AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Sel ou poivre? [Colle]


avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 199
◄ Inscrit le : 01/10/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: La peur

Dim 3 Oct - 15:51

    Elle ouvrit la porte discrètement, pour être sûr qu'on n'entende pas ses pas. Elle voulait rester le plus discrète possible en sortant de chez elle. ce n'était pas par soucis de réveiller quelconque voisin. Il était déjà l'heure du diner. Non, c'était simplement pour s'assurer de pouvoir se faufiler hors de son logis sans que personne ne la croise. Sur la pointe des pieds, elle s'avança, d'assurance de tenir fermement sa robe pour qu'aucun bruit ne se fasse entendre. Un bruit. Mais ça ne venait pas d'elle. Sur les nerfs elle se rangea dans un coin du mur. Elle respirait puissamment, son coeur ne pouvait s'arrêter de battre. Des bruits de pas se firent entendre, mais pas ceux d'un humain, heureusement, seulement ceux du petit chaton de la voisine. OUuuf, fausse alerte. Mais Mika n'en pris pas moins ses précautions & contourna la bête qui la fixait sans arrêt.

    - CHuuut! Tu vas me dénoncer.

    Quoi qu'elle n'avait rien à se reprocher. Elle détestait simplement croiser cette femme effrayante qui élevaient une bonne vingtaine de chat dans son petit appartement. La jeune demoiselle avait souvent la visite de l'un de ceux-ci. Les bébés chats ne lui faisaient pas peur, mais les gros matous féroces, eux, lui rendait la vie difficile. Souvent elle devenait figé comme la pierre & ces créatures ramenaient la vielle peau auprès d'elle. " Soit un peu plus poli, jeune fille" , voilà ce qu'elle disait chaque fois qu'elle essayait de s'enfuir. Terrifiante, cette femme.

    Mais bon, cette fois, elle était presée. Pas de temps à perdre avec elle. Mika commença à descendre les marches à grande vitesse, mais bien entendu sur la pointe des pieds. Deux précautions valaient mieux qu'une. Rendu au bas des marches, elle entendit le chat miaulé pour annoncer son départ. Elle avait été piégée. Maintenant, plus de précaution. La jeune fille se mit à courir comme une déchainée, arrivé à la barrière, elle se retourna pour la fermer derrière elle. ça l'a ralentirait si elle essayait de la suivre. Ouf, elle devrait penser à déménager. Elle en avait des vertiges.

    D'un pas décidé, la tête baissée toutefois, elle s'engagea dans la rue. Elle avait un paquet à aller chercher au port. Tout droit du Japon. Ça l'excitait au plus au point, jamais elle n'avait trouvé chose si magnifique. à cette pensée elle accéléra le pas, pour vu qu'elle y soit à temps, si non, son rêve serait au fond de l'eau.

    Ah le port, c'est toujours magnifique de voir le soleil de refléter sur les eaux. & l'odeur de la mer, cette odeur saline... ahhh. ça lui rappelait le jour où on l'avait amené ici. Le jour de sa libération. Maintenant elle avait une nouvelle vie, bien des emmerdements & toujours aucun amis... Mais elle se sentait bien mieux qu'avec cet homme. Mika se laisse voguer dans l'air salin, elle avait cessé d'avancée & se tenait fièrement au beau milieu du chemin. Quoi de plus discret qu'une fille debout, les yeux fermés au milieu d'une foule de gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mar 5 Oct - 19:34

    C'était une curieuse danse d'épaules et de regards qui se jouait en ce début de soirée. L'air était frais, une légère brise secouait les branches d'arbres centenaires. Il jeta un coup d'œil derrière lui avant d'avancer à nouveau. Il appréciait les bains de foule, et un sourire déchira son visage, qui affichait jusque là un air apathique. Collapse inspira une goulée d'air froid, soupira, pas mécontent d'être là, d'être lui.
    Il ne savait pas pourquoi il avait quitté sa chambre ce soir-là. Peut-être un dessein inconscient ou une destinée qui voulait se peindre de fortuité. Ce n'était cependant pas cela l'important. Au centre des lumières, des rires, se tenait une jeune femme aux yeux clos. Sa longue chevelure neige voletait au grès du vent, salie par quelques braises volatiles de-ci, de-là.Silhouette frêle, mais malgré tout debout, fragile apparition au milieu de la foule mouvante. S'immobilisant à son tour, Collapse, comme réveillé, se demanda ce qu'il allait faire du reste de la journée. Son regard se porta à nouveau sur la jeune femme qui n'avait pas changé de place. Il l'avait quitté des yeux à peine une seconde mais il avait l'impression de la voir pour la première fois. C'était pourtant toujours la même personne... Étrange !
    Le jeune garçon tiqua, siffla un petit air de fête en détournant les yeux, puis décida de s'éloigner. Il croisa quelques élèves du pensionnat qui le saluèrent rapidement avant de disparaître, laissant derrière eux l'écho de leurs rires. Le surveillant s'approcha d'un stand aux couleurs criardes et acheta deux canettes de thé glacé. Les boissons gazeuses lui donnaient la migraine et il tenait si mal l'alcool qu'il se retrouvait toujours dans des solutions impossibles dès qu'il en buvait une goutte. Il sonda la foule pendant quelques secondes. Sourit. S'avança.
    Traversant la foule, jouant des coudes, ignorant les cris de protestation, Collapse ne s'arrêta que quand il eut atteint son but. Il se trouvait en face de la jeune fille repérée un instant plus tôt. Il se trouva tout d'un coup très maladroit, et même intrusif. Sa manière de faire n'était en effet pas très subtile, mais bon... Collapse était du genre direct. Le voilà qui s'adressait maintenant à la fille à la chevelure de neige.

    "Bonsoir... Je n'ai pas pu m'empêcher de vous remarquer... Euh... Enfin, je ne vous épiais pas mais... Vous... Vous avez soif ?"

    Conscient de la bêtise de son geste, le surveillant tendit mécaniquement sa seconde canette à la jeune fille. Bon, il avait fait quelque chose de stupide. Ce n'était pas la première fois, et sûrement pas la dernière... Et comme toujours : impossible de revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 199
◄ Inscrit le : 01/10/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: La peur

Jeu 7 Oct - 1:47

    Elle était littéralement en train de voguer dans ses pensées. Elle réfléchissait à sa vie, à ses ennuis, à ses souvenirs... tout lui semblait lointain, emporter par les vagues. Cette femme, cet homme.... Tout lui était indifférent & pour la première fois depuis son arrivée ici, elle se sentait soulagé. Ses blessures extérieures étaient guéries depuis longtemps, mais les plus douloureuses restaient ancrés dans son crâne. Elle craignait beaucoup de choses, sans doute, plus les gens qu'autres choses. Mais ici, les yeux fermés, elle ne voyait plus rien. À l'intérieur d'elle-même, elle sentait un vide incomparable. Lui manquait-il quelque chose? Pourrait-elle se sentir pleine un jour?

    Mika ignorait tout ce qui se passait autour d'elle. Jusqu'à présent, les gens avaient tâchés de l'ignorer & ne l'avait même pas accroché. Elle leur en était reconnaissante. Mais elle ignorait aussi que quelqu'un l'épiait. Si elle l'avait su, elle aurait évité son regard & continué sa route rapidement. Mais, elle avait les yeux clos. Par contre, le jeune homme avait décidé d'un tout autre destin. Des pas décidés se firent entendre sur le bois sec du port. Ils venaient dans sa direction, mais Mika n'y fit pas attention, comme elle avait ignoré tant d'autres pas.



    "Bonsoir... Je n'ai pas pu m'empêcher de vous remarquer... Euh... Enfin, je ne vous épiais pas mais... Vous... Vous avez soif ?"

    La jeune dame sursauta, elle crut avoir une crise cardiaque. Elle ouvrit les yeux aussi rapidement qu'un battement de coeur. Qu'est ce qu'on lui voulait? Avait-elle fait quelque chose de mal. Mika ne connaissait pas cet homme, elle ne l'avait jamais rencontré. Alors, elle avait forcément fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Personne ne lui adressait la parole, habituellement. On la craignait, on la repoussait avec force... mais on ne venait jamais la voir.

    Elle ne sut quoi dire, mais elle ouvrit la bouche de stupéfaction. Elle recula d'un pas, puis de deux. Il était trop près cela la mettait mal à l'aise. C'était un grand jeune homme, à la chevelure châtain & aux yeux bleu comme le ciel. Il lui paraissait si angélique, cela l'éblouissait presque. Il était beau certes, mais cela rendait la jeune femme encore plus peureuse de lui parler. Les hommes, pouvaient vous compter la beauté du monde, pouvaient paraitre d'une statue de dieu grec, mais ils pouvaient vous briser comme de la pierre. S'il y avait une chose qu'elle ne voulait pas c'était tombé amoureuse. Sa mère l'avait été & elle avait bien vu à quel point l'amour était terrifiant.

    Mais bon, pas un son n'était sorti depuis, rendant le malaise plus pesant sur sa poitrine. Qu'avait t-il dit déjà??


    - Humm... me remarquer?.... Aurai-je commis une erreur?

    Elle baissa son regard sur ce que lui tendait le jeune homme. Un canette? Mika savait ce que c'était, ne sachant pas trop le gout que cela avait, elle ressentait l'envie d'essayer. Sa main s'étira pour atteindre l'objet désiré.


    - Merci. c'est gentil...

    Elle l'ouvrit tranquillement, sans quitter des yeux le jeune garçon. C'était de la méfiance sans doute. Elle porta la boisson à ses lèvres, laissa le breuvage couler au fond de sa gorge. Ce n'était pas mauvais, mais elle n'était pas habituée à boire quelque chose d'aussi sucré. Ça lui rappelait le gout du thé, mais en étant très différent. Elle avait l'habitude de boire son thé très chaud. Elle avait d'ailleurs un gout très raffiné là-dessus.



    - C'est du thé froid?

    Peut-être paraissait-elle ignorante, mais elle ne connaissait pas grand-chose du "nouveau" monde. Elle avait été élevé dans le plus grand respect des traductions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Dim 10 Oct - 9:34

    "Humm... me remarquer?.... Aurai-je commis une erreur? "


    "Euh... Oui, c'est vrai... Enfin non... Qu'est-ce que je fous au fait ?" Collapse cligna des yeux ; peut-être espérait-il ne pas avoir été assez idiot pour avoir fait ÇA ? Ça, c'est aborder une jeune femme sans aucune raison, sans but précis, mais avec la certitude de passer pour un con. Et un con encombrant qui plus est. S'il y avait eu un mur à proximité, pour sûr, il s'y serait cogné la tête. A défaut de mur, le surveillant se contenta de se traiter de tous les noms possibles et imaginables. "Con. débile. Trou du cul. Empoté. ****** *** ** ..."
    Mais voilà que la jeune fille tendait la main pour s'emparer de la seconde canette. Ah ! Tout n'était pas perdu ! Enfin, si... Mais finalement non...

    "Merci. c'est gentil..."


    Il voulut dire : "De rien", mais s'emmêla les pinceaux et un grognement indistinct sortit de sa bouche. Il aurait été en slip au milieu de la place qu'il n'aurait pas eu plus honte... Enfin, on ne pouvait pas revenir après tout. Trop tard pour changer les choses. Ou pas...
    Blanche-neige -il ne connaissait toujours pas son nom- ouvrait doucement la canette tout en regardant Collapse et celui-ci craignit qu'elle ne se renverse le thé dessus. Bah oui, du thé glacé dans le cou, c'est désagréable... Elle but une première gorgée sans qu'un incident fâcheux se produise.

    "C'est du thé froid ?"


    Collapse mit du temps à se rendre compte qu'elle venait de parler. Se ressaisissant, il secoua la tête, se remémora tant bien que mal la question qu'on venait de lui poser puis y répondit :

    "Du thé glacé à vrai dire... Tu n'aimes pas ?"

    Bon, il l'avait tutoyer sans s'en rendre compte et espérait vraiment que ça ne lui porterait pas préjudice. C'est dire qu'il avait l'habitude d'être familier avec tout le monde. Cela lui semblait d'ailleurs étrange de ne pas avoir déjà vu cette fille. Même de loin.


    "Ça fait longtemps que tu es là ? Je veux dire... Sur l'île ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 199
◄ Inscrit le : 01/10/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: La peur

Lun 11 Oct - 15:51

    Le jeune homme lui paraissait mal à l'aise & inconfortable. Mika n'était pas étonnée, elle avait vu bien des gens partir en courant après lui avoir démontré du malaise. Elle ne comprenait pas pourquoi elle faisait tellement peur. Certes en arrivant ici, elle avait fini par comprendre qu'elle avait un don spécial & que celui-ci se manifestait pas la peur... Mais elle ignorait comment contrôler cela. ça l'a peinait énormément. Après tout, quand vous avez été élevé dans le rejet, vous resterez rejeter toute votre vie. Pour Mika, il n'existait aucune solution.

    Le garçon émit un grognement quand elle lui dit merci. Étrange. Elle sentait qu'il était vraiment confus & pourtant à la base, c'était lui qui était venu la voir. Mais, Mika ne le connaissait pas, alors elle ne pouvait rien en déduire. Elle restait méfiante en tout temps, constamment sur ses gardes. Bien sûr, l'air angélique du garçon pouvait la déstabiliser, mais elle ne cèderait pas. Prendre des risques, cela était de mal calculer.

    Ses yeux sanguins ne quittaient pas cet homme-dont-elle-ne-connaissait-pas-le-nom. Toujours la canette en main, elle l'aborda à ses lèvres pour une seconde fois. Elle aimait bien le gout, même si c'était quelque chose de très opposer à tout ce qu'elle connaissait. Cela lui donnerait surement des caries si elle ne faisait pas attention. Elle rangea cette pensée dans les tiroirs de sa tête pour être sûr qu'aucun malheur n'arrive. Elle n'oublierait pas de se brosser les dents.

    Mais tout ça l'avait distraite de la véritable source de sa visite au port. Oh oui. & cela, elle l'avait pratiquement déjà mis de côté. Elle ne pensait plus à rien d'autre qu'à rester concentré. Après tout, il était rare que quelqu'un l'aborde, autant en profiter un peu.


    - Du thé... glacé? Drôle de nom. S'il était glacé, on ne pourrait le boire.



    Cela pouvait paraitre stupide comme réflexion, mais pas pour elle. C'était logique si on ne connaissait strictement rien de la nouvelle culture. Mika s'affirmait, sans toutefois abandonné la petite voix qui était sienne. En repensant à ce qu'il venait juste de dire, elle réalisa. Ses yeux s'agrandir de surprise, elle faillit bien chanceler sous le choc. "TU". Il lui avait dit "TU". Elle n'en revenait tout simplement pas. La jeune femme était choquée de cette familiarité. Elle ne savait même pas qu'il était permis de l'utiliser avec d'autres gens que sa famille. C'était un vrai choc culturel.




    -Euhhhh.... moi?.... tu..


    Ouf, elle ne savait pas du tout quoi faire dans ce genre de situation, elle était intimidée. Il lui fallut une bonne minute pour reprendre sa respiration qui s'était envolé au loin & deux bonnes minutes pour reprendre conscience.

    - Désolé, je n'ai pas l'habitude d'employer ce terme. Ce n'est pas que ça... me gène, mais je ne vous connais pas. Ni même votre nom.

    Elle avait détourné les yeux & avait légèrement rougit. Sur sa peau blanche, c'était visible comme un feu dans la nuit. Elle avait baisé sa garde. ses yeux brûlaient & elle se sentait titubante.

    Il lui posa une autre question, toujours en l'a tutoyant... La deuxième fois lui parut moins bouleversante & elle reposa ses yeux sur lui. On n'y lisait toujours autant de méfiante, mais également... une touche de reconnaissance. Ces sentiments, même dépaysant, lui procuraient une sorte de réconfort.


    - Déjà un moment... Mais j'étais logé à l'hôpital avant. Je ne pouvais pas sortir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Mer 13 Oct - 19:44

    "Du thé... glacé? Drôle de nom. S'il était glacé, on ne pourrait le boire."

    Oui, et cela semblait particulièrement évident quand c'était dit. Après tout, quoi de plus objectif qu'un point de vue parfaitement extérieur. Cette jeune fille avait sûrement été élevé dans une autarcie presque parfaite. Des notions comme "Ice Tea" lui étaient peut-être totalement inconnues... "Je pourrais lui faire visiter l'île ! Oh la, je m'emballe... Je ne connais même pas son nom... Calme-toi Collapse. T'y as déjà été fort en matière de familiarité..."
    Soudainement, les yeux de Blange-Neige s'agrandirent et une légère méfiance laissa place à la stupeur la plus complète.

    "Euhhhh.... moi?.... tu.."

    Quoi "tu" ? Quoi ?! Elle était apparemment choquée par le tutoiement que Collapse lui avait... Infligé. Il s'en voulait à présent. Il n'avait pas réfléchi avant d'agir, comme toujours. Il avait foncé, mais ce n'est pas souvent le moyen le plus utile de faire bonne impression. Au contraire...

    "Désolé, je n'ai pas l'habitude d'employer ce terme. Ce n'est pas que ça... me gène, mais je ne vous connais pas. Ni même votre nom."

    Oui, en effet et c'était là le nœud du problème. Mais bon, si on ne faisait jamais connaissance, les familiarités seraient toujours laissées de côté. Collapse se rengorgea à cette pensée. Non, il n'était pas en tort, même s'il avait peut-être été trop entreprenant. Il fallait bien une première fois. Il avait mis les pieds dans le plat, mais au moins, il avait avancé.

    " Déjà un moment... Mais j'étais logé à l'hôpital avant. Je ne pouvais pas sortir. "

    "À l'hopital ?" Le surveillant fronça les sourcils un instant, avant de tenter de prendre un air décontracté. Mais il ne pouvait pas ne pas avoir entendu. Cette révélation l'imprégnait tout entier. Il se demandait pourquoi, dans quel état elle avait été... Si elle avait frôlé la mort... Si son rythme de vie n'en avait pas été chamboulé par la suite. Mais les réponses à ces questions ne viendraient sans doute jamais. Ou beaucoup plus tard.

    "Je... Tout d'abord, je tiens à m'excuser de... L'intrusion. Ce n'était pas très malin de ma part, surtout que... vous attendez peut-être quelqu'un. Ensuite, je m'appelle Collapse. Et vous ?"

    Sur ces mots, il lui tendit une main qu'il aurait voulu entouré de lumières -avec des petits anges cul nu qui danseraient autour en chantonnant des cantiques- mais ce n'était pas vraiment possible. Et il ne pouvait pas réprimer la méfiance que ressentait sûrement la jeune fille. Il avait de plus renouer avec le vouvoiement, jugeant cela plus raisonnable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 199
◄ Inscrit le : 01/10/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: La peur

Dim 17 Oct - 19:26

    Le haussement de sourcils du garçon, l'a rappela à la réalité. Depuis son arrivée ici, elle avait évité les contacts, les amitiés... enfin toute vie sociale. Elle passait son temps à rester discrète, même si parfois cela la rendait que plus évidente. Elle n'ajoutait aucunes touches particulières à son teint, ni à ses cheveux. Tout ça pour rester tranquille. Elle avait trop peur de se libérer.

    Mais voilà, que le premier venu, aussi charmant fut-il, arrivait aisément à la faire parler. Elle s'était exprimée sans réfléchir. Cela lui causerait peut-être des ennuis. Après tout, peu de gens voulaient fréquenter un monstre ambulant. Ses cauchemars n'étaient pas juste des rêves. Ses yeux n'était pas rougeâtre pour rien. C'était le sang qui l'habitait. Elle était une bête, rien de plus. Un jour quelqu'un finirai par découvrir ses secrets, qu'elle avait tant pris soin de cacher.


    - Heu.. Enfin, je n'y suis pas resté... longtemps. J'avais juste un problème d'indigestion.

    Mensonge. Malgré son immense honnêteté, la jeune fille ne pouvait se permettre de lui avouer combien de temps elle y avait séjourné. Ni dans quel état elle était. La jeune fille essaya de se calmer, son cœur s'emballait à chaque bouffer d'air. Elle s'était empourpré jusqu'au bout des pieds. Elle se trouvait ridicule, elle n'arrivait même pas à conserver ses secrets.

    "Je... Tout d'abord, je tiens à m'excuser de... L'intrusion. Ce n'était pas très malin de ma part, surtout que... vous attendez peut-être quelqu'un. Ensuite, je m'appelle Collapse. Et vous ?"

    Mika? Attendre quelqu'un? Évidemment, comment cet homme pouvait savoir qu'elle ne fréquentait personne, mis à part elle-même. Sans doute, pensait-il qu'elle pouvait avoir des amis, des proches & même une personne plus spéciale que les autres. Mais, ça, ce n'était que des rêves d'enfant. Quand son père était encore en vie, elle se rappelle lui avoir dit qu'elle se marierait avec lui. Mais, la jeune fillette était alors loin de savoir que sa vie ne ressemblerait pas à conte de fées.


    -Non, non. Je n'attends vraiment personne.


    Mais attendez un minute! Non, elle n'attendait personne, mais elle attendait bien quelque chose. En sursaut elle se mit à regarder vivement aux alentours. Mon dieu! Et si le bateau était repartis?! Elle n'en reviendrait pas. Par chance, il n'était toujours pas au port. Mais cela pouvait vouloir dire deux choses. Soit elle l'avait manqué, soit il lui restait encore une chance. Elle s'efforça de garder son calme, mais elle avait vraiment l'air énervé, voir même paniqué.

    - j'attendais un bateau, mais je ne sais pas s'il est déjà passé... ou alors s'il va arriver.

    RAh. Quelle idiote. Elle s'était trop laissé aller à l'air marin & au vent douçâtre de la côte. & elle s'était laissé aller à converser avec un étranger. Enfin Collapse. Elle ne lui avait pas encore dit son nom, enfin son pseudonyme.


    - Je m'appelle Mika. Je suis très heureuse de faire votre.. connaissance.

    Aucune autre personne n'avait été aussi gentil avec elle, ni même ne lui avait accordé une présentation en bonne et due forme.


    - Merci.Vous êtes vraiment aimable, Collapse. En fait, j'aurais une petite demande égoïste. Voudrais... tu m'aider à trouver ce bateau? Je ne connais pas cet endroit.


    Son regard perçant ne présentait plus de méfiance, il souriait presque. Elle savait que ce serait éphémère, mais elle était heureuse de l'avoir rencontré. Cela avait été dur de se lancer dans le monde du tutoiement, mais ce n'était pas si dur, en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Ven 22 Oct - 7:55

"Heu.. Enfin, je n'y suis pas resté... longtemps. J'avais juste un problème d'indigestion."

"Une indigestion ? N'importe quoi. Elle aurait pu trouver quelque chose de plus crédible. La vérité par exemple."

"Non, non. Je n'attends vraiment personne."

Ah... Collapse se retint de pousser un soupir de soulagement. En effet, il s'était déjà retrouvé dans la situation "je-discute-avec-une-fille-puis-y'a-son-copain-gros-baraque-qui-débarque"... Et ce n'était pas très agréable. Parce qu'il pouvait rarement utiliser son pouvoir dans ce genre de cas. Bah oui : son pouvoir ne consistait qu'à libérer les désirs déjà existants chez des personnes. Et le désir qui dépassait les autres dans le cerveau d'un gros baraque, c'est souvent : "J'ai envie de tabasser tout le monde." Donc, il n'était pas très malin d'utiliser son pouvoir dans ce genre de cas. Il l'avait fait une fois. Il l'avait payé très cher.

"J'attendais un bateau, mais je ne sais pas s'il est déjà passé... ou alors s'il va arriver."

Elle devait sûrement parler du bateau-facteur qui était sensé passer dans... Dans peu de temps. Collapse ne voulait pas l'obliger à courir jusqu'au port -qui n'était de toute façon pas loin-, mais il ne fallait pas traîner. Ce bateau n'attendait personne, car il ne pouvait pas se permettre de se faire repérer près de Pacific Isle.

"Je m'appelle Mika. Je suis très heureuse de faire votre.. connaissance."

Elle avait répondu à toutes ces questions. Et même à celles qu'il ne lui avait pas vraiment posé. Elle semblait discrète, mais elle avait été très claire avec lui. Collapse aimait bien ce genre de fille pas trop exubérante mais pas trop renfermée non plus. Elles s'avéraient souvent intelligentes et pleines d'humour. Quoiqu'un jour, il avait rencontré une fille qui... Non, mieux valait ne pas penser à ça, il allait se remettre à rire tout seul.

"Merci.Vous êtes vraiment aimable, Collapse. En fait, j'aurais une petite demande égoïste. Voudrais... tu m'aider à trouver ce bateau? Je ne connais pas cet endroit."

"Bien sûr que je suis aimable. Je suis un gentleman. Enfin, tout le monde ne semble pas le savoir. T'aider ? Volontiers ma chère, mais il va falloir courir. Mieux vaut arriver en avance qu'en retard, telle est ma devise... Ou pas." Le jeune surveillant sourit légèrement. Bien, sa soirée avait désormais un but. Et puis... Elle l'avait tutoyé.

"Je veux bien t'aider, Mika. Mais je pense que nous devrions nous dépêcher. Je sais où est le bateau mais celui-ci ne nous attendra pas."

Il tendit une main avenante à Mika. En fait, il l'aurait bien prise sur son dos pour aller plus vite, mais il ne fallait pas sous-estimer la rapidité d'une jeune fille qui attend un colis. Du moins c'est ce qu'il pensait. En tout cas, ils allaient bientôt devoir courir à travers la foule.
[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 199
◄ Inscrit le : 01/10/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: La peur

Sam 8 Jan - 4:53

    [Désolé xD haha premier post depuis longtemps, ça sonne assez basique.]

    Il y avait de choses que les gens ne devaient pas savoir sur elle. Elle préférait garder tous ces souvenirs douloureux au fond de son coeur plutôt d'en faire part à quelqu'un d'autre. Elle avait peur d'être encore plus seule qu'elle ne l'était déjà. Alors, pour préserver la seule personne qui avait osé venir lui parler, elle n'hésiterait pas à lui mentir. Elle lui était reconnaissante d'être si gentil avec elle. S'il venait à découvrir ses secrets, alors il l'a détesterait & alors naitrait la peur en lui. Bien sûr, Mika était consciente que leur amitié était impossible pour cette même raison. Elle savait que demain elle devrait disparaitre pour lui épargner d'être contaminer par elle.

    Mika ignorait encore beaucoup de choses à propos de ce jeune homme. Sur cette île, tout le monde avait un pouvoir. Tout le monde pouvait se révèler à la fois un danger potentiel, autant qu'un grand ami. Alors?! Quel était son pouvoir? Quel effet est-ce qu'il aurait sur elle? Elle avait peur de lui poser la question... La jeune dame s'en mordit la lèvre à cette pensée. Cette île était très dangereuse, malgré son air paisible.

    "Je veux bien t'aider, Mika. Mais je pense que nous devrions nous dépêcher. Je sais où est le bateau mais celui-ci ne nous attendra pas."

    Ses yeux s'écarquillèrent légèrement à la mention de son surnom.Elle était déjà écarlate & son coeur menaçait de sortir de sa poitrine, mais apparemment cela ne suffisait pas. Cet homme l'a mettait vraiment dans tous ses états. Bien sûr, elle avait commencé ce périple en l'appelant par son nom. Mais, elle ne s'attendait pas à ce que l'effet contraire l'a chamboule autant. Toutefois, en ce moment, elle devait se reprendre en main. Ce colis était d'une valeur inestimable pour elle.

    - Vraiment? Merci! je ne saurais comment te remercier.

    Elle hésita d'abord un instant, regardant le garçon droit dans les yeux. Cette main, elle se devait de la saisir. Mika devait le faire pour ce paquet, elle devait outrepasser ses peurs. Décidée, elle hocha la tête & sourit faiblement. Sa main frêle alla rejoindre celle du garçon. Ce fut un choc! Il y avait une énorme différence de température, passant de glacial à volcanique. Au début, cela lui fit presque mal, puis plus leur paume se collait, plus la chaleur l'envahissait. C'était une sensation tellement sécurisante! Mais bon, dans le cas du jeune homme, il devait plutôt être congeler. C'était malheureusement l'effet qu'elle avait sur les gens en général.

    - Bien! allons-y!
    Elle se lança avec lui dans la foule, suivant chacun de ses mouvements pour ne pas le perdre. La jeune fille n'était pas dans une forme olympique, mais elle serait sans doute capable d'atteindre ce bateau en restant vivante. Enfin, c'est ce qu'elle pensait avant que son pied ne rencontre un obstacle qui la fit vaciller... puis tomber en pleine poire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Jeu 17 Fév - 14:12

    « - Vraiment? Merci! je ne saurais comment te remercier. »

    En prenant sa main, ce serait déjà un bon début. Sans vouloir donner d'ordre bien sûr. Collapse se demandait si son geste ne serait pas interprété comme une sorte d'intrusion. Mais il était trop tard pour retirer sa main ; car cela serait, de façon certaine, interprété comme une insulte. Que fallait-il faire ? Sûrement rester ainsi jusqu'à ce que la poupée albinos se décide. Serait-ce long ? Ce n'était pas à lui d'en décider. Même s'il se sentait légèrement idiot dans cette situation.
    Allait-elle la prendre, cette main ? Paraissait-elle avenante ? En matière générale, Collapse avait plutôt l'air sympathique. Mais là, qu'en était-il pour la jeune fille ? Peut-être voyait-elle une main cruelle entourée d'une aura noire et glaciale ?
    C'était un peu exagéré mais c'était désespérément possible. Après tout, elle avait paru timide, et pour elle, parler avait semblé être un lourd effort.
    Non... Elle savait qu'il n'était pas méchant. Et elle avait accepté de le tutoyer. N'était-ce pas un grand pas en avant ? Bon, au XXIème siècle, non. Mais dans le cœur de la jeune fille, ç'avait l'air d'être le cas. Donc, il n'était pas le plus mal placé pour proposer de l'aide ! Oui, d'ailleurs, ç'en était, de l'aide. Il lui tendait clairement sa main pour l'aider. De toute façon, kidnapper une jeune fille sur une île, ce n'était pas très malin. Et il n'en avait pas l'intention, rassurez-vous.

    Au bout de longues secondes, elle sembla décidée. Sûrement ne s’en rendait-elle pas compte, mais elle fronçait les sourcils en une moue comique. Et puis, elle le regardait dans les yeux de façon tellement exagérée que Collapse dut se retenir de rire. On aurait juré qu’elle allait exécuter une prise de kung-fu particulièrement compliquée. Le jeune homme espérait simplement ne pas en être la cible. Même si l’apparence de Mika était plutôt frêle, qui dit qu’elle ne contrôlait pas en vérité la force ? Dans ce cas, elle pourrait le mettre au tapis en moins de deux secondes. Ce serait d’ailleurs fâcheux et bien trop probable.
    Quand Mika finit par prendre sa main, il attendait la mort sereinement. Il se trouvait que la mort était glacée, qu’elle parcourut sa colonne vertébrale et s’entoura autour de son cou. Il rouvrit les yeux qu’il avait fermés quelques secondes auparavant. La jeune femme le regardait, confiante. Leurs deux mains se réchauffaient, et Collapse commença à se demander si c’était réellement ça, le Paradis.

    « -Bien! Allons-y! »

    Non, il n’était pas au Paradis. Comprenant rapidement ce que ce signal impliquait, il s’élança vers l’avant, s’assurant qu’il tenait fermement Mika au bout de son bras. Courir. Ça, ça lui était familier. Retrouvant la sensation du sol dur sur ses pieds, il se dit, que finalement, tout était plus simple quand on était pressé. Prendre le temps était difficile, laborieux. Alors que quand on se pressait, tout semblait couler de source. Là, les pas qu’il faisait. Quand il se retournait pour voir si Mika le suivait toujours. Au moment où il accéléra, il sentit son bras se… décrocher de son épaule. Ce qui avait une signification très simple : Mika ne suivait plus. Il s’arrêta, puis se retourna pour la voir à terre deux mètres plus loin. Personne ne semblait faire attention à elle ; c’était donc ça de passer complètement inaperçu ? Collapse trouvait ça révoltant, mais n’eut pas le cœur à s’énerver. D’un côté, cette situation l’arrangeait : l’apparition d’un nouveau sauveur, quelqu’un qui aurait su aider Mika mieux que lui, l’aurait vexé. Oui, notre surveillant avait un égo fragile. Il parcourut la distance qui les séparait et s’agenouilla auprès de la jeune femme. Il lui posa une main sur l’épaule, puis l’aida à se relever. Enfin, il épousseta ses vêtements, puis demanda :

    « « Tu n’as rien ? » »

    Se tournant une seconde vers le port, il s’aperçut que de sa position, il ne pouvait rien voir de celui-ci. Prit de peur à l’idée que la jeune femme rate l’arrivée de son colis par sa faute, il n’attendit même pas l’approbation de Mika avant de la prendre sur son dos et de s’élancer à nouveau vers les berges. Il s’attendait bien à ce qu’elle ne pèse pas lourd mais « à ce point ? ». Ne se posant pas plus de question, il accéléra le pas. Il n’osait même plus regarder ses pieds, ni se demander combien y avait-il de chance qu’il s’écrase à son tour.
    Il fallait foncer.

    Au bout d’une minute de course, il arriva à destination. Voyant l’ombre d’un navire s’approchant dans la nuit, il soupira de soulagement et s’affala à même le sol. Le port était désert, à croire que le bateau s’était déplacé uniquement pour Mika. Avait-il bien vu ? Le bateau s’approchait-il réellement ? Il se permit un dernier coup d’œil : oui, le bateau approchait. Celui-ci ressemblait à un bateau de corsaires, aucune technologie. En effet, le bateau se devait de rester invisible sur les radars. On s’y dirigeait à la boussole et au compas. Essoufflé, Collapse ferma les yeux et pria pour s’endormir sans oublier de se réveiller un peu plus tard. Les poumons à vif, la gorge en feu, il ne pensa même pas à discuter avec Mika en attendant l’arrivé du bateau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

► Messages : 199
◄ Inscrit le : 01/10/2010
Age : 26

Dossiers.
Poste:
Pouvoir: La peur

Lun 7 Mar - 6:31

    Certes Mika n'était pas une habituée du contact humain. Ni d'ailleurs aux habitudes de vie de la plupart des gens. On aurait presque pu l'imaginer au 17eme siècle, elle aurait été la même. C'est ce qui la rendait si spéciale sans doute. Mais quoi qu'il en soit, la jeune fille qu'elle était ne tiendrait pas une seconde si elle se résignait à ne pas s'adapter. De nos jours les gens avaient des contacts bien plus directs que de se prendre la main en pleine rue. Le gens osaient même s'embrasser en plein public... Voir même avec la langue. Hum hum.

    C'était réellement inimaginable pour elle... Bien qu'elle n'aurait sans doute pas détesté. Mais elle n'en avait pas eu l'occasion. D'ailleurs pour le moment, elle devait surmonter sa crainte de prendre une simple main d'un garçon. Alors, les pelles ça resteraient dans ses rêves. Elle n'osait même pas imaginer ce qu'il pensait en la voyant hésiter autant sur sa main. Il avait même fermé les yeux en l'attendant patiemment! Sans doute la pensait-elle trop gênée, trop timide, trop prude. Mais c'était plutôt l'inconnu qui l'avait effrayé autant durant une seconde.

    Le jeune homme parut déconcerté par le froid qu'elle dégageait. Intérieurement, elle se maudit! La première fois qu'elle tendait sa main à un homme, il fallait qu'il soit congelé par sa faute. C'était triste à en pleurer. Mais bon, elle s'excuserait après avoir récupéré son paquet. Ils se lancèrent enfin dans la mêler, mais Mika chuta malencontreusement. Ce fut la deuxième fois qu'elle s'injuria intérieurement. Elle s'était écorchée le genou, qui saignait légèrement.

    Le jeune homme apparut alors, l'aidant à se relever. Il épousseta même ses vêtements. Mika lui fut immédiatement reconnaissante & lui lâcha un merci tenu. Il ne l'avait même pas fait remarquer à quel point elle était maladroite! Ses lèvres s'étirèrent dans un magnifique sourire. Elle devrait vraiment le remercier à sa juste valeur!




    - Merci. Ça va aller.



    Il ne tarda pas plus & pris Mika sur son dos. Elle ne put s'empêcher de pousser un petit cri de surprise. L'homme était vraiment déterminé à aider de son mieux la jeune Mika. Cela eut l'effet d'un baume qui enveloppa tendrement le coeur de la jeune fille. Elle se sentait tellement en sécurité qu'elle se laissa aller su son dos. Elle ne pesait pratiquement rien, mais elle espéra tout de même ne pas trop le fatiguer. Toutefois, elle dut bien reconnaitre qu'il était en forme en sentant la fermeté de ses muscles sous elle. Mais son périple à dos d'homme ne dura pas bien longtemps. Ils furent bientôt arrivés à destination.

    Mika descendit de sa monture & s'assit aux côtés du jeune homme. Elle se mit à rire joyeusement. Elle ne s'était jamais sentie pareillement auparavant. Ce qui venait de se produire, lui parut vraiment dingue. Elle s'en saoulait. La jeune fille laissa tombé sa tête sur l'épaule de Collapse. Il était visiblement essoufflé, ses yeux étaient clos & sa respiration sifflante. Elle sourit en lui enlevant une mèche de ses cheveux du visage.

    Elle adoptait un comportement bien différent de la jeune fille qui avait tellement hésitée à prendre sa main... Mais elle devait bien s'adapter après avoir été forcé de grimper sur lui. Ses yeux brillaient littéralement de reconnaissance. Elle regarda une fois de plus le bateau s'apprêter à accoster, puis elle fit face au jeune homme.


    - Merci beaucoup! Vraiment! Je n'aurais jamais cru vivre ce genre de choses. ça peut te paraitre banal à toi. Mais honnêtement, pour moi c'est du jamais-vu. Tu es le premier à m'aider de cette façon & voila. Je vais te récompenser c'est certain!

    Ses joues s'étaient littéralement empourprées, mais elle était franche. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait pu l'être autant d'ailleurs. Mais... elle ne le regrettait pas. Dire ce qu'on pensait était tellement moins dur que se taire & angoissé pour rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« A Kind of Mad Hatter ♫ »

avatar


Points :
0 / 1000 / 100

Masculin
► Messages : 316
◄ Inscrit le : 18/07/2010
Age : 27

Dossiers.
Poste: Surveillant
Pouvoir: Le Self-control

Lun 21 Mar - 8:57

    Un silence léger s'installait pendant que Collapse tentait de reprendre son souffle. Il voulait dire "Tout va bien !" ou quelque chose de ce genre... Il voulait sourire, et rigoler doucement... mais il n'y arrivait pas. Il avait la gorge en feu, les poumons à vif, les joues rouges. Il n'avait même plus de salive. Son souffle était rauque, presque douloureux. Il se demandait pourquoi il était aussi essoufflé, la distance parcourue n'était pas si énorme, si ? Il était pourtant habitué à l'exercice... Lui qui se targuait de faire un long footing tous les matins sans perdre une goutte de sueur... Là, il avait juste envie de dormir, de se laisser tomber... Sombrer.... Il lui semblait qu'il ne faisait plus froid. Une douce tiédeur l'entourait et...

    - Merci beaucoup! Vraiment! Je n'aurais jamais cru vivre ce genre de choses. ça peut te paraitre banal à toi. Mais honnêtement, pour moi c'est du jamais-vu. Tu es le premier à m'aider de cette façon & voila. Je vais te récompenser c'est certain!

    Il ouvrit doucement les yeux pour apercevoir... Le Père Noël ?! Il les referma aussitôt et secoua la tête. Non, Mika n'était pas le papa Noël, même si elle en avait la couleur de cheveux. Il rouvrit définitivement les paupières et parvint à sourire largement. Mais pas encore à parler. Il soufflait comme un taureau ; pas très élégant me direz-vous, et avait peur de passer pour un idiot à de voir reprendre son souffle entre chaque mot. Il se tut, donc. Et laissa défiler les secondes, jusqu'à parvenir à se relever. Le bateau était de plus en plus proche.
    Collapse s'étira comme un chaton sur le port désert, face à la mer. Puis se retourna de nouveau vers Mika.

    "Me récompenser ? Ne dis pas ça à la légère... J'ai tout ce que je veux ici, et je pourrais te demander des choses qui ne te plairaient pas forcément. Bon ce bateau au fait... Désolé de me montrer indiscret -tu n'es pas obligée de répondre- mais tu attends quoi ? je demande ça, parce que moi-même n'ai jamais éprouvé le besoin de me faire livrer quelque chose... Et pourtant, ça fait bientôt 10 ans que j'habite ici."

    Il se tut et se mit à rire doucement. Oui, bientôt 10 ans... Où on s'occupait bien de lui et où il s'amusait comme un petit fou. Il avait de quoi être heureux, non ? Il avait même de quoi devenir très égoïste ou même imbu de sa personne. Mais il était juste un peu capricieux et fier d'être lui... N'appelons pas ça du narcissisme. ne soyez pas vulgaire. N'avons-nous pas le droit d'aimer ce que nous sommes ? Ne serait-ce pas le premier pas vers la satisfaction ? Si Collapse aimait être lui, il en aimait d'autant plus les autres. et aujourd'hui, les "autres" étaient... Mika. Il se dmenadait s'il la reverrait... enfin, bien sûr qu'il la reverrait, mais serait-ce volontaire ?
    Il lui venait une soudaine envie de s'en faire une amie. Elle avait l'air sympa, elle était mignonne -voire carrément belle- et en quelques minutes, il l'avait vu s'ouvrir à lui -sans mauvais jeu de mots- comme une jolie fleur. Alors pourquoi pas ? de toute façon, il n'avait pas beaucoup d'amis et il ne risquait rien. A part un râteau, mais bon...

    "Dis Mika, on pourrait se revoir, non ?"

    C'était tou à fait possible. Il suffisait d'un numéro de téléphone, de quelques sms et c'était bon, il pourrait se revoir.

_________________



If you want it, you can go on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► District Sud-Ouest :: Port-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit