AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

I love you when you wear Chanel number Five. {Alyss.

« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Dim 22 Mai - 18:58

    Une journée de travail comme les autres se termine forcément par une nuit de veille dans le dortoirs des mecs. D'habitude, c'est d'un ennui mortel : je travaille avec un mec super ennuyeux qui passe son temps à lire. Je n'ai absolument rien contre la lecture mais j'avoue qu'il m'arrive d'avoir une certaine haine envers ces bouquins qui pourrissent mes soirées... Que je passe donc adossé contre un mur, une cannette de Sprite à la main...

    Enfin, j'admets que parfois, il se passe quelques petites choses bien marrantes ! Mais en fait, c'est plutôt rare. Trop rare !

    Mais cette fois-ci, il se peut que ce soit différent. Mon fameux collègue est absent, et étant en sous-effectifs, une femme le remplace, même si c'est contraire au règlement. Moi, ça me fait plaisir. La routine change, et puis une femme, c'est toujours mieux qu'un homme. Dans n'importe quel cas, non ? Bon, pas quand il s'agit d'une détraquée sexuelle qui vous coure après jours et nuits pour s'offrir vos services... Surtout quand vous êtes déjà amoureux...
    Enfin, plus la peine d'y penser, je l'ai rembarrée assez violemment pour que cette nana me laisse tranquille. Enfin, je crois... En même temps, c'est dur de voir une jolie fille vous courir après alors que je sais qu'Hotaru et moi... On ne fera rien avant longtemps...

    Et donc, je suis un peu en avance, comme toujours. Un môme m'a demandé de le couvrir pour sortir cette nuit avec la fille qu'il aime. Je ne pouvais que l'aider. Mais je suis venu en avance pour lui passer mon numéro... Au cas où il lui arrive un pépin, je pourrais aller l'aider, quitte à quitter mon poste ! Je me suis attaché à ce petit en fait... Il me rappelait un peu moi, avant que je rencontre Hotaru... Bon pas la peine de penser à elle !

    Il faut que j'ai l'air bien devant la nouvelle pionne ! Genre le mec qui n'a rien à cacher et qui... n'imagine pas sans arrêt... Bref !

    Elle devrait arriver dans pas longtemps, j'ai pris une canette d'ice Tea pour elle... J'espère qu'elle aime le thé glacé parce que je n'ai que ça... Bon au pire, j'irai chercher autre chose. Je suis un gentleman, moi !

    Au bout de quelques minutes d'intenses réflexions, j'entendis le bruit d'un pas rapide mais tranquille battre le carreau. Je me tournais vers elle... Aucun doute, c'était la bonne personne.
    Je quittais mon mur...

    "Bonsoir."

_________________



If you want it, you can go on.


Dernière édition par Collapse le Mer 1 Juin - 6:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Dim 29 Mai - 11:40

Première grande mission dans son métier. Elle doit travailler de nuit dans le dortoir en compagnie d'un jeune collègue.
D'après se qu'on lui a dit, il avait un an de moins qu'elle. Il n'as pas passé la vingtaine. C'était Collapse. Un jeune homme plutôt beau-gosse, cheveux châtain, yeux bleu... Le mec parfait, c'est tout ! Alors, cherchant le dortoir des garçon dans ces long couloirs, elle se perd facilement entre deux chambres ou deux salle de cours. Aucunes idées. Pourtant, elle ne se perd jamais. Mais, il faut dire, l'internat est immense, comment fond des adolescent pour s'en sortir ? C'est fous se que le monde peut paraitre petit, mais les internat immense.

Arrivé dans une grande pièce, elle se demande si c'est ici ou pas. Alors, tournant la tête a droite et a gauche, elle voir des escaliers... C'est repartit. S'essoufflant dans divers couloirs, escaliers, chambres, pièce. Elle était enfin arrivé face un a jeune homme, au loin. Châtain, yeux bleu, bien foutue... Ok, c'est Collapse.
Elle se presse vers lui, d'un pas pressé. Toujours habillé en style gothique, chaussure noir. Dock's martin's. Corset, rien de plus normale pour elle.


"Bonsoir."


Alors, avec le sourire, elle remet sa jupe en place, enlève la poussière accrocher sur son corset, elle répond avec gentillesse :


"Bonsoir. Pardon pour mon retard si j'en ai..."


Ces temps-ci, la jeune fille ne confond plus le japonnais et le français, en tout cas, très rarement. Enfin, non. BREF ! En tout cas, elle c'est améliorer. Et c'est tout ! Au sourire de Alyss, Collapse répondis avec, lui aussi un sourire. Certes, la jeune fille savait qu'elle allait travailler ce soir, mais, elle ne savait rien. Enfin, pas rien mais, elle ne savait pas en quoi consister son poste aujourd'hui. Laissons faire pour se soir. Elle va se contenter d'imiter pour aujourd'hui. Plus tard, elle le feras d'elle même.

Collapse lui donne une canette. De l'ice tea. C'est parfait pour bien commencer la soirée. Elle l'ouvre et commence a la boire. La fraicheur est parfaite. Elle remercie le jeune homme et le suis. Elle ne sais pas où ils vont, mais c'est pas grave. Elle a une confiance parfaite a son niveau de karaté. Ceinture noir, sa devrait suffire. La canette dans ses mains, elle demande avec un sourire gêné :


"On doit faire quoi au juste ce soir ?"





[PS : C'est quoi la couleur de ton écriture ?]


Dernière édition par Alyss le Sam 2 Juil - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 1 Juin - 6:57

    Elle avait l'air sympa. Et mis à part sa chevelure flamboyante, elle n'avait absolument rien de bizarre. Oui, elle semblait même plutôt normale... Et mignonne aussi, ce qui est, pour moi, être superficiel de sexe masculin, très important.

    "Bonsoir. Pardon pour mon retard si j'en ai..."

    En plus, elle est polie. Les excuses, ça fait toujours plaisir, surtout quand celles-ci sont inutiles et qu'on peut répondre un truc du genre :

    "Non, non, ne t'inquiète pas. Tu n'es pas en retard."

    Oui, parce que si j'avais du me montrer plus sévère avec la nouvelle -comme on me l'avait demandé- je serais apparu comme nettement moins sympathique. Heureusement pourmoi et pour elle, elle était pour ainsi dire pile à l'heure. A l'heure-Collapse, précisons. En fait, elle avait techniquement une demi-heure de retard. Mais c'était à peu près l'heure où je commençais réellement à travailler. Avant d'aller travailler, je vais souvent trainer dans la chambre de deux potes et occulte volontairement de mon esprit les minutes qui défilent... Mes amis restent quand même plus important que mon travail à mes yeux. Tiens ! Tout ça me donne envie de passer un coup de fil à Sen.

    Avec un sourire amical, je tendais sa canette à Alyss, qu'elle sembla accepter de bon coeur. Tant mieux ! Ça fait un bon point pour moi ! D'un geste de la tête, je l'invitais à me suivre. Notre premier travail consisterait à passer dans toutes les chambres pour voir si tout va bien etc... Si les filles ne sont pas cachées sous les couettes des garçons... Si filles et garçons ne se sont pas planqués dans les toilettes ou dans un recoin de la cour pour fumer des trucs pas bien... Tout ça ; la routine quoi.

    "On doit faire quoi au juste ce soir ?"

    Je souris de plus belle. Allons bon, personne ne lui avait expliqué ? Eh bien décidément, je dois tout faire ici ! M'arrêtant au bout de quelques pas, je me tournais à nouveau vers elle.

    "On commence par une petite ronde de surveillance."

    Je regardais la porte la plus proche. Ah, tout est toujours calme dans cette chambre normalement. C'est un geek, je l'ai parfois réprimandé parce qu'il passe ses nuits sur l'ordi mais c'est tout.

    "Tu ouvres le bal ?"

    Et je désignai la porte.

    [Ma couleur c'est "deepskyblue"]

_________________



If you want it, you can go on.


Dernière édition par Collapse le Sam 9 Juil - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Sam 2 Juil - 12:01

"On commence par une petite ronde de surveillance."


Tout en marchant... Quel classe ce type. Alyss était en train de se dire que Collapse était parfait comme collègue. Elle était contente de travailler avec un mec comme lui. Elle aurais pus tomber sur un gros pervers ou une poufiasse comme il y à beaucoup ces temps ci. Mais, rien de tout ceci.
Alyss, curieuse de tout, elle regardait un peu partout pour voir ce qu'il y avait d'intéressant. Puis, Collapse s'arrête net et se retourne. Manquant de se prendre le dos de celui ci dans le nez elle s'arrête elle aussi. Surprise, elle se penche légèrement en arrière pour ne pas être trop près de lui. Il finis par dire avec le sourire.



"Tu ouvres le bal ?"


Et, avec un mouvement du poignet, il désigna la porte. Alyss s'en approche avec méfiance. Comme un fauve devant un bison. Devant la porte, Alyss fait ridicule. Elle avait le stresse en pleine poitrine. Son cœur battait rapidement. Le plus rapide possible.
Elle finis par toqué et entré en pleine vitesse, dans son élan avec confiance. Au début, elle crus que la chambre était vide, juste pleins d'affaires dégoutante sur le sol, quelques caleçon part terres... Puis, elle vus une petite lumière informatique. Elle tourne les yeux vers celle-ci et vis une forme de vie qui n'avais pas bouger depuis l'entré de la jeune fille. Alyss se décide et commence part dire :


"Bonsoir jeune homme. Tu trouve pas qu'il est tard pour être sur l'ordi ?"


Certes, ses paroles était en français mais, il y a toujours ce maudit accent japonnais. Pourtant, elle n'a aucun souvenirs d'être née au Japon... Quand elle c'est réveillé, elle était dans une forêt en Angleterre. Puis, un petit bruit de fauteuil réveille Alyss de ses pensées. Effectivement, le jeune geek c'était tournée en direction de la porte. Il regarde la jeune fille au cheveux rose longuement puis souris.

Son sourire était immonde. Ce type était repoussant. Il était peu être gentil. Si ça se trouve, il est adorable mais il était dégueulasse. Il finis part dire :


"C'est quoi ton Cosplay ? C'est super bien fait dit-donc !"


Ce n'est pas la première fois que l'on dit ça à Alyss. Mais, ceci dit, ça l'a toujours énervé. Certes, elle a les cheveux rose, et alors ? C'est pas commun, c'est vrai mais c'est pas une raison pour ce faire des films. C'est naturel c'est tout.
Voyant mon regard énervé et la haine que j'avais, la jeune homme compris qu'il devait arrêter tout de suite ses activités nocturnes. Il éteint son engin et range (vite fait) sa chambre. Il nous fait comprendre qu'il va se coucher et Alyss finis part fermer la porte.

Elle se retourne vers Collapse, qui était assez surpris et dit :


"Eto... C'était bien ou...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Sam 9 Juil - 21:19

    La voilà qui semble réfléchir à fond. Je peux presque entendre ses connections neuronales s'activer à coup d'électricité statique. Bah, au moins, elle a l'air motivé et sérieux. Une tire-au-flanc, même mignonne, c'est chiant. Après quelques secondes de réflexion, celle-ci frappa à la porte et attendit une réponse ; en vain. Bien sûr, comme d'habitude. Alors, elle entra en trombe et s'arrêta sur le pas de la porte, scrutant la chambre à la recherche d'un élément suspect. Et des éléments suspects, il y en avait : caleçons tachés, CD-roms gravés, mouchoirs... Enfin, bref, la chambre typique de l'adolescent repoussant qui doit se contenter de sa main comme partenaire sexuelle. Ne nous attardons pas la dessus messieurs dames.

    "Bonsoir jeune homme. Tu trouve pas qu'il est tard pour être sur l'ordi ?"

    Ah un geek. On pouvait pas faire pire... Il doit être arrivé récemment parce que je ne le connais pas. Enfin, laissons Alyss faire.

    "C'est quoi ton Cosplay ? C'est super bien fait dit-donc !"

    Putain de connard de merde qui sait pas reconnaître un pion quand il en voit un... Je m'en vais te le choper par les couilles pour le foutre dans son lit cette face de bite ! Quoi ?! Non, elle se contente de sortir de la chambre en lui lançant un regard meurtrier ? Mais... Elle est naïve, ou quoi ? Je la regarde fermer la porte en silence...

    "Eto... C'était bien ou...?"

    Bon, elle reste très mignonne. Et puis c'est sa... première fois, si j'ose dire. Je soupire imperceptiblement, sachant à quoi je vais devoir me confronter en entrant à nouveau dans cette chambre mais comme je suis consciencieux, il faut bien que je le fasse. Histoire d'être sûr que ce mec va bien finir par s'endormir avant de souffrir d'une torsion du poignet.
    D'un geste du bras, j'attire Alyss contre moi et lui fais signe de se taire. M'appuyant contre le mur en l'entraînant avec moi, nous attendons quelques minutes en silence...
    Puis je frappe à la porte, entre à nouveau, prend une raquette de tennis et frappe sur la forme mouvante qui se déploie sous la couverture. Et qui est en train. Bref, je frappe autant que je peux sans faire trop mal.

    "Allons, allons ! Tu vas te rendre sourd, mon cher !"

    Puis je me tourne vers Alyss.

    "Tu vois, c'est comme ça qu'il faut faire. Fais toi entendre ! Ne te contente pas de les regarder faire ce que tu veux quand tu es là, sinon, dès que tu fermeras la porte, ils recommenceront. Tu dois leur faire passer l'envie de te désobéir ! Bon, ça peut aussi passer par le fait d'être sympa... mais dans ce cas-là... Non. Allez, on sort, tu fais la prochaine."


_________________



If you want it, you can go on.


Dernière édition par Collapse le Lun 25 Juil - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Dim 24 Juil - 21:55

Le jeune homme soupiras un bon cout avant de prendre le bras de la jeune femme pour se coller contre le mur à coté de la porte de la chambre. Avec un sourire, elle était contente de ressembler à une agent du F.B.I qui devait défoncer un porte de chambre comme dans les hotels ou il y a eu une scène de crime. Elle ne s'attendait pas à voir du sang partout mais, cela suffisait à déchaîner son esprit inventif.
Ils attendent comme ceci deux bonne minutes avant de rentrer avec une vitesse incroyable. Collapse prend quelque chose dans la main et saute avec un bon magnifique, digne d'un lion sautant sur une gazelle pour lui arracher les tripes. Bon, c'était moins sanglant mais aussi drôle a voir. il mis quelques coup de raquettes pour ensuite descendre du lit.



"Allons, allons ! Tu vas te rendre sourd, mon cher !"


Alyss ne compris pas tout de suite cette expression. Mais, ce n'était pas vraiment sa principale occupation. Elle était limite en train de sortir un petit bloc note et noter deux trois trucs qui pourrais lui être utile pour son métier. Elle se contentait d'observer se que faisait Collapse en souriant. Cette scène était plutôt comique.


"Tu vois, c'est comme ça qu'il faut faire. Fais toi entendre ! Ne te contente pas de les regarder faire ce que tu veux quand tu es là, sinon, dès que tu fermeras la porte, ils recommenceront. Tu dois leur faire passer l'envie de te désobéir ! Bon, ça peut aussi passer pa le fait d'être sympa... mais dans ce cas-là... Non. Allez, on sort, tu fais la prochaine."


Se faire entendre... Ce n'était pas un problème pour elle. Alors, cote à coté, il alla jusqu'à la deuxième porte. elle toqua deux fois avant d'entrer. A sa stupéfaction, elle vis une jeune femme et un jeune homme dans le lit, nue et surpris de voir Alyss rentrer comme ça. Les joue rouge de honte et de colère elle finis part rentrer, prendre le bras de la jeune fille, ses sous-vêtement qui était un peut étalé partout et la sortir de force de la chambre. Elle se dirigea vers le jeune homme et lui donna un bon coup de latte entre les jambes.
Elle se tourna vers la fille et lui donna une chemise qui jonchait le sol avec une paire de chaussettes en bataille qui se battait en duel avec un caleçon et deux trois magazine masculin.


Elle se tourna vers le jeune homme et dit :



"NON MAIS CA VA PAS ?! VOUS VOUS CROYEZ OU LÀ ? QUE CELA NE SE REPRODUISE PAS OK ?"


On dit souvent à Alyss que même si elle est énervé, elle ne fait pas peur. Pourtant, elle à même réussis à surprendre son collègue. Elle prend le bras de la jeune femme et la tire hors de la chambre du garçon qui pleurer comme un pauvre gamin qui venait de perdre ses bonbons. Les mains entre les jambes il criait comme il le pouvait. Il se souviendrait toute sa vie de cette mésaventure et du visage d'Alyss. Elle ferme la porte et dit à la blonde au yeux bleu :


"Et toi, retourne tout de suite dans ta chambre !"


Elle se retourne vers Collapse en attendant le jugement de celui ci pour cette performance de pionne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Lun 25 Juil - 20:58

    Alors dans cette chambre.... Oups, je ne lui ai pas proposé la meilleur chambre pour un premier soir... A tout les cous, il y aura...

    TOC TOC !


    Ni une, ni deux, Alyss rentra dans la chambre en trombe et tomba sur... OUi, un couple d'adolescents en train de copuler allègrement. enfin, maintenant, plus si allègrement que ça... Raaah, c'est toujours chiant ce genre de cas pour moi... Curieux, je regarde Alyss pour voir sa réaction. Son visage était devenu écarlate et je dus me retenir pour ne pas exploser de rire. D'un pas, elle rejoint le lit, explusa la jeune fille du matelas... Enfin, elle se tourna à nouveau vers le jeun homme au fût bien dressé et lui envoya sa doc Martin droite dans les bijoux... Je peux vous dire que même mes testicules à moi ont protesté en silence.

    D'une main, elle lançait des vêtements à la fille qui regardait d'un oeil compatissant l'engin de son compagnon de coït. Celle-ci tenta tant bien que mal de se rhabiller en vitesse en me lançant des regards piteux que j'évitais autant que possible étant donné qu'elle avait presque les seins à l'air et que je n'ai pas envie d'avoir une éréction.
    Réfléxion faite, mon imagination foisonnante a déjà fait le boulot; plus besoin de regarder cette fille. Parfois, avoir une bite, c'est vraiment rageant.

    "NON MAIS CA VA PAS ?! VOUS VOUS CROYEZ OU LÀ ? QUE CELA NE SE REPRODUISE PAS OK ?"

    Bon. J'avoue. J'avoue que j'ai failli exploser de rire quand elle a employé le verbe "se reproduire"... Mais Ô Miracle ! Je me suis retenu. Enfin, elle ferme la porte sur le châtié qui crie comme un porc qu'on égorge (je le soupçonne d'abuser légèrement mais bon, ça doit faire bien mal quand même) !
    Enfin, Alyss pose un regard assassin sur la blonde (qui est en chemise et en chaussette dans les couloirs mais c'est bien fait pour elle, sale bitch en plus t'es plate.).

    "Et toi, retourne tout de suite dans ta chambre !"

    Elle ne se le fit pas répéter. Au pas de course, elle rejoint le couloir des filles, ne laissant derrière elle qu'un parfum de mamie. Oui oui, comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences, il y a des filles qui ont vraiment des goûts de chiottes. (PS : fills, si vous voulez me séduire, mettez de l'ambre, ça me fait bander direct. Quoi ? Oui, je vais me pendre)

    Et puis, pour finir, Alyss se tourne vers moi, attendant sans doute... Mon verdict.

    je réfléchis un instant. C'est sûr que je n'aurai pas fait comme ça parce que...

    "C'était parfait ! C'est pour ça que je voulais qu'une fille collabore avec moi depuis le début ! Comme je suis un mec, dans ce genre de cas, j'ai l'impression d'être un porc en touchant la fille ! Là c'était nickel ! Et puis tu peux être sûr qu'ils ne recommenceront pas ! Bon ; le mec est sûrement stéril mais vu qu'on crève tous vers 40 ans sur cet île, c'est plutôt un service que tu lui rends. Bon cette fille, il va falloir lui fournir une pillule du lendemain puisque je ne crois pas avoir vu de préservatif... Je vois dans quelle chambre elle est..."

    Aussitôt, je sortains mon calepin de travail pour me noter un mémo sur cette fille puis je le rangeais dans la poche arrière de mon jean...

    "Allez, on finit ce boulot pourri vite fait et on va se boire un café pour discuter. La nuit ne se limite pas à la première ronde..."

_________________



If you want it, you can go on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Mar 26 Juil - 20:13

"C'était parfait ! C'est pour ça que je voulais qu'une fille collabore avec moi depuis le début ! Comme je suis un mec, dans ce genre de cas, j'ai l'impression d'être un porc en touchant la fille ! Là c'était nickel ! Et puis tu peux être sûr qu'ils ne recommenceront pas ! Bon ; le mec est sûrement stéril mais vu qu'on crève tous vers 40 ans sur cet île, c'est plutôt un service que tu lui rends. Bon cette fille, il va falloir lui fournir une pillule du lendemain puisque je ne crois pas avoir vu de préservatif... Je vois dans quelle chambre elle est..."


Alyss était étonné d'entendre dire qu'on mourrait presque tous vers 40 ans sur cette île. Elle qui avait vus dans son passé beaucoup de gens mourir encore enfant. Pour elle, c'était comme irréelle d'être encore en vie. Elle croyais que sur cette île, tout le monde était comme elle... Et elle croyait pouvoir vivre encore à plus de 40 ans. La peur s'engouffra dans son cœur. Elle ne voulais pas mourir si jeune. Elle qui avait vus beaucoup de vieux sur le bateau d'où elle est venue, entendre que la majorité des gens mourrais ici à 40 ans était comme un choque. Peut être y avait-il comme une espèce de malédiction comme les vieux film américain dans les sarcophages et tout... Elle sortis de ses pensées absurde quand elle vis Collapse sortir un petit calepin et écrire des choses. Curieuse, elle se pencha légèrement vers celui-ci mais, au moment ou elle aperçus quelques mots, Collapse fermait le livret. De toute façon, elle ne sais pas lire le français. Ou alors, très difficilement. Celui-ci se mis à parler.


"Allez, on finit ce boulot pourri vite fait et on va se boire un café pour discuter. La nuit ne se limite pas à la première ronde..."


Ce que dit ce jeune homme révolta Alyss. Il était sur que pour l'instant, elle était tombée que sur des chambre ou il se passait des choses bizarre mais, ce boulot était loin d'être pourris pour elle. C'était une façon comme une autre de se rapprocher de la nouvelle génération. Elle trouvé justement ce travaille génial. Même si les adolescents d'aujourd'hui on des choses un peut plus.... Adultes dans leurs pensées et leurs gestes, il n'en reste pas moins des grands enfants auquel il faut faire très attention. Mais, Alyss ne s'arrêta pas sur la première phrase de Collapse. Il était sur qu'elle avait aussi entendus "boire un café pour discuter. La nuit ne se limite pas à la première ronde..." ! L'idée de boire un café avec un collègue la remplis de joie. Surtout que ce collègue était plutôt beau-gosse. Ses yeux bleu et ses cheveux châtain était magnifique. De plus, son style vestimentaire plaisait à la jeune femme.

Elle hocha la tête et lui souris. Elle accepta avec le plus grand plaisir se petit rendez-vous. Elle fouilla dans ses poches pour trouver quelques sous pour ne pas faire payer son café au jeune homme mais.. Aujourd'hui, aucune jupe n'ont des poches. Elle mis ses mains sur ses épaules mais... Elle avait oublié son sac dans sa chambre. Dommage. Elle n'avait aucun moyen de se payer le breuvage. Alors, en essayant de ne pas faire comprendre au jeune homme qu'elle n'avait pas de sous, elle continua son chemin. Elle lui diras au moment propice, avec un petit sourire en guise d'excuse. Jour de son charme est une arme plutôt utile à la femme.
Elle marchait à grand pas, décidé de faire au pus vite pour discuter avec son collègue... Derrière la prochaine porte, ont entendaient déjà la musique très forte malgré la nuit. Elle regarda Collapse, puis toqua deux fois. Comme à la chambre précédente. Avant d'entrée, elle avait entendus deux jeunes hommes dire :



"Putain, vite, cache le matos !"


Incapable de comprendre le mot "matos" elle entra avec un grand sourire. Elle vis deux jeune adolescents, assis en tailleur sur leurs lits. Et un autre devant l'ordinateur. Tout avait l'air normale, sauf le gros lard devant son ordinateur cependant, le nez d'Alyss les capta aussi vite. Une vielle odeur de fumée ce faisait vite sentir. Il y avait une odeur de tabac, mais pas que ça. La jeune femme compris vite que les trois garçons n'était pas aussi cleen qu'ils en avaient l'air. Leurs gros sourire et leurs yeux rouge n'était pas du qu'à la fatigue. Elle se tourna vers Collapse. Incapable de faire quoi que se sois. Elle ne savait pas comment faire dans cette situation. La seule idée qui lui était venus tout de suite en tête était de chercher quel était le "matos". D'ailleurs, elle compris très vite de quoi voulais parler les deux jeunes hommes qui avait hurler ce mot incompréhensible.

Elle les regardas d'un air furtif et vis une petite fumée blanche se disperser dans les airs. Elle compris vite aussi pourquoi leur fenêtre était ouverte. Alors, elle ferma la fenêtre avec un sourire ironique puis alla en direction de la fine ligne de fumée. Une "cigarette" roulé était déjà bien entamé. elle était posé sur une canette de Coca ouverte et vidé pour l'occasion, pour servir de cendrier. Elle le pris et l'écrasa à l'intérieur ou un fond de Coca avait survécus pour éteindre l'édit spliff quand le moment était venus.
Elle se rapprocha de l'adolescent le plus proche, assis sur son lit, une petite goutte de sueur froide lui coulait sur le front.



"Je sais que vous avez pas que ça, il est où le reste ?"


Voyant que le garçon de répondait pas, elle le frappa en plein visage.


"Je répète... Il est où le reste ?"


Le jeune homme qui avait été frapper et qui avait voler à un petit mètre pointa du doit une immense étagère. La main sur sa joue, il finis part se lever et prendre un petit tabouret. Elle passa la main au dessus et montra un petit sachet contenant de l'herbe. Ce sachet était remplis, il allait presque craqué. Elle lui souris, gentiment puis le fis se recoucher au plus rapidement possible. Elle se rapprocha de celui qui était encore sur l'ordinateur, elle enleva la chaise d'un rapide mouvement du bras, ce qui fis tomber l'adolescent sur le sol, lourdement. Elle pris le fil de l'engin et tira d'un coup sec.L'ordinateur s'éteint aussi rapidement qu'elle tira.

Le gros lard retourna dans son lit. Avant de partir, elle mis trois baffe au deux garçons qui ne s'était rien pris dans la tête depuis le début.
Alyss trouvait ce métier amusant au fur et à mesure des chambre. Un moment c'était Collapse, un autre elle. Entre les chambre, elle se sentait puissante. Toute son enfance se déversait dans les baffe et les coups multiple qu'elle mettait dans les têtes des autres. Même si ces méthodes était brusque et violente, elle commençait à si faire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Jeu 1 Sep - 13:50

Après que Alyss se soit formidablement débrouillé avec des petits dealers en herbe sans même que j'ai à intervenir pour foncer dans le tas, mon high-kick spécial spliff en avant, je refermais doucement la porte, un sourire en coin aux bords des lèvres.

Le reste de la soirée (ou plutôt de la nuit) se passa sans autres problèmes que les habituels élèves qui se fracassent la tête contre les murs ou encore qui lancent des assiettes volées à la cantine contre les portes... J'étais donc plutôt content de cette première tournée. mais je sentais poindre la fatigue sur mes paupières.

Donc autant aller grignoter quelque chose avec un bon kawa en supplément. Histoire de réveiller les neurones qui commencent à dodoter à l'intérieur de ma magnifique boîte cranienne (oui, j'ai un beau crâne avec une taille de tour idéale. Les mensurations de ma tête devraient devenir la norme je pense). Ce que je m'empresse d'ailleurs de proposer à Alyss, ma jolie compagne rosette (il y a brune, blonde, châtaine, rousse... mais pour les filles qui ont les cheveux roses, personne n'a rien prévu et c'est assez déplorable).

"Première ronde terminée ! J'te paye un café avant la suite ?"

Vous connaissez l'avantage d'être rapatrié sur une île géante où vous êtes considéré comme un aiglon blessé à vie ? C'est simple : vous êtes nourris et logés douillettement. Vous connaissez l'avantage d'avoir un salaire sur cette même île ? C'est... Les extras ! Cafés, pornos, cinoche, pornos, acheter des trucs pour emmerder Sen et tout ça ! Et le café. parce que c'est indispensable lorsque l'on est chargé de faire les rondes de nuit. Sinon, c'est simple ; tu meurs.
De toute façon, même si elle refuse mon café, je suis pratiquement sûr qu'elle viendra avec moi (et pas seulement parce que je suis un BG). Quoi de mieux qu'avoir un collègue en ces temps malmenés !
Sans l'attendre, je me dirige donc vers la machine à café, tire un chaise pour Alyss et m'installe en face, posant mes vieux os sur la table.

"Alors... Depuis combien de temps es-tu ici ? Su PI, j'veux dire..."

_________________



If you want it, you can go on.


Dernière édition par Collapse le Jeu 27 Oct - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Mer 21 Sep - 17:42

Après cette histoire réglé, le reste de la soirée se passa normalement, sans trop de problèmes délirant... Bon, après, les problèmes nocturne, il y à pleins mais pas des trop extravagant. Ou de un peu gore... Ou même morbide. Alyss à connus beaucoup de choses dans sa vie, mais il y a des choses improbable qu'y se passe ici la nuit aussi. Des trucs qu'on imagine pas, ou que l'on veux pas imaginer... Enfin, ça, c'est la version de XIII, ce qu'il lui avait dit avant qu'elle embauche.

Une petite fatigue se faisait sentir sur le visage des deux pions. Alyss marchait de plus en plus difficilement, jusqu'à qu'elle entende le mot "café"...



"Première ronde terminée ! J'te paye un café avant la suite ?"


Par un grand sourire des ses lèvres pulpeuse, la jeune femme au cheveux rose lui répondis part une réponse affirmative. Un café ? Une chose de plus à découvrir. Toute la fatigue qu'elle avait accumulé avait disparue. Elle était redevenus la Alyss heureuse et souriante. Ses Dock's Martin's était de plus en plus légère à chacun de ses pas. Elle voulait gouter cette chose que tout le monde dans le bisness appel "café" !

Alyss n'avait jamais connus cet substance. Cet chose noir et odorante. Elle suivait à grand pas Collapse. Elle s'attendait à une cafétéria, des serveuses, des clients et pleins d'autres gros cliché américain qu'on vois dans les films ou séries hyper connus. La dernière chose auquel elle s'attendait était un distributeur. En plain dedans. Collapse l'attendait à coté d'un gros pavé noir... Des touches rondes et deux chaises disposé face à face. D'un petit soupir de déception, elle avança doucement.



"Alors... Depuis combien de temps es-tu ici ? Su PI, j'veux dire..."


Elle pris son café entre ses deux mains froide et fine. La pâleur de ses mains créa un contraste entre le petit gobelet et elle. D'un petit sourire mélancolique, elle ne détacha pas son regard du liquide noir profond. Elle pris une gorgé et dit part la suite :


"Eh bien, non. Ca fait à peine 1 mois... A peu près. Et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Ven 28 Oct - 10:41

Il était difficile de constater que j'étais une des personnes ayant débarqué ici depuis le plus longtemps. A côté de la souffrance subie par les autres pendant toutes ces années, je faisais pâle figure, et déclenchais parfois même la rage ! Quoi ?! On m'a laissé crever pendant 12 ans avant de m'amener ici et toi, tu es ici depuis 9 ans ?! C'est dégueulasse ! Des réactions comme celle-ci n'étaient pas rares et semblaient parfaitement justifiées. Malheureusement, cette question revenait souvent dans les premières discussions échangées, au même titre que le "tu fais quoi dans la vie ?" qu'on retrouvait chez les autres. Je ne peux pas y couper. Et mentirme semble stupide. Après tout, je n'ai pas à m'en vouloir ! On était venu me chercher, et j'avais débarqué sur l'île alors qu'il n'y avait pratiquement personne et... Voilà où j'en étais aujourd'hui.
Je surveillais des mômes plus ou moins gentils, plus ou moins intelligents, et coulais des jours tranquilles. J'aime bien cette vie. Je ne peux que l'apprécier.

"Eh bien, non. Ca fait à peine 1 mois... A peu près. Et toi ?"

Oui, voilà. A part Sen, il y avait très peu de personne qui avaient une réponse qui excédait les un an. Tant pis. De toute façon, si Alyss avait été là depuis plus longtemps, je la connaîtrais certainement depuis un bail.

"Rhum. Ca fait 9 ans que je suis ici. En fait, imagine toi bien que quand je suis arrivé, l'île était presque vide. Comme le pays qui m'a capturé étant jeune est l'Australie, et que ce même pays n'est pas loin de PI... Ce... C'était plus facile de venir me chercher..."

Je soupirais un instant, me calmais... Qu'étais-je en train de faire. C'était stupide ! Bon, autant ramener la conversation à autre chose.

"Désolé. Je ne sais pas pourquoi je cherche à me justifier comme ça... Euh... Quand j'avoue aux autres que je suis ici depuis 9 ans, la plupart se fâchent... Aha ! Bon, euh... Alors pourquoi tu voulais être surveillante ?"

_________________



If you want it, you can go on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 117
◄ Inscrit le : 21/02/2011
Age : 28
Localisation : Où... Où suis-je ?

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Les couleurs

Jeu 17 Nov - 18:53

"Rhum. Ca fait 9 ans que je suis ici. En fait, imagine toi bien que quand je suis arrivé, l'île était presque vide. Comme le pays qui m'a capturé étant jeune est l'Australie, et que ce même pays n'est pas loin de PI... Ce... C'était plus facile de venir me chercher..."


Neuf ans... Ce jeune homme était là depuis maintenant neuf ans. C'est injuste. Alyss était jalouse. Toutes ses choses horribles dont elle avait était victime étant petite. Tous ses viols, toutes ses maltraitances sans oublier ses tortures dont elle avait dû rester une marionnette sans vie, sans se rebeller... Dont elle avait envie de fuir et de mourir d'épuisement au lieu de rester avec deux types comme eux, deux tarés psychopathes et pervers.
Ses pleures, ses colère silencieuse, ses douleurs n'aurait pas étaient ressentis. La vie est décidément injuste. Quel âge aurait-elle eu quand elle serait partit ? 11 ans...

En repensant à tous ça, elle repensa aux deux enfants, ses deux seuls amis, les deux seuls personnes qui l'ont compris, qui ont souffert comme elle et qui en sont mort plus tôt. Une petite fille, Alyss revoyait encore son visage ensanglanté et elle entendait encore son cris torturé... Puis, un petit garçon magnifique. Elle était sûrement amoureuse de lui étant petite...

Elle leva les yeux de sa boisson, le cœur rongé de haine et de jalousie. Puis elle vis les yeux de Collapse, pleine de tristesse et de culpabilité. Alyss songea qu'elle était stupide de penser à ça...




"Désolé. Je ne sais pas pourquoi je cherche à me justifier comme ça... Euh... Quand j'avoue aux autres que je suis ici depuis 9 ans, la plupart se fâchent... Aha ! Bon, euh... Alors pourquoi tu voulais être surveillante ?"


Un sourire s'incrusta sur les lèvres d'Alyss. Collpase était vraiment un type génial. En plus il est pas mal...
Ce que dit le jeune homme fis oublié les souvenirs horrible de la jeune femme.

Pourquoi voulait-elle devenir surveillante ? Aucunes idées ne lui vint à l'esprit. La vraie raison était stupide... Mais, Alyss ne voulait pas mentir, même si la réponse était tout simplement stupide...



"Il faut bien gagner sa vie... Je vais pas me laisser vivre comme ça, sans rien faire. J'ai l'impression d'être un poids. Alors quand XIII m'as dit qu'il y avait un boulot de surveillante, je me suis pas fait prier. Alors j'ai courus pour avoir un job. Et puis, sa me permet de connaître des jeunes et de parler entre collègues. Et toi ?"


Elle souleva sa boisson et bue une gorgée avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Est :: Pensionnat :: • Dortoir (2) ; « Boys Only »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit