AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Séance anti-phénomène vampirique de merde ► Started. [PV Sen]

« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Sam 28 Aoû - 10:13

    On s'était donné rendez-vous à 14 heures devant le cinéma. Et bien sûr, elle était en retard. Pas grave, j'avais l'habitude ; j'avais apporté de la lecture. Une longue file d'idiots se pressait pour entrer dans le cinéma. J'en riais encore. Savoir pour quel film ils se bousculaient était tordant. Je plaignais d'avance leurs yeux et leurs cerveaux, qui allaient se ramollir, se ramollir. Non, sérieux, c'est quoi ce phénomène autour de cette pseudo-saga parfaitement horripilante. Je respecte l'auteur du livre et le réalisateur du film pour avoir créer ce puits d'absurdité. C'est peut-être un complot politique... Ils veulent rendre la population stupide. Non... Si c'était ça, Dark Director n'aurait jamais permis que ce "film" arrive jusque sur l'île. Enfin, je crois qu'il est un peu sadique, ça expliquerait pourquoi...
    L'affiche -pitoyable- me nargue sur un gigantesque présentoir. Avec pour slogan, accrochez-vous : "Tout commence... avec un choix." Oh pitié ! C'est n'importe quoi ! Il n'y a que dans les rêves des bébés que tout le monde à le choix. Vaut mieux en rire qu'en pleurer. Je me demande dans quelles conditions l'auteure à accepter de se réduire à écrire une telle horreur... Peut-être qu'elle avait un flingue pointé sur la tempe ? Ou alors, elle l'a imaginé un jour où elle était constipée et coincée aux chiottes. Elle a poussé, poussé... Et une merde est sortie.
    Oups, je m'égare un peu. Alala, je suis vraiment pas sympa. Enfin, qui ne le serait pas ? Mon regard se dirige à nouveau vers la file aux yeux, pleins d'étoiles. Eux...
    Puis je la vois. fais semblant de l'ignorer et attends qu'elle s'approche. Quand elle arrive à ma hauteur, je m'éloigne du mur où j'étais adossé et lui lance un long regard avant de lui secouer mon journal sous le nez.

    "T'es arrivée trop tôt, Sen. J'ai même pas eu le temps de lire mon magazine porno..."

    J'avais pas vraiment envie de le lire, plutôt de l'emmerder. Mais on reste amis, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Sam 28 Aoû - 11:09

Putain putain putain je suis encore en retard ! Mais où il est cet abruti ?
J’arrivais enfin à la hauteur des groupies se pressant à l’entrée avec leurs discussions aussi superficielles que leur minijupes quand je le vis enfin… qui m’ignore … L’ENCULE !

"T'es arrivée trop tôt, Sen. J'ai même pas eu le temps de lire mon magazine porno..."

Je lui arrachai le magazine des mains et lu le titre à voix haute.

« NICE BOOBS t’as les moyens toi… tu me le prêtes ? »

Il ne répondit qu’avec un sourire pervers. Je n’avais pas besoin de réponse c’est un super pote il finirait bien par me le prêter un jour.
Nous prîmes place dans la file d’attente sous le regard stupide mais néanmoins choqués des primates constituant la file.
Après un long temps d’attente il fut temps d’acheter les places…

« Deux places pour… herm… Twilight s’il vous plait
-PFFFfff MOUAHAHA !!... oups… »

Et ce fut avec grâce et élégance que, trop hilare je trébuchai sur la moquette du cinéma entre un mégot et un pop corn entraînant évidement mon petit Collapse dans ma chute. Tout le cinéma avait les yeux braqués sur nous, mais on s’en foutait … on avait l’habitude.

On pénétra dans la salle mort de rire le plus dur était à venir : fallait trouver deux places ! On avait pourtant laissé la plus grande salle du ciné à ce navet larmoyant, bref. Nous arrivâmes à poser nos fesses entre des groupies et un mioche d’environ 11 ans qui regrettait déjà d’être à côté de nous.
Les lumières s’éteignirent et le film commença (et oui y a pas de pub c’est l’avantage d’avoir le D.D comme maître tout puissant) le visage « beau » de Bébert remplit l’écran géant et je sentis dans le noir Collapse se pencher à mon oreille :

« Mais… c’est qui lui ? »

La séance allait être mouvementée …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mar 31 Aoû - 12:01

    Et la voilà qui me pique mon magazine ! Eh ! je l'ai payé cher ! Enfin, non, pas vraiment. Le patron de la boutique me fait une réduc tant que je ne dis à personne qu'il se sert des paquets de chewing-gum pour se soulager... Quand j'y pense, heureusement que je n'ai jamais acheté ces bonbons, même quand je ne savais pas que... C'est vraiment dégueulasse. Dire qu'il y a des gens qui s'arrachent ces trucs qui ont trempé dans...

    "NICE BOOBS t’as les moyens toi… tu me le prêtes ?"

    Eh oui, je travaille, moi. Petite cochonne, va. Bien sûr que je vais te le prêter ! je peux même prévoir d'avance quelle page tu vas préférer... Je lui lançai un grand sourire, puis m'avançai pour prendre place dans la file de cons... Hum... Gens. Et commence une longue attente parfaitement injustifiée. Pourquoi tant de gens sont ici ? Peut-être qu'ils viennent tous bousiller la séance, même si ça m'étonnerait. Sen et moi, on est entre la connerie et l'auto-réalisation. On est pas assez cons pour être fan de cette saga bidon, mais on va payer pour aller voir. Même si c'est pour se marrer. Bah, tant que je suis avec cette conne, c'est sûr que ça va être marrant. Enfin, vient notre tour.

    "Deux places pour… herm… Twilight s’il vous plait.
    -PFFFfff MOUAHAHA !!... Oups…"

    Quelle idiote ! Elle s'effondre sur moi, la garce ! Elle m'entraînera toujours dans ses chutes... Heureusement, ça me gène pas trop quand ça se produit. Parce qu'alors, j'ai l'occasion de sentir son opulente poitrine contre mon torse. C'est plutôt agréable comme sensation ! Le temps de reprendre mes esprits, me voilà qui explose de rire.
    Se relevant on prend les places et on se dirige vers la salle indiquée, hilares. Je la laissais me guider vers les dernières places libres. À ma gauche, une blonde effarouchée, toute plate, avec de gros yeux globuleux. Sa voisine était autrement plus mignonne, mais je n'avais pas accès jusqu'à elle. La vie est si triste... Enfin, pas grave. Sen était assise à côté d'un mioche apeuré qui regardait dans notre direction avec inquiétude.
    L'écran s'allume, et je vois apparaître un mec. Les yeux cernés, une bouche à peine visible. Il était moche. Un hourra s'éleva dans la salle. Toutes les filles se pâmaient devant le laid. Ne sachant pas trop quelle devait être ma réaction, je me penchai vers Sen.

    "Mais… c’est qui lui ?"

    La blonde se tourna vers moi, l'air choqué. La petite brune un peu plus loin se mit à pouffer et le couple devant me regardait d'un air consterné.

    "Quoi ? Je devrais l'avoir dans mon cercle d'amis ?"


Dernière édition par Collapse le Mer 1 Sep - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mar 31 Aoû - 18:27

ARRGH j’en peu plus je rigole trop. J’étouffais la tête sur mes genoux. Le garçon d’à côté s’enfonça profondément dans son siège comme si il espérait pouvoir suivre le film correctement ainsi … pauvre petit naïf ce n’est que le début !

"Quoi ? Je devrais l'avoir dans mon cercle d'amis ?"

Je repris avec grande peine mon souffle et me tourna vers mon compagnon d’infortune, que je retrouvai fort bien accompagné. Je me penchais un peu pour les dévisager, en toute discrétion bien sûr, ah une blonde… mais elle est trop plate pour l’intéresser, par contre sa voisine… Je ne pouvais pas voir grand-chose d’elle mais le peu que je pouvais était assez imposant : au moins un bon C. L’envie sadique de lui détruire toute chance avec elle naquit dans mon esprit. Pendant ce temps le film continuait son horripilant scénario et mon voisin avait commencé à se détendre quand il me vint une brillante idée. Doucement j’attrapais le magazine porno que Collapse avait négligemment posé entre nous. Grave erreur ! J’ouvris le précieux et me jeta sur le coureur de jupons. J’étais quasiment couché sur ses genoux le magazine bien ouvert, la lumière de l’écran l'éclairait suffisamment pour voir son contenu, je pris alors une belle voix idiote et posa la question qui vous tuerait n’importe quelle ambiance…

"Collapse ? C’est bien ce que tu m’as dit hein ? C’est ça la sodomie ? Bah réponds !"

ET BIM!

J’allais le payer, je le savais, mais ça en valait la peine ! Et puis ne l’avais-je pas empêché de se pavaner devant une fan de Twilight ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mar 31 Aoû - 19:14

    Je la voyais venir à des kilomètres, la garce. Son bras qui s'avançait lentement vers le joli magazine qui était négligemment posé au milieu de nous deux. J'étais tenté de l'arrêter, mais je voulais absolument voir ce qu'elle allait faire. parce qu'elle avait souvent une imagination débordante, cette petite. Gros potentiel. Grosse poitrine aussi, mais ça, ça a pas grand chose à voir. Ou bien ? Ah, c'est pas vraiment l'heure de développer les capacités sexuelles de Sen. Et puis il ne faut pas se fier au apparences. Elle s'affale sur moi, m'offrant une très belle bue sur son décolleté, et ouvre la bouche, désormais en mode "Blonde".

    "Collapse ? C’est bien se que tu m’as dit hein ? C’est ça la sodomie ? Bah réponds."

    Hinhin. Très bon, ça, très bon. Sauf que tu t'es plantée en fait, donc tu me tends une perche monumentale. Désolé, je vais être obligé d'être méchant, c'est pour ton bien. Je suis là pour t'apprendre la vie après tout. C'est pour ça que je suis surveillant.

    "Non choupette, c'est une levrette, ça. La sodomie c'est ce que tu fais tous les matins avec ta brosse à cheveux."

    Je l'avais dis assez fort pour qu'une dizaine de personnes se retournent, et assez bas pour que mes propos paraissent tout à fait naturels. Alala... Qui n'envie pas mes talents d'acteurs ? N'avais-je pas été trop méchant ? Non. Si j'avais vraiment été vicieux, j'aurai dit "Brosse à dents", au lieu de "Brosse à cheveux".
    Me penchant vers elle je lui glissais, cette fois discrètement, à l'oreille :

    "Et sache que je ne m'estime pas vengé. Je te ferais pire encore. Et tes gros seins te protègeront pas comme la dernière fois."

    Ah, oui, j'estime qu'il faut prévenir quelqu'un avant de le victimiser. Surtout quand c'est une personne que j'aime bien. Enfin dans le cas de Sen, je ne peux pas dire ça. Je me vois vraiment mal vivre sans elle pour faire des conneries. J'aurai l'impression de perdre mes précieux bijoux de famille.
    Je me tournais vers la blonde qui gloussait en essayant désespérément de suivre le film. Prenant une de ses mèches dorées entre mes doigts, je lui offrais mon sourire le plus commerciale.

    "Très jolie coiffure."

    Puis je me tournai à nouveau vers Sen en lui lançant un regard lourd de sens. Je préparai encore un mauvais coup.

    "Tu devrais lui demander la marque de sa brosse à cheveux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mar 31 Aoû - 20:04

*un ange passe*

« Non choupette, c'est une levrette, ça. La sodomie c'est ce que tu fais tous les matins avec ta brosse à cheveux."

J’étais sciée, mouchée, grillée.

« Et sache que je ne m'estime pas vengé. Je te ferais pire encore. Et tes gros seins te protègeront pas comme la dernière fois."

…Mes seins…
Bien jouer collapse tu m’as eu sal petit vicieux mais ne t’en fait pas ton tour viendra mon cerveau supra intelligent finira par t’avoir vermisseau.
Je me redressais sur mon siège, surtout resté digne, la fierté avant tout… si il m’en reste.
Il se pencha vers sa blonde, lui pris une mèche de cheveux

"Très jolie coiffure."

Puis vers moi "Tu devrais lui demander la marque de sa brosse à cheveux."
Moi je ruminais les yeux rivés sur l’écran de cinéma. Je savais que s’il je m’emportais il aurait gagné mais en même temps je m’exposais aussi à sa prochaine vengeance.

« Vous pouvez vous taire !! »
« EH petit ! tu veux gagné 20 balles ? »

Je lui chuchotais quelque chose à l’oreille à cet instant un loup garou apparu à l’écran et le gamin ce leva brusquement pour atterrir direct sur Collapse.

« PAPA !! J’ai peuuuuur »

Et voilà j’ai perdu 20 balles mais quesqu’il joue bien ! ses sanglots on l’air vrai… En attendant j’ai gagné 5 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mar 31 Aoû - 20:25

    Qu'est-ce qu'elle prépare encore ? N'a-t-elle pas compris qu'elle ne peut rien contre moi ? Enfin, je ne peux pas lui en vouloir. Elle essaie juste de conserver son honneur. Se faire avoir par quelqu'un comme moi, ça doit être dur.

    "PAPA !! J’ai peuuuuur."

    Eh bien ! Qu'est-ce qu'on serait pas près à faire pour un peu d'argent... Je me demande combien elle l'a payé... Pas beaucoup certainement. Elle est si pauvre.

    "Ah... Je t'ai déjà dit que même si je sortais avec ta mère, je n'étais pas ton père pour autant... "

    Pour appuyer mes propos, je renvoyai l'adolescent -pas très ambitieux, je dois dire, il aurait pu demander plus- et me penchai vers Sen pour l'embrasser. Oh, pas longtemps, on avait été en contact une demi-seconde. Mais c'était assez pour que toutes les personnes à proximité croient dur comme fer que Sen était une jeune maman. C'était je dois dire très, très jouissif. N'y voyez pas là de sous-entendu.

    "N'est-ce pas, ma tigresse adorée ?"

    Et pan ! Un sous-entendu de plus, un !
    Ne me détachant pas d'elle, je lui glissais le plus doucement possible, en faisant bien entendu passer le tout pour une discussion saine d'un couple à l'amour passionné :

    "Oh Sen ! Pas la peine d'essayer de me discréditer aux yeux de la brune, des filles aux gros seins, j'en ai plein mon agenda. Si tu veux faire mouche, attaque autre part... Ma jolie tigresse ♥..."

    Que les choses soient clairs, je ne couche pas avec Sen. Même si l'idée n'est pas dégoûtante... On passe simplement notre temps à se détruire l'un l'autre. Et je dois avouer que j'adore ça. Mais je ne suis pas masochiste. Juste, j'adore quand elle fait la gueule.


Dernière édition par Collapse le Mer 1 Sep - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mar 31 Aoû - 20:57

« Ah... Je t'ai déjà dit que même si je sortais avec ta mère, je n'étais pas ton père pour autant... »

5 minutes mon cul que dalle ! Il est fort c’est sûr mais c’est pour ça que je l’aime mon petit Collapse. Et vlan ! Le gosse à dégager. Il se penche vers moi ? Mais il fout quoi ? Ses lèvres effleurèrent les miennes pendant un court instant. OH NON PAS ENCORE ! Il sait que sa me rend folle de rage quand il fait ça, il en a plus d’une fois assumé les conséquences. J’allais le tuer.

"N'est-ce pas, ma tigresse adorée ?"



"Oh Sen ! Pas la peine d'essayer de me discréditer aux yeux de la brune, des filles aux gros seins, j'en ai plein mon agenda. Si tu veux faire mouche, attaque autre part... Ma jolie tigresse ♥..."

Il est trop près je ne vais pas pouvoir le supporter encore longtemps. Je commence à bouillonner sérieux faut que je me calme, respire. Ce qu’il dit n’a aucune importance le clash sa nous connais mais… mais…
Ma tête me faisais atrocement mal j’avais une de envie d’utiliser mon pouvoir… mais à un point ! Finalement je tiens plus.

« J’AIME LA BITE !! »

Homme jeune, la vingtaine, premier rang. Le pauvre il accompagnait sa copine… désolé.
ET pour the fun SBAFF !

« GOUJAT !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Sep - 8:09

    Ah ! Elle fulmine ! J'adore quand elle est en colère, c'est tellement amusant ! On ne sait jamais ce qu'elle va faire, mais c'est souvent tordant.

    "J’AIME LA BITE !!"

    Oh non... Un jeune homme venait de se lever au premier rang. Le pauvre, je le plains. Enfin, il ne peut pas se plaindre. Ça lui a permis de se débarrasser du laideron qui lui sert de copine. Enfin, du coup, il peut aussi abandonner toutes les minettes de la salle, mais bon... C'est pas vraiment une grande perte, si ?
    Ah... Je vais être obligé de remplir mon rôle de surveillant. Au moins, rien qu'un peu.
    Prenant Sen par le bras, je l'extirpais de la salle bondée, marchant à l'occasion sur le pied du mioche.

    "Désolé, fiston."

    Sortant de la salle, je poussais Sen contre un mur et allait nous acheter deux canettes de coca. Revenant vers elle, je lui collai une des canettes gelée sur le front.

    "T'es refroidie comme ça ? Bon. Fait plus des trucs comme ça, parce que normalement, je devrais faire un rapport. Mais comme je suis super généreux... je ne dirai rien à personne."

    Tournant la tête à droite et à gauche, je vérifiais que personne ne se tenait à proximité, puis explosait de rire. Je riais tellement que j'avais l'impression de perdre mes côtes à chaque hoquet. M'asseyant à même le sol, j'ouvrai ma canette en riant comme un dément.

    "Quand même... "J'aime la bite", où t'as eu cette idée ?! C'était dément !"

    Respect, franchement. J'aurai pas eu l'idée. Très vicieux, très méchant, mais magnifique. On sent que ça vient de toi Sen, bravo ! Je m'incline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 1 Sep - 8:55

Mode surveillant activation !
Collapse m’attrapa par le bras et nous fit sortir de la salle, au passage je fis tomber un billet de vingt au pied meurtri du gosse. Une fois dans le couloir mon surveillant préféré m’abandonna contre un mur et s’éloigna pour revenir plus tard avec des boissons. Le contact de la canette gelé qui m’avait plaqué sur le front calma mon mal de crâne.

"T'es refroidie comme ça ? Bon. Fait plus des trucs comme ça, parce que normalement, je devrais faire un rapport. Mais comme je suis super généreux... je ne dirai rien à personne."

Oh merde, non me fais pas la morale j’ai mal à la tête et puis dans ton rapport tu devrais préciser que tu m’as embrassé histoire de te faire licencier ! Harcèlement sexuel ! Bon j’exagère mais bon…

"Quand même... "J'aime la bite", où t'as eu cette idée ?! C'était dément !"

Sur le coup j’ai pas compris. Il était mort de rire… à mes pieds… comme d’hab en fait.
Je m’assis en face de lui et ouvris ma canette et la colla un instant sur une de mes nombreuses cicatrices qui me démangeait.

« Bah j’ai suivi mon instinct comme d’habitude »

Je regardais Collapse toujours plié en deux. Heureusement toute les séances avaient commencé et les couloirs du cinéma étaient vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Sep - 9:48

    Elle s'assit en face de moi sans dire un mot. Je l'observai, elle, ses lèvres serrées -signe qu'elle ne se sentait pas bien-, et ses yeux vides mais vifs. la première fois que je l'avais rencontré, ça m'avait presque mis mal à l'aise. Je ne savais pas trop si elle me regardait ou pas, mais j'avais quand même l'impression d'être observé. Maintenant, je savais discerné les moments où elle me regardait et les autres.

    "Bah j’ai suivi mon instinct comme d’habitude."

    Et là, elle me regardait. Une petite ride s'était creusée sur son front, et, même sans s'en rendre compte, elle plissait les yeux. Alala... Elle avait beau être sympa, marrante, avoir une grosse poitrine et tout le reste, elle garde tout pour elle quand elle ne se sent pas bien ! On dirait qu'elle ne fait vraiment confiance à personne ! Ça m'énerve !

    "Dis plutôt que t'étais énervée, que ça a déclenché une migraine et que t'as lâché les digues sans vraiment y faire attention. Et là, t'essaie de faire comme si tout est OK, alors que tu plisses les yeux comme quand t'as tes... Que t'as mal au ventre..."

    Bon, je l'avoue, j'ai failli me laisser emporter. Mais finalement, je ne me suis pas mis en colère. L'allusion à son cycle menstruel, c'était peut-être un peu abusé. Mais finalement, c'est une comparaison tout à fait exact... Oula, je mets un pieds dans le vide, là...

    "Donc soit on rentre, tu prends deux dolipranes et tu pionces. Soit on rentre dans la salle et on fout le bordel comme on l'a jamais fait. Ok ?"

    Il n'y a presque aucune chance pour qu'elle admette qu'elle ait un quelconque besoin de repos, surtout pas devant moi. C'est vrai que j'ai été méchant avec elle, aujourd'hui. Pourquoi ? Ça doit être à cause du magazine. Faudrait peut-être que j'appelle une fille pour me calmer les nerfs, ce soir... Bah, penser à ça maintenant, ça sert à rien.
    Qui est-ce que je vais appeler ?
    Non. Non. Non. Pour l'instant, on s'occupe de Sen. Mais qu'est-ce que je dis, moi ? Je deviens complètement cinglé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 1 Sep - 10:10

Il s’arrêta de rigoler et me regarda les yeux façon scanner infrarouge

"Dis plutôt que t'étais énervée, que ça a déclenché une migraine et que t'as lâché les digues sans vraiment y faire attention. Et là, t'essaie de faire comme si tout est OK, alors que tu plisses les yeux comme quand t'as tes... Que t'as mal au ventre..."

Mes quoi ? C’est le problème quand on fréquente trop une personne : elle vous connaît par cœur. Le pire c’est qu’il avait raison ! et je n’aime pas quand il a raison !

"Donc soit on rentre, tu prends deux dolipranes et tu pionces. Soit on rentre dans la salle et on fout le bordel comme on l'a jamais fait. Ok ?"

Pardon ? rentrer ? Non mais ti pas bien toi !
Je me relevais en l’attrapant par le col et le traîna en direction de la salle.

«Fatiguée MOI ?! Les dolipranes c’est pour les faibles ! Et la prochaine fois que tu fais allusion à mon cycle menstruel j’te fais bouffer du crépit ! OK ? »

En plus il avait laissé le magazine sur son siège, je pouvais raisonnablement pas abandonner se chef d’œuvre aux mains de ces sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Sep - 11:24

    "Fatiguée MOI ?! Les dolipranes c’est pour les faibles ! Et la prochaine fois que tu fais allusion à mon cycle menstruel j’te fais bouffer du crépit ! OK ?"

    Du crépis, hein ? D'accord, d'accord. Mais, Sen, tu oublies que tu es le genre de fille non-civilisée à débarquer dans ma chambre à 10 heures du matin pour... Ah, je m'en souviens encore :

    "Collapse ! J'ai mes règles ! Ouais ! Pas de piscine cette semaine !"
    Et à ce moment là, elle s'était rendue compte que j'étais accompagné. Et puis elle était sortie de la pièce à reculons sans s'excuser. Je préfère oublier ce genre de passage de ma vie. Car il est assez sombre... Ah... ça fait mal d'y repenser.

    "Ok. Mais viens pas te plaindre si tu t'évanouis et que je profite de ton corps sans connaissance."

    Sur ces mots, je rentrais entrer dans la salle, dérangeant bruyamment le reste des témoins. Je m'avançai vers mon siège, vérifiant que Sen me suivait. Je trouvais mon précieux magazine, en vrac sur mon fauteuil. Pour sûr, je ne l'avais pas laissé comme ça. Ou alors, honte à moi !
    Je le feuilletais rapidement, ne prenant pas la peine de m'asseoir, et m'attirant les foudres de ceux qui étaient placés derrière moi. Au bout de quelques pages, je découvris l'horreur, le crime. Exactement ce que je pensais ! Une rage sourde monta en moi, je serrais les points.

    "Oh ! Qui a volé la page 14 de mon NICE BOOBS ! Qui est le petit con d'enfoiré qui a osé souiller cette œuvre d'art !"

    Il ne faut pas rigoler avec ça, les gosses. Vous allez vraiment souffrir si je ne retrouve pas cette page avant la fin de la séance. >C'était la page qu'allait préférer Sen ! C'est dégueulasse de voler ça ! c'est trop précieux pour se retrouver entre les mains de gens qui apprécient ce genre de film débile !
    Mon magazine, merde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 1 Sep - 14:55

"Ok. Mais viens pas te plaindre si tu t'évanouis et que je profite de ton corps sans connaissance."

J’ouvris la bouche pour lui répondre mais je n’eu aucune vanne pertinente. De toute façon si je m’évanouissais il y aura bien quelqu’un pour me ramasser non ?
Collapse rentra en premier et nous nous dirigeâmes vers nos places sous les murmures remplit d’insultes des personnes ainsi déranger. Je m’assis et jeta un coup d’œil à mon voisin qui avait retrouvé son précieux magazine et le feuilletait debout sous les réprimandes des individus derrière. Il se figea un instant…je connaissais trop bien cette posture pour savoir que... sa allait chier

"Oh ! Qui a volé la page 14 de mon NICE BOOBS ! Qui est le petit con d'enfoiré qui a osé souiller cette œuvre d'art !"
« Sans doute une personne saine d’esprit… »

J’en avais pas l’air mais j’étais aussi frustrée qu’un pou sur la tête d’un chauve. Ce n’est pas juste ! Le magazine qu’il devait me prêter ! CHIASSE ! Un NICE BOOBS qui plus est ! C’est la peine de mort minimum !
J’inspectai les alentours comme si le coupable allait se jeta à nos pieds la page dans la main nous suppliant de lui pardonner son crime ignoble.
Un fan de twilight en plus...
Une chose était sûr si la page n’était pas retrouver à la fin de la séance Collapse serait capable du pire… j’aime bien le cinéma et les pompiers n’arriveront, malheureusement, pas à temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Sep - 15:55

    "Sans doute une personne saine d’esprit…"

    Ce n'est pas le moment de faire dans le sarcasme Sen, tu ne comprends pas ce que cette perte implique ! Derrière cette page 14 était collé le supplément "Vierges pas Farouches" que j'avais gardé pour la fin ! Je ne l'ai pas lu ! Si je ne le lis pas, je crois que je ne serais plus capable de me faire une fille sans penser à ce que j'ai manqué. JE VEUX MES VIERGES !

    "Okay, ça va chier, bande de nases."

    Sortant de mon rang, je descendais les escaliers aux larges marches qui menaient à la scène, où je grimpais allègrement, mon magazine à merveilles dans les mains.

    "Oyez, oyez, très petites gens. Si je pouvais, j'éteindrai cette merde avec une télécommande, mais je ne crois pas que ça soit possible. Tant pis. Un mec ou une fille -on ne sait jamais-, se trimballe dans cette salle avec une page d'un magazine où sont exposées les cuisses ouvertes d'une série de magnifiques jeunes filles."

    Aussitôt, toute la salle éclata de rire. Est-ce qu'ils avaient compris ? Pas sûr. Chacun se tournait vers son voisin pour voir ce qu'il en était. Je repérais vite un groupe d'adolescent boutonneux, à quelques pas seulement de mon siège. Je les tiens !
    Courant en sautant par dessus les sièges, j'atteignais facilement les enfoirés et mon regard se posa instantanément sur mon trésor personnel. J'entrevis une des mes vierges et envoyais un regard plus que noir aux fils-à-papas. Je vais leur apprendre la vie moi !

    "Vous aimez quand c'est bien humide, bande de spoilers ?"

    Me retournant, je pris le milkshake à la fraise des mains d'une... D'un thon, et en renversais le contenu sur les 3 grands cons. Ayant pris soin à l'avance de leur reprendre ma précieuse page. Sans me retourner, je criais :

    "Tu peux faire quelque chose de drôle, histoire qu'ils s'en mordent les doigts ?"

    Je m'adressais évidemment à Sen. Lui octroyant une "Licence to ... humiliate". Ils ne nous dénonceront pas, pour que personne ne sache jamais ce qui est arrivé en dehors de ce cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 1 Sep - 16:34

"Okay, ça va chier, bande de nases."

Je vis Collapse quitter sa place et se précipiter vers la scène je me levais aussi vouant lui emboîté le pas, mais il était trop rapide.

"Oyez, oyez, très petites gens. Si je pouvais, j'éteindrai cette merde avec une télécommande, mais je ne crois pas que ça soit possible. Tant pis. Un mec ou une fille -on ne sait jamais-, se trimballe dans cette salle avec une page d'un magazine où sont exposées les cuisses ouvertes d'une série de magnifiques jeunes filles."

La scène était magnifique, Collapse debout devant Bella, face à la salle, le magazine dans les mains.
Un brouhaha s’éleva dans la salle, chacun questionner son voisin et rigolais. Je m’extirpais de la rangée et commençais à descendre quelques marches quand Collapse s’envola presque en direction d’adolescent plus ou moins immondes dans leur genre non loin de nos sièges. Pas besoins de ce demandé pourquoi ils avaient besoins de piquer une page de porno…

"Vous aimez quand c'est bien humide, bande de spoilers ?"

ET BAM ! un milkshake dans vos gueule ! bien fait ! j’explosais de rire. La vision de Collapse s’énervant contre ses voleurs était hilarante.

"Tu peux faire quelque chose de drôle, histoire qu'ils s'en mordent les doigts ?"

Moi ? sans déconner je peux ?

« Recules toi ! »

Je m’approchais un peu pour admirer mon œuvre : une immense flaque de vous savez quoi… si si vous savez, se rependis sur sol en passant par le pantalon du mec au milieu. Ses voisins le regardais, affolés, ma deuxième victime se pencha vers le pisseux, lui faisant les yeux doux avant de l’embrasser de manière … comment dire langoureuse. Puis le dernier regarda la page de magazine, examina le contenu, une expression de dégoût se dessina sur son visage, se leva, fit tomber la chemise et … le reste, oui tout !

« NYAHAHAHAHA ! Un petit tour et puis s’en vont ! LOOOOOL !»

Et HOP un petit tour de la salle au ralenti et direct la sortie !
En y repensant, j’y suis peut être allé un peu fort… mais on a repris la page non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Sep - 17:10

    J'entendis les pas de Sen dans mon dos et elle me demanda aussitôt de me reculer, ce que je fis docilement, sachant trop bien ce que j'encourais si je la perturbais dans son travail. J'entendis d'abord un vague bruit de fuite d'eau, et mon visage s'étira dans un grand sourire. Celui de droite venait de se pisser dessus et il s'était figé sur son siège, rouge de honte. Évidemment, il n'eut pas le réflexe d'accuser Sen. Même si ici, presque tout était possible, il était difficile d'imaginer que quelqu'un puisse contrôler ce genre de choses. Son voisin se leva aussitôt pour... Pour l'embrasser sensuellement. Ah... Je te reconnais bien là, Sen ! Très bon, bravo ! Je m'incline jusqu'à terre, tu m'impressionneras toujours toi et tes idées tordues.
    Je me demande ce qu'elle réserve au dernier.
    Le voilà qui se lève, qui se fout à poil. Ah ! Mes yeux ! Quoi, mes yeux ? Je cherche, mais je ne vois rien.

    « NYAHAHAHAHA ! Un petit tour et puis s’en vont ! LOOOOOL !»

    Oh non ! Où va-t-il aller ? Je me demande quel désir elle a activé... Elle a une maîtrise impressionnante de son pouvoir. Heureusement que je la compte parmi mes amis. Me servant de mon pouvoir à mon tour, j'obligeais Sen à courir vers moi pour me rejoindre. Il était temps d'avoir une petite discussion avec les victimes restantes et je voulais qu'elle soit présente. Passant un bras autour de ses épaules (elle est toute menue, je m'y ferais jamais), j'ouvris la bouche pour infliger mon ultime sentence.

    "Vous êtes très mignons, tous les deux."

    Constatant que la deuxième victime de Sen s'accrochait toujours lascivement à la première, j'adressais une félicitations silencieuse à Sen en lui serrant l'épaule. Puis je sortis mon portable.

    "NON ! Pas de PHOTO !
    -Trop tard."

    Et en effet, j'avais pris une belle photo du merveilleux couple. Ils ont aussitôt compris qu'ils n'avaient pas intérêt à émettre la moindre protestation -même si l'un deux s'en fichait-. Ah que c'est bon d'exercer un pouvoir de domination sur les faibles... C'est vrai quoi ! On peut pas toujours être généreux et altruistes ! Aujourd'hui, je suis méchant. c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Mer 1 Sep - 17:52

Mon œuvre était achevée est je courais pour rejoindre Collapse. Je cours ? pourquoi ? c’est stupide on est qu’à quelque mètres l’un de l’autre… Ah non ok c’est bon j’ai compris son pouvoir peut être très agaçant parfois. Une fois arrivé à sa hauteur il passa son bras autour de mes épaules affichant ainsi notre suprématie. Les deux tourtereaux étaient toujours collés l’un à l’autre, décidément j’avais un peu trop forcé la dose. Mais j’étais assez fière se moi.

" Vous êtes très mignons, tous les deux."

Je sentis la main de mon collaborateur se resserrer un peu plus sur mon épaule, preuves qu’il était satisfait de mon boulot. Il sortis son super portable appareil photo, internet, bluetooth, brosse à dents.

"NON ! Pas de PHOTO !
-Trop tard."

Je me retenais pour ne pas rigoler devant la tête de l’adolescent, dans ces moment là il faut savoir rester sérieux.

« Chouette mon prochain fond d’écran ! »

Je me demande si Collapse leur réserve encore quelque chose... il ont quand même bien morflés déjà.
mais bon cette journée était classée sous le signe de la cruauté. Je n’aurais pas aimer être à la place des personne présentes ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Sep - 20:03

    "Chouette mon prochain fond d’écran !"

    Oh oui, je vais te l'envoyer. Mais pas maintenant, aux premières lueurs de l'aube, demain, pour te réveiller. Enfin, ça, t'es pas encore sensé le savoir... On verra ça plus tard.
    Qu'est-ce qu'on pourrait faire maintenant ? Eux, sont bien détruits. Toute la salle est pliée en deux. Le film ne semble plus avoir aucun intérêt pour personne. Je tourne le regard à droite, puis à gauche.
    Il n'y a vraiment plus rien d'intéressant à faire ici.
    Il faut trouver autre chose pour remplir notre journée. Là, je ne vois plus rien. Le coup du magazine nous a bien occupé, mais maintenant, c'est fini. Bon, on apprendra peut-être qu'un jeune s'est fait violé par son meilleur ami dans les heures à suivre et ça peut se révéler amusant mais ça ne nous regarde pas vraiment. Si ? Non... On est pas du tout fautif.

    Prenant de nouveau Sen par le bras, je me dirige autoritairement vers la sortie. C'est vrai. C'est un fait. Il n'y a plus rien à faire ici. Et Sen aura beau ne pas être d'accord, c'est moi qui décide. Parce que je suis le plus vieux, et parce que je suis le surveillant.

    Mais où est-ce qu'on va aller ?

    "Euh... Sen... Euh... T'as une idée de où on peut aller pour s'éclater ? Là, je sèche."

    Oui, bon, je n'étais pas aussi autoritaire, ferme, que ça... Mais c'est à ça que sert Sen. Elle est mon dernier recours ! Elle a toujours des idées géniales. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Pitoyable Rat De Laboratoire »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 207
◄ Inscrit le : 16/08/2010
Age : 26
Localisation : pacific isle

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: le désir

Jeu 2 Sep - 18:37

Collapse me prit par le bras direction la sortie. C’est vrai qu’on s’était bien amusés et qu’il n’avait probablement plus d’idée pour bousiller la séance déjà bien amochée. Mais je me plaisais bien ici je n’avais pas envie de partir, je voulais voire jusqu'où les deux amants iraient, malheureusement je ne suis qu’une faible femme incapable de m’opposer à ce grand homme musclé qu’est Collapse (cherchez les sarcasmes).
En attendant il n’était pas tard. Il nous restait à tuer un bon moment avant de se résoudre à rentrer.

"Euh... Sen... Euh... T'as une idée de où on peut aller pour s'éclater ? Là, je sèche."

OHOHO!! (géant vert !) oui je suis indispensable à sa survie, il mourrait sans moi. D’ennui sans doute. Je me creusais la tête un moment … tuer le temps …

« Go to the port ! »

Le port, j’aime bien cet endroit on y trouve des gens intéressants, on peut shooter dans les caisses de cargaison, faire chier les romantiques qui se baladent ou encore pousser les vielles dans l’eau…
Et puis c’est aussi un endroit calme que j’aime bien admirer, c’est mon côté sensible. Mais ça Collapse ne le sait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: Cinéma.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit