AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

La main dans le sac ? [PV Wensy]

The world is mine
.
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 18
◄ Inscrit le : 22/04/2011

Ven 12 Aoû - 8:35

Encore une semaine a vivre sur les toits, le froid de la nuit, L'absence de couverture, la solitude, finalement je commence a m'y habituer, bien que le ratage jusqu'au sol chaque matin fasse toujours aussi mal. J'aimerais bien avoir quelque part ou dormir, une maison ou même rien qu'une chambre, d'ailleurs il faudra que j'aille voir à l'école si je peut en squatter une, il faudrait aussi que je rencontre des gens, j'ai vider mon répertoire téléphonique a mon arriver sur l'île et mon seul contacte pour le moment c'est Hikaru. En tous cas il est temps pour moi de me bouger et d'aller me chercher un truc a manger si je ne veux pas mourir de faim.

Donc comme d'habitude je m'éclate la gueule en bas puis me dirige vers le quartier commerçant, toujours autant de monde par ici, mais bon je ne m'en plains pas, sa rend les vols plus facile. Je me balade donc, les mains dans les poches, regardant a droite ou a gauche pour trouver quelque chose d’intéressant a prendre, je finis par jeter mon dévolu sur des pommes, c'est toujours bien une pomme, sa donne des vitamines. Je m'approche discrètement, me baisse devant l'étalage pour ne pas me faire remarquer par le vendeur, je vole 3 pommes et continue mon chemin.

Et soudain, alors que je déguster tranquillement l'une de mes pommes, une main se posa sur mon épaule, je me stoppe net, commençant a devenir nerveux.

"Eh merde ..."

_________________

Don't worry, be happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Mar 16 Aoû - 17:58

C'était un jour comme les autres depuis que je suis arrivée ici,c'est-à-dire un jour où je devais aller m'enfermer dans une salle de cours pour écouter des fadaises. De plus,nous sommes contraints (les jeunes gens de moins de 16 ans,dont je fais partie) à manger tous les jours à la cafétéria du pensionnat. Personnellement,je n'y ai pas encore mis les pieds : mes souvenirs de l'armée concernant le réfectoire sont trop mauvais. Les aliments servis étaient hideux,fades,sans goûts,et le service était tout simplement exécrable. De plus,étant une KEY,mon régime était le pire. Toujours est-il que ce n'est pas demain la veille que je mettrai les pieds dans ce qui ressemble plus ou moins à une cantine. J'avais donc décidé d'aller m'acheter,tôt le matin,quelque chose à manger pour le midi,tel qu'un sandwich ou autre truc comestible. J'étais donc partie pour la zone commerçante,dès mon réveil.

J'observe les environs. Des étalages de toutes sortes sont fièrement présentés,et je lorgne attentivement tout ce qui semble être un aliment. Je passe devant des dizaines de boutiques,sans grand intérêt pour mon estomac,quand j'aperçois l'épicerie. Légumes,fruits,je me contenterais de ça. J'entre donc dans la boutique,achète deux trois petites choses. Le vendeur m'emballe le tout dans un sac plastique,merci au revoir,je sors du magasin. Je m'apprête à partir, quand je vois une main saisir trois pommes et une silhouette filer sans crier gare. Mon côté strict et militaire refait surface : pas question de laisser passer ça ! Je me retourne vers le marchand,lui bredouille quelques mots incompréhensibles,lui donne mon sac et cours rattraper le voleur. Je pose ma main sur son épaule,histoire de l'arrêter. Il marque un temps de pause,et je le retourne lentement.
Un superbe jeune homme me fait face. Il fait environ ma taille,mais semble plus vieux que moi : je lui donnerai dans les alentours de 20 ans. Les contrastes de son visage (les yeux et les cheveux de couleurs différentes à gauche et à droite) rajoutent à son charme. Quelque peu désorientée,je le fixe longuement,de mes yeux clairs,et,le visage inexpressif, lui lance :

- On ne vous a jamais appris qu'il ne faut pas voler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The world is mine
.
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 18
◄ Inscrit le : 22/04/2011

Sam 27 Aoû - 14:25

Je me retourne doucement, un peu stresser par le fait de m'être fait prendre, pour la première fois depuis que je suis arriver sur cette île, même depuis que je suis née. Je vois apparaître une jeune fille, elle fait ma taille mais a l'air plus jeune que moi, elle a une longue chevelure blonde, porte un long manteau noir et a des magnifiques yeux clairs qu'elle plonge en ce moment même dans les miens.

- On ne vous a jamais appris qu'il ne faut pas voler ?

J'essaye de soutenir son regard autant que je peut, je n'ai jamais été a l'aise avec les jolies filles, elle venais souvent me draguer mais a chaque fois je bafouillais et elles finissaient par s'en aller, j'ai essayer une fois de draguer une fille, je suis rester rouge sans parler devant elle. Donc la sa va être dur, en plus elle ne vient pas me draguer.

"Euh ... je ..."

Une seule solution, fuir !
Je me retourne et cours a toute vitesse, esquivant les passant comme je peut, je m’arrête dans une ruelle, essoufflé.



_________________

Don't worry, be happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Dim 28 Aoû - 15:36

Le jeune homme qui me fait face me semble légèrement déstabilisé. Je le regarde,le tête inclinée vers le haut,comme pour essayer de me sentir supérieure,et attend un réponse ou une réaction de sa part. Il tente de me regarder dans les yeux,mais je vois ses épaules trembler,j'ai la nette impression qu'il est terrifié. Ou du moins qu'il a peur que je le dénonce,ou quelque chose dans ce genre-là. J'allais prendre la parole quand il bafouille :

-"Euh...je..."

Soudainement,il se retourne et part à toute vitesse,zigzaguant entre les passants étonnés,bousculant ceux qui lui barrent le passage. D'un bond,je pars à sa poursuite,et tente de le rattraper. Il court encore pendant quelques mètres,jette un coup d'oeil autour de lui,et s'engouffre dans une petite rue à sa gauche. Je pousse quelques personnes pour continuer à le voir,et renverse une dame. Je m'excuse,l'aide à se relever,lui rend son sac. J'écoute quelques reproches de sa part,m'excuse encore une fois et m'échappe pour retrouver le jeune homme. Je me rends moi aussi dans la ruelle,espérant qu'il y soit encore. Elle est déserte et sombre,et semble assez inquiétante. Je n'y prête pas attention,et me concentre sur mon fugitif. Il est essoufflé,dos à moi,penché en avant,les mains sur ses genoux. Je m'approche lentement de lui,et m'arrête juste derrière. J'élève doucement la voix :

-"Arrêtez de courir,je vous ai rattrapé."

Il se retourne brusquement,le visage pétrifié. Même dans cette position,je le trouve toujours aussi beau. Il tente de reculer,à petits pas,mais je lui lance un regard sévère. Ce qui peut paraître bizarre,venant d'une jeune fille de 15 ans. Il s'arrête,et me regarde,instable. Je le fixe longuement,dans l'attente d'un mot,d'une parole de sa part. Comme il ne se décide pas à parler,c'est moi qui ouvre la bouche :

-"Pourquoi avoir volé ces pommes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The world is mine
.
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 18
◄ Inscrit le : 22/04/2011

Lun 19 Sep - 16:01

Je reprend mon souffle tranquillement, mon coeur battant a cent l'heure, est ce a cause de cette course poursuite effréné ou le fait de m'être presque fait prendre ? Je pencherai plutôt pour la seconde option, étant de carrure légèrement athlétique, bien que cette course m'a quand même bien fatigué, j'en suis bien conscient. Mais alors que je pensais être tiré d'affaires, loin de cette fille (Très mignonne maintenant que j'ai le temps d'y repenser), J'entend une voix derrière moi.

-"Arrêtez de courir,je vous ai rattrapé."

Je me retourne d'un coup et me retrouve face a la jeune fille, j'ai la bouche grande ouverte, les yeux écarquillé, surpris qu'elle est réussi a me suivre parmi cette foule grouillante et insignifiante de gens. Je tente donc de reculer doucement, les mains en l'air en signe de non agression mais apparemment elle a compris la manœuvre et me jette un regard sévère qui la rend très jolie. Je plonge donc mon regard dans le sien et tente de dire quelque chose, malheureusement ma grande timidité envers la gente féminine m’empêche de sortir une quelconque phrase. C'est donc finalement elle qui prend la parole.

-"Pourquoi avoir volé ces pommes ?"

En voila une drôle de question, qu'est ce qu'elle croit elle, que j'ai prévu de les revendre au marché noir ? Que je veut en faire des projectiles a lancer depuis les toits ? Je vais les manger évidemment, j'ai pas prévu de mourir de faim alors que je suis enfin arriver sur cette île. Je reprend donc mes esprits, emprunt d'une assurance nouvelle, peu être du a l'énergie nouvelle qui circule en moi depuis mon arriver sur l'île, j'avance d'un pas, me retrouvant très près d'elle.

"Eh bien je n'ai pas encore trouver comment gagner de l'argent, donc je vole pour survivre. "

_________________

Don't worry, be happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Il paraît que je suis dangereuse... “
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 88
◄ Inscrit le : 27/06/2011
Localisation : T'as qu'à trouver.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle des lames

Jeu 22 Sep - 17:09

Le visage du jeune garçon change tout à coup d'expression. Ses sourcils se relèvent,il me regarde,quelque peu surpris. Ma question est-elle si étrange ? Je lui ai simplement demandé pourquoi avoir commis ce délit,c'est-à-dire d'avoir enfreint la loi. Pour moi,c'est impensable. L'éducation que j'ai reçu m'a à tout prix dégouté de défier les règlements. Le jeune homme s'avance alors,fais un pas,l'air décidé. Il se retrouve près de moi,et j'en suis gênée. De plus,son beau visage me fixe intensément,me mettant mal à l'aise. Déstabilisée,je recule légèrement ma tête,me sentant devenir rouge. Il me dit donc,habité par un sentiment d'assurance qu'il n'avait pas auparavant :

- "Eh bien je n'ai pas encore trouvé comment gagner de l'argent, donc je vole pour survivre. "


La honte me submerge tout à coup. La rougeur s'accentue au niveau de mes joues. Suis-je sotte. Je suis logée,moi. Pas nourrie,vu que je le refuse,mais je pourrais très bien profiter de cet avantage. Et j'en ai honte aussi. Je me plains de ne plus avoir d'argent,mais c'est seulement pour m'acheter à manger que j'en dépense. Je me plains,alors que je pourrais avoir tout ce qui m'est indispensable pour vivre. Et cet homme n'a peut-être pas la même chance que moi. Etant donné qu'il semble avoir vers les 20 ans,il doit évidemment trouver du travail,gagner de l'argent. Et je devrais moi aussi m'y mettre. Je ne serais pas logée au pensionnat indéfiniment.
Je recule d'un pas,puis deux,le visage couleur poivron farci. Je me gratte nerveusement la joue,de mon bras valide. Je bafouille :

- "Excusez-moi...je n'y avais pas songé..."

Je hais avoir tort,avoir honte,me tromper. Je me retourne rapidement,plus vite je serais partie,mieux je me sentirais. J'accélère le pas,histoire de sortir le plus rapidement de cette rue sordide,tout en balbutiant :

- "Au revoir..."

Je suis sur le point de déboucher sur la grande rue,quand une porte s'ouvre violemment sur ma gauche. Une bande de gros durs en sortent,rigolards,tatoués de partout,se donnant des coups de coude entre eux. Indifférente,je me remets en route,mais un gros bras poilu et tatoué de têtes de mort m'arrête. Je tourne ma tête vers l'ingrat qui ose m'empêcher de passer,lui se marrant avec ses potes. Je siffle un "Tsss",agacée,et lui ordonne de me laisser passer.
Malheureusement,il ne l'entend pas de cette oreille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The world is mine
.
avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 18
◄ Inscrit le : 22/04/2011

Dim 16 Oct - 7:41

En entendant mon raisonnement elle rougit de plus en plus et finit par ce reculer un peu, c'est vrai que vu son age elle doit encore être a l'école et donc nourri et logé, mais bon je ne lui en veut pas, on ma proposé d'avoir une maison et de quoi subvenir a mes besoins mais j'ai refuser, je préfère voler c'est plus intéressant. Son visage est au maximum de sa rougeur, ce qui la rend très mignonne, quand elle perd son assurance elle ressemble a une petite fille normale, si on oublie le grand manteau noir.

- "Excusez-moi...je n'y avais pas songé..."

Elle se retourne et s’échappe rapidement, cette rencontre fut bien brève je trouve, en tous cas elle m'aura marqué.

- "Au revoir..."

Alors qu'elle était presque au bout de la rue une porte, que je n'avais pas vu auparavant, s'ouvrit pour laisser sortir des mecs assez costaud et tatouer, d'ailleurs l'un d'eux arrête la jeune fille en la prenant par l'épaule. Oula sa va mal se passer, je déteste les mecs qui s'en prennent aux jeunes filles, tout sa me rappelle ma jeune soeur, ou peut elle bien être maintenant ...

Une grande rage n’emporte, je cours vers l'imprudent et saute pour lui administrer mon célèbre "coup de poing Fatalis !", le gros dur par s'étaler un peu plus loin, aider par la douleur intensifié de mon pouvoir. Je me poste ensuite entre eux et la jeune fille.

"Vous ne méritez pas de posez les mains sur elle !"


_________________

Don't worry, be happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: BOUTIQUES-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit