AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Mais qui m'éclabousse donc ? [PV MassiveSound]

“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Jeu 7 Juil - 10:35

Lorsque je sortis du bureau du directeur,je me dirigeai instinctivement vers le parc public. J'étais fatiguée,très fatiguée. Toutes ces informations que mon cerveau devait classer,trier,interpréter... il m'avait parlé liberté,choix,espace,instinct... je n'en pouvais plus. Cet endroit est décidément trop grand,sans horaires,sans règlement,sans obligations. Je suis perdue. A la base militaire,j'avais toujours quelque chose à faire,même plusieurs à la fois,des corvées,des expériences,des missions...je n'avais pas une minute à moi,et d'ailleurs,je n'aurai pas su la remplir si elle m'était accordée...je n'avais envie de rien...Non. NON. Oublier ce laps de temps de ma vie. Oublier ses heures dans le noir. Je suis libre,dorénavant. Libre de ne plus penser aux malheurs. Profiter,enfin,de laisser vagabonder mon esprit,de rire,de me laisser aller...

Le temps de penser à tout ceci, j'arrive au parc public. J'observe les environs. De grands arbres sont dressés autour de nous,le ciel est sans nuages. C'est une belle journée. Je ne vois personne,tant mieux,je serai tranquille. Je m'adosse à la fontaine et m'assois. Je ferme les yeux,et commence à somnoler... quand du bruit se fait entendre. J'ouvre les yeux,regarde devant moi. Personne...? Soudain,je reçois des gouttes d'eau. Je me retourne,qui ose donc me déranger ? J'aperçois un jeune homme,debout,dans la fontaine. Il joue,il s'amuse. Et surtout,il m'envoie de l'eau. Et,si je ne m'abuse,être dans une fontaine,n'est-ce pas interdit ?
Je lui lance :

"Pardonnez-moi,mais votre comportement n'est pas acceptable."


Il se retourne vers moi,l'air étonné. Je détourne immédiatement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Soul Full of Music and Drugs

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 06/02/2011
Age : 26
Localisation : Plus proche que tu ne le pense ...

Dossiers.
Poste: Professeur d'Anglais
Pouvoir: Electricité

Lun 18 Juil - 3:59

- "Y fait beau on s'bouge le train là dedans !!"

Je flanquais un grand coup de pied dans la porte de B.Soul pour la réveiller mais elle était déjà partie. Je faisais de même à la porte de Ezio, malheureusement il n'était pas là non plus. Il est quel heure au fait. Midi. Ah ouais j'comprends. Ezio doit dormir dans une planque à PI et B.Soul doit être en train de nager à la piscine. Dépité de me retrouver tout seul je partais vers la salle de bain pour me préparer à vagabonder dans les rues pour le reste de la journée.

Après une heure de préparation je sortais de la maison. Baggy, sweat à capuche avec des yeux de grenouille. Tenue discrète quoi. Je roulais un spliff en marchant sans réel but par cette magnifique journée. Y fait chaud en plus. J'arrivais sur la place publique, moins animée que d'habitude apparemment. Je me dirigeais vers le stand du marchand ambulant pour m'acheter ma dose de weed habituelle. Y'a plus que lui qui en vend depuis les restrictions du dirigeant de l'île, de plus en plus de dealer se font chopper dans les rues et lui est le seul assez friquer pour offrir des pot de vin suffisamment gros aux forces de l'ordre pour continuer à vendre.

Une fois ma dose obtenue je me dirigeais vers un banc de la place, accablé par la chaleur de plus en plus pesante. Après un moment d'hésitation, je regardais autour de moi, histoire de vérifier qu'il n'y avait personne qui me regardait, et dès que ce fut fait, j’entrepris d'enjamber la fontaine pour me retrouver les pied dans l'eau. Après tout je suis une grenouille et les grenouille aime l'eau des fontaine. Oui j'ai trop fumé.

Je me dirigeais vers le sommet de la fontaine, mort de rire, éclaboussant tout sur mon passage lorsqu'une voix me sortit de mon délire solo :


- "Pardonnez-moi,mais votre comportement n'est pas acceptable."

Je me retourne pour voir qui me parle. Une petite fille. J'étais plutôt étonné de voir que les forces de l'ordre engageais des pervenches de plus en plus jeunes. Je détournais son regard et continuais mon entreprise d'escalade de la fontaine lorsque sa voix se fit de nouveau entendre. Sans me retourné je lui répondis :

- "Ça t'arrive de défier le comportement modèle de l'autorité suprême juste pour le délire ?

Je me retournais, le visage vide d'expression, et faillit mourir de rire à sa tête. Elle avait une expression faciale du type "de quoi il me parle". Je tendis le pied en arrière, lui envoyant une grosse dose d'eau au visage, et avec un sourire de défi et d'amusement lui lança :

- "Si j'ai pas un comportement acceptable viens m'en parler directement"

Toujours avec un sourire je me dirigeais vers le haut de la fontaine attendant une action ou une réaction de sa part ...

_________________

Bonjour à toi Invité !! Je suis Massive Sound et je suis défoncé mais d'une force !! ... :geek:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Ven 29 Juil - 14:39

Le jeune homme se tourne et me dévisage. Je suis gênée,personne ne m'avait fait ça avant. Je sens mes joues s'embourber,et lui lance ce que j'espère être un regard noir.

- "Ça t'arrive de défier le comportement modèle de l'autorité suprême juste pour le délire ?

Pardon,ai-je bien entendu ? Ce garçon propose de ne pas respecter les règles,les limites ? Remarque,je doute qu'il y en ai ici... je dois avoir une tête d'ahurie,car un rictus se dessine sur ses lèvres. Soudain,il me jette de l'eau dans la figure. Je reçois le jet de plein fouet,et me retrouve trempée.

- "Si j'ai pas un comportement acceptable viens m'en parler directement"

Il dépasse les bornes. Mon sang ne fait qu'un tour,et je me jette sur lui,sans réfléchir. Nous nous écrasons dans l'eau,mes poignards tombent de mes poches. Je suis affalée sur lui,sa tête est retournée,face à l'eau. Je ris.
Je ris,alors que je devrais avoir honte de m'être jetée à l'eau comme une dégénérée. Je suis même prise d'un grand fou rire,et je ne m'arrête plus. Le jeune homme se retourne en crachotant,sa tête est hilarante. Je ris toujours,ce qui doit l'énerver. D'ailleurs,il me propulse au bout de la fontaine,d'une main puissante. Ce qui a le mérite de me faire taire.
Encore abasourdie,mes yeux sont grands ouverts. J'articule :

"Cela faisait longtemps que je n'avais pas ris autant."

Je lui fais un petit sourire,comme de reconnaissance. Il m'a provoqué,mais cela a eu du bon,finalement. Je me sens soulagée. Mes yeux se dirigent vers mes poignards tombés à l'eau,il se retrouvent immédiatement dans mes poches. Plutôt pratique de contrôler les lames ! Je me relève,et m'apprête à sortir de la fontaine,histoire de me sécher.
Mais,au dernier moment,je tourne vers lui un sourire moqueur,et lui envoie une bonne rasade d'eau.

"Bonne journée !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Soul Full of Music and Drugs

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 06/02/2011
Age : 26
Localisation : Plus proche que tu ne le pense ...

Dossiers.
Poste: Professeur d'Anglais
Pouvoir: Electricité

Ven 29 Juil - 15:18

Elle avait beau être petite, elle a de la force. La preuve elle se jette sur moi et me fait boire la tasse. La tête dans l'eau, les oreilles aussi d'ailleurs, j'entends un espèce de rire. je sors la tête et essaie de faire sortir les litres d'eau aspirés par mon nez. Elle se marre. Bah ça me surprend un peu quoi parce que je me suis foutu de sa gueule quand même. Mais bon elle me l'a bien rendu. Je sens un truc froid contre ma jambe. Je baisse les yeux et aperçois un poignard assez grand pour couper un cochon en deux. Paniqué je la propulse assez loin pour qu'elle ne se fasse pas couper. Apparemment elle a pas remarquée.

- "Cela faisait longtemps que je n'avais pas ris autant."

Quelle vie triste tu as ma pauvre. Elle me souris tout de même, avec reconnaissance j'ai l'impression. Bah elle est pas méchante en fait. J'en oubliais presque les poignards. Tiens bah ils sont plus là. Ah si il y'en a un là ... qui dépasse de son blouson. Ah ouais d'accord. JE reçois une dernière éclaboussure de sa part avant qu'elle ne s'en aille.

- "Bonne journée !"

Ah mais attends ! Je me redresse dans la fontaine et en sort difficilement. Je la rejoins tant bien que mal. Il fait chaud dis donc. Haletant je met ma main sur son épaule.

- "T'es pas une Key par hasard ?"

Bingo !

_________________

Bonjour à toi Invité !! Je suis Massive Sound et je suis défoncé mais d'une force !! ... :geek:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Ven 29 Juil - 18:56

Une fois hors de la fontaine,je commence à essorer mon manteau. Quelle chaleur,tout d'un coup ! Être mouillée va s'avérer utile,finalement. Je lève la tête : c'est vrai qu'il fait grand soleil. Il doit être quoi,midi ? Une heure ? Une main m'attrape l'épaule :

- "T'es pas une Key par hasard ?"

Je le regarde fixement. Il aurait deviné ? Possible,avec mes armes que j'ai fait revenir vers moi...

- "Si,je contrôle les lames. Et toi ?"

Tout en lui parlant,je me dirige vers un banc. Qu'est-ce que j'ai chaud ! Je vais m'asseoir un peu,ça me fera du bien. Le jeune homme me suit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Soul Full of Music and Drugs

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 06/02/2011
Age : 26
Localisation : Plus proche que tu ne le pense ...

Dossiers.
Poste: Professeur d'Anglais
Pouvoir: Electricité

Dim 21 Aoû - 14:17

- "Si,je contrôle les lames. Et toi ?"

Je savais que j'étais pas fou et que le poignard était vrai. Une fille qui contrôle les lames. Normal quoi. La fille se dirigea vers un banc pour se reposer. J'avais pleins de question à lui poser moi.

Je m'asseyais donc à côté d'elle en sortant une Lucky de mon paquet. Une fois portée à mes lèvres, je l'allumais façon électricité avec mes doigts. Un petit craquement se fit entendre et le bout de ma cigarette commença à fumer. Ahhh le goût du tabac dans votre gorge. Après toutes ces émotions, la weed avait plus d'effet mais j'avais pas envie de finir ma dose maintenant.

J'étais avachis sur le banc, en position cool quoi, mais elle se tenait droite, limite garde à vous. Alors que je la fixais d'un air style "sergent-chef-?" elle me jeta un coup d’œil et vit que je l'observais. Entre deux lampées de tabac je lui demandais :


- "Tu sais c'est pas l'armée ici, c'est un parc, tu peux te détendre et profiter hein !", un regard sévère de sa part et je regardais ailleurs, "Oublie ..."

Un moment de silence qui me parut une éternité brassa l'air. Chaleur quand tu nous tiens. Bon perso j'ai un sweat je tiens bon. Et puis la question qui me titillais l'esprit depuis tout à l'heure passa mes lèvres.

- "Et tu viens d'où comme ça ?"

J'vais la faire parler la silencieuse ...

_________________

Bonjour à toi Invité !! Je suis Massive Sound et je suis défoncé mais d'une force !! ... :geek:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Ven 26 Aoû - 13:32

Une fois mon postérieur posé sur l'unique banc en bois autour de cette fontaine,je soupire un bon coup. La chaleur est écrasante,et des gouttes d'eau se mélangent avec des gouttes de transpiration sur mon visage. Je passe ma main droite mécaniquement sur mon front pour chasser cette humidité. Mon voisin,qui m'a suivi sur le banc,fume quelque chose,dont j'ignore la provenance. Serait-ce du tabac,de la drogue ? Je n'en sais rien,je n'ai jamais touché à ces choses-là. Seuls mes supérieurs y avait droit à la base militaire où j'ai vécu. Cette pensée me répugne,et me rappelle les horribles souvenirs liés à cet endroit,la façon de traiter les gens,particulièrement les KEYS.
Je jette un nouveau coup d'oeil au jeune homme,qui est presque allongé sur le banc,comme si la chaleur l'écrasait entièrement. Il me regarde bizarrement,il est vrai que je suis raide,le dos droit,contrairement à lui. Une dernière aspiration de son "herbe",et il me sort :

-"Tu sais c'est pas l'armée ici, c'est un parc, tu peux te détendre et profiter hein !"

Comment pouvait-il me parler de l'armée ?! Je n'en avais parlé à personne,surtout pas à un inconnu,lit-il dans les pensées ? Et dans ce cas,comment ose-t-il dire ça après ce que j'ai vécu ?! Je lui lance un regard sévère,et il détourne les yeux : "Oublie...".
Je tourne la tête,décidée à ne plus parler. Cet homme prend vraiment tout pour quelque chose de cool,tranquille, même les sujets qui me tiennent à coeur et dont je n'ai pas envie de parler. Le regard droit,j'observe la faune autour de nous. De grands arbres,imposants,entourent cette place,serait-ce des platanes ? Certains sont des sapins,j'en suis certaine. J'entends alors sa voix de nouveau :

- "Et tu viens d'où comme ça ?"

Je ne lui jette même pas un regard. Le visage inexpressif,ma mémoire me projette des souvenirs du passé. La voix douce de ma mère me conduisant à cette base,mon enfance dure auprès des militaires. Je ne sais même pas à quel âge je m'y suis rendue. La notion du temps était compromise là-bas...même me rappeler de mon âge a été difficile. Mon cerveau s'emballe,les souvenirs défilent à toute vitesse dans ma tête,et je lâche sans m'en rendre compte :

-"Je viens d'Australie...enfin,je crois. Ma base militaire était située là-bas...c'est ma mère qui m'y a conduit...je pense qu'ils lui ont dit qu'ils allaient m'aider. J'ai passé une enfance horrible et dure là-bas...ils exploitaient mon pouvoir..."

Je me réalise enfin que je parle,et m'arrête brusquement. Je le regarde,une lueur de honte et de colère dans les yeux. Je me demande comment il va réagir. Je tourne rapidement la tête et lui dit :

-"Et tu n'as pas répondu à ma question."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Nord-Ouest :: Parc Public :: Fontaine-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit