AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Troublante maison hantée...[PV Koneko]

Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 24
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Jeu 13 Oct - 17:26

-A ce qu'il paraît il y a une maison hanté dans la forêt !
-T'est sérieux ?
-Oui, je te jure, je l'ai vus... A ce qu'il paraît aussi il y a des fantômes qui hante la résidence... Le cadavre des ancien propriétaire ère dans le jardin et leurs tombé est ouverte...
-Nooon ! Moi ça me fait peur toutes ces histoires sur cette forêt, je n'irais jamais, c'est sur !"


Franchement, quand on passe à coté des conversations comme ça, j'ai limite envie de rire. Mais bien sur... Des fantômes... Des gens ont passé toute leur vie à voir un fantôme, et tu sais quoi ? Et bah ils n'en n'ont jamais vus... Comme c'est bizarre...
Une maison hanté ? Dans la forêt ? Ah ouais...? Mais ça donne trop envie d'y aller.
Je trace tout droit, direction grand portail du lycée. Je le pousse et sors. Comme d'habitude, je sèche. J'aime pas l'histoire, c'est pas ma faute, c'est dans mes gènes. Il faut plutôt sombre, cause des nuages... Le vent souffle un peu fort pour un mois d'octobre. L'automne... Je met mes mains dans mes poches et cherche désespérément un briquet et un paquet de clopes. En vain. J'ai même pas un seul centime dans ma poche... Seul mes clefs me servent de compagnie. Même mon sac est chez moi (Oui, je prend pas mon sac quand je vais en cours, et c'est normal).

Arrivé chez moi, je souffle un coup. Voyant le misérable chaton d'Hikaru me sauter dessus pour deux, trois croquettes qu'il n'auras pas en me griffant le jean pour faire d'autres trous alors qu'il y en à déjà assez. Je le prend part la nuque, le jette dans le jardin et ferme la bée-vitrée... C'est pas que j'aime pas les chats, c'est que je me suis résolue à jeter toute ma haine pour Hikaru sur cette misérable boule de poil horripilante. (En même temps, tel maître, tel chat !)
Je vais dans ma chambre et, en ouvrant la porte, je vois miraculeusement un paquet. L'ULTIME PAQUET !!! Je me jette dessus et regarde de quoi il est composé. Je remarque en comptant vite fait qu'il m'en manque 3... 3?! J'en ai pas fumé une seule ?
Sans me poser d'autres questions, j'enfile ma veste voir et met mon paquet de cigarette dans ma poche de jean. Je descend les escaliers et remarque que le chat est en train de faire ses griffes sur la vitre nettoyé la veille part ma propre personne sous peine de mort de Ruika si je ne le faisait pas... Je court donc lui ouvrir, et ce con, tout fier marche en direction des chambres. Je tourne la tête vers la cuisine, mon ventre crois famine. Je crois que je vais bouffer un truc moi...J'ouvre le placard et prend un "Prince" et me dirige vers la porte.
Je chope mon briquet dans le petit pot de l'entrée consacré à mes choses (briquet, clefs, lettres...) et ferme la porte derrière moi. Je prend une clope et me l'allume.
C'est partit, direction, la maison hantée.

je sens que je m'approche... Pourquoi ? Peut être à cause du décors qui commence à se transformer en véritable film d'horreur... Bon, un film d'horreur mais sans la fausse brume trop laide et trop épaisse pour qu'elle soit vrai. Et je me rend compte aussi que plus je marche, plus je vois que les arbres ressemble à des mains de sorcière de "Walt Disney"... Un peu comme la sorcière de Blanche neige. A le gros délire. La première fois que j'ai vus ce film, qu'est ce que j'ai pus me foutre la gueule du prince. Hum... Bref.

Je marche et esquivant les branches nue. Puis, je vois une fille courir vers moi... Apeuré ou agressive ? Là, franchement, j'en sais rien. Puis, elle me cogne. Elle m'as pas vus ?
Je tombe, elle, elle m'écrase...


- " Aïe... Ca va ? Pourquoi t'as courus comme ça ? TU VEUT TUER MA PAROLE ! "


C'est pas que je voulais l'agresser mais c'est qu'elle commence à être lourde et je suis tombé sur une racine, et franchement, ça fait vachement mal ! MERDE !
Me frottant la tête pour mesurer les dégâts, je ne m'attendait pas forcément à une réponse, juste à des excuses...

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Féminin
► Messages : 6
◄ Inscrit le : 26/04/2011
Age : 25
Localisation : Va voir la bas si j'y suis

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Transformation animale

Sam 29 Oct - 16:04

Je savais que je n'aurais pas du m'aventurer seul dans un lieu inconnu, mais je n'en fait qu'à ma tête et me voila partie dans cette forêt ....Le seul problème étant que j'ai un sens de l'orientation égal à 0.Pourquoi suis-je aller là-bas?bonne question mais maintenant je sais que j'ai la trouille.
Je commence à sangloter quand soudain je vois une maison délabrée,que fais une maison ici?Apeine ai-je fais un pas qu'un squelette surgi de la fenêtre avec un bouquin :"le livre des enfers " je crois....Plein de chauves-souris s'ont sortis a tire d'ailes se dirigeant vers moi.
Je m'enfuis en poussant un cri.
Soudain une petite voix dans ma^tête me dit sur un ton de reproche:
-Tu aurais mieu fait de rester dans un endroit pour regarder des pubs idiotes comme celle des smarties;"Les smarties c'est bon pour la santé !" ou "Sans alcools la fête est moins folle!" des émissions stupides que tu détestes tant ..

C'est pas ma faute si j'aime les endroits inconnu mais que j'ai aucun sens de l'orientation..
Pendant ma course ,j'aperçus une silhouette que je ne pus pas éviter car j'étais lancé.Et là trop tard.
Ecrasant un type inconnu quand soudain il me crit :

-"AÏe...Ca va?Pourquoi t'as courus comme ça?TU VEUT ME TUER MA PAROLE!"
Le visage rouge de honte et avec une grosse bosse sur la tête et quelques bleus,je réussi à peine à dire:
-"Je suis vraiment désolé ,des chauves-souris m'ont poursuivis........je ne vous avez pas vu..."
Vraiment confuse je me relève en m'époussetant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shut up & DIE !

avatar


Points :
15 / 10015 / 100

Masculin
► Messages : 434
◄ Inscrit le : 28/11/2010
Age : 24
Localisation : à vous de trouver !

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: Explosion

Lun 31 Oct - 20:41

Elle me répondis en bafouillant une excuse avec des chauves souries ou je sais pas quoi... Les joues complètement rouges, elle se relève sans me regarder dans les yeux. Un "pardon" aurais surfit, mais les gens aiment se compliquer la vie. Je me relève après elle. Mes joues aussi devint rougeâtre. Je sais pas pourquoi, mais j'ai toujours eu du mal avec les filles. Une sorte de bloquâge se fait en moi. Enfin, surtout depuis l'accident arrivé à Mika, je suis devenus plus... Insensible qu'autre chose.
J'entendis des feuilles bouger si vite que je ne savait plus d'où venais ce bruit. Je vis des ombres bouger, puis, je levas les yeux et aperçus trois chauves souries survoler la forêt. Bon, son excuse de ces affreuses bête marche à présent.

Je me retourne et la vois, paralysé. Elle avait peur, certes mais là, c'était un peu comme dans les mauvais films d'horreur crée en 1980. Les femmes, recroquevillées sur elles mêmes. Le poing serré sur la poitrine... La même !
Je me retourne une nouvelles fois, pour voir à quoi (approximativement) ressemblait le reste du chemin à suivre, mais je n'y voyais rien... Que du noir. Alors, pensant à cette jeune fille (kamikaze) qui était derrière moi, je lui dit.


- "Si tu veux, tu peut me suivre. Je compte m'y rendre, alors, si tu as envie toi aussi de voir à quoi ressemble de plus près cette "maison hantée", tu peut me faire confiance, je me dégonfle pas."


Mes joues rouges commençaient à me chauffer le visage, ma timidité me tueras un jour. Heureusement qu'elle me vois pas comme ça, sinon j'aurais un peu honte, je doit l'avouer.
Je prend mon portable et regarde l'heure. 18h49... On à le temps, c'est large. Les nuage commençaient à devenir rose, le soleil se couchait, peu à peu.
Je commence à marcher, sans vérifié si elle me suivait ou non. Au fond de moi, sa m'aurait arrangé si elle ne me suivait pas. Pour deux raisons :
- C'est pas qu'elle me dérange, c'est que ça seras plus un poids pour moi de veiller sur elle...
- C'est une fille, je vais pas tenir toute la soirée.

Après avoir arracher des branches qui casse sous le poids d'une chenille obèse, après avoir pousser des branches qui semblait être en plastique, après avoir pris trois branches dans la tête et six dans le ventre, je finis part trouver un portail complètement usé et rouillé. ENFIN !
J'essaye de voir se qu'il y a derrière, mais impossible de voir quoi que ce sois à deux mètres à la ronde. L'obscurité avait envahis cette endroit. Je pouvais à peine voir les arbres qui ressemblaient à des mains de vielle sorcière. Un peu pareille que dans Blanche Neige en fait.

Je regarde le portail, il est plus petit qu'il en à l'air vus d'ici. il est plus large que haut. Je l'escalade sans grande difficulté. La seule chose qu'y me dérange là, c'est les piques rouillé en haut, dressés comme des baïonnettes de fusils dans Gears Of War 3... Puis, je me laisse tomber de l'autre coté.
Je regarde si la jeune fille fait la même chose que moi, dommage. Elle regarde l'immense portail comme si c'était un dragon affamé... Je regarde un peu comment est foutus ce truc. Il y a forcément, un cadenas... Bingo. Je l'examine, il est entièrement rouillé. Je devait m'y attendre aussi...
Je lui donne un gros coup de talon, il cède. C'est presque trop facile.

Sous le bruit de mon coup, des bruit retentir de la maison. D'autre chauves souries. De peur, elles s'enfuient vers le ciel. j'ouvre doucement le portail, celui-ci grincer à faire perdre les tympans. (Non, j'exagère... Presque.) Elle entre à son tour. On se diriges tout les deux, côtes à côtes vers la résidence énorme. Les volets claquaient sous les coups de vent. La peinture de ceux-ci, était craquelée et, à chaque battements de brises, la peinture volait. Le toit était brisé à certains endroits, et les murs était étrangement sombre. L'entrée était deux grandes portes, je l'ouvris doucement, avec attention, au cas ou la poignet me resterait dans la main...


- "Bon, t'est prête ? Jusque là, tu est restée... Au fait, tu t'appelle comment ? Histoire de savoir et de ne pas t'appeler 'Eh, toi'..."


Sans me retourner, j'avais déjà passé le pas du seuil.

_________________

P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Nord-Ouest :: Forêt :: Maison Hantée-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit