AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Rencontre avec un Ange près de la fontaine ! [PV RAZEL]

God Save the GOUINE...
Et les glaces aux citrons !

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 35
◄ Inscrit le : 18/05/2011
Age : 23
Localisation : Chez le glacier.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la Terre

Dim 28 Aoû - 16:09

Mon esprit se réveille, il est embué, ne sais plus vraiment où je suis. J'ai rêvée d'endroit merveilleux, remplis de gens adorable, de lumière, de végétation, d'endroit joyeux et colorée. Un endroit qui sent bon la liberté, qui ne pue pas les obligations, les ordres, le malheur et la maltraitance physique et mentale. Je suis sûr que si je me réveille je verrais ma chambre, ou plutôt cellule grise et maussade. Où de la mousse dût à l'humidité pousse dans les coins et près de l'évier et des toilettes de ma cellule. Un endroit où la direction du centre de recherche nous enferme nuit et jours, toutes la semaine. Un endroit où la fenêtre ne laisse pas passer la lumière du jour à cause des ensembles de barreaux. Cette cellules où nos sens sont complétement déboussoler. La cellule que j'appelle prison.

Obliger par mon corps qui réclame de bouger, j'ouvre les yeux. Je m'attend à voir ma prison, mais au contraire, je vois un plafond blanc, propre et chaleureux. Enfin je me rappelle. Je ne suis plus dans le centre mais je suis sur l'île de mes rêve, l'île de la liberté ! Encore trop peu habituer après je ne sais plus combien d'année d'emprisonnement, je ne sais plus où je me réveille après mes rêves voyageur. Heureuse, je m'assis et souris de toutes mes dents. Soulagée et complétement détendu, je me lève rapidement pour ouvrir mes rideaux, mes fenêtres et mes volet, impatiente de voir le temps et le paysage que je peux savourer après de longue année ...

Remontée à fond, je me dirige vers ma salle de bain. Je me déshabille, je prend le soin de me faire des soins de la peau et des cheveux avant de ma laver. Aujourd'hui est une bonne journée, peut être rencontrerais-je mon âme sœur ?! La seule chose qui me manque à présent pour être totalement heureuse et tourner entièrement la page. Et pour ça, on dit que la première impression est la bonne, alors autant me faire belle pour donner une bonne impression. Je me lave, le contact avec l'eau chaude me remplit d'une chaleur agréable. Je sors de ma douche, attrape deux serviettes éponge. Avec la première je me créer une pyramide sur la tête pour mes cheveux trempés. Avec la deuxième, la plus grande, je me l'attache autour de la poitrine. Je me brosse les dents et me dirige vers ma chambre.

Je me rend devant mon armoire, l'ouvre et regarde mes vêtement empiler les uns sur les autres. Et là, toujours la même question existentiel : qu'est-ce que je me met ?!
Je regarda un long moment mes vêtements. Quand enfin mon choix fut fait, je m'habilla. Le choix aujourd'hui était une robe dos nus blanche. Dessus du velours noir formait des dessins comme des étoiles et des ancres maritimes. Comme la robe était un peu courte, dessous il y avait une large bande de dentelle noir. Avec je mis des ballerines noirs, toutes simple. Sans froufrous, dentelle ou nœud. Pour mes cheveux, je les attachas en une sorte de chignons lâche qui laisser s'échapper quelques mèches de cheveux çà et là.

Une fois satisfaite de mon physique, je me rendis dans la petite cuisine et pris un bol de céréale et le mangea tranquillement en contemplant la nature suivre son chemin sans être déranger. J'écoutais les oiseaux chanter, regarder les vas et viens des habitants du quartier dans la rue. La matinée passa vite et bien. Quand je vis qu'il était quatorze heures passer, je me dis que si je voulais faire quelque chose et rencontrer peut être mon âme sœur c'était maintenant ! Je pris mon sac, y fourra mon porte monnaie, mes clés et des choses inutiles mais me rassurant sur le fait de ne rien oublier.

J'avais fais une longue promenade dans toutes l'île sans vraiment trouver de choses qui m'attirer vraiment. Le port avec son train-train habituel, la plage avec ses trois milles personne et les boutiques avec son indépendance commerciale habituelle. Je commençais vraiment à perdre espoir... La journée si parfaite n'était pas aussi idyllique que ça... Alors par une mélancolie nouvelle, je me rendis sans vraiment m'en rendre compte au parc. Je m'assis sur un banc en face de la fontaine. Je la contempler d'un œil vide et distant. Je voyait ses reflets miroitant, son arc-en-ciel miniature dût aux reflets du soleil presque couchant. Je ne pensais à rien, ne remarquer rien...

Puis je remarqua dans mon champs de vision, une jeune fille. Elle avait à peu près mon âge. Elle était merveilleuse, concentrer sur sa lecture elle ressemblait presque à un ange. Mon cœur s'arrêta un instant et repartit au quart de tour deux fois plus vite que d'habitude. Ce n'était pas mon genre de fille à la base, mais elle égaler en beauté n'importe laquelle de mes coups de cœur passer. Elle était brune avec de long cheveux châtains. Ses yeux en amandes était d'une couleur noisette. Ses membres fin et gracieux. Un sers-tête de couleurs vive rehausser magnifiquement la couleur de ses cheveux.

La jeune ange était à environs deux mètres de moi. Je la contemplais mais ça ne me suffisait vraiment pas. Elle était si belle et dégager une sorte de confiance. Une ange descendu sur terre. Je me leva et m'assis à ses côtés. Je ne pouvais m'empêcher de sourire. Son visage était éclairer par la douce et chaude lumière du soleil. Je la regarda encore un moment, puis je me força à lui parler.

" Bonjour ! On se connait non ?"

La jeune fille se retourna, étonnée. Elle était tellement concentrer sur sa lecture qu'elle ne s'était pas rendue compte de ma présence. Sa surprise donnait un air adorable à son visage. Elle était très belle. Ne serais-ce pas un coup de foudre ? La journée c'était annoncer comme ça, alors c'était possible. Je souris à la jeune fille, qui elle, rougis et me souris à son tour. Merveilleux !! Elle est magnifique !!

_________________

Je suis proche des hommes car j'aime les femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 32
◄ Inscrit le : 05/01/2011
Age : 21

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Lun 29 Aoû - 9:23

Une journée qui n'étais pas habituelle allait commencé sans que je m'en rende compte.

C'était le samedi matin. Je me reveilla dans la maison que je partage avec Hikaru, Pikachu et Ruika. Je fis que je devais faire, mais en prenant tout mon temps. Je me leva donc, j'alla dans la salle de bain que je ferma A CLEF pour ne pas reproduire l'incident facheux de Pika, puis je me dirigea vers mon armoire remplis d'habits. Je pris ce qui me tomba sous la main. C'est à dire un magnifique petit ensemble blan. Mais trouvant cela trop neutre j'ajouta un sert tête pour mettre de la couleur. Au niveau chaussures, je pris mes tropezienne blanche.

Aujourd'hui j'avais envi de bouger. Je ne vais surtout pas allé faire les boutiques ! Nous sommes samedi ! Il y aurais trop de monde ! Je n'aime pas quand il y a trop de monde. Je ne souhaite pas aller à la mer non plus. L'eau sera trop froide.
Finalement le seul endroit ou je désire vraiment aller c'est le parc, près de la fontaine.

Avant de sortir, je pris un bouquin dans notre biblothèque. Je partie sans dire bonjour car personne n'étais lever. Il est pourtant 10h ! Je laissa tout de même un mot :

Je suis au parc, je ne reviendrais pas avant ce soir.
Bisous, Razel.


Sur ces mots je sorti et me dirigeas vers le parc mon livre a la main.
Je m'assis sur un banc en face de la fontaine qui fesais miroiter le soleil et donnais des couleurs magnifique au sol. Sur ce, je me mis dans mon livre.

L'histoire parlais d'un jeune garçon qui étais en train de marcher sur une route et qui d'un seul coup se retrouva des millénaires avant. Il fit la rencontre d'une jeune fille avec qui il coucha le soir même. Mais au grand désespoir de cette dernière le lendemain matin le jeune homme n'étais plus la. Plusieurs années se passèrent sans qu'ils ne se revoient. La véritable histoire commence alors.

J'étais encore en train de lire mon livre quand quelqu'un m'adressa la parole :

" Bonjour ! On se connait non ?"

Je me retourna, surprise. C'étais une jeune fille avaec de long cheveux bruns et des yeux noisettes. Elle me regardais gentiment puis me souris.
Depuis quans était elle la ? Qui est elle ? Que me veut elle ? Toutes ces questions se bousculaient dans ma tête. Mais pour le moment c'étais de lui répondre. J'ouvris la bouche pour parler mais aucun son n'en sorti. Pourquoi ?? J'écouta mon coeur et remarqua qu'il battais étrangement vite. Cette fille... C'est la seule a m'avoir fais ca. Pourquoi ?

J'étais tellement étonnée que je ne répondis pas. Mais quand je vis quelle continué a me regarder je rougis puis souris a mon tour. Alors, prise d'une confiance en moi que j'ai très rarement je lui dis :

Bonjour. Désolé mais je ne crois pas que l'on se soit déjà vu. Mais en tout cas je serais ravi de faire votre connaisance. Je m'appelle Razel mais appeller moi Zou.

C'est ce que l'on appelle une présentation rapide. Tout le temps que je lui est parlée, elle me regardais et mon coeur battais a la chamade.

_________________

Si tu lis ça c'est que t'as rien a faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
God Save the GOUINE...
Et les glaces aux citrons !

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 35
◄ Inscrit le : 18/05/2011
Age : 23
Localisation : Chez le glacier.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la Terre

Lun 29 Aoû - 18:52

Puis la jeune fille pris confiance en elle et me dis sur un air encore plus adorable :

Bonjour. Désolé mais je ne crois
pas que l'on se soit déjà vu. Mais en tout cas je serais ravi de faire votre connaisance. Je m'appelle Razel mais appeller moi Zou.


Je sentis une douce sensation de chaleur se propager autour de mon cœur quand j'entendis le nom merveilleux de cette charmante jeune fille : Razel. Ses yeux pétillaient grâce à la lumière presque déclinante du soleil. Et ce petit surnom qu'est Zou, est trop mignon !!
Razel, Razel, Razel !! ♥♥
Son nom résonne dans mon esprit inexplicablement ! Son sourire si sincère et éclatant m'éblouit. Ses yeux si sensible et clair m'envoûte. Ses yeux reflètent très bien ses émotions. Mais ses yeux sont mystérieux ! Ils reflètent des sentiments et des émotions qui semblent être un mélange des mieux et des siens. Une sorte de miroir intérieur et extérieur. Ou alors se n'est qu'une idéalisation de ma part ...

Comme je suis quelqu'un de polie et surtout parce que Razel m'as tapée dans l’œil je lui répondis en souriant :

" Je serais alors moi aussi ravie de faire connaissance avec toi Zou. Je m'appelle Demetra, et tu peux m'appeler Demy. "

Razel, Razel, Razel !!
Pourquoi son nom me résonne encore si fortement dans ma tête ?
Depuis tout à l'heure, depuis qu'elle s'est présentée, mes yeux restent éperdument accroché aux siens. Un moment s'écoule comme ça. Je ne sais pas si c'est des secondes, des minutes ou encore des heures ! Je suis tellement envoutée, que je suis obliger de détourner mon regard vers la fontaine pour pouvoir reprendre mes esprits. Cette vision qui normalement me remplirais de bonheur est lassante. Elle n'est pas aussi belle que la vision de ma nouvelle connaissance...

Je regarde de nouveaux ma nouvelle connaissance, qui elle, apparemment, ne m'as pas lâchée des yeux. Son livre posé sur ses genoux ouvert à une certaine page. Je le regarde et regarde de nouveaux Razel. Je lui demande gentiment pour lancer un discutions :

" Tu lis quoi comme livre ? Il a l'air bien ! "

Ma voix me semble casser le cocon dans lequel je me suis enfermer seule avec Razel. Ce cocon que je suis sûr d'être la seule à ressentir. Cette fille est tellement belle, elle doit avoir eu au moins une dizaine de petits copains.
Que ferait-elle d'une fille comme moi, qui est passer la plus grande partie de sa vie avec un grand frère pervers et emprisonner dans un centre de recherche en étant désespérément amoureuse d'une expérience, comme elle, qui n'as rien à faire des gens ?

La douloureuse idée de me faire rejeter pour ce que je suis, de revivre ce que j'avais essayer de fuir toute ma vie me vins à l'esprit. Moi qui ais chercher toutes ma vie une personne qui serait m'accepter et m'aimer comme je suis. XIII le fais certes, petite il m'as protéger, éduquer et tous de suite accepter. Mais XIII c'est mon grand frère et surtout un homme. Les hommes, ces êtres humains qui depuis ma plus tendre enfance m'ont maltraitée, fais souffrir.... Je me sens mieux avec des femmes !

Razel serait-elle la personne rêvée ?

_________________

Je suis proche des hommes car j'aime les femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 32
◄ Inscrit le : 05/01/2011
Age : 21

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Mar 30 Aoû - 15:14

Je vis ses yeux s'écarquiller sous un effet. Lequel, j'en sais rien. Mais apparement ca lui a fais quelque chose. Elle me dis alors :

" Je serais alors moi aussi ravie de faire connaissance avec toi Zou. Je m'appelle Demetra, et tu peux m'appeler Demy. "

Elle sourit puis me regarda dans les yeux. On est resté, je pense, assez longtemps. Peut être 5 minutes, 10 ou même 15. Même si le temps passer tout doucement c'étais magique. J'étais tellement à l'aise !

Puis à mon grand désespoir elle détourna la tête pour regarder la fontaine. Cependant je vis son visage s'assombrir. Mais elle me re-regarda et son visage s'illumina. -Il se passe quoi avec moi ?

Tout ce temps je n'est cessé de la regarder. Mon coeur était toujours dans le même état. Si ca continu il va finir par se pincé, me faire mal et moi je ferais une grimace. Ca risquerais de tout gacher. Je me concentra donc pour me controler.

Mais avant d'avoir put le controler elle me parla et la mon coeur repartis de plus belle.

" Tu lis quoi comme livre ? Il a l'air bien ! "

Mon livre ? C'est la que je remarqua qu'il était ouvert. Je la regarda et décida de lui raconter.

Il parle d'une jeune fille qui a fais la connaissance d'un mystérieux jeune homme avec qui elle a couché. Mais au matin il n'étais plus alors. Alors prise d'une grande déception et humiliation elle fuga de chez elle. Des années plus tard alors qu'elle chercher a fuire un homme elle rencontra une personne. C'est un peu un monstre. Elle partie avec lui le long d'une racine. Ils sont restés tout les deux et un autre monstre dessous pendant des siècles sans s'en rendre compte. Mais quand ils sont sortie de la racine ils se sont retrouvé dans un monde qu'il ne connaisser pas. Je vais m'arréter la car sinon je vais raconter toute l'histoire.

Elle me regerder avec ses grands yeux magnifique. C'est a ce moment la que j'ai remarquer que si elle partais loin de moi je ne pourrais pas survivre. Demy, Demetra la même personne exceptionelle. Je ne peux plus m'en séparer.

_________________

Si tu lis ça c'est que t'as rien a faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
God Save the GOUINE...
Et les glaces aux citrons !

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 35
◄ Inscrit le : 18/05/2011
Age : 23
Localisation : Chez le glacier.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la Terre

Mar 30 Aoû - 16:52

La jeune et magnifique Razel commença à me décrire avec une passion communicative l'histoire de son livre. Elle avait l'air confiante et sereine. J'étais comme transportée par ses paroles, je les buvait littéralement. Même si la lecture est une chose qui ne me plaît pas plus que ça, j'avais maintenant une énorme envie de lire son livre, et pouvoir avoir un discussion longue avec elle.

Il parle d'une jeune fille qui a
fais la connaissance d'un mystérieux jeune homme avec qui elle a couché.
Mais au matin il n'étais plus alors. Alors prise d'une grande déception
et humiliation elle fuga de chez elle. Des années plus tard alors
qu'elle chercher a fuire un homme elle rencontra une personne. C'est un
peu un monstre. Elle partie avec lui le long d'une racine. Ils sont
restés tout les deux et un autre monstre dessous pendant des siècles
sans s'en rendre compte. Mais quand ils sont sortie de la racine ils se
sont retrouvé dans un monde qu'il ne connaisser pas. Je vais m'arréter
la car sinon je vais raconter toute l'histoire.


Après avoir finis son résumé, elle garda un petit moment le silence. Moi je la regardais, ce qui me convenais merveilleusement bien. Je me perdais dans ses yeux. Son visage me transperçais de bonheur. Ses joues légèrement rosée, ses yeux en amande, ses mèches de cheveux encadrant joliment son visage fin et surtout ses magnifique lèvres pulpeuse et rebondis comme il le faut. Un ange !
Razel, mon jeune ange !!

Tous mon corps me criait de la serrer dans les bras, tous mes muscles se crisper pour ne pas le faire. Toutes mes pensées était pour elle. Tous en moi m'ordonner de la faire mienne sans même penser si elle le voulait. Tous ! Sauf ma raison, qui ne voulait pas tous fiche en l'air. Ma raison crisper mes muscles prêts à s’élancer. Ma raison penser au conséquence et celle-ci me revenait et m'empêcher de faire ce qu'il ne fallait pas. Il fallait que je sois patiente, pour la séduire et ensuite vraiment pouvoir faire ça.

" Ça à l'air d'être une merveilleuse histoire ...! Mais loin d'être aussi merveilleuse que toi ! "

Je lui dis ceci, en sentant mon cœur s'affoler. La peur d'un refus ou encore d'une quelconque réaction de ce genre. Mais ma peur disparut immédiatement après avoir croiser son regard clair. Il me calma et me donna espoir. Je souris à mon ange; à Razel.
C'est la seule personne qui quand je l'ais complimenter de ce genre n'as pas encore plus emballer mon cœur dans un étau de peur et de faux espoir. Les autres elle avait différente réaction.
Zou elle, était différente. J'en ai la conviction !
Mais est-ce qu'elle ressent la même chose que moi ? Ou je me fais comme à chaque fois un film ? Et que mes films au fur et à mesure deviennent de plus en plus irréelle ?

Mais cette fois-ci, aucune peur, aucune crainte de la part de l'autre personne. Aucun rejet. Un instant de bonheur ?! Ou juste un moment de réflexion avant toutes cette habitude que je connais ?

_________________

Je suis proche des hommes car j'aime les femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 32
◄ Inscrit le : 05/01/2011
Age : 21

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Jeu 1 Sep - 8:53

Elle était magnifique ! Ses joues était rouges. Après tout il fais chaud aujourd'hui. Je sourier et elle aussi. Ses yeux pétillais. Mais je remarqua que ca posture étais crispée. A cause de cela je fus décu. Qu'a-t-elle donc ? Ses lèvres qui sont pincées... Sa petite moue toute mignionne... Mais tant qu'elle est a côté de moi c'est bien. Je fus soulagée quand je l'entendis parler :

" Ça à l'air d'être une merveilleuse histoire ...! Mais loin d'être aussi merveilleuse que toi ! "

"Aussi merveilleuse que toi !" ... On ne m'avais jamais dis quelque chose comme ça.
Quand je vis qu'elle était inquiète je me calma, puis je lui souris. Je la vis enfin se décrisper et j'en fus soulagée. Après ça, quand elle vis que je lui souriais elle me souris à son tour.

Elle n'étais pas comme les autres, bon d'accord c'est une fille mais la je ressentais à ce moment là la même chose que quand c'étais un homme. Je ressentais de la joie ou plutot une douce euphorie. (avis au lecteur : je ne sais pas si ça ce dis) C'étais... magique ! Sans doute le meilleur moment de ma vie ! La joie à l'état pur. Je ne pus m'empécher de lui parler :

Personne ne m'as fais un si beau compliment. Merci. Ca m'as vraiment touchée. Encore merci du fond du coeur.

Puis sur ces mots, je posa un doux baiser sur ses lèvres tel une promesse que l'on fais à son amant.

_________________

Si tu lis ça c'est que t'as rien a faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
God Save the GOUINE...
Et les glaces aux citrons !

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 35
◄ Inscrit le : 18/05/2011
Age : 23
Localisation : Chez le glacier.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la Terre

Jeu 1 Sep - 14:30

Razel me souris tout de suite après. Un sourire sincère et doux. Elle poursuivit ensuite en me répondant :

Personne ne m'as fais un si beau compliment. Merci. Ca m'as vraiment touchée. Encore merci du fond du coeur.

Ensuite, dans une délicatesse et une douceur incroyable, elle se rapprocha de moi, rapprocha son visage et déposa un doux baiser sur mes lèvres. Et là je sentis mon cœur s'arrêter avant qu'il lâche un doux sentiments de chaleur et d'amour dans tous mon corps. Mes yeux grand ouvert par la surprise. Dans ma tête un champs de bataille d'une seconde était là.

Je repensais à Kaena, que j'avais toujours aimée. Qui elle était intrépide et courageuse. Elle avait tous les soirs une nouvelle personne dans son lit. Que des hommes. Je n'ai jamais réussi à lui avouer mais sentiments. Une personne belle et briseuse de cœur. Elle ne veut pas d'une relation amoureuse, juste d'une relation sexuelle. Elle n'a jamais vraiment tenu à moi comme moi je tenais à elle.

Tandis que Razel elle, elle est douce gentille attentionnée et surtout elle est l'opposée de Kaena. Elle ne cherche pas vraiment un coup pour une nuit. Elle est douce et pure. Elle ne cherche vraiment pas le coup d'un soir. Ou alors je ne le sais pas encore. Je ne la connais pas encore vraiment. Mais en même pas une heure ensemble, elle a réussi à me faire à moitié tournée la page avec Kaena. Razel serait-elle vraiment la personne qu'il me faut ?

Pour le savoir, autant le savoir en commençant une histoire d'amour avec elle. Si seulement elle le veut. Je ne la forcerais à rien, ça va de sois !! Mais je viens déjà de comprendre que mes sentiments envers cette ange sont sincère et commence à être puissant. Alors, autant foncer, c'est pas pour rien qu'elle m'as embrasser, non ?!

Dans un élan de volonté profondément ancré depuis quelque minutes et dans un bon moment tombée à pic, je rendis, avec assurance, son baiser. Le sien était remplis de douceur tandis que le miens était remplis d'amour mal dosé. Il déborder un peu trop par moment. Je recula un peu la tête après et regarda avec un sourire sincère le visage surpris de Razel.

Son visage maintenant, légèrement empourpré était encore plus merveilleux. Je lui dis alors :

" Zou, merci beaucoup ! Tu voudrais bien restée avec moi encore un petit moment ? "

Je dis ceci en même temps que le soleil, qui avait maintenant disparut derrière les arbres sombres. Maintenant je ne voulais plus la quitter, et j'allais tout faire pour que se soit ainsi pendant un moment. Je lui pris une main et la serra dans la mienne tout en la regardant dans les yeux.

_________________

Je suis proche des hommes car j'aime les femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 32
◄ Inscrit le : 05/01/2011
Age : 21

Dossiers.
Poste:
Pouvoir:

Ven 2 Sep - 9:46

Quand je lui donna ce baiser, je sentis qu'elle étais surprise. En effet, elle avait les yeux grands ouverts. Je me sentis rougir jusqu'à la pointe des oreilles. Je vis qu'elle étais absente. Ses yeux regardais nul part. Je me demande bien a quoi elle peut penser. C'est vrai que lui donner un baiser comme ca alors que l'on se connais seulement depuis quelques minutes... C'est pas commun. Mais après tout c'est moi et autant qu'elle le sache.

Je suis peut être comme ça mais je suis aussi timide. Et ça elle n'en est pas au courant. Elle le découvira au moment voulu surement. Moi je prédis pas le destin... Parfois ce serais bien. J'ai eu quelques "aventures" qui n'en étaient pas vraiment... Une relation "durable" moi je ne connais pas.

Peut être qu'avec Demy j'ai une chance d'en vivre une... Je vis avec tellements de remords que je ne sais pas prendre ma vie en main de peur de faire les mauvais choix... Mais je vais la prendre en main cette vie. Et pas plus tard que maintenant !

J'allais tout lui dire quand a ce moment là elle se epnca vers moi un me rendis mon baiser avec une assurance nouvelle. Je me laissa faire. Ce n'étais pas dérangeant après tout. Mais je rougis quand même légérement.

Après ce baiser tout a fais consentis, elle me dis :

" Zou, merci beaucoup ! Tu voudrais bien restée avec moi encore un petit moment ? "

Merci ? Mais pourquoi ? Voulant tout lui révéler je pourrais dire oui mais le soleil était en train de se coucher... Mais après tout j'ai laisser un message en disans que je ne rentrerais pas avant ce soir.

Oui je veux bien rester. Il faudrais que je te raconte tout. Tu es d'accord ? Je lui demanda.

_________________

Si tu lis ça c'est que t'as rien a faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
God Save the GOUINE...
Et les glaces aux citrons !

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 35
◄ Inscrit le : 18/05/2011
Age : 23
Localisation : Chez le glacier.

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Contrôle de la Terre

Ven 2 Sep - 13:59

Razel sembla perplexe. Elle semblait entretenir un duel de pensées contradictoire. Ses yeux se voilèrent pour laisser la nature du duel interne secret. Des questions et des réponses que seule Razel connait, vu que c'est les siennes. Je regardais maintenant son visage en lui même avec un faible éclairage. Sa bouche pulpeuse était un peu plus foncée que tout à l'heure, ses joues d'un teint assez pâle et uniforme au reste de son visage. Ses cheveux était maintenant d'une couleur noir de jais. Ses yeux qui redevinrent normaux, était légèrement foncés mais une lueur pâle brillait à l'intérieur.

Razel repris son sérieux et déclara immédiatement :

Oui je veux bien rester. Il faudrais que je te raconte tout. Tu es d'accord ?


Me raconter tous ?
La peur s’empara de moi tous de suite après cette déclaration. Les pires scénario défilèrent dans ma tête. Elle avait un air étrangement sérieux, même inquiétant pour son jeune âge. Je devais avoir le même âge et pourtant j'étais beaucoup moins mature qu'elle. Je ne pense pas à être sérieuse. Bien sûr je le suis pour les choses importante, mais on a qu'une vie pourquoi être sérieux quand il ne le faut pas ?

Je m'imaginais Razel me dire qu'elle n'avais pas apprécier cette rencontre ou encore qu'elle me dise qu'elle était fiancée ou pire... mariée. Mais la pire des choses serait qu'elle m'avoue être un rêve ou une illusion. Ça me briserais le cœur. Je me suis attachée maintenant. Mais c'est déjà bien plus fort que de l'amitié. Et je ne serais doser le degrés en amour que c'est. Si c'est fort ou pas tant que ça.

Mais si elle était un rêve, ça serais un rêve doux et agréable. Je me réveillerais en étant déçu que se ne soit pas la réalité. Si c'était une illusion je prierais pour qu'elle revienne rien qu'une fois. Je sais déjà ça, après je ne sais pas la fin, je ne suis ni devin ni le destin.

Dans un cas comme ça, que ferais XIII pour faire tourner la situation en sa faveur ?Je suis totalement perdu. La peur fis une grande place dans mon cœur au stresse et à la panique générale. Que faire ? QUe faire ? QUE FAIRE ??
Je panique, c'est mauvais ! Je vais encore plus avoir peur. Je serais crisper et ça rendra Razel mal à l'aise ou je ne sais pas quoi d'autre.
Calme toi Demetra ! Calme toi !! Je respira un bon coup et finis par répondre à Razel avec une immense boule au ventre :

" Pas de soucis, dis moi tous. "

Je pense que Razel remarqua que j'étais tous sauf détendu. Mais elle réagis comme elle eut à la faire et de la meilleure manière qu'il fut.

_________________

Je suis proche des hommes car j'aime les femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Nord-Ouest :: Parc Public :: Fontaine-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit