AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Rencontre près d'une machine a café [PV Wensy]

Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Jeu 7 Juil - 16:34

Aujourd'hui en me levant je fus pris d'une grande flemme, mais un truc bien, le genre passer toute la journée au lit a ne rien faire, un truc bien quoi. J'aurais bien passer cette journée aux cotés de ma chère et tendre cependant celle ci est déjà partit au travail, me laissant seul dans mon lit, a étudier ce dilemme cornélien, Wake up or not wake up, that is the question . Finalement je décide de me lever par la force d'un seule petit sms : Tu me manque, vient me retrouver a l'école. Autant dire qu'avec un tel message, je ne peut que me bouger le cul, je me lève donc de mon lit en mode zombie et me dirige directement vers ma douche, l'eau me réveille peu a peu, mon sang se propage a toute vitesse dans tous mon corps, mes muscles se réactive, mes yeux affine leurs vision. Je m'habille rapidement d'un jean et d'un t-shirt et part directement a l'école, pas le temps de prendre un petit déjeuner, je m’achèterai un truc a la cafétéria.

Alors que je me rapproche de l'immense battisse de nombreux regards se pose sur moi, des gens effrayé par mon apparence, intrigué par mon allure, ou charmer par style (oui l'école est pleine de jeune fille en chaleur de 15 - 16 ans, donc forcement quand un mec de 21 ans arrive ... ). La rumeur de mon arriver se répand rapidement dans tous l’établissement, il faut dire que la dernière fois que je suis venu j'ai défoncer un bande de jeune qui se prenais pour des mafieux en plein milieu de la cafétéria donc forcement sa ne passe pas inaperçu. Je me rend donc dans l'endroit de mon crime et commande un café et un croissant, Je me pose tranquillement a une table vide et mange ma petite collation, sans prêter attention aux chuchotement et aux regards tourner vers moi.

Je me dirige a l'endroit ou elle doit être a cette heure ci : la salle des professeurs, haut lieu de détente ou seul peuvent accéder les instituteurs et les pions, et les petits amis des pionne. J'ouvre la porte, personne, bon tant pis je vais l'attendre ici, des fauteuils, des banquettes, une machine a café, un distributeur d'eau, une imprimante, des tables, tout ce qu'il faut pour bien s'amuser en somme. Je m'assoie sur l'un des fauteuils et attend patiemment, les minutes passent lentement sans que personne ne daigne passer cette porte. J'était sur le point de partir lorsque celle ci s'ouvrit, cependant ce n'était pas la personne que j’espérais ...

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Ven 29 Juil - 18:30

Rah.
Que fout-il ici,celui-là.
Je pensais que pendant les heures de cours,la salle des professeurs était vide.

Quelques minutes avant,j'étais encore dans ma classe,à me présenter à mes camarades. Le professeur m'avait demandé d'enlever mon manteau,"il ne fait pas froid dans la classe et la politesse l'exige". Je lui avais rétorqué que non,je ne pouvais pas,mais il a insisté. J'ai lâché que je cachais mon bras dont j'avais perdu le contrôle dessous,et que mes poches étaient remplies de choses importantes,mais ça ne lui a pas suffit. "Quelles choses,mademoiselle ?" - "Cela ne vous regarde pas,professeur."
Il m'avait alors arraché mon manteau,et découvert mes poignards,couteaux et quelques pistolets. Il parût outré et m'ordonna de vider mes poches de toutes ces multiples armes. Comme je ne lui obéis pas,il les vida et,en un claquement de doigts,fit disparaître mes armes. Je ne connais pas son pouvoir,mais il est fort possible que ce soit la téléportation. Un air d'arrogance dans les yeux,je lui appris que je contrôlais les lames,et ramena tous mes poignards,couteaux,épées dans mon manteau.
Il parut fatigué,et me dit : "Il vous manque encore les armes à feu. Je vous les confisque pour le moment. Veillez à ne blesser personne avec vos couteaux." J'observai mes poches,et il avait dit vrai. Je criai : "Où vous les avez -vous mis ?!". Il ne me répondit pas,mais la réponse apparut dans mon cerveau : dans son casier de la salle des professeurs,évidemment.
Prétextant un mal de gorge,je sortis de la classe,direction la salle des profs.

Et me voilà,coincée avec ce type.
Je décide de jouer la fille blasée,et me dirige vers les casiers,comme si je le faisais habituellement. Après avoir trouvé le bon,j'essaye de l'ouvrir. ...fermé ! Rah. J'essaye de forcer le cadenas,mais il résiste. Dans un mouvement de colère,un de mes couteaux se retrouve projeté contre le casier. Ce qui a le mérite de l'ouvrir. Je l'ouvre doucement et récupère mes armes. Satisfaite,je me retourne,mais je vois l'air ahuri du jeune homme.
Oups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Sam 6 Aoû - 7:58

Entre donc une jeune fille de 14 ans, plutôt grande pour son âge, avec de long cheveux blonds et de grand yeux bleu, vêtu d'un immense manteau noir. Elle ne prêta pas beaucoup attention a moi et se dirigea vers les casiers des profs, elle essaye moult tentative qui malheureusement pour elle ne servent a rien, finalement dans un mouvement de colère un couteau sortit de je ne sais ou se plante dans le casier, ce qui a pour effet de l'ouvrir. Mais qui c'est cette fille ?! vu son âge je pense qu'il doit s'agir d'une élève, cependant on ne peut être sur de rien, sur cette île l'ennemie peut prendre plusieurs formes.

Contente d'elle elle sortit des armes a feu du casier nouvellement ouvert, le profil de la jeune élève s’efface peu a peu, elle se retourne ensuite vers moi, comme si elle prenais soudain conscience de ma présence, je ne lui laisse pas le temps de réfléchir et sors l'un de mes deux flingues que je pointe vers elle, un sourire sur le visage.

"Ces choses la sont bien trop inesthétique pour une jeune fille !"

Malgré mon air détendu je me tient près a utiliser mon pouvoir pour l’immobiliser, car si c'est une key on peut s'attendre a tout.

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Sam 6 Aoû - 12:47

A peine ai-je posé mon regard sur lui qu'il pointe une arme dans ma direction. Arme à feu,d'une bonne qualité... si je bouge,je risque ma vie. Un sourire se dessine sur ses lèvres,un peu trop "je maîtrise la situation" à mon goût.

-"Ces choses la sont bien trop inesthétique pour une jeune fille !"

De quoi parle-t-il ? De mes couteaux ? Possible.
Le revolver toujours braqué sur moi,je pèse le pour et le contre dans ma tête. Si je le menace de mes armes,il risque fort de tirer. Mais rien n'est sûr,il n'osera peut-être pas blesser,voir tuer une jeune fille. Si je m'explique calmement,il peut ne pas me croire...
Je décide de lui parler,mais prends un poignard à portée de main.

-"Je sors de classe. Je viens de récupérer des objets m'appartenant. Auriez-vous l'obligeance de baisser votre arme ?"

Il me dévisage,l'air suspicieux. Je dois lui paraître assez violente pour une jeune et innocente élève,avec toutes mes lames et mes flingues.
Lentement,j'essaye de m'approcher de la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mar 9 Aoû - 6:48

Quelques longues secondes passèrent, mon revolver pointé vers elle, elle m'a l'air en pleine réflexion, mais pas beaucoup impressionnez ni apeuré par mon arme, elle est bien mature pour n'être qu'une simple étudiante.

-"Je sors de classe. Je viens de récupérer des objets m'appartenant. Auriez-vous l'obligeance de baisser votre arme ?"

Mouai, depuis quand peut on venir en cours avec des armes ?
Cette fille est très louche, d'ailleurs elle tente lentement de s'échapper vers la sortie, je déplace mon flingue et tire près de son visage, assez loin pour ne pas la blesser mais assez près pour lui déconseillez de bouger. Mon sourire a disparu, laissant place a un air sérieux, je me lève et me rapproche d'elle.

"Montre moi t'a carte d'étudiante"

Mon revolver est a présent placé sur son front, si il s'agit d'une ennemie je ne dois prendre aucun risque.

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Mar 16 Aoû - 13:26

J'y suis presque. Encore deux pas,et je serai hors de portée de ce jeune homme et de son flingue. Je fuis,doucement,comme innocemment,en espérant de tout coeur qu'il...
Un coup de feu vient de résonner. Il a tiré. Un trou dans le mur est creusé,juste à côté de la porte où je comptais filer. A la trajectoire de la balle,je vois bien qu'il ne comptait pas me blesser,juste m'effrayer. Je lève les yeux vers lui,et sens son regard qui a changé. Il aborde maintenant une expression grave,et peut tirer à tout moment. Il se lève,lentement,et s'approche de moi. Il pointe son revolver sur mon front,de telle sorte que je ne peux pas bouger.

- Montre-moi ta carte d'étudiante.

Ma...carte d'étudiante ? C'est quoi ce truc ? Sûrement un de ces multiples papiers que l'on m'a donné à mon arrivée...
Je regarde l'homme qui me fait face,la mâchoire crispée, et fouille mes poches tout en le fixant. Je devrais bien l'avoir quelque part... je sors quelques papiers inintéressants,les regarde,les jette par liasse sur le sol. Je sens enfin quelque chose de plus dur...c'est ça ! Je la sors,l'observe attentivement (ce n'est qu'un vulgaire morceau plastifié avec des informations sur moi et ma photo),et la tends au jeune homme.
Il la regarde,et paraît satisfait. Je fais enfin un sourire plus détendu. Je le fixe de mes yeux perçants :

- C'est bon ? Vous pouvez lâcher votre arme ?

Pendant que je range mes papiers,je l'observe attentivement.

- Êtes-vous un KEY ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Ven 26 Aoû - 14:01

La jeune fille devant moi me regarde et commence a sortir plusieurs papiers de ses poches puis les jette au sol, il y a beaucoup de choses, des bon de réductions, des tracts militaires, des lettres, des factures. Elle sort enfin sa carte d'étudiante, la regarde quelques instants et me la tend, je l’attrape de ma main libre, mon flingue toujours placé près de son front. Alors comme sa elle s'appelle Wensy, la photo correspond en tous cas, originaire d’Australie, key maîtrisant les lames, intéressant.

- C'est bon ? Vous pouvez lâcher votre arme ?

Je relève la tête, elle a l'air plus détendu, je remet le cran de sûreté et range mon arme. Elle commence a remettre dans ses poches tous les papiers éparpillé par terre et m'observe étrangement.

- Êtes-vous un KEY ?

Je souris, en voila une question que j'entend souvent sur cette île. Je lui tourne le dos et retourne m’asseoir sur le fauteuil, maintenant sur de son identité.

" En effet, et toi aussi si j'en crois ta carte, ma petite Wensy "

Je jette sa carte sur la table a coté d'elle et me met a l'aise sur le fauteuil.

"Ce n'est pas a moi de te faire la moral mais, t'est vraiment obliger d’emmener toutes tes armes en cours ?"


_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Sam 27 Aoû - 14:38

Mes papiers sont à leur place,plus ou moins rangés. Il faudra que je pense à les mettre autre part...de plus,mes lames risquent de les endommager,et certains sont tout de même importants. Je tâte mes poches,et me tourne vers le jeune homme. Il se dirige vers le fauteuil où il était assis il n'y a pas 2 minutes. Je l'observe attentivement,sa démarche,sa carrure. Une fois installé confortablement,il me fit cette déclaration :

-" En effet, et toi aussi si j'en crois ta carte, ma petite Wensy "

Ma petite Wensy ? D'où se permet-il de m'appeler ainsi ? Je sais bien que je suis plus jeune,mais tout de même. Je n'apprécie pas qu'il me nomme comme ça,et je compte bien lui faire remarquer. Je jette un coup d'oeil à ma carte,qu'il a lancé dans ma direction. Elle a atterri sur une petite table à ma droite,qui se trouve être en face d'un fauteuil. Je cherche le regard de l'homme,et ne voit aucun signe de désapprobation à mon égard. J'en conclus donc que je peux m'asseoir sans aucune gêne. Tout en saisissant ma carte d'étudiante,je me place dans le siège et lis le document. Il indique bien mon pouvoir et mon nom,comme je pouvais m'en douter. Je m'apprête à parler,quand il me coupe dans mon élan :

-"Ce n'est pas a moi de te faire la morale mais, t'est vraiment obliger d’emmener toutes tes armes en cours ?"

Obligée ? Bien sûr que je ne le suis pas. Mais elles font parties de moi. Si je ne les ai pas,je ne me sens pas à l'aise,et protégée. Et puis,je contrôle les lames,ce n'est donc pas une surprise de les avoir avec moi. Je pourrais les laisser dans ma chambre et m'en saisir en moment venu,mais elles impressionnent,et c'est un argument qui compte. Et il est toujours bon d'avoir quelques armes à feu avec soi,d'autant plus que je ne les contrôle pas,il me les faut donc à portée de main.

-"...j'irais avec où cela me chante. Pas question de m'en séparer."

Je me cale dans mon siège pour être plus à l'aise,et observe la salle. Il y a de tout...les professeurs ont vraiment la belle vie. J'aperçois un distributeur d'eau,et me rends compte que ma gorge est sèche,je me lève donc pour aller me servir.

-"Sachez que je n'apprécie pas que l'on m'appelle "ma petite". Si vous pouviez éviter,à l'avenir..."

Un verre en plastique à la main,je me tourne vers le jeune homme :

-"Vous en voulez ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mar 30 Aoû - 7:34

-"...j'irais avec où cela me chante. Pas question de m'en séparer."

Un sourire se dessine sur mon visage, elle est bien différente de la plupart des jeunes pom pom girls en chaleur que l'on trouve en masse dans cette établissement, elle me rappelle la jeune Hotaru, toutes deux sont bien plus intéressante que la plupart des autres filles de l'école. Elle se place dans un fauteuil en face de moi et regarde sa carte d'étudiante, je crois qu'elle ne savais pas qu'il y avait autant d'informations sur cette carte. Finalement elle se relève et va au distributeur d'eau.

-"Sachez que je n'apprécie pas que l'on m'appelle "ma petite". Si vous pouviez éviter,à l'avenir..."

Cette réflexion m'arrache un rire, elle est vraiment mature pour son âge cette petite. Elle se retourne vers moi, son verre d'eau a la main.

-"Vous en voulez ?"

" hum ? non merci. "

Je réfléchit quelque instant, mon avis que cette fille a été élever de manière très stricte, par des militaires peut être, en ce cas que peut elle apprendre d’intéressant a l'école, elle doit s'ennuyer ferme.

"Mais dis moi, sa t’intéresse ce que tu apprend en cours ?"



_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Dim 4 Sep - 18:14

Mon verre en plastique rempli dans une main,un éventuel autre verre dans l'autre,j'observe l'homme. Il possède des cheveux courts et d'un noir de jais,ses yeux sont de couleurs différentes (gris et marron),il paraît assez musclé et semble avoir dans les environs de 20 ans. C'est un bel homme qui me semble intelligent,cette rencontre est donc un point positif.

-"Hum ? Non merci."

Je hoche la tête et repose le gobelet vide sur le distributeur. Je jette à nouveau un regard circulaire sur la salle. Mes yeux s'arrêtent sur une machine à café,boisson dont raffolaient mes supérieurs à la base militaire. Je n'y ai jamais eu droit. Et je suis là,en face de cette substance liquide,je pourrais me servir si je le voulais,cette boisson dont on m'a interdit l'usage. Est-elle si mystérieuse ? Ou simplement ordinaire ? Ces questions peuvent paraître idiotes pour n'importe qui,mais elles sont très intrigantes pour moi. Tout en fixant la machine,placée à quelques mètres de moi,je je dirige vers mon siège,lentement,pour ne pas renverser l'eau. Une fois assise,j'approche mon verre à hauteur de mes lèvres et en boit petit à petit le contenu. Une fois hydratée comme il le fallait,je pose mes yeux sur l'homme,l'observant à nouveau. Il semble réfléchir,et me fait soudain cette déclaration :

- "Mais dis moi, ça t’intéresse ce que tu apprend en cours ?"

Ce que j'apprends ? A vrai dire,je n'apprends pas grand-chose. En ce qui concerne les mathématiques et les sciences techniques,je m'y connais parfaitement,les construction d'engins de guerre étant fréquentes dans l'enceinte de la base. Au niveau des langues,je suis aussi plutôt douée,état donné que notre base était un centre de données international,les échanges avec les différents pays étaient nombreux.

- "Hum...disons qu'à part les sciences naturelles,je n'apprends pas vraiment des trucs...et encore,je sais en gros comment tout fonctionne...donc non,ça ne m'intéresse pas. Mais je suis obligée d'y passer,pas vrai ?"

Je tente quelque chose qui ressemble à un sourire,mais ce n'est pas très convaincant. Je me tasse dans mon fauteuil,et mon regard glisse vers la machine à café. Suis-je envoûtée,ou quoi ? Je me redresse,et pose mon verre plastifié sur la table. Je détourne la tête vers mon voisin d'en face,et pose une question qui me brûlait les lèvres depuis quelques minutes :

- "Quel est votre nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Lun 5 Sep - 6:50

La jeune fille c'étais de nouveau assise dans le fauteuil en face de moi et buvais tranquillement son verre d'eau, elle parus réfléchir quelques instant a cet question pour le moins particulière, qu'avais je en tête pour lui poser cette question ? Tout simplement le fait que cet fille n'a rien a faire a l'école, il lui faut autre chose, ou rien, je pense qu'elle en connais déjà suffisamment. Le mieux pour elle serais qu'elle fasse partis d'une sorte de police, ou garde du corps, un truc dans le genre.

- "Hum...disons qu'à part les sciences naturelles,je n'apprends pas vraiment des trucs...et encore,je sais en gros comment tout fonctionne...donc non,ça ne m'intéresse pas. Mais je suis obligée d'y passer,pas vrai ?"

Elle tenta un sourire puis posa son verre sur la table, quand a moi j'étais en pleine réflexion, comment lui proposer quelque chose d'intéressant, oui je m'occupe beaucoup de cette jeune fille mais c'est normal, elle a trop de talents pour rester avec toutes ses poufs.

- "Quel est votre nom ?"

Cette question me tire de ma rêverie, c'est vrai que je ne me suis même pas présenter.

" Je m'appelle XIII "

C'est ce moment que choisit une bande de jeune pour entrer en fracassant la porte.




_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Mer 7 Sep - 13:57

L'homme,qui semblait ailleurs,redresse vivement la tête,comme tiré d'un sommeil profond. Il me regarde fixement,et semble se remémorer la question que je lui ai posé,puis me répond avec un grand sourire :

- "Je m'appelle XIII."

XIII. Original. Ca doit être son nom d'emprunt,comme tous les autres habitants de l'île. Ici,personne ne donne son nom et prénom. Je ne sais pas vraiment pourquoi,serait-ce pour nous protéger d'éventuelles menaces dans l'enceinte de l'île ?
J'en étais là de mes réflexions,quand la porte s'ouvre bruyamment,d'un coup d'épaule,laissant la place à une bande de jeunes,moqueurs,rieurs et,à priori,assez violents. Ils m'ont l'air d'avoir dans les environs de 17,18 ans,que font-ils donc dans l'établissement ? Je jette un coup d'oeil rapide à XIII,qui est déjà levé,sur la défensive. Je décide d'en faire autant,et observe attentivement ceux qui viennent d'entrer. L'un d'eux commence à s'approcher de moi,tout en observant la salle. Il pose ensuite son regard moqueur sur moi,et dit en s'esclaffant :

- "Tiens,mais voilà une jolie petite fille perdue ! Que fais-tu donc dans la salle des profs ? Il rit et regarde ses potes. On va t'aider à rentrer chez toi..."

Il tente de saisir mon bras,mais je le recule d'une main puissante,et fais valser une de mes lames devant sa gorge.

- "Encore un pas,et je vous tranche le cou."

Mes mains étant libres,je me munie de mes armes à feu. Le jeune homme me regarde,essayant de me regarder de haut,et marmonne aux autres : "Tss...foutez-lui une raclée."
Deux hommes,vulgairement habillés,le regard mauvais,s'approchent de moi,tandis que trois autres s'en prennent à XIII. Je m'apprête à l'appeler,quand l'un de mes agresseurs me fonce dessus. Je l'arrête au dernier moment,braquant mes revolvers sur lui,un couteau pendant au dessus de sa tête. J'essaie tant bien que mal de rester calme. Ce n'est qu'une simple attaque,comme j'en ai déjà vu mille autres et en plus puissant. Le dernier de mes assaillants me fixe,d'un regard noir quoique légèrement déstabilisé,et sort un flingue de sa poche : "Fais pas la conne. Lâche-les." Je le fixe en retour,tout en désignant mes deux "prisonniers" de mon revolver,en indiquant bien que c'est moi qui ai l'avantage. Malheureusement,si jamais je le menace en braquant une nouvelle lame sur lui,il risque de l'apercevoir et de me tirer dessus. Je ne sais pas si je pourrais l'éviter.
J'essaye de voir ce qu'il en est avec XIII...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mer 7 Sep - 16:23

Ces misérables avortons m'ont l'air plutôt hostile, je me relève donc, près a en découdre. L'un d'eux, surement le "chef" de la bande s'avance dans la salle, observant les alentours, puis il s'approche de Wensy.

"Tiens,mais voilà une jolie petite fille perdue ! Que fais-tu donc dans la salle des profs ? On va t'aider à rentrer chez toi..."

Oho ! On dirais que sa va être intéressant !
Voila bien longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de me défouler, je devrais venir a l'école plus souvent. Il tente d'attraper son bras mais la jeune fille le repousse avec une puissance anormale pour une fille de son âge et une lame apparais près de sa gorge.

- "Encore un pas,et je vous tranche le cou."

Cette réplique me fait sourire, j'adore cette fille, elle me rappelle moi a son age, en plus sérieuse. Elle attrape des armes a feux, prête a se défendre.

"Tss...foutez-lui une raclée."

On dirais que je ne vais pas avoir le loisir d'observer sa manière de se battre, trois des types de la bande s'approche de moi. J'utilise mon pouvoir pour les ralentir au maximum et envoie le premier dans le mur avec un bon coup de pied, je reste quelques secondes comme sa, le pied sur son torse, puis je fait tourner ma jambe pour en envoyer valser un deuxième qui va s'écraser contre un autre mur. J'attrape le dernier par la tête et l'envoie contre la fenêtre qui se brise et le fait tomber, du premier étage. Je regarde ensuite la situation de Wensy. Elle braque les deux autres de ses revolvers, une lame au dessus de la tête de l'un 'eux, elle a l'air dans une mauvaise posture, l'autre la vise de son flingue.

Je m'approche de celui ci et lui balance un bon coup dans le ventre puis un dans la tête pour le mettre a terre, j'attrape l'autre et l'envoie ce fracasser contre le mur, je sors ensuite l'un de mes flingues et vise le chef. Je me rend vite compte que c'est le même que j'avais tabasser au gymnase, pour protéger Hotaru.

"Apparemment t'a pas retenu la leçon, tu est désolant ... "









_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Ven 9 Sep - 16:43

Les yeux tournés vers XIII,je remarque qu'il est débarrassé de ses adversaires. Deux d'entre eux gisent,adossés au mur,peut-être même évanouis. Je ne sais pas ce qu'il leur a fait,mais ça devait être beau à voir...le troisième n'est plus là,mais je remarque que la vitre est cassée. Il ne serait pas allé jusque là...? Pourtant,à voir le regard qu'il porte sur mes assaillants,je crois bien qu'il leur réserve un sort tout aussi horrible. Je souris malgré moi,je pense que nous avons un peu le même état d'esprit. Malheureusement,je suis toujours tout aussi bloquée,avec mes deux otages. A ce moment précis,XIII envoie valdinguer son pied dans le ventre de l'homme qui me tenait en joue,puis dirige à nouveau à un coup sur sa tête. L'avorton se retrouve hors d'état de nuire,se tordant de douleur au sol. Puis,ses puissants bras projettent un de mes prisonniers sur le mur,et il se dirige vers le chef pour lui régler son compte,un revolver braqué sur lui. Je décide de garder tout de même mes armes,et d'une simple pensée envoie quelques poignards devant la tête de chacun de nos ennemis mal en point,on ne sait jamais. Tout en gardant un oeil sur eux,je vise aussi le chef d'un de mes flingues. XIII ouvre alors grand les yeux et s'exclame à l'attention de ce dernier :

- "Apparemment t'a pas retenu la leçon, tu est désolant ... "

Le connaitrait-il ? C'est fort possible,il me semble que ces jeunes imbéciles sont habitués à venir ici. Mais je lui poserai la question tout à l'heure. Pour le moment,ce qui me préoccupe est le problème suivant : devons-nous nous débarrasser d'eux ? Les tuer ? Ce serait peut-être un peu trop,je risque rapidement de me faire renvoyer et XIII de subir une punition exemplaire. Ce n'est pas rien,le meurtre d'une personne. Et j'en connais long sur le sujet. Mais après tout,ces personnages ne sont pas digne d'être ici...ils m'ont l'air de sacrés abrutis,violents qui plus est. Je tourne mon regard vers XIII,comme pour lui demander ce qu'il en pense. Mais soudainement,un coup de feu rugit. L'un des hommes que je tenais en joue a tiré sur moi,étant donné que je me suis déconcentrée de serait-ce qu'une seule seconde pour questionner,même mentalement, XIII. D'un réflexe,j'enfonce le poignard qui le menaçait en plein dans son ventre,et le remonte jusqu'à trancher sa tête. Le sang gicle,et il s'écroule au sol,mort. La douleur qui me lance à l'épaule me rend folle de rage,et je suis presque heureuse de voir son piteux corps inutile affalé par terre. Mais le fait de revoir un cadavre me rappelle aussitôt de mauvais souvenirs,que je chasse prestement. Je tourne la tête vers mon épaule sanguinolente, je m'en occuperais plus tard.
Maintenant que j'ai tué l'un des leurs,la guerre a commencé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Ven 16 Sep - 13:01

Alors que le chef de la bande a l'air un peu paniqué, mon revolver devant son crâne, les bras légèrement relevé en signe de rédemption. Je tourne la tête pour voir comment va Wensy, elle braque comme moi le chef mais a l'air en pleine réflexion, puis elle se tourne vers moi et a l'air de me demander une réponse a la question qu'elle a en tête, a laquelle je ne peut pas répondre vu que je ne suis pas dans sa tête. J'étais sur le point de la questionner quand un coup de feu retentit près de moi, je vois que la jeune fille est blessé a l'épaule, je me retourne et voit le tireur qui se fait enfoncer une lame dans la tête grâce aux pouvoirs de la jeune blessé, faisant giclé un peu de sang.

La vue du sang et de la douleur de Wensy commencent a me faire dériver vers les ténèbres de ma deuxième personnalité, je lâche mon arme et me jette sur le chef, je commence par lui balançais plusieurs coup dans le ventre puis dans la tête a grande vitesse, plus je frappai et plus un sourire sadique s'affichait sur mon visage et mes yeux en grands. Quand j'en eu finis avec lui son sang taché mes mains et mon visage, il n'étais pas mort mais presque, je tremblais, toujours aussi effrayer par moi même.

Je me retourne et va voir comment va Wensy, la blessure n'a pas l'air trop profonde et donc peu de chance qu'elle en meurt, voir aucune.

" Sa va aller ? "

_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Lun 24 Oct - 17:53

En rage de m'être fait touché par ce misérable avorton,je lâche mon revolver et panse ma blessure de ma main valide. Du sang s'écoule sur mon manteau,le long de mon bras gauche. Pour compenser,je menace plus encore les jeunes arrogants adossés au mur de mes couteaux. De toutes façons,ils ne semblent pas en état de bouger,terrorisés à la vue du cadavre de leur pote gisant au sol,dans une mare de sang. A peine ai-je tourné la tête pour voir ce que décide de faire XIII que je l'aperçois se jeter sur le chef. Il semble comme dans un état second,transformé en bête. Il déchaîne les coups de pieds dans l'estomac de notre ennemi,puis les coups de poings. Il s'en prend ensuite à sa tête. Plus son état empire,plus son visage grimace une sorte de sourire. On dirait qu'il est possédé. Soudainement,il s'arrête,pensant sûrement qu'il n'est plus en état de nuire. De ma place,je dirais presque qu'il est mort,lui aussi. Il se relève,doucement. Son T-shirt a complètement viré au rouge,étant donné le sang qu'a perdu sa victime.
Tremblant,sanguinolent,il tourne sa tête vers moi pour évaluer les dégâts.

- "Ca va aller ?"

Mon regard va de mon épaule à son visage. A priori,ce n'est pas une blessure très profonde. J'ai survécu à des choses bien pires. Il faudra juste appliquer un bandage dessus. De toutes façons,je suis touchée à mon épaule gauche,c'est-à-dire celle de mon bras non-valide. Je m'en tire bien,finalement. Seule ma fierté est réellement atteinte. Je me suis fait surprendre alors que j'étais en position de supériorité,et je n'ai absolument pas gardé mon sang-froid en le tuant sauvagement. Il va falloir que je renforce ma concentration.

Puis,je hoche la tête et désigne les survivants de mon menton. Que va-t-on faire d'eux,à présent ? Ils semblent maintenant inoffensifs et morts de peur. Mais si nous les relâchons,que peuvent-ils aller raconter...il serait plus prudent de garder un oeil sur eux. Etant donné que si nous les tuons aussi,cela fera beaucoup pour une journée. Et pour se justifier,ce ne sera pas des plus simples. Je me demande comment fonctionne l'autorité,ici. Que risquons-nous ? Je questionnerai XIII sur ce sujet.

- "Je vais bien. Reste ces sales gosses..."


"Sale gosse" à une connotation amusante venant de ma part,vu que je suis plus jeune qu'eux. Enfin,amusante,tout dépend du point de vue. Pour moi,c'est très sérieux. Je m'avance lentement,mes pas résonnent dans la pièce. Je me plante juste devant leurs mines horrifiées,les toisant l'un l'autre.
J'attends ensuite les éventuels ordres de XIII...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy Dark Knight

avatar


Points :
25 / 10025 / 100

Masculin
► Messages : 419
◄ Inscrit le : 19/11/2010
Age : 28
Localisation : La ou tu m'attend le moins

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la gravité

Mer 9 Nov - 14:23

Elle porte un regard a son épaule pour évaluer les dégâts, apparemment ce n'est pas grave , elle hoche la tête et me montre les survivants, je tourne la tête pour voir cette bande de petits enfoirés, l'envie de tous les tuer est vraiment très forte mais il va falloir que je me retienne, je ne pense pas que j'ai le droit de tuer des élèves.

- "Je vais bien. Reste ces sales gosses..."

Elle se relève, s'avance dans la pièce et toise les gosses de sa "haute" taille (haute étant assez relatif vu qu'ils sont assis, recroquevillé sur eux même ). Bon, qu'est ce qu'on va faire de ceux la ? Les couper en morceaux et les mettre dans un sac ? Les enterré dans la foret ? Les jetaient dans la mer ? Non il ne faut pas les tuer. Je m'approche des deux survivant et les soulève lentement par le col puis je les pousse contre le mur.

"Prenez vos petits copain et barrez vous d'ici. Et n'en parlez a personnes."

Je les relâche sur le sol, ils me regarde avec des yeux terrifié sans bouger, je les foudroie du regard.

"MAINTENANT !!!"

Ils s'agitent soudainement, récupèrent les quelques cadavre et s'enfuient a toute vitesse, je me retourne vers Wensy et arrache un bout de mon t shirt, qui de toute façon est taché de sang, pour lui faire un bandage.

"Ne bouge pas."




_________________

La mort sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Est :: Ecole [6 à 16 ans] :: Salle des Professeurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit