AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Sable fin et compagnie... [PV WEKO & HIKARU]

Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Mer 13 Avr - 20:20

La chaleur. Il fait noir je comprend plus rien. C'est horrible. Je transpire, je pue la sueur et ma tête me fait souffrir. Je me débat de quelque chose mais je comprend pas de quoi. J'ai le gorge trop sèche pour pouvoir dire quoi que se sois. Mes yeux me font trop mal quand je tente de les ouvrir. Je bouge et je sens que je suis habillé. Une bonne nouvelle en tout cas ! Je tente quelque chose d'horrible. J'ouvre tout d'un coup les yeux manquant de devenir aveugle. Le soleil incroyable me brûle les pupilles. Les rétines souffre, je souffre. Plus le temps passe, plus mes yeux s'habituent à la lumière agressive.

Je regarde un peut mieux et je comprend se pourquoi je luttais. C'était une force maléfique. Les humains l'appelle la "couette" mais, c'est une force incroyablement puissante. Cette chose est malsaine et dangereuse. J'ai le corps coincé, je ne peut plus bouger. Je tourne légèrement ma tête vers mon réveil et voir l'heure qui s'affiche. Il est tard. Trop tard ! 14h56. Je crois que hier j'ai un peut abusé. Attend, deux secondes. J'ai fait quoi hier ? Je pense que j'ai du me battre pour que sa me fasse aussi mal aux cottes.

Pour me libérer de l'emprise horrifiante de la couverture, je me laisse lourdement tomber sur le parquet. Un gros BOUM retentis dans ma chambre. Je suppose que dans le salon aussi. Tant pis. Mes colocataires vont juste un peut me regarder bizarre tout à l'heure. Rien d'inhabituelle. La couverture me laisse enfin partir. Je me relève et ouvre doucement mes volets. Je me douche vite fait bien fait et m'habille. Un T-shirt noir, mon fidèle Jean troué et mes converse. Question d'habitude. J'ouvre ma porte, la referme en sortant. Oui, je sais. J'ai pas fait mon lit. C'est le truc le plus chiant faire son lit. Je descend les escalier et croise le regard de Hikaru. C'est bon j'ai compris. Je sais se que veux dire se regarde. Je remonte, fait mon lit et redescend. Heureux ?

Faim... J'ouvre le frigo et prend quelque chose au pif dans ce truc tout froid. Évidemment, c'était froid. Merci Pikachu, t'aurais pas fumer toi ? Je regarde se que c'est. A ma grande surprise c'est de la quiche. Le matin ? Non ! Sa passe pas. Enfin.. Matin, matin... 15h32 c'est plus le matin. Aller, je me le fait. Je le met dans le micro-onde et le met à deux minutes. Oui, je le met beaucoup de fois. Je le reprend, chope une fourchette que je pose à coté de l'assiette. Je prend la quiche et la mange. Je doit être trop fatigué pour avoir pris une fourchette pour déguster une quiche. Je reprend mes esprit quand j'ai finis de manger ma quiche et remet la fourchette dans le tiroir. Un moment de réflexion s'impose.


- "Eh ! Le roux, sa te dit une journée plage ? Il fait beau non ?!"


Une envie d'aller se baigner s'impose aussi ! En faite, j'ai juste trop chaud. Ma question à fait sursauté mon jeune interlocuteur. D'après son sourire, je pense que c'est une réponse positive. Cool ! Pour une fois qu'on me remballe pas. Sa fait toujours le plus grand plaisir. Enfin, bref. Je pose lourdement l'assiette dans le lave vaisselle. Je remonte les escalier pour la deuxième fois et, rentre dans ma chambre pour la deuxième fois aussi. Je chope mon maillot et le met en dessous de mon fidèle Jean.
Je redescend en soupirant et regarde les deux filles qui me mataient dans le genre : "Pikachu tu est méprisable..." C'est bon ! Arrêtaient de me regarder comme ça ! Je déteste ce regarde mauvais ! J'en ai marre que les gens me regarde comme ça ! Ils ont cas avoir ma vie merde !

Je chope Hikaru par le bras et le tire dehors pour ne plus voir la tête de Razel et Ruika. Je veux plus les voir aujourd'hui. Elles me soulent déjà ! Le roux ne compris pas grand chose au faite que j'étais énervé mais me tapote la tête gentiment en guise de réconfort. Au font sa ma fait plaisir, mais je ne le dit pas et le montre pas. On se contentait de marcher.

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 22
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Jeu 14 Avr - 16:36

Cela fait maintenant trois heures que je déambule sur la plage, sans but. Je n'ai même pas pris mon maillot. Ecrasée par la chaleur étouffante, je me résigne à m'assoir sur le sable brulant. Ma main en visière, je tente d'apercevoir l'horizon que j'ai quitté voilà exactement 31 heures... Je ne sais pas si je suis triste. La vie en communauté est plus ou moins nouvelle, je compte donc repartir à zéro. Des gouttes de sueur perlent sur mon front. Bien qu'impudique, je jette un regard aux alentours : personne. Je retire donc mes vêtements, conservant ma culotte, par précaution. Je trempe un orteil dans l'eau salée, elle est fraiche! Mais la mer semble me désirer, les vaguelettes s'approchent, lèchent mes pieds ensablés et bientôt, ils sont entièrement mouillés. Je m'approche... L'eau atteint le niveau de mes chevilles, je frisonne. Mes yeux se ferment, je savoure l'air chaud dans mes cheveux. Mais des rires me dérangent. Vite, dans l'eau! Je plonge, bien que glacée. Ma tête refait surface, j'observe les arrivants : un rouquin qu'il me semble avoir déjà aperçut rit aux éclats, accompagné de son copain, un jeune homme à l'air renfrogné. Ils ne m'ont pas vue, pas encore. J'en profite pour m'écarter plus loin, près d'un rocher. Je tente de monter dessus, mais il me brûle la main, je lâche un faible cri. Ma main se pose sur ma bouche pour l'étouffer, mais les deux l'ont déjà entendu, et tentent d'en chercher la provenance. MERDE! Rouquin m'aperçoit et me montre du doigt, donnant des coups de coude à l'autre.

_________________

JE MORDS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 24
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Sam 16 Avr - 13:32

Aujourd'hui, je me lève et je perd l'équilibre. Déjà la journée commence bien. Je déteste les jours ou tous va de travers. Mais je persiste quand même et me lève pour aller préparer un truc de comestible. Juste avant d'ouvrir la porte je me rappelle que je suis en caleçon ... Alors je file prendre des fringues propre au dressing et court me laver. J'enfile mes vêtement -un jean tellement troué qu'il devrait être à la poubelle, avec un t-shirt rayer blanc et noir. Je sors de la salle de bain et cherche des chaussures à me mettre sous le bordel de fringue de ma chambre. Aucune trace de chaussure sur le sol joncher de vêtements en boule qui ont été jeté par terre depuis des siècles. Alors je retourne au dressing et trouve des tong. Parfait ! C'est l'été, faut en profiter !

Une fois prêt, je vais à la cuisine prudemment. Une fois arriver à destination je comptais préparer à manger, mais les filles réveiller depuis plus longtemps s'en son charger. Je m'installe et mange lentement et en savourant. Quand je manger j'entendis un gros BOUM venant d'en haut. Pikachu est réveiller. Par la suite je range range mon assiette au lave vaisselle. Je reviens à ma place et vois la démarche morbide de mon ami. C'est pas notre jour on dirait. Il mange et m'interpelle :

- "Eh ! Le roux, sa te dit une journée plage ? Il fait beau non ?!"

La plage ?! Pourquoi pas ?! A peine je pus dire ma réponse que mon ami rangea son assiette et m'entraina dehors sans même me prévenir. Avant de passer la clôture je lui demande :

"Pika ! Tu as les maillots, les serviettes et le reste ?"

Vu la tête qu'il tire, c'est qu'il a oublier. Je rentre et prend toute les affaires. Dans ma précipitation j'ai même pris les affaires de plages des filles. Je retourne auprès de Pikachu et nous allons à la plage. Arriver devant le sable blanc et chaud nous voyons des affaires. Et dans l'eau bleu azur, une jeune femme se baigner. Je ne l'avais jamais vu auparavant, je suppose qu'elle doit être nouvelle. Pikachu est moi arrivons dans notre coin de la plage fétiche et nous nous installons. Nous nous changeons derrière des serviettes -au moins pour mettre le short de bain. Ensuite je court vers l'eau et me rafraichis. Je hais la chaleur.

Mais la jeune fille nous demande :


"L'eau bleu azur" c'est beau de rêvé -.-

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Dim 17 Avr - 10:42

On arrive sur le sable fin, la chaleur est agréable. Je regardais dans mes poches si j'avais bien mon tabac et mes filtre... Au pire, j'ai pas de filtre, je fume à la cow-boy. Oui, c'est bon, tout va bien, avec ceci j'en ai pour ou moins trois jours. C'est parfait. Quand je finis mon inspection, je sens une légère pression sur mon coude. Hum? Hikaru essaye de me monter quelque chose. Une fille ? Ouais et alors ? Elle est là parce qu'il fait beau et chaud. Si tu regarde bien l y en a d'autres autours de nous... Enfin, laissons le dans ses hallucination et autres délires incorrigible.

On s'installe tout les deux au même endroit. A croire qu'on a les mêmes pensées. NON ! Oublions ça tout de suite. Je pose ma serviette à coté de la sienne. Cet endroit est légèrement isolé de la plage principale. C'est une espèce de crique abandonné. C'est aussi le seul endroit ou les déchets ne sont pas visible. Ici, tu peut marcher sans écrasé sois un paquet de clope vide, sois et surtout des souris de clope. Franchement, certes je fume mais je respecte merde !
Assis sur la serviette, entre deux gros rocher. D'ici, on à la soleil mais aussi de l'ombre. L'endroit rêvé.

Je chope mon tabac et roule. Le vent frais me chatouillant le torse, c'est parfait. (Oui, parce que entre-temps on s'était changé caché par nos serviettes.) Je fume ma clope, dans mon coin pendant que le roux rêve de choses inconnus. Vau mieux pas trop savoir avec lui. Sa pourrait nous atteindre. Je prend une bonne bouffer de fumer et la recrache en effaçant le paysage planter devant moi. Je ne voyais maintenant que du gris. La fumé s'écarte et laisse place à la plage et l'horizon. La jeune fille que m'avait montré Hikaru vient vers nous, laissant voir qu'elle n'était pas en maillot mais en sous vêtement.

Je me retourne, ma rougeur revient. Ma timidité naturel, haut niveau me remet mal à l'aise. C'est fous comment devant une fille je peut perdre tout mes moyens. Elle demanda quelque chose à Hikaru. Je n'ai pas écouté. Trop timide pour l'écouter. Il faudrait un jour que j'apprenne à canaliser cette timidité... Mais c'est plus fort que moi. Pourtant, depuis que je connais est sors avec la belle Mika, elle est descendu. Bon, pas complétement mais, elle à beaucoup diminué depuis la dernière fois. Mika.. En repensant à elle, ma gêne c'était calmé. Je me retourne et vois qu'elle était en train de se changer derrière une serviette. EH MEEERDE !

Me retournant pour la deuxième fois vers les roches, je fume. Ma cigarette était maintenant bientôt finis. Cela annonce que je vais partir à l'eau. D'ailleurs, aujourd'hui, l'eau est magnifique. Bleu azur. Le paysage est si beau. Pourquoi les gens ne fond pas attention et pollue ce genre d'endroit ? Même si je fume, je fait attention à ne pas jeter mes mégots n'importe où. la jeune fille nous dit qu'elle avait finis. Elle nous dit aussi qu'elle nous remercie. Là, j'ai pas tout suivis. Bon, en même temps j'ai pas trop trop écouter non plus ! ENFIN BREF !
Je me lève en direction de la plage tout en écrasant ma clope sur le sable et la met dans une poubelle un peut plus loin. Je demande à cette inconnus :


- "Comment tu t'appelle ?"


Je marchais à coté d'elle, en direction de l'eau. Les pieds enfin sur le sable mouillé, les vagues me montrait la température de l'eau en me caressant les orteils. Je souris à la jeune fille qui venais de me répondre. Elle s'appelait dont Weko !

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 22
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Dim 17 Avr - 21:40

Bon, ils m'ont vue, c'est sûr. Je commence à avoir froid... Trop tard pour jouer les timides. En quelques coups de jambes et de pieds, je me retrouve près du bord. C'est en sortant de l'eau que je me rend compte que, premièrement, je suis entièrement dénudée de la poitrine et deuxièmement, les deux sont assis là où j'ai posé mes affaires... Arf, obligée d'y aller. Couvrant de ma main mes seins, je m'avance vers eux. Le rouquin semble presser de rejoindre l'eau, pas étonnant, vu la chaleur. Il est temps de l'interpeler :

-Mmh, excuse moi, je... vous avez posé vos affaires juste à côté des miennes...

Il se retourne et jette un coup d'oeil à l'endroit que je désigne du regard. Il semble remarquer mon tas de vêtements et sa serviette, quasiment sur mes affaires.

-Oh, oui ! Désolé ! Hum, demande à Pika' !
, dit-il, courant vers le bleu azur que nous offre la mer.

Mon regard glisse vers le présumé Pika'. Il est rouge de honte, le regard tourné vers les roches, fumant frénétiquement son reste de cigarette (plus mégot que clope, d'ailleurs). Je m'approche, intriguée par cette gêne, puis me souviens de ma nudité, c'est alors à mon tour d'être gênée. Le sable me brûle déjà les pieds, je m'avance vers mes habits, saisit mon T-shirt, l'enfile et, remarquant que Pika' attend que j'ai fini pour se retourner, je lui indique que je ne suis plus à moitié nue. Bon, j'avoue que ce n'est pas franchement mieux : mon T-shirt blanc est mouillé par l'humidité de ma précédante baignade, créant de oréoles transparentes, pile à l'endroit de mes seins, rendant visibles mes tétons rétractés par le changement de température soudain. Lui comme moi semble avoir envie de retourner dans l'eau. Notre regard suffit à l'exprimer. Nous nous dirigeons alors vers l'étendue bleue, promesse de fraicheur.

-Comment tu t'appelles ?
-Weko. Toi, c'est Pika', je suppose... réponds-je. (Eponge, ahah !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Protector of Animals !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 233
◄ Inscrit le : 21/12/2010
Age : 24
Localisation : Dans un arbre de la foret!

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Démoralisation

Sam 23 Juil - 16:10

La jeune femme me demanda donc :

-Mmh, excuse moi, je... vous avez posé vos affaires juste à côté des miennes...


Je suivis son regard vers nos serviettes, posés négligemment sur le sable. Je tourna légèrement la tête vers la droite et vis une serviette solitaire. Après une déduction très compliquée, je compris que c'était donc celle de la jeune femme. Ne sachant pas vraiment quoi faire -ou plutôt si, ne voulant que me baigner avec cette chaleur insupportable- je lui dit, peu gentiment :

-Oh, oui ! Désolé ! Hum, demande à Pika' !

Je ne dis rien d'autre. Je me détourna rapidement de la jeune fille et continua mon effort pour aller jusqu'à l'eau. Si je n'étais pas assez rapide, je m'écroulerais et me ridiculiserais pour une énième fois ! Quand mes pieds rentrèrent dans l'eau fraîche et agréable, mon empressement disparut. Je marcha rapidement jusqu'au moment où l'eau touchait mon visage.

Je me tourna vers mon ami, voir si la jeune fille et lui avait trouvé une solution. Moi qui l'ai est abandonné comme un lâche. Mais ça m'évite de me creuser le cerveau sur une question longue et ennuyante par cette chaleur. Ils discutaient. Pikachu ne semblait pas près à venir, même si il est distant et froid, aller dans l'eau avec lui est drôle. Je lui fis des signes qui devait le faire venir, mais ce crétin ne les voyaient pas. Plus qu'une seule solution, l'appeler.

" PIKACHU !!! BOUGE TES FESSES ET VIENT !!! "

Cet appelle ne changea rien.L'action la plus inutile de ma vie, la voilà !
Pourquoi ce casser la voix avec un imbécile pareil ? Plus qu'une chose à faire, le ramener par la peau du cul. Et invitée la fille à venir, autant passer pour quelqu'un de gentil. Je plongea ma tête sous le niveau de l'eau.

J'ouvris les yeux pour voir les merveille que nos yeux peuvent voir sous l'eau. Les variances de turquoise laissant passer des fins filets de lumières. Je m'émerveiller devant ce spectacle, quand je vis un fin rideau de cheveux roux passer devant mes yeux. Ils ont poussé, faudrait que j'aille me couper les cheveux un de ses jours. Je remontais à la surface et sortis de l'eau pour aller chercher quelqu'un pour me tenir compagnie dans l'eau. C'est bien mais ennuyant !

Quand je me planta devant Pikachu et la jeune femme, l'ambiance était bizarre...
Qu'est-ce qui s'est passé ?

_________________

H.H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 23
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Dim 24 Juil - 20:21

- "Weko. Toi, c'est Pika', je suppose..."


Me dit la jeune fille qui était debout, à mes cotés. Je la regarde longuement, la tête penché. Elle est plus petite que moi, ces cheveux brun son mouillé, laissant les quelques gouttes d'eau de mer glisser sur sa peau. Avec les joues rosé de timidité, j'incline ma tête pour répondre d'un oui indiscret. Enfin, Pika... Pika... C'est pas mon vrai prénom mais, sa devrais le faire ! C'est déjà ça que d'être un inconnus.
Avec le sourire, je lui montre l'eau d'une main tendus vers l'horizon. Elle me répondis aussi d'un sourire, alors je commence à marcher vers les fines vagues.

L'eau est magnifique et super bonne. A vus de nez je dirais 32°C. Parfait pour se baigner en pleine air comme ça. Mes joues commence a avoir une couleur a peu près normale et, je finis par dire a la jeune brun nommé Weko :


- "Weko, c'est jolie comme prénom. Et, en vérité, le mien c'est Pikachu. Pika c'est le diminutif, mon surnom...."


La gène m'empêchais de parlais sur le bord de la mer. L'eau a attendris ma timidité et j'ai enfin pus lâcher quelque chose. C'est déjà un commencement de discussion. C'est déjà pas mal, enfin.. Pour mon niveau ! Puis, je repense a Hikaru qui m'avais lâchement laissé et qui s'était enfuis dans l'eau sans moi... Je m'approche de lui, de plus en plus vite. Il était de dos. Je suis maintenant à 1m de ce lâche. Je pose mes mains sur ces épaules et je finis part le couler entièrement. Sa fait plaisir de se venger de temps en temps.

Il remonte avec une vitesse incroyable et inspire profondément l'air qu'il n'avais pas eu le temps d'avoir avant de finir dans les profondeur de la mer. Mon sourire est malsain. Je lui montre que ma vengeance est finis. Je me retourne et vois que j'avais laissé la jeune Weko seule. Alors, je me dirige vers elle, l'eau et au niveau de mon nombril et pour elle, au niveau de ces cotes.


- "Tu veux venir avec nous ? Je suppose que tu est seule..."


Un magnifique sourire accompagné de cette phrase devrais suffire. Du moins, je l'espère. Parce que, je n'est presque aucune autorité ou aucun pouvoir de persuasion sur la gente féminine. Comme le dit si bien certaines personnes que je ne supporte pas... Je suis un soumis avec les filles. Et c'est pas réellement ma fierté. Je me retourne et vois Hikaru, planté comme un con devant nous... Ses cheveux roux trempé et lise devant son visage. Tout ce qu'il y a de plus ridicule...

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 69
◄ Inscrit le : 24/03/2011
Age : 22
Localisation : Dans le lit de ta mère

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Pensée

Lun 24 Oct - 8:44

Dans un accord muet, nous nous dirigeons vers l'eau. A sa hauteur, je trempe un pied dedans. Elle est toujours aussi chaude. Voir plus. Nous nous avançons encore. Les vaguelettes lèchent mon ventre. Finalement, il ajoute :

- "Weko, c'est jolie comme prénom. Et, en vérité, le mien c'est Pikachu. Pika c'est le diminutif, mon surnom..."

Je lui souris, faute de n'avoir rien à répondre. Ses joues ont à présent une couleur convenable. Il semble remarquer son rouquin et le rejoint dans un plongeon. L'eau m'éclabousse jusqu'au visage, j'en profite pour me mouiller en entier. Quand je sors ma tête de l'eau, il est déjà auprès de son ami, et le coule. Je plis mes genoux de sorte à avoir mon buste entier dans l'eau et les observe. Le rouquin sort sa tête de l'eau et la secoue puis se tourne vers Pikachu, une lueur de vengeance dans les yeux. Mes celui-ci est déjà partit à ma rencontre. Je me redresse. L'eau m'arrivant aux côtes atteint pour sa part les hanches. Je ne suis décidément pas très grande.


- "Tu veux venir avec nous ? Je suppose que tu est seule..."


Après ça, il affiche un sublime sourire. En fait, il parait plutôt bêta, dans sa masse de muscles, et pourtant si gêné. Son compagnon arrive enfin à notre hauteur. Ses cheveux se collent à son visage pâle et tacheté. Ils forment un duo plutôt coquasse, en fait.
Au grand soulagement de Pikachu, j'acquiesce. Il replonge alors dans l'eau et reparait un peu plus loin. Je me retrouve seule face à Rouquin. Hm, ça n'est pas très décent, de le nommer ainsi, le pauvre.

-"Je m'appelle Weko. Toi c'est ...?"


_________________

JE MORDS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: Port :: -- Plage ---
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit