ne te permets pas de parler à ma place ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Mer 18 Mai - 6:56

Weko vint près de moi et tenta de me tirer vers le comptoir, loin de ce misérable.

"Ne perd pas ton temps avec ce genre d'ordures."

Soudain le gros porc laissa tomber sa tête sur son cou et du sang coula de sa bouche, l'ai je tué ? je dessert doucement la pression de ma main, l'autre en profita pour se dégager et me donner un magnifique coup de tête dans les côtes, je chancelle un peu et me recule la main sur mes cotés cassés. Il reprend son arme, tire une rafale dans la cafétéria puis attrape weko et pose l'arme sur sa tempe. Eh merde ...

"Alors, on fait le malin ? Tu veux parier tes performances avec la vie de ta copine comme enjeu ?"

J'essuie le sang qui commencer a couler de ma bouche puis ralenti au maximum le gros porc, je m'approche tranquillement, je suppose qu'il veut parler car ses lèvres commencent légèrement a s'ouvrir, très lentement. Je le désarme, attrape son autre bras et libère ma petite soeur de son emprise, celle ci s'écarte un peu.
Maintenant je peut laisser exploser ma rage, les coups pleuvent sur sa face a une vitesse surhumaine, ayant retrouver sa vitesse normal il s'étale par terre, j'écrase son torse avec mon genou et continue de le battre a mort. Son visage ne ressemble déjà plus a rien, je me prépare a lui porter le coup final.

" Un dernier mot ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Jeu 19 Mai - 13:18

Je sursautai devant l'énorme coup de tête qu'assainit le présumé blessé dans les côtes de Baal, après la ruse bien trouvée, je l'avoue, de feindre l'évanouissement. Le son sordide de quelques côtes se brisant sous le coup me fit frissonner. Il profita de la défaillance de Baal pour récupérer son arme et tirer quelques secondes en direction de la cafétéria. Je n'eus pas le temps de vérifier s'il y avait des victime qu'il me saisit au col, pointant sa kalachnikov sur ma tempe gauche. Mon souffle s'accéléra vivement, il était capable de tirer, l'enfoiré. Baal sembla également déstabiliser par ce geste. Je remarquai le rictus de mon agresseur devant l'hésitation que ravala aussitôt Baal.

"Alors, on fait le malin ? Tu veux parier tes performances avec la vie de ta copine comme enjeu ?"

B. posa une main sur son torse, à l'endroit qu'avait porté le coup, et s'avança un peu plus. Je fermai les yeux. Quelques uns de ses coups firent lâcher prise ce salaud mais je n'osai pas rouvrir mes paupières.

"Un dernier mot?"

Satané pouvoir ! pourquoi ne fonctionnes-tu pas lorsque j'en ai besoin ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
100 / 100100 / 100

► Messages : 153
◄ Inscrit le : 10/02/2011

Dim 22 Mai - 17:03

    Bah, je suppose que c'est la fin. ça devait arriver. C'était soit vaincre, soit mourir. La vie ici ne m'intéresse pas si je ne suis rien.
    pas grave si je me prends des coups, c'est tellement mieux que vivre dans l'ombre. Au moins, pour quelques minutes, j'ai eu le premier rôle. Ce n'était pas en tant que gentil héros mais après tout, ce n'est vraiment pas mon genre. C'est tellement plus facile et plus marrant d'être le mec méchant qui pête un câble !
    quoique celui qui est en train de s'amuser avec ma face ressemble lui aussi à un lourd méchant. Pas très intelligent. En fait, si on y réfléchit (oui, j'ai atteint ce point où j'ai tellement mal que je ne le sens même plus), ses coups ne sont pas puissants, ils sont juste très rapide. C'est comme si je me prenais une série de piqures avec une seringue trop grosse... Non, je commence à divaguer...
    En fait, je crois que je m'amuse.

    "Un dernier mot?"

    Hein ? Il me parle ? J'essaie d'entrouvrir les yeux mais ne distingue que des formes floues. Allez, un dernier coup d'éclat. Sans crier gare, j'envoie ma main dans sa jolie petite gueule, en un mangifique revers qui l'envoie valser un mètre plus loin. Je ne peux même pas me relevr, mais ça m'est complètement égal.

    "Je ne regrette rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Mer 25 Mai - 6:13

Je vis ses yeux porcin essayant de s'ouvrir, même si ils sont gonflé par tous tous les coups que je lui ai mis dans la tronche, sans prévenir il m'envoya une magnifique tarte dans la gueule qui m'envoya valser un peu plus loin, on peut dire ce qu'on veut de ce type mais il a une grande force brute. J'entendit ses dernières paroles, presque un murmure.

"Je ne regrette rien."

Voila qui est bien parler, les dernières paroles d'un Homme, un vrai, pas comme certain Key qui fuit quand on dépassent leurs pouvoirs. Je me relève tranquillement, le sourire aux lèvres et me dirige vers lui.

" Tu as raison, il n'y a rien a regrettez, la mort n'est qu'un passage "

Je m'agenouille devant lui et lui envoie un dernier coup de poing dans la gueule, de la vitesse pur allié a la relative force de mon poing, le choc détruit le sol autour de sa tête en une sorte de cercle. Je me relève, ma main couverte de sang et commence a rire, encore un homme de moins sur cette planète.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
100 / 100100 / 100

► Messages : 153
◄ Inscrit le : 10/02/2011

Jeu 26 Mai - 13:09

DEAD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Ven 27 Mai - 12:59

L'homme se trouvant devant Baal n'était plus qu'une carcasse, il allait mourir, ce con. Un instant il me fit pitié. Tout faible, lui et sa lubie de terroriser son entourage. Et voilà, il allait mourir ! Ce que c'était pitoyable. Ses yeux s'entrouvrirent légèrement. Il trouva alors la force de donner un dernier coup à Baal, le plus puissant de tous, jugeai-je. Il murmura quelques mots dont je ne distinguai pas la signification. B. sourit devant ces paroles, et l'acheva. Tout à coup, c'est cet idiot qui me sembla pitoyable. Nul homme ne mérite de mourir. B. me répugnait. Il était comme les autres, simplement. On élimine ce qui nous gêne.

" Tu as raison, il n'y a rien a regrettez, la mort n'est qu'un passage "

Je le regardai avec insistance, une pointe de dégoût dans mon expression. Il n'y a RIEN après la mort. Pourquoi mentir ainsi ? Tu es débile, Baal. Je choisis de lui tourner le dos lorsqu'il me regarda.

"T'es fier de toi ?"
lançai-je, toujours de dos.

Il était ébahit. Je me retournai alors et lui collai une baffe. Un grosse. Lorsque je décollais ma main, la trace rouge resta.

"Ton comportement était aussi ridicule que le sien."


En fait, je le pensais, mais j'étais contente qu'il m'est sauvée. Mais j'ai jamais était bonne en remerciements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Lun 30 Mai - 16:52

Je me retourne ensuite vers Weko, celle m'ignore totalement, elle me tourne le dos même, je crois percevoir sur son visage une pointe de dégoût, bon c'est vrai que en même temps je vient de tuer un homme, c'est pas ce qu'il y a de plus fun.

"T'es fier de toi ? "

C'est comme sa qu'elle me remercie de l'avoir sauvé ?
Bon c'est vrai je me suis un peu emballer sur le coup, sa faisait longtemps que je ne m'était pas battue, que je n'avait pas tuer, ce n'est pas cette aspect de moi que je voulait montrer a la jeune fille. D'ailleurs celle ci se retourne vers moi et me met une énorme gifle, je crois que je la mérite celle la.

"Ton comportement était aussi ridicule que le sien."

Je reste un petit moments a regarder sur le coté, le sourire sur mon visage avait disparu, je me tourne lentement vers elle et la regarde dans les yeux, l'air désolé.

" Désolé, j'ai eu une monté d’adrénaline ... "

Suite a quoi je retourne au comptoir pour finir mon café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Jeu 2 Juin - 13:26

Baal sembla vraiment désolé. Peut-être un peu dégoûté, il s'excusa, justifia son comportement et repartit au comptoir. J'eus envie de lui courir après, lui demander un nouveau café, lui poser des questions sur son passé, faire tout en mon pouvoir pour continuer à communiquer avec lui, mais... J'avais trop de dignité pour ça. Sûrement trop, d'ailleurs. Je restai ici, telle une imbécile, à le regarder, tandis que le reste de la salle observait. Que faire ? Me barrer, sans un merci. C'est ce que j'aurais dû faire, mais je n'arrivais pas à me décider. Je baissai la tête, mes paupières se fermant légèrement. Ravalant les larmes me montant aux yeux, que parti, en direction de la porte, espérant que Baal viendrait à ma rencontre, même si je savais bien que, si je ne l'avais pas fait moi même, il n'y avait pas de raison pour qu'il le fasse.
J'ouvrai donc la porte, dépitée d'être si ridicule.

_________________

JE MORDS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
From the Darkness
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 76
◄ Inscrit le : 20/02/2011
Age : 30

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Mer 22 Juin - 16:21

Me voila donc au comptoir, devant mon café, l'air triste, les idées moroses, conscient d'avoir rater une occasion d'avoir une relation autre que sentimentale ou purement sexuelle avec une fille. Je n'ai jamais eu d'amie fille, de personne du sexe opposé que je considère comme une personne de confiance a qui je pourrais confier tout ce que j'ai sur le coeur ( si j'en ai un, ce dont je doute ), remarque je n'ai pas beaucoup d'amis homme non plus, en faite je n'ai pas beaucoup d'ami tout court.

Je regarde derrière moi pour voir ou en est Weko, elle est près de la porte, sur le point de partir, mon cerveau tourne a cent a l'heure, il faut que je la retienne, par tout les moyens. Je demande très rapidement un nouveau café au serveur, le prend et tente de me placer entre elle et l'exterieur.

"Ne pars pas ... s'il te plait ..."

Je la prend par la main et l’emporte jusqu’à une table loin du monde, au calme, pour pouvoir parler tranquillement. Je suis plutôt mal a l'aise, d'habitude quand je vais voir une fille je lui fait comprendre rapidement que j'ai envie de la mettre dans mon lit (ou dans le sien, au choix), la il faut que je sois un peu plus psychologue ( c'est pas gagner )

"Alors ... sa fait longtemps que tu est sur l'île ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 23
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Mar 5 Juil - 19:43

Encore quelques secondes et elle serait obligée de partir... S'il te plaît, retiens moi, s'il te plaît...

"Ne pars pas ... S'il te plaît ..."

Weko tourna vivement la tête. Était-ce son pouvoir qui venait d'agir, malgré que Baal soit KEY ? Impossible. Elle avait essayer maintes fois (notamment avec le Directeur, quelqu'un de lourd, bien qu'accueillant et diplomate...) et n'y avait jamais parvenu. Ses yeux brillants se plongèrent dans ceux de Baal. Il semble comprendre que bien entendu, elle le veut. Il s'approche de sa démarche rapide, la prend par la main. Un frison parcourt son corps entier. Ses poils se hérissent. Il la mène alors vers un table vide, à l'écart, isolée du remu-ménage provoqué un peu plus tôt.

Baal semble hésiter. Ne sait que dire.

"Alors ... Ca fait longtemps que tu es sur l'île ?"

"Non, pas du tout. Je viens d'arriver, en fait. Il y a à peine quelques heures... Et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Est :: Pensionnat :: Cafétéria Scolaire-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit